Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal
Guest

[Liga]

Recommended Posts

Faut tenter sur une série de matchs à mon avis : Jovic

   Hazard   Benz   Vinicius 

 

Par contre j'ai pas trop d'idées pour les milieux, mais ça doit travailler et avoir une assurance technique. Valverde/Llorente + Modric pourquoi pas. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Hamza59 a dit :

Faut tenter sur une série de matchs à mon avis : Jovic

   Hazard   Benz   Vinicius 

 

Par contre j'ai pas trop d'idées pour les milieux, mais ça doit travailler et avoir une assurance technique. Valverde/Llorente + Modric pourquoi pas. 

Pourquoi pas faire jouer Benzema en 9,5 voir 10 derrière jovic ? 

Et je pense que cette tactique Est viable pour la majorité des matchs de liga. Après pour les grosses affiches il faudra densifier le milieu 

Edited by Jean-Adrien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hazard, c’était dans l’air depuis très longtemps. Une bonne chose que ça n’ait pas trainé.

 

Numéro 7 pour lui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Jean-Adrien a dit :

Pourquoi pas faire jouer Benzema en 9,5 voir 10 derrière jovic ? 

Et je pense que cette tactique Est viable pour la majorité des matchs de liga. Après pour les grosses affiches il faudra densifier le milieu 

 

Oui c'est ce que j'ai mis, Benz en 10, 9.5

Share this post


Link to post
Share on other sites

12 Juin 2019

 

Le Real Madrid a déjà dépensé 300M€ pour 5 joueurs 

 

Hazard 100M€
Jovic 65M€
Militao 50M€
Rodrygo 54M€
Mendy 48M€

Assez énorme
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, bassemo a dit :

12 Juin 2019

 

Le Real Madrid a déjà dépensé 300M€ pour 5 joueurs 

 

Hazard 100M€
Jovic 65M€
Militao 50M€
Rodrygo 54M€
Mendy 48M€

Assez énorme
 

 

C'est vrai que c'est énorme mais compte tenu du marché actuel il n'y a pas de prix délirant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, bassemo a dit :

12 Juin 2019

 

Le Real Madrid a déjà dépensé 300M€ pour 5 joueurs 

 

Hazard 100M€
Jovic 65M€
Militao 50M€
Rodrygo 54M€
Mendy 48M€

Assez énorme
 

 

C'est une deuxième équipe quasiment. Mais bon c'est à relativiser sachant que l'année dernière, ils ont quasi rien pris ( Courtois et l'attaquant de l'OL mais qui sera revendu) avec toutes les recettes qu'ils ont eu en 3 saisons. 

Rodrygo, ça pue quand même l'embrouille son chiffre de transfert. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis encore sous le choc de l'effectif du Real, fallait le voir sur le terrain pour le croire.... Sachant que Bale / James Rodriguez / Mariano Diaz vont être vendus et Ceballos va venir en prêt chez nous... 
Sachant aussi qu'ils veulent encore faire venir Pogba ou autre milieu de classe.

Si Zidane ne remporte pas au moins la Liga avec cette armada ::

 

Capture-d-e-cran-2019-07-24-a-10-29-17.p
 

Edited by bassemo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Real a toujours eu un gros effectifs depuis des années.

Ca n'a pas garanti leur succès en Liga pour autant. La concurrence du Barca reste importante.

 

Depuis la reprise de Perez en 2009, le Real en Liga c'est un titre en 2012 sous Mourinho et 2017 sous Zidane.

Beaucoup d'autres titres à côté avec le succès qu'on leur connait en C1 notamment, mais en Liga, ils ont toujours été dans l'ombre de Barcelone malgré des effectifs XXL.

 

Et c'est un groupe qui doit encore prouver pour l'après-CR7 dont le départ s'est tout de même fortement fait ressentir la saison passée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jovic devrait retourner à Francfort en prêt.

 

C'est du jamais vu ça non? Un joueur acheté aussi cher, qui repart directement en prêt parce que le coach n'en veut plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Nujabes a dit :

Jovic devrait retourner à Francfort en prêt.

 

C'est du jamais vu ça non? Un joueur acheté aussi cher, qui repart directement en prêt parce que le coach n'en veut plus

Quel club de génies le Real... 

Plus ridicule tu meurs. Jovic n'aurait jamais dû signer dans ce club de tocards... ça puait le flop dès le départ. 

 

Il aurait mieux fait de rester à Francfort ou de viser un entre-deux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Nujabes a dit :

Jovic devrait retourner à Francfort en prêt.

 

C'est du jamais vu ça non? Un joueur acheté aussi cher, qui repart directement en prêt parce que le coach n'en veut plus

 

C'est une blague ? Et dire que la principale qualité de zidane était son côté psychologique, là c'est vraiment n'importe quoi. Il prépare peut être l'arrivé de Neymar mais même comme ça, ils auraient pu le garder un an comme joker. 

Après le real a vraiment du mal à vendre. James a deux clubs sur lui mais ça fait 2 mois qu'il se morfond, Mariano reste du coup ? Bale après la fermeture du marché anglais, à part le Bayern ou  la limite l'Inter, il est invendable et veut pas partir. 

Je parle même pas de son échec pour Pogba. Van den Beek ce sera pour cette année apparemment; il reste que Ericksen. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Sheldon a dit :

 

C'est une blague ? Et dire que la principale qualité de zidane était son côté psychologique, là c'est vraiment n'importe quoi. Il prépare peut être l'arrivé de Neymar mais même comme ça, ils auraient pu le garder un an comme joker. 

Après le real a vraiment du mal à vendre. James a deux clubs sur lui mais ça fait 2 mois qu'il se morfond, Mariano reste du coup ? Bale après la fermeture du marché anglais, à part le Bayern ou  la limite l'Inter, il est invendable et veut pas partir. 

Je parle même pas de son échec pour Pogba. Van den Beek ce sera pour cette année apparemment; il reste que Ericksen. 

 

Bah justement apparemment Zidane ne veut pas de VDB et veut absolument Pogba. Du coup, j'ai lu que VDB ça serait annulé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/08/2019 à 06:41, Sheldon a dit :

 

C'est une blague ? Et dire que la principale qualité de zidane était son côté psychologique, là c'est vraiment n'importe quoi. Il prépare peut être l'arrivé de Neymar mais même comme ça, ils auraient pu le garder un an comme joker. 

Après le real a vraiment du mal à vendre. James a deux clubs sur lui mais ça fait 2 mois qu'il se morfond, Mariano reste du coup ? Bale après la fermeture du marché anglais, à part le Bayern ou  la limite l'Inter, il est invendable et veut pas partir. 

Je parle même pas de son échec pour Pogba. Van den Beek ce sera pour cette année apparemment; il reste que Ericksen. 

 

En quoi le coté psychologique à avoir avec le fait que zidane n'as plus vraiment la main sur la fin de ce mercato avec un Président qui veut faire Neymar alors que lui veut absolument Pogba...

SI l'info est avéré plus voir cela comme un dommage collatéral d'une lutte interne et a l'international serait peut être plus pertinent que de blâmer uniquement Zizou....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aduritz, 38 ans, qui place un superbe ciseau sur son premier ballon.

 

Le niveau collectif du Barça est abyssal. C’est du Arsenal dans les pires heures. Y a pas un décalage, pas une passe dans l’interval. Griezmann joue trop haut et De jong trop bas, et entre les deux y a rien à part Dembele qui ne foire tout ce qu’il tente...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Stravoguine a dit :

Aduritz, 38 ans, qui place un superbe ciseau sur son premier ballon.

 

Le niveau collectif du Barça est abyssal. C’est du Arsenal dans les pires heures. Y a pas un décalage, pas une passe dans l’interval. Griezmann joue trop haut et De jong trop bas, et entre les deux y a rien à part Dembele qui ne foire tout ce qu’il tente...

 

Ouverture de la Liga par une belle grosse purge. Moi aussi je me disais “c’est aussi chiant qu’Arsenal” souvent ^^

 

Bon jusqu’à ce bijou... quel kiff!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Triste nouvelle, Luis Enrique a perdu sa petite fille de 9 ans, emportée par un cancer...

https://www.eurosport.fr/football/espagne-l-ex-selectionneur-luis-enrique-annonce-la-mort-de-sa-fille-des-suites-d-un-cancer_sto7430995/story.shtml

 

Il avait quitté son poste de sélectionneur pour un motif familial urgent il y a quelques mois, la nouvelle est tombée il y a quelques minutes. L'annonce du décès de son enfant.

 

Quelle horreur ! Le cancer, je crois qu'il n'y a rien de plus flippant en ce monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marcelino s'est fait virer de Valence cet après-midi, sur la seule décision de Peter Lim.

Alemany, le DS, a suivi non pas par licenciement mais pour rester fidèle à ses valeurs.

 

On ne connait pas bien les motivations de Lim, mais c'est un foutoir en interne depuis des semaines. Le duo Marcelino/Alemany ayant déjà manqué de quitter le club il y a un mois car Lim voulait plus de pouvoir sur les transferts et n'était pas d''accord avec certaines décisions/visions du duo sportif.

C'est pourquoi Rafinha (Barça) n'a pas été recruté alors que tout était au vert ; Lim n'en voulait pas.

 

A voir comment le groupe réagira, mais le club est vraiment pas aidé par son proprio qui avait déjà pourri l'interne avec l'affaire Rodrigo.

Edited by Jack_Wilchevre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si on se faisait un petit classement "Galactique" ?

En mélangeant les 2 mandats de Perez. A voir votre définition de Galactique, si ça a toujours été bien défini sur la première génération, c'est plus "flou" sur la seconde, qui a été plus longue aussi. Basez vous sur ce que vous voulez, pour ma part, j'essaye de faire un compromis entre talent individuel, les attentes placées, les stats, le palmares et le rayonnement du joueur et forcément aussi l'affection que je peux leur porter

 

Dans l'ordre d'arrivée :

- Luis Figo (2000-2005)

- Zinedine Zidane (2001-2006)

- Ronaldo (2002-2007)

- David Beckham (2003-2007)

- Michael Owen (2004-2005)

- Robinho (2005-2008)

- Kaka (2009-2013)

- Cristiano Ronaldo (2009-2018)

- Karim Benzema (2009-)

- Xabi Alonso (2009-2014)

- Luka Modric (2012-)

- Gareth Bale (2013-)

- Toni Kroos (2014-)

- James Rodriguez (2014-)

- Eden Hazard (2019-)

 

Pour mon classement, je dirais :

- 15e Michael Owen : Une saison et puis s'en va, un Ballon d'Or qui fait un peu tâche au milieu des Figo, Zidane et Ronaldo. La marche était trop haute pour lui et la suite de sa carrière bien terne.

 

- 14e Eden Hazard : Il n'est qu'à sa première saison et c'est compliqué de jauger entre sa mauvaise condition physique et l'arrêt de la saison à cause de la pandémie mondiale du COVID-19. Une saison a oublier, clairement, mais il en aura d'autres pour montrer ce qu'il vaut vraiment, c'est ce qui le sauve de la dernière place.

 

- 13e Robinho : Recruté comme le successeur de Figo, parti à l'Inter, le Real Madrid voulait son Ronaldinho, le fougueux brésilien aura eu quelques jolis coups d'éclat à Madrid. Mais à l'heure de tirer les bilans pour son départ pour l'Angleterre, son passage au Real n'a pas été glorieux comme on aurait pu le penser.

 

- 12e David Beckham : Ca me fait mal de le mettre derrière Bale mais à bien y regarder, je pense que son parcours et en tout point inférieur à celui de son homologue gallois. David Beckham, c'est le recrutement marketing assumé, un joueur recruté avant tout pour sa gueule et les lumières qu'il attire, plus que pour son talent. Une machine à fric et un pied droit de sniper, il aura eu une bonne carrière au Real pour l'après Manchester, qui reste le point culminant de sa carrière.

 

- 11e James Rodriguez : La grosse recrue star dans la foulée du Mondial 2014, en pleine ascension et sous les feux des projecteurs, James s'offre la chance de sa vie en signant au Real. Une patte gauche plutôt impressionnante et une bonne vision de jeu, son parcours à Madrid reste tout de même en dents de scie. Pas assez régulier, et prêté au Bayern Munich, on dirait que le mariage avec le Real semble condamné à une sortie par la petite porte.

 

- 10e Kaka : La tristesse absolue pour moi de le caser à cette dixième place. Probablement le Galactique pour lequel j'avais le plus d'espoirs après CR7. Arrivé quelques jours avant le portugais, les deux derniers Ballons d'Or en titre se donnaient le défi hors du commun d'aller défaire le Barca de Messi et Guardiola sous la tunique blanche. Recruté pour 67 millions d'euros, il dépasse le transfert de Figo et devient le deuxième joueur le plus cher de l'histoire après Zidane, puis troisième après l'annonce du transfert de Ronaldo qui prendra cette première place. L'ancien prince de Milan ne connaîtra jamais le succès que son copain Ronaldo, ni celui de ses illustres aînés Galactiques. La faute a une condition physique qui ne l'aura jamais épargné malgré quelques courtes périodes où il nous vendait du rêve, mais il lui manque des moments forts dans les moments marquants, que ce soit dans les Clasico ou en C1, il n'aura jamais pu être décisif une fois dans le money time à Madrid. Pourtant, une classe folle balle au pied et un talent exceptionnel avec une personnalité très humble et sa gueule d'ange, j'ai toujours eu une affection particulière pour lui. J'aurai aimé pouvoir le mettre dans ce top 3...

 

- 9e Toni Kroos : Une place probablement ingrate au vu de son palmarès et sa régularité, il lui manque peut-être ce côté "bling bling" justement, contrairement à son compère Modric qui aura pris un Ballon d'Or, Kroos reste l'homme de l'ombre au milieu des superstars qu'il côtoie au Real depuis son arrivée. 

 

- 8e Xabi Alonso : Ca se tient entre lui et Kroos. J'ai simplement été plus marqué par l'arrivée de Alonso et cet exceptionnel mercato 2009 où il arrive avec Kaka, Ronaldo et Benzema. Pas un crack offensif comme les trois autres, mais un homme d'expérience censé tenir le milieu de terrain du Real. Comme Kaka et Ronaldo, il a déjà été titré en C1 avant de signer au Real ce qui en fait un recrutement important, il a été recruté pour être efficace tout de suite et il aura été un des hommes forts pour la conquête de la Decima.

 

- 7e Gareth Bale : Ca pourra surprendre vu l'image actuelle du joueur qui est à son pire... Entre son agent, ses envies de golf, son manque d'implication et le fait que même le Real n'arrive pas à s'en débarrasser, mais qu'est-ce qu'il fait aussi haut placé ? Lui qui a été recruté à prix record pour être le nouveau CR7, complètement chouchouté par Perez depuis son arrivée, Bale semble s'effondrer un peu plus chaque année. Pourtant, à chaque saison, il arrive à avoir un fait d'arme marquant, c'est fou. Son but fou et décisif face au Barca en finale de Copa, des buts tout aussi dingues en C1, décisif dans deux finales, vainqueur de 4 Ligue des Champions avec Madrid, c'est franchement pas mal pour celui qui est considéré comme un "boulet" pour son club. Il lui manque quand même cette aura que peuvent avoir les meilleurs pour pouvoir prétendre à plus.

 

- 6e Ronaldo : Le brésilien restera l'idole de plusieurs générations de joueurs et d'amateurs de foot, son nom est gravé dans l'histoire à jamais et paradoxalement, son passage au Real et connu de tous, bien qu'il n'ait pas forcément été le plus glorieux. Pas aussi affûté et explosif qu'à ses périodes catalanes ou intéristes, c'était l'attaquant parfait pour les Galactiques, pour être celui qui serait devant Zidane et Figo, chargés de dompter le milieu de terrain et les ailes. Les problèmes de poids commence à arriver, mais il réussi toujours à faire lever les foules. Il ne lui aura manqué que la Ligue des Champions, grande absente de son palmares impressionnant et il n'a jamais vraiment marqué cette compétition. On retiendra son fantastique triplé à Old Trafford, c'est à peu près tout. Mais le talent...

 

- 5e Luka Modric : Il est toujours là ! Le croate et sa vision de jeu hors norme, ses extérieurs du pied café-crème... Et un Ballon d'Or très discuté, car discutable, qu'il n'a pas réussi à digérer. Recruté en 2012, il doit tout de même se faire sa place dans un milieu de terrain composé de top players et en concurrence direct avec Ozil et Kaka, rien que ça. Il s'imposera avec brio assez rapidement et sera lui aussi de la partie pour les 4 titres en C1 entre 2014 et 2018. Il est un des rares à réussir ce qu'il est très dur de faire au foot, et encore plus dans un club comme le Real Madrid : durer

 

- 4e Karim Benzema : Quand on parle de durer, l'exemple Benzema est encore plus frappant. Trop à l'étroit, trop talentueux pour la L1, il signe au Real la même année que Kaka et Ronaldo qui eux sont déjà les meilleurs joueurs du monde. Il se cherche encore et doit se faire une place au milieu de Raul et Gonzalo Higuain. Toujours critiqué, jamais à terre, ça fait plus de 10 ans qu'il est au Real Madrid maintenant, il aura enterré Higuain, il est devenu le titulaire aux côtés de CR7 et Bale avec ce trio nommé "BBC". La carrière de Benzema au Real Madrid, c'est un tour de force. Un joueur non espagnol qui s'impose et dure plus d'une décennie au Real Madrid, ça ne mérite que le respect. Ses stats peuvent parfois être sujets à quelques critiques, c'est oublier qu'il a évolué pendant 9 saisons avec l'ogre Cristiano Ronaldo et qu'il s'est servi de ça pour devenir un formidable attaquant capable de créer et produire le jeu, et non pas "juste" une finisseur. C'est une très belle histoire, il aurait même mérité le top 3 !

 

- 3e Luis Figo : Pouaaaah, le premier Galactique, et quelle première ! Pris au FC Barcelone directement après une sage digne d'une série TV, le premier "trophée" du nouveau président Perez aura été le point de départ d'une phénomène qui aura marqué et fait passer définitvement le football dans une autre dimension. Il devient le transfert le plus cher de l'histoire pour 65 millions d'euros. Gros dribbleur,  grosse vision de jeu, il fera les beaux jours du Real pendant 5 ans, le traître le plus célèbre d'Espagne, voir même du monde dans le foot réussira à conquérir de nouveaux titres en Espagne et même une Ligue des Champions. Son Ballon d'Or pris après une grosse saison à Barcelone et dans la foulée d'un formidable Euro 2000 où il aura néanmoins échoué aux portes de la finale, Figo est un des meilleurs joueurs du monde et de sa génération. Il sera poussé vers la sortie en 2005, notamment pour faire de la place à Robinho et signera à l'Inter Milan pour y terminer sa carrière de manière plus discrète, mais quelle carrière !

 

- 2e Zinedine Zidane : Le divin chauve arrive à Madrid en 2001, Perez en rêvait, il l'a fait. Un an après Figo, Zidane devient à son tour le joueur le plus cher de l'histoire pour 75 millions d'euros, record qui tiendra 8 ans avant une nouvelle arrivée à Madrid... Des premiers mois d'adaptation un peu difficile, Zizou finira par s'imposer logiquement et offrira même la Ligue des Champions au Real avec un but d'anthologie, la première et la seule de son palmarès, lui qui avait échoué par deux fois avec la Juve en finale, il réussi enfin à gagner son Graal manquant avec le Real Madrid. Le Galactique le plus élégant, des gestes et des buts connus de tous, la carrière de Zidane au Real est une belle histoire d'amour. Fait important, il réussi à tenir au Real jusqu'à la fin de sa carrière de joueur avant de raccrocher définitivement avec l'équipe de France quelques semaines plus tard au Mondial allemand. Il est pour l'heure le seul de ce classement à avoir réussi. Figo, Ronaldo, Kaka, Cristiano Ronaldo, tout les autres Ballons d'Or, toutes les autres superstars du foot ont du aller voir ailleurs, pour diverses raisons, Zidane a réussi à terminer à Madrid, au crépuscule de sa carrière, avant de se tourner vers des rêves d'entraîneur... On connait la suite.

 

- 1er Cristiano Ronaldo : Est-ce une surprise ? Cristiano Ronaldo et le Real Madrid, c'était le mariage rêvé et attendu. On le savait, CR7 rêvait de jouer pour ce club, il a repoussé les avances du président de l'époque pour continuer à Manchester United où il est devenu le meilleur joueur du monde. L'histoire de Ronaldo a Madrid fait l'objet de toutes les convoitises et aujourd'hui encore, les deux présidents rivaux Calderon et Perez aiment s'attribuer publiquement la réussite de ce transfert. Mais derrière la politique et l'argent, Ronaldo signe avant tout pour ses rêves de gloire dans le club de ses rêves. Arrivé pour la somme record de 94M aux côtés de Kaka, Benzema et Xabi Alonso, il arrive auréolé d'un Ballon d'Or et d'une Ligue des Champions obtenus avec Manchester United. Le timing était parfait car lorsqu'il signe à Madrid, il vient de perdre une finale de Ligue des Champions face au FC Barcelone de celui qui est devenu son plus grand rival : Lionel Messi. Ronaldo réalise donc son rêve et s'offre également l'ambition d'aller chercher son rival chez lui, sur ses terres, à quelques mois du premier Ballon d'Or de l'argentin pour sa saison 2008-2009. La suite, on la connait tous, les chiffres aussi : 450 buts en 438 matches. Un palmarès XXL, de nouveaux Ballons d'Or conquis avec Madrid pour un homme dont l'ambition n'a pas de limites, il devient l'homme fort du Real Madrid. D'abord CR9 pour sa première saison, il récupère le numéro 7 au départ de Raul et s'offre une pression supplémentaire pour redevenir le CR7 qu'il était à Manchester United et avec la sélection portugaise. On l'aime ou on le déteste, mais tout le monde a un avis sur Cristiano Ronaldo. Il devient le meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des Champions tout en gagnant 4 trophées durant ses 9 ans à Madrid. Décisif dans 3 finales, de nombreux Clasico et autres matches de coupe, Ronaldo réussi à tenir tête à Messi et son Barca pour ce qui est aujourd'hui une des plus grandes rivalités du football. En coulisses, on lui attribue des relations parfois compliquée avec son président, des histoires d'argent entre eux occasionneront quelques fuites faisant les gros titres, mais le portugais est toujours présent et toujours au top sur le terrain. Jamais blessé, jamais absent, toujours là, c'est un athlète qui a offert des buts historiques mais aussi un excellent passeur, ce qu'on a tendance à oublier au vu de ses stats monstrueuses face au but.

L'histoire touchera à sa fin après 9 saisons à faire le bonheur du Real. A 33 ans et pendant le Mondial russe, l'annonce est officialisé : Cristiano Ronaldo signe à la Juventus. Un divorce souhaité conjointement par le joueur et la direction du club. Vendu pour 105 millions d'euros, le Real réalise des bénéfices sur un joueur trentenaire. Quant à CR7, il part conquérir l'Italie, toujours avec le rêve d'une 6e Ligue des Champions et la même ambition débordante qu'à 18 ans.

 

 

A vos claviers !

 

 

 

 

Edited by Axelou

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..