Aller au contenu

Chers Gooners, pour soutenir le forum, merci de désactiver votre bloqueur de pubs

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 16/12/2018 dans toutes les zones

  1. 4 points
    Excellente année 2019 à vous tous de la part de tous les membres du staff !
  2. 3 points
    Match très important avec cette débacle à Anfield. Une victoire et on retrouve une dynamique positive. "Arsenal se reprend après l'échec à Anfield". Pour le cas d'Emery et ses choix, j'ai l'impression qu'il a décidé de reposer Lacazette un maximum car il sait qu'Aubameyang n'a pas le même type d'efforts à effectuer que Lacazette. En plus du nombre de matchs joués durant cette dernière courte période, pourquoi risquer la blessure à tes deux attaquants en sachant que tu n'as AUCUNE AUTRE OPTION ? Dans cette idée, je comprendrais ses speechs juste avant la montée au jeu de notre numéro 9 ainsi que l'attitude de Lacazette de ne pas en faire tout un drame (en dehors des réactionsà chauds, tout à fait compréhensible). Pour le reste : il fait au mieux en profitant des forces de chaque joueurs en partant encore du principe qu'il est préférable de risquer une blessure de Lich plutôt que d'AMN, qui se blesse souvent et qui revenait encore d'une micro-blessure. Ce ne sont pas des choix optimaux mais son objectif c'est de gérer une équipe pour atteindre des objectifs. Car je sens également qu'il a du mal à faire jouer Ramsey. Il commençait à reprendre confiance à Mkhitaryan mais ce dernier s'est blessé. Alors forcément tu mets ton numéro 8 qui est capable d'avaler des kilomètres et aider son équipe. On l'a vu le faire et continuer à avoir un impact positif sur le jeu, surtout en l'abscence d'Ozil. Ramsey joue car c'est la meilleur option en milieu offensive en ce moment et heureusement qu'il est encore là. Les choix d'Emery sont vraiment tight et il s'agit clairement d'un coup de poker à chaque match. À chaque match, un joueur revient et un autre se blesse. Il essaie de prréserver ses meilleurs cartes, gagner du "temps" en offrant du temps de jeu à d'autres, beaucoup moins bons que les titulaires, mais qui restent des footballeurs professionnels qui remplissent leurs jobs au maximum de leurs capacités. C'est pourquoi je continue de supporter Arsenal et que je suis derrière Emery. J'ai été frustré et je le suis encore mais ce qu'il est occupé à faire avec ce qu'il a sa disposition est incroyable. Il impose son style et effectue vraiment un rapport de force colossal pour faire comprendre qu'on doit parler du Arsenal d'Emery maintenant. Ce reset est aussi valable pour les joueurs qui ont aussi été inspiré par l'esprit de jeu de Wenger. Il s'agit d'une transition qu'on ne verra plus pendant un petit temps dans le football moderne. Un carrière de 20 ans qui se retrouve complétement bousculé par un entraineur aux idées propres qui ont eu de TRES bon résultats dans le passé et, avant le PSG, avec des moyens plus limités. Je lui tire mon chapeau et je resterai ouvert à ses idées jusqu'à la dernière heure de prochain mercato estival. Je veux vraiment voir sa vision et le football qu'il veut amener à Arsenal. Je veux voir cette vision qu'il a eu lorsqu'il a réussi à convaincre TOUT LE MONDE que ce poste n'attendait que lui. Je veux LE voir comme j'ai vu les The Invincibles célébré à White Hart Lane. Je veux voir l'histoire d'Arsenal continué à s'écrire vers d'autres gloires et souvenirs. COYG !
  3. 3 points
    Voilà ! On termine 2018, et je vous invite donc à partager votre top 5 JV de l'année. Pas de critères particuliers, chacun fera son top 5. Pour ma part, je vais me limiter aux sorties de 2018 et bien que je n'ai pas pu tous les faire, je vais prendre les 5 qui sont sortis du lot, selon moi. On a tout de même eu une excellente, 2018 est un grand cru pour les jeux. TOP 5 des jeux de 2018 5 - Pokemon Let's Go Evoli (Switch) LE jeu pour lequel j'ai acheté une Switch il y a maintenant un an. Zelda, Mario etc... Ma licence Nintendo à moi, c'est Pokemon ! Et quelle agréable surprise de voir un remake de la première génération. Un peu facile, diront certains, les versions remake et remastered sont peut-être trop présents sur cette génération, mais il y en a sur lesquels il y a vraiment du boulot derrière. Mais bon, je ne vais pas m'en cacher, c'est surtout par nostalgie que j'ai foncé dessus, j'imagine que je devais être la cible parfaite pour un tel jeu puisque les Pokemon sont arrivés en France quand j'avais 6 ans, les versions Rouge / Bleu, la série animée, les cartes... 20 ans plus tard, j'ai sauté dessus comme un gosse ! Je déplore quand même quelques petits soucis d'ergonomie, l'impossibilité d'utiliser un objet en raccourci comme on pouvais le faire sur les versions DS / 3DS, bien pratique. Le fait de devoir passer par le menu pour sortir un Pokemon, et d'y repasser à nouveau pour le rentrer ou le changer alors qu'il y a des touches inutilisées, pas bien ça. Et surtout, le multi ! Alors ça, c'est le défaut du jeu et de la Switch qui a le multi payant désormais, purée mais c'est archaïque comme pas possible, c'est d'un autre âge. J'ai payé un mois d'abonnement avec mon pote pour compléter le Pokedex, et même si ce n'est pas aussi cher que la concurrence (4€ par mois tout de même), c'est un service absolument dégueulasse. Il faut créer un code avec les 6 Pokemon qui nous sont présentés et le lancer en même temps que la personne avec qui on veut se connecter. Ce qui implique une certaine synchronisation, mais pour ça, il faudra passer par téléphone car la console et le jeu n'embarquent même pas de tchat audio. Idem pour les combats, bref, c'est d'un autre âge tout ça. J'ai résilié directement mon abonnement, et je me limiterais en local. Mais pour le reste, j'ai plongé. Super lifting de la première génération et limitée aux 151 premiers Pokemon en ayant gardé des attaques récentes. Quelques modifs légères mais qui rafraîchissent un peu l'aventure d'origine et même si c'est finalement un Pokemon très classique, j'ai adoré ! + : la nostalgie, un gameplay toujours aussi efficace - : l'ergonomie lourde, les fonctions en lignes complètement nazes ----- 4 - Detroit Become Human (PS4) Que je l'attendais celui là ! J'ai toujours été un grand fan des productions de David Cage depuis Heavy Rain, et ce jeu devait en être le digne successeur, pari réussi. Alors c'est clair et net, le jeu ne plaira pas à tout le monde, il faut vraiment aimer le style film interactif, et là, on est vraiment au niveau 0 du gameplay, l'intérêt se limitant aux choix que l'on fait au fur et à mesure de l'avancée. Le jeu peut-être très court car tout les personnages sont susceptibles de mourir assez tôt dans le jeu, c'est vous qui décidez... Peut-être qu'il faudrait assumer encore un peu plus ce style car finalement, on se lasse de ces fausses séquences de jeu qui nous demande des mouvement de sticks pour attraper ou manipuler tel objet alors qu'une touche suffirait. Ce sont tout ces moments qui cassent un peu le rythme, voir l'action du personnage annulée parce qu'on a mal fait un mouvement et qu'il faut recommencer... Mmmouais, ça gagnerait à être supprimer puisque le jeu se veut vraiment "film", ce sont des fausses actions lourdes qu'on pourrait tout simplement ne plus avoir. Un scénario assez dans l'air du temps, aujourd'hui où on parle beaucoup d'intelligence artificielle, de ce que ça pourrait apporter de bon et de mauvais dans notre société, le jeu donne un aperçu assez crédible et qui fait se poser pas mal de questions sur toutes ces technologies capables de "penser" par elle-mêmes qui pourraient arriver dans un futur proche. Des personnages très attachants, et tous avec une histoire bien différente mais qui vont finir par s'embrancher de près ou de loin. J'ai une affection particulière pour le personnage de Connor, l'androïd dernier cri, les mystères qui l'entourent et sa relation avec son partenaire Hank, le flic old school, très amoché par la vie. + : un style de jeu unique en son genre, impossible à cataloguer, des animations faciales superbe, un scénario avant-gardiste, mais tout de même d'actualité en 2018, une re-jouabilité au top - : 0 gameplay, de fausses interactions qui nuisent à l'immersion, quelques passages qui tiennent plus du téléfilms que du blockbuster --- 3 - Red Dead Redemption 2 (PS4 / One) Oulaaaa, je vais me faire taper dessus. Même pas dans le top 2 ? Et bien oui, je pense que j'ai besoin de digérer le jeu que je me suis presque forcé à terminer. Peut-être que si je l'avais terminé plus tôt, ou bien si je refais mon top dans 6 mois, le classement serait différent car en soi, il a tout pour être le jeu de l'année, alors le classer troisième... Et bien comme je l'ai évoqué, le jeu a des longueurs et des lourdeurs qui m'ont assez vite lassé. J'ai eu d'énormes trous ou de passages à vide durant l'aventure qui font que j'ai parfois laissé le jeu durant plusieurs jours alors que je l'ai acheté en pensant le torcher comme un malpropre tant j'étais enthousiaste, et bien non. Déçu du gameplay et des trajets incessants en plus d'être (trop) longs qui font que j'ai surtout fini frustré sur une grande partie du jeu. MAIS ! Il est tout de même 3e de mon classement, ce qui veut obligatoirement dire que j'ai aimé ce jeu. Et bien oui, ça reste une aventure énorme comme seul Rockstar sait les écrire. Quand on met de côté les défauts qu'il a et les mauvaises sensations qu'on a pu avoir dessus, on ressort du jeu avec une bonne claque des familles. Jamais un monde n'a été aussi vaste et aussi crédible dans un jeu, Rockstar redéfini encore les standards de l'open world et ce jeu constitue le nouveau maître étalon du genre, celui sur lequel la concurrence va devoir s'aligner pour ses productions futures. Ca n'a jamais semblé aussi délirant de vivre au far west, d'être un cow boy et un hors la loi, tout ce qu'on imaginait étant gosse, Rockstar l'a matérialisé à travers son jeu. La réalisation et la bande son qui tape systématiquement dans le 1000 font que quand le jeu veut te toucher, il te touche, malgré ses imperfections. J'avais peur d'un scénario trop extrême pour justifier la situation qui amène au premier RDR (quelque chose de trop classique, ou alors de trop délirant), mais là encore, la plume des frère Houser a réussi à pondre quelque chose de cohérent et qui prend aux tripes. Finalement, il perd des places parce que j'ai eu des sensations de flottements et de frustration que je n'ai pas ressenti sur les deux premiers de ce classement, ni même sur le premier RDR ou les GTA, un parti pris de la part du studio qui m'a donc moyennement plu sur ce point. + : la nouvelle référence de l'open world, une histoire magnifique, un héros haut en couleurs, une bande son d'enfer - : gameplay lourd et rigide, trop de cheval, voyages rapides trop limités pour être vraiment intéressants à l'utilisation, de gros passages à vide durant la trame principale --- 2 - Spiderman (PS4) YES !! C'était mon fantasme de joueur. Spiderman étant mon héros préféré, j'ai toujours été frustré de ne le voir adapté qu'à travers des jeux bas de gamme, juste là pour surfer sur la vague d'un film sur l'homme-araignée. Encore plus depuis qu'on a eu la série des Batman Arkham, véritable hommage à ce que doit être un jeu de super héros AAA. Sauf que le premier BA date de 2009 (Asylum) et le dernier (Knight) de 2015. Entre temps, on a rien eu de semblable et pourtant, il y en a eu des jeux Marvel pour capitaliser sur les films. Et depuis 2015, rien à se mettre sous la dent. Spiderman est revenu au cinéma en 2016 avec son "reboot" et plus récemment dans le dernier Avengers. C'est donc avec appréhension que je guettais l'arrivée de ce Spiderman sur PS4, développé par Insomniac Games. Et quelle belle surprise de voir que déjà, le jeu n'a rien à voir avec les films, Insomniac a choisi de faire SON adaptation de Peter Parker, et ne rien à voir avec les films, comme les Batman Arkham, excellent point. On a enfin un jeu grisant manette en main, ça n'a jamais semblé aussi cool d'être un super héros. Nombre de ses plus grands ennemis sont présents, ou bien "teasé" pour une éventuelle suite (vu le succès du jeu, ça ne serait pas surprenant). Mais pour un premier jeu, avoir au casting Docteur Octopus, Shoker, Rhino, Scorpion, Vautour, Electro, Mister Negative, c'est énorme, et même si ils n'ont pas tous la même importance au sein de l'histoire, c'est un vrai plaisir de leur botter les fesses ! Le jeu se permet même des moments très fort avec le boss final, dont l'inévitable confrontation a pesé tout au long du jeu, mais aussi avec tante May... Des choix forts de la part du studio qui veulent faire LEUR histoire de Spiderman, et ils ont bien raison. Alors oui, les activités en ville ne sont pas très inspirées, que ce soit les cambriolages, les repaires à nettoyer ou des sacs à dos à trouver, c'est vrai qu'on a connu plus ouf dans le genre. Sauf qu'on oublie tout dès qu'on se jette d'un building pour se balancer à toute vitesse à travers une ville de New York magnifique. Beaucoup de clins d'oeil à l'univers Marvel, le jeu a été très généreux sur ce point, ce qui ravira les fans. On poussera tout de même un petit coup de gueule sur la qualité des DLC. Au nombre de trois, je n'ai pour ma part pas pris le Season Pass, n'ayant pas confiance. J'ai tenté le premier DLC avec la Chatte Noire, et c'est la douche froide. Hyper court, peu inspiré, c'est frustrant de voir que le DLC s'arrêtent là où on a l'impression qu'il devrait exploser. Je n'ai même pas tenté les deux suivants, mais si j'en crois les critiques, ça à l'air du même niveau. Regrettable de voir un jeu avec tellement de qualités proposer des DLC aussi "fainéants". C'est incompréhensible. Pour en revenir au jeu, c'est malgré tout un quasi sans-faute, on a enfin un vrai bon jeu Spiderman. Gameplay au petits oignons, très inspiré de Batman, oui, mais diablement bien adapté à la sauce Spidey, tout est fait pour être cool et fun dans ce jeu. C'est ça que j'en retiens, ça rejoue encore et encore avec le même plaisir qu'aux premières heures. + : graphismes somptueux, gameplay ultra nerveux, les costumes, les easter eggs, le casting des vilains, VF de qualité - : bande son discrète, pas de météo dynamique, missions secondaires vite redondantes, DLC honteux --- God of War (PS4) GOTY 2018 ! Oui, c'est lui. C'était peut-être la licence Sony que j'attendais le plus depuis la PS4, avec beaucoup d'attentes car je n'étais pas certains que Kratos revienne après un God of War III où il est laissé pour mort dans un monde en ruine. Un épisode Ascension qui revenait sur son passé mais plutôt décevant. Santa Monica a décidé de reboot la licence, tout en gardant l'emblématique spartiate. Fini la Grèce Antique, bonjour les contrées Viking. Fini le style beat em all, bonjour le style action, caméra à l'épaule. J'avais quelques réticences sur ce dernier point, car c'est aussi ce style qui faisait le charme God of War. Je craignais de voir un The Last of Us du pauvre, puisqu'on nous a introduit très tôt Atreus, le fils de Kratos, qui nous suivra tout au long de l'aventure. Que nenni ! Oui, il y a clairement une influence de Naughty Dog sur ce jeu, oui, Cory Barlog s'est fortement inspiré du duo de TLOU pour l'adapter avec brio à la sauce God of War nouvelle version, et quelle claque, quelle claque ! Le jeu n'a rien perdu de son punch, de sa violence, le tout sublimé par une direction artistiques et des graphismes tout simplement ahurissant, c'est probablement le plus beau jeu console à ce jour, et l'un de plus beaux jamais vu. Pas de réponses apportées entre God of War III et cet épisode, ça peut laisser songeur, mais on oublie bien vite tout ça tant on est plongé dans cette aventure qui enchaîne les moments épiques. Le jeu se paye même le luxe d'être en plan séquences, aucune coupure caméra du début à la fin, c'est une véritable prouesse technique, du jamais vu pour un jeu de ce calibre. Difficile d'y trouver des défauts, sauf si on est un puriste qui regrette le changement d'orientation pris par la licence, ce que je peux comprendre. Pour chipoter, un bestiaire un peu maigre, trop de troll en "sous boss", mais il faut aussi dire que ce jeu est le premier d'une nouvelle trilogie. Comme le premier God of War en son temps, la série n'a fait que monter crescendo pour le final dantesque qu'on connait avec God of War III. Oui, celui-ci pose les bases du nouvel univers, et quelles bases ! Du début à la fin, on est pris dans ce voyage initiatique qui part d'une bonne intention pour finir par une chasse aux Dieux Nordiques. Un final plein de suspens et une fin "cachée" qui tease l'arrivée de Thor, probablement pour un prochain épisode.Des scènes cultes déjà au panthéon du jeu vidéo (les Lames du Chaos, ces frissons !!) et de bons clins d'oeil au passé de Kratos. Le duo père/fils fait des merveilles, et ce même si le jeune Atreus a quelques moments où il est une tête à claque, c'est compréhensible compte tenu de son âge et de ce qu'il vit au fil de l'aventure. Le fait d'être continuellement en duo pourra en rebuter certains, il faut un petit temps d'adaptation, mais on se rend compte que c'est une merveille d'écriture. Ca prend encore plus de sens quand on s'intéresse aux coulisses du jeu, Cory Barlog en fait en quelque sorte un hommage à son propre fils, superbe. Des personnages qui sont tous attachants, à leur manière, que ce soit les frères nains, mais surtout le duo Freya et Baldur, dans des combats toujours plus dingue, jusqu'au combat final déchirant. Le tout étant porté par des musiques qui collent parfaitement à chaque situation. Le jeu s'offre même le luxe de s'ouvrir un peu pour proposer quelques quêtes secondaires peu nombreuses, mais toutes bien foutues. C'est parfaitement dosé. La quêtes des neuf Valkyries offre un super challenge, et ça doit être encore plus fou pour ce qui aiment jouer les plus gros modes de difficulté. Bref, c'est du tout bon. La sortie du prochain se fait déjà attendre tant on a envie de connaître la suite, vite, vite !! Assurément mon coup de coeur, mon jeu de l'année 2018 ! + : le plus beau jeu sorti sur console à ce jour, une direction artistique sublime, bande son, VO ou VF les deux sont XXL, nouveau gameplay toujours aussi pêchu, scénario superbe, un boss et un combat final déjà cultes, de bonnes quêtes secondaires pour un jeu qui n'est pas un open world, Kratos plus attachant que jamais, la fin "cachée" - : bestiaire un peu maigre (trop de draugr et de trolls), des boss pas aussi marquants que ce qu'on aurait souhaité il faudra surement attendre les prochains pour voir davantage de Dieux "majeurs" de la mythologie nordique --- Mes attentes pour 2019 : Resident Evil 2, Ghost of Tsushima, The Last of Us Part II A VOS CLAVIERS !
  4. 3 points
    On oublie un peu vite que l'effectif reste assez moyen... On a une défense calamiteuse, on a remplacé Alexis par Aubam, et malgré les dizaines de défauts du chilien, lui au moins pouvait être un danger constant à lui seul quand il était en forme, on remplace Ozil par un Mkhy qui est très faible je trouve... Bon là, Emery n'y est pas étranger, on sait pas ce qui se passe entre Ozil et lui, mais clairement c'est con de se passer de lui vu la forme des autres joueurs. Pareil pour Ramsey. Bref, la première saison de Klopp était pas terrible non plus, je me souviens que beaucoup disaient que c'était pas beaucoup mieux que Brendan (LOL), faut du temps. Le soucis, c'est que je doute que notre board travaille correctement, ils vont faire n'importe quoi comme d'habitudes. Après oui, Emery commence à faire des choix très chelou, l'équipe semble tirer la langue, son pressing est en dilettante ces derniers matchs alors qu'Arsenal était l'équipe de PL qui pressait le plus (voir understats), les schémas de passes pour relancer de derrière ont disparu avec la blessure d'Holding on dirait aussi, bref, c'est compliqué. Emery doit faire de meilleurs choix, arrêter de foutre Aubam au détriment de Lacazette, et remettre dans l'équipe Ozil et Ramsey. En se privant d'eux, on voit qu'on a aucune option sur le banc, et la saison est très longue.
  5. 3 points
    Et tu te réveilles et tu sais pertinnement que les saints vont se transformer en Barça de Cruyff le temps dun match... tu sais pertinnement que contre Arsenal Yoshida devient Stam, que le gardien devient Oliver Kahn et que Redmond se transforme en Cristiano Ronaldo. Tu sais aussi que leur nouvel entraineur va te sortir une masterclass de tactique pour montrer au pays que son équipe is Back. Tu sais tout ça car cest un peu notre bête noir et chaque déplacement est une p***** de guerre
  6. 2 points
    J'ai vu le match en différé, c'était plutôt intéressant. Oui, on a moins d'intensité que les semaines précédentes, mais c'est assez logique aussi et on garde tout de même un pressing correct par séquence. J'ai bien aimé la mise en place tactique d'Emery sur le match. Au début, Elneny jouait au milieu et c'était lui qui allait faire le pressing à la place d'Ozil, c'était une façon de cacher l'allemand et ça a plutôt bien fonctionné, on se procure même quelques occasions notamment une de Maitland-Nice ou il peut mieux faire. On ouvre le score sur une belle combinaison, d'abord avec Lacazette qui donne à AMN qui la remet en une touche à Ozil, le premier décalage se créer là. Ensuite Ozil fait une passe absolument magique, elle est incroyable, Kola remet aux 5 mètres et Aubam termine avec un petit peu de réussite vu comment il la prends. Sur le second but, le contre est très bien mené et Aubam la met parfaitement. Le gabonais fait un bon match, sans même parler de ses buts, dans le jeu il a été plus présent, moins de déchet, pas 50 fois hors-jeu, si on est tatillons il y a une action ou il peut la donner à Ozil qui est tout seul à droite mais choisit la solution la plus compliquée de l'autre coté ce qui ne donne rien. Autre point à souligner, la tactique d'Emery sur les coups de pied arrêté défensif, c'était super intéressant. En gros, il a repris la tactique qu'à notamment utilisé le Japon au mondial pour éviter de jouer les duels de la tête, à savoir jouer le hors-jeu très très haut et ne pas se retrouver dans notre surface, et ça aurait parfaitement fonctionné si l'arbitre de touche n'était pas aveugle. L'avantage de voir le match en rediff, c'est qu'on peut mettre pause, il y a 5 joueurs de Burnley hors-jeu sur l'action, et on se prends un corner... Ridicule, et ça ne doit en aucun enlever le fait que la tactique était bonne. Burnley parlons en, que c'est faible, tant défensivement qu'offensivement ou ils ne proposent absolument rien, ils se contentent d'espérer un Deus ex machina dans la surface adverse en balançant, c'est ce qu'ils ont sur le but ou ils ont pas mal de chatte, je n'incriminerai pas trop notre défense sur ce but là, c'est un énorme cafouillage, ça se joue sur plusieurs contre favorables d'affilé, ça arrive. Après bien sûr, notre défense est assez faible, mais c'est assez logique quand t'as qu'un seul défenseur de métier, Sokratis (très très bon sur ce match), Nacho qui se pète à la 30 ème ce qui t'oblige à repenser ton système, et pas de qualité réelle à ce poste de toute façon. On le disait déjà sous Wenger qu'il fallait reconstruire la défense, ça n'a pas changé. La sortie de Lacaz ? Peut-être que j'aurais plus sorti Ozil à la limite pour garder les qualités au pressing du français, mais ça reste un choix compliqué s'il ne veut pas totalement perdre l'allemand, il va devoir le faire jouer. Lacazette s'est embrouillé avec Elneny à sa sortie, je ne sais pas pourquoi, est-ce qu'il était énervé d'être sorti ou de ne pas avoir marqué ? A voir, à Emery de mieux gérer ça. En sommes, avec la défaite de Chelsea, on revient à égalité de point, si les spurs pouvaient perdre demain ça serait génial. Il y a encore beaucoup de boulot pour Emery, c'est loin d'être parfait, mais j'espère que le board va se bouger le cul cet hiver pour au moins compléter le banc, c'est pas normal que tu sois obligé de Mettre Saka sur le banc. Peut-être est-il très talentueux, mais il reste super jeune, tu devrais avoir quelques atouts sur ton banc quand t'es un club à 500M de budget.
  7. 2 points
    On pourra avoir des regrets c'est clair. Mais comme on va gagner l'EL pas de soucis
  8. 2 points
    Dire que j'étais comme un fou lors de sa signature. Ce flop...
  9. 1 point
    Une blague. Pourquoi le forum est semi-mort ? Parce que globalement, les avis qui sont partagés sur son forum sont totalement idiots (et je contribue certainement à certaines idioties). Xhaka fait une erreur sur ce match, c’est totalement vrai. (Le grand Fabinho fait là même face à nous, l’extraordinaire Torreira également, votre chouchou du moment Guendouzi j’en parle pas). Mais à côté de ça, tout est bon dans son jeu (ah il ratéaussi un corner, SHAME). Granit Xhaka est l’un de nos meilleurs joueurs sous Emery et je le pense a 183728%, ça ne date pas de la semaine dernière. Encore faut-il pousser vos pseudo analyse plus loin que « ah il perd la balle » pour le comprendre. « Il est bon que quand il n’a pas de pression », j’ai arrêté de vouloir vous faire changer d’avis depuis cet instant. Jouissif de le voir systématiquement voler là vedette face aux grosses equipes (la semaine passé face à Liverpool, il rend une copie propre, l’un des seuls).
  10. 1 point
    2020, ça ferait une gen d'à peu près 7 ans, soit l'équivalent de celle qu'on a eu sur PS3/360 et qui était une des plus longues. Je ne sais pas si on aura encore des révolutions sur le jeu tel qu'on le connait. Il faudra voir si la VR sera soutenu sur du long terme, mais le hardware des consoles actuelles est clairement dépassé. Aujourd'hui, alors qu'on parle de 4K partout, tu n'as que la Xbox One X qui est capable de faire de la vrai 4K et sur quelques jeux uniquement. Un exemple comme un autre. Tu as aussi la technologie du Ray Tracing qui commence à faire du bruit, même si je pense que c'est trop tôt, même pour des consoles qui sortiraient d'ici 1 ou 2 ans. Et puis aussi les nouvelles offres, Microsoft a commencé fort avec son Gamepass, Sony y va encore à tâtons avec son PSNow, mais ce genre de service est aussi amené à exploser à l'avenir, avec des consoles tirant beaucoup sur le dématérialise et le cloud, Microsoft à l'air d'avoir des investissement énormes dans ce domaine. On évoque aussi l'arrivée de Google, voir Amazon pour l'avenir, ce qui peut changer pas mal de choses sur notre manière de consommer le jeu vidéo. A voir, mais oui, je met une pièce sur 2020.
  11. 1 point
    J’en suis à l’épilogue partie 1 avec john J’me demande un peu l’intérêt de l’épilogue...
  12. 1 point
    exactement ; Hier on paye la connerie de ne pas avoir traité le chantier défense comme il se doit ; d'où les difficultés rencontrées on a lich titulaire alors qu'il est venu pour faire le nombre ; cet été on se permet de prêter Chambers .... on garde mustafi ... ce qui est absolument pas sérieux et crédible une seule seconde 1 bon choix avec sokratis pour 3 choix litigieux ... kos absent, holding qui se péte et ces 3 choix nous saute aux yeux aujourd'hui ... le constat est le même que l'an dernier: tant que mustafi sera dans l'équipe il n'y a rien a espérer ; le gars a déjà du mal a être au niveau alors si en plus faut lui demander de combler lich ... Je reposte la vision de cet été : sokratis kos holding -----> titulaires Monréal - Kola > pour touner a gauche Chambers < pour tourner avec holding et une pointure pour alterner kos / sokratis / holding
  13. 1 point
    Avant de parler de bilan comptable, il faut parler de l'écart entre notre effectif et celui qui sont devant nous avant tout. Il n'a jamais été aussi grand. On le savait tous qu'on se tirait une balle dans le pied en commençant notre saison avec Sokratis comme seul renfort défensif de poids, après avoir perdu notre meilleur DC depuis le début des années 2010 avec Koscielny, et que l'on savait à peu près tous qu'il y avait de grandes chances qu'il n'allait pas revenir. Ca a été masqué pendant un temps par Holding qui s'est avéré bien meilleur que prévu, mais on l'a perdu pour la saison, et là on est totalement à poil. On a été forcé de faire jouer un mustafi pas fit ajd. On n'a pas aligné 2 fois de suite la même défense en décembre... Le soucis est avant tout à ce niveau. On manque de qualité derrière, et sur ce mois de décembre, c'était une farce tellement on a donné des buts à nos adversaires. Brighton on leur donne le but et ça leur permet de revenir dans le match. Man Utd on leur donne le but avec Kolasinac. Southampton on joue avec tous nos DCs qui ont joué la saison out, et Koscielny défend comme un débutant. Rien que là, ça fait minimum 5 pts de perdus, sur des erreurs individuelles. A moins qu'Emery rentre sur le terrain et défende à leur place, je ne vois pas trop ce qu'il peut faire. Aujourd'hui encore, sans enlever aucun crédit à Liverpool, on leur donne 3 buts + 1 péno vraiment soft. On avait vraiment très peu de chance de gagner ce match, mais en plus, on se tire une balle dans le pied de la sorte.
  14. 1 point
    C'est pour cela que je n'apparais qu'une fois tous les 2 mois... pour toujours constater l'épouvantable climat, les critiques permanentes de tous les joueurs et limite injurieuses, très infantiles, agressives, digne de frustrés totaux qui n'ont jamais rien fait de leur vie (curieusement certains étant bien plus épargnés, comme le transparent Ozil, lontemps, et le soi-disant exceptionnel Laca). Donc, réapparition peut-être au printemps, ou même pas. Fais-toi pas de souci, je n'ai aucune inclination pour les excès débiles, agressifs, destructeurs. Mais le forum anglais, quel plaisir : de vrais amateurs de football :-)
  15. 1 point
    Les années se suivent et se répètent à Arsenal... Tu mets un joueur à peu près correct en face, il passe pour un ballon d’or... Firmino n’a pas été incroyable sur ses buts mais opportuniste. Lichteiner à la juve n’aurait jamais offert 2 buts comme ça...
  16. 1 point
    Ceci dit quand tu vois le banc je comprends pourquoi il est sur le banc. On a aucun autre buteur pour rentrer en 2eme mi temps. Pour moi, il apportera plus en 2eme mi temps.
  17. 1 point
    Euh peut être pour renforcer ton milieu, en sortant ton attaquant le plus discret jusque là ...
  18. 1 point
    Pourquoi ce pessimisme ambiant? qui te dît que l'on ne va pas être les premiers à faire tomber les Reds chez eux à Anfield, on a le droit de rêver non?!
  19. 1 point
    Avec le départ programmé de Ramsey, l'incertitude autour d'Özil et le fait qu'on ne fait pas spécialement confiance à Elnenny. Notre milieu est loin d'être si fourni que ça. Après je pense qu'il y a mieux à faire que Banega même si j'aime beaucoup le joueur.
  20. 1 point
  21. 1 point
    Un de nos meilleurs joueurs pour l'instant, il donne du caractère et de la puissance à notre défense, avec Kola ils ont vraiment montré qui étaient les patrons aujourd'hui
  22. 1 point
  23. 1 point
    Lol, Zidane qui arrive ? ahahahah, il me régale
  24. 1 point
  25. 1 point
    Eddy, j'aime beaucoup dans ce que j'ai pu écouter ... Dans un freestyle, ce salaud qui dit "J'aime pas les blondes, j'aime pas les blondes, j'aurais l'impression de niquer ma grande sœur". Si tu réécoutes l'animalerie (perso j'ai jamais lâché), le nouveau projet de Lucio inclura un feat avec Vîrus. Maman.
×

Information importante

En allant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer..