Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

Sborn

Membre
  • Content Count

    17587
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    38

Sborn last won the day on March 19

Sborn had the most liked content!

Community Reputation

1418

About Sborn

  • Rank
    Légende
  • Birthday 05/17/1994

Profile Information

  • Club
    Arsenal
  • Location
    Bruxelles

Recent Profile Visitors

7258 profile views
  1. Totalement. Je posterai bientôt les articles et vidéos de médecins traitant ce sujet.
  2. Totalement. Je posterai bientôt les articles et vidéos de médecins traitant ce sujet.
  3. La comparaison est difficile à faire avec les USA et autres pays latins tant déjà l’accès aux soins de santé est déjà problématique. Mais voilà. Je tenais juste à souligner que le confinement avec du recule était probablement plus négatif qu’autre chose. Avec les éléments qu’on a maintenant, il est difficile de justifier un deuxième confinement dans nos pays, ou alors il faut le repenser totalement différemment.
  4. Tout à fait. Tu fais bien de le souligner aussi. Et en plus des violences conjugales, la maltraitance infantile a malheureusement aussi augmenté.
  5. Je prends le temps de vous expliquer alors. A titre personnel je travaille dans un voire le plus grand hôpital de Bruxelles. Je travaille aux soins intensifs en tant qu'infirmier, et mon service, comme d'autres, et devenu référent covid quand l'épidémie est arrivée à son pic. Moi et d'autres collègues avons donc été confrontés régulièrement à des patients en hypoxie sévère, qu'on a du intuber ventiler, mettre sur le ventre, et quand cela ne suffisait pas, nous devions leur mettre ce qui s'appelle une ECMO (un dispositif circulatoire externe dans le but de décharger les poumons). C'est en quelque sorte le traitement de la dernière chance. Quelques uns en sont arrivés à ce stade, d'autres sont décédés avant, d'autres l'ont été malgré l'ECMO, mais d'autres s'en sont aussi sortis. Tout cela pour dire que les conditions extrêmes du covid je l'ai vécu pendant 2 mois, et les patrons médicaux de ces services également. Et pourtant, eux, comme moi maintenant, maintiennent que le confinement aura été au final plus délétère qu'autre chose... mais pourquoi donc ? 1) Durant ces deux mois de crises, il y a eu beaucoup moins d'hospitalisations pour des pathologies qui nécessitent une prise en charge aux soins intensifs. On a quasiment plus vu de cirrhose décompensée, de STEMI (infarctus), de péritonite, de pancréatite, d'OAP .... alors que ce sont souvent des pathologies qui remplissent nos services. La raison est que les gens, même mal, avaient peur de sortir de chez eux. Peur d'aller aux urgences. Peur d'aller côtoyer l'extérieur et donc rentrer en contact avec le covid. On peut dire ce que l'on veut, mais les médias ont eu un rôle extrêmement délétère en ne parlant que du covid en continu. Une personne vivant seule chez elle et écoutant régulièrement les informations pouvait vite avoir l'impression, et à raison, que c'était la fin du monde dehors. Tous ces gens sont donc en partie restés chez eux et en ont payés le prix fort. Certains sont décédés chez eux, d'autres ont attendus trop longtemps avant de quand même se présenter aux urgences et en ont payé le prix cher par après (j'ai eu des patients dans ce cas, un qui faisait un infarctus depuis deux semaines et qui en a payé le prix cher quand il est arrivé car son coeur avait déjà énormément nécrosé quand il est arrivé chez nous... ça fait deux mois qu'il est ici et il en est toujours pas sorti ... mais d'autres n'ont pas eu cette chance et sont décédés). Beaucoup d'autres ont été dans ce cas et c'est vraiment une tendance qui a été objectivée. Comme si toutes les pathologies fréquentes n'avaient plus existé durant deux mois alors qu'elles sévissaient toujours. Une impression a aussi été souligné et qui est qu'on a donné énormément de moyen et de temps à ces patients covid, beaucoup plus qu'on ne le faisait pour d'autres. Pour quelle raison ? On soigne pourtant tout le monde de la même manière, mais ces patients avaient un statu spécial. Si on faisait autant pour d'autres, peut-être qu'ils s'en sortiraient aussi. 2) Un certain nombre de patients chroniques n'ont également pas été suivis de manière correcte durant cette période. Je parle de patients greffés (rénaux, cardiaques, hépatiques), qui ne pouvaient plus sortir de chez eux, et ne pouvait plus se rendre en hôpital même simplement pour contrôle de routine pour voir si leur greffon fonctionne toujours bien. Des problèmes ont trainé chez eux, et encore une fois cela peut être difficile à rattraper par après. Et je ne parle même pas des gestions des diabètes pour certains, ou des contrôles chez des patients cancéreux qui a aussi été moins strict. 3) Autre que médical, il a aussi été constaté un nombre beaucoup plus importants de dépressions durant le confinement (isolement social, divorce, séparation, ...). Dépression qui a entrainé soit des suicides pour certains, soit des burn-out, soit d'autres pathologies. Le prix au niveau scolaire est énorme aussi. Simple exemple les enfants entre 6 et 8 ans (1ere et 2eme primaire en Belgique). Ce sont les deux années les plus primordiales pour les enfants. L'année ou tu apprends à lire, écrire, compter et créer des liens sociaux avec d'autres enfants. Si tu as des lacunes à ce stade tu les traines pour une longue durée. Il ne faut pas être un génie pour se rendre compte qu'un enfant de 6 ans qui n'a peut être pas des facilités et qui a un creux éducatif de mars à septembre, il va avoir du mal a consolider ses bases pour les ans à venir. C'est dramatique. 4) Économiquement cela été désastreux. Autant le manque à gagner dans les hôpitaux mais aussi dans la société en générale. On va devoir rattraper ces deux mois d'arrêt. Et a quel prix encore ? Le coût de la vie va augmenter, on va surement devoir travailler plus, faire plus d'efforts ... à quel prix au niveau de la santé et du social ? Tout cela pour dire qu'il n'est pas du tout certain que le confinement ait vraiment sauvé plus de vie. La tendance serait à l'inverse. Plus de gens auraient payé le prix de ce confinement, que ce soit de leur santé physique, sociale, et au niveau de leur porte feuille. Le rôle de nos politiques et de nos médias y aura été pour beaucoup. Et méfions nous aussi beaucoup des chiffres avancés. Un patient qui rentre pour un arrêt cardiaque à l'hôpital mais dont par hasard le frottis covid est positif alors que ce n'est pas le virus qui a causé l'arrêt mais un problème vasculaire, en décédant, rentrera dans les décès covid alors qu'il n'y a aucun lien. Beaucoup de manipulation dans les chiffres, les informations donnés. J'ai essayé d'être concis, après je peux comprendre que vous ne soyez pas d'accord, mais c'est un point de vue soutenu par un certain nombre de gens, notamment dans le milieu médical, et l'article sortira bientôt dans le BMJ.
  6. A la fois médical et général. Je peux vous l’expliquer si ça vous intéresse
  7. Techniquement la coupe d’Europe n’est pas officiellement cuite si on gagne la FA Cup mais bon, l’espoir est très mince.
  8. Il y a une étude qui va bientôt sortir dans le BMJ et qui dit qu’au final le confinement aura provoqué plus de tort qu’il était censé en éviter. Intéressant point de vue.
  9. Ce qui nous manque surtout c’est un joueur à la Cazorla.
  10. Arrête d’être dans l’excès. Ce n’est pas son propos.
  11. Ça va dans le bon sens oui et non. On prolonge quand même des Luiz, Mari, Mustafi etc... Tu peux pas viser des places intéressantes avec des joueurs comme eux. Le ménage n’est pas fait suffisamment.
  12. De toute façon faut ouvrir les yeux et se rendre compte que vue notre situation sportive (réalisons que nous ne sommes même pas certains d'être européen) et financière, on ne saura pas se permettre beaucoup de folie. Je continue à maintenir que si on fait Partey (j'y crois toujours moyen mais pourquoi pas), Upamecano c'est impossible, autant financièrement que sportivement. Luiz prolongé, Mari officialisé, Mustafi en discussion de prolongation, Saliba qui arrive, Sokratis, Chambers, Holding, Mavro toujours sous contrats, comment on peut imaginer l'arrivée d'Upamecano ? On aura jamais trois départs, on a même pas une seule rumeur de transfert pour l'un d'eux. Qu'on prolonge le prêt de Ceballos avec une OA, qu'on fasse Partey (même si j'ai des doutes), et si pas un autre joueur de ce profil, et ce sera déjà un bon mercato vu que Saliba arrive en plus. Je pense qu'il faut réaliser que l'on va devoir faire confiance beaucoup plus à nos jeunes et que c'est surtout par là que s'entamera notre reconstruction sportive (Martinelli, Saka, ESR, Nelson ...) , avec des recrutements intelligents et peu onéreux. 80M l'an passée pour Pepe j'ai toujours du mal. Cela aurait pu être une somme investie sur deux trois joueurs qui auraient plus apporté. Prenons l'exemple de Dortmund dans sa gestion des jeunes et des recrutements.
  13. Sborn

    Cinéma et films

    Ennio Moricone n’est plus ... quel choc ... une grande page de l’histoire du cinéma se tourne définitivement avec la disparition de ce génie. Ciao l’artiste.
  14. Sborn

    [23] David Luiz

    Je ne l’ai jamais considéré comme étant une pierre importante des titres gagnés par son équipe. Tu es un peu seul au monde pour le coup, je pense que tu es trop subjectif vis à vis de lui
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..