Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker !

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 02/13/24 in all areas

  1. Mais Arteta c'est un phénomène dans plusieurs domaines. Premièrement il a totalement changé les mentalités autour du club et c'est ultra difficile à tous les niveaux. Même ceux qui ont joué en amateur savent à quel point changer les choses sont difficiles alors j'imagine même pas au plus haut niveau. Il a fait le ménage dans le vestiaire de manière progressive et mesurée pour ne pas trop cliver et se mettre à dos la fanbase qui ne jurait que part certains joueurs. On a progressivement vu sa patte sur le terrain, ça a pris du temps mais fallait voir d'où il partait en terme d'effectif, Il semble être un leader phénomènal qui fédère son équipe et maîtrise merveilleusement bien le management, il n'y a qu'à voir les différents interview + sa capacité de persuasion grâce à laquelle il a fait venir des joueurs d'un niveau inespéré il n'ya pas si longtemps. C'est un vrai cheat code dans un univers aussi concurrentiel quel le très haut niveau où les gros gros joueurs peuvent choisir entre plusieurs clubs. Sur le marché des transferts il se trompe peu et cherche des joueurs avec des profils qui correspondent à ce qu'il veut mettre en place. Il a toujours 2 ou 3 temps d'avance avec un plan A. B et C toujours cohérent (même si Edu doit aussi avoir du crédit sur ce rôle la mais on sait que toutes les décisions passent part Arteta). Enfin tactiquement c'est masterclass, il a battu les 2 plus grands coach de la dernière décennie, il construit une équipe hybride qui peut contrôler le jeu avec ou sans ballon. Une équipe qui s'adapte, c'est pas un dogmatique au contraire malgré tout il laisse une empreinte sur le jeu. Évidemment qu'il va encore progresser, on rappelle que c'est son premier poste.
    7 points
  2. Mais faut arrêter avec Wenger qui dépensait rien et comparer les sommes investis avec celle d’il y a 20ans. Ce n’est pas la même époque avec des montants de transfert qui n’ont plus rien de comparable. Le Wenger des 10 premières années je ne suis pas sûr qu’il ne dépensait pas d’ailleurs, et son credo n’a jamais été de ne pas dépensé mais de ne pas dépensé des sous que l’on a pas. Comment on peut croire qu’on s’est mis dans la m**** ? Rien de tel ne sort dans la presse, par contre Wenger avait complètement cassé la grille salariale sur la fin, en se trompant en plus sur les joueurs à qui donner des gros salaires, et ça nous a foutu un peu dans la m****. Erreur corrigé par Emery et le staff qui a pris la suite de Wenger. Ah non, taff monstrueux réalisé par Arteta et Edu pour assainir tout ça avant de nous permettre de nous positionner sur des G.Jesus / D.Rice. Oui une seule FA Cup, et en face on a qui ? Le city de Guardiola et le Liverpool de Klopp. Sûrement les deux plus belles équipes de ces 15dernieres années en Angleterre et pas loin d’être aussi le cas en Europe. Et là, on se concentre sur les résultats et la tune, en utilisant ça de manière bancale et on parle pas du plus important, ce qu’il fait de l’équipe sur et en dehors des terrains. Son taff est monstrueux mais des hater de base viennent le remettre en cause avec des arguments plus que bancale en nous sortant que Emery ou De Zerbi aurait fait mieux…
    4 points
  3. Il y a quelques temps j'ai remarqué quelques retours concernant la trilogie Mass Effect. Personnellement je n'avais jamais joué à cette série de jeux et je l'ai découvert il y a presque un an grâce à une promotion de l'Edition Légendaire qui regroupe les trois jeux ainsi que tous les contenus additionnels. J'ai donc commencé à y jouer en mars ou avril 2023 et j'ai enchaîné les 3 jeux jusqu'à les finir très récemment. ( Pas beaucoup de temps pour jouer, ça m'a donc pris des mois pour finir la trilogie ! ) Pour ceux que ça intéresse, je vais faire mon petit retour d'expérience. Je conseille à ceux qui n'y ont pas joué de s'arrêter là car je vais spoil beaucoup d'aspects du jeu tout au long de mon propos. Un mot rapide concernant mon personnage, j'ai choisi un masculin ainsi que la classe soldat. J'ai décidé de le développer avec un bon sens moral. Pas de massacre gratuit pour moi donc. Pour commencer j'ai rapidement été frappé par la richesse bien sûr mais aussi et surtout par la cohérence de l'univers de ME. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'au début du jeu les développeurs nous introduisent cet univers du point de vue de l'Humanité car ils l'ont fait de façon crédible. Ils nous balancent pas dans un univers totalement science fiction mais plutôt dans une réalitée anticipée cohérente. Ils s'appuient sur des mystères et des inconnues de l'Histoire de l'Humanité pour introduire leur univers en s'appuyant notamment sur la théorie des Anciens Astronautes qui suppose, entre autre, que la Terre a été visitée et est observée par une forme ou des formes de vie extraterrestres. On le retrouve dans le jeu puisqu'il nous est expliqué que du matériel d'observation Prothéen a été trouvé sur Mars. C'est l'exploitation de cette technologie qui a permis à l'Humanité d'accéder au voyage spatial en dehors de notre système solaire. À ce jour, c'est un scénario qui reste plausible dans la réalité. De même dans ME3 quand on apprend que la déesse Asari était en fait un Prothéen. Toutes les croyances des Asaris ont en fait été dictées par une espèce alien plus développée que la leur. Un parallèle peut être fait avec les différentes croyances religieuses existant sur Terre. Ça rejoins là encore la théorie des Anciens Astronautes. J'ai plutôt apprécié ces références tout au long des trois jeux aux questions que peut se poser l'Humanité dans la réalité puisque ça renforce la crédibilité de l'univers de Mass Effect. Au delà de ça j'ai trouvé l'organisation et la politique galactique là aussi cohérentes et bien ficelées. Que ce soit au niveau de la Citadelle avec le Conseil réunissant des représentants des espèces dominantes dans l'univers ou avec les différentes ambassades représentants les autres espèces; mais également l'organisation et la politique interne de chaque espèce. Que ce soit Galariens, Turiens, Asaris ou les espèces non conciliennes comme les Drells par exemple ( j'y reviendrais dans la partie concernant Thane ) , le jeu nous explique l'organisation politique et sociétale de chaque espèce, leur planète d'origine, leur histoire, leurs relations avec les autres espèces, etc.. D'ailleurs les codex sont vraiment bien fournis et sont un bon complément pour raconter cet univers très riche. Cet univers est très bien écrit et au final on y croit, on peut s'y projeter car il est crédible et cohérent. Ça tient la route. À travers leur histoire, les développeurs amènent aussi une réflexion sur les avancées technologiques qu'au final on ne maîtrise pas totalement, notamment en ce qui concerne les IA. Les Quariens ont créé les Geths mais ont été dépassés dans le contrôle de leur propre technologie qu'ils n'ont pas su maîtriser. C'est intelligent puisqu'on peut à nouveau faire le parallèle avec la réalité et les inquiétudes de certains concernant les avancées technologiques fulgurantes de ces dernières décennies et celles à venir. Même situation pour les Moissonneurs puisqu'on apprend qu'ils ont été créés par des organiques dans un précédent cycle et qu'eux aussi ont été dépassés par la puissance d'une IA qu'ils n'ont pas su maîtriser. Cela peut entraîner aussi un débat sur le fait qu'une IA autant développée puisse être considérée comme une personne à part entière ou non. Un petit mot sur l'aspect visuel du jeu. Bon il n'est pas très récent donc c'est un peu rigide mais ça ne m'a pas gêné car en terme d'ambiance et artistiquement je l'ai trouvé top. Par exemple j'ai beaucoup aimé l'ambiance de la Citadelle, surtout dans ME1. Ça avait également une saveur particulière d'arpenter notre Lune avec la Terre dans le ciel. Globalement chaque environnement ou planète dans la trilogie avait son atmosphère et son identité et c'était plaisant à parcourir. Je ne vais pas vraiment m'attarder sur l'histoire principale des jeux car, bien qu'elle m'ait plu, qu'elle soit intéressante et plutôt bien écrite, ça n'est pas ce qui m'a le plus marqué dans cette trilogie. En revanche je vais un peu plus développer un des aspects de la trilogie que j'ai trouvé les plus intéressants car il contribue grandement à se projeter dans l'univers : les compagnons. Mordin Solus J'ai adoré ce personnage. J'étais un peu déçu de l'absence de compagnon Galarien dans ME1 j'étais donc très content quand j'ai appris que l'on devait en recruter un dans le 2e épisode. C'est un personnage que j'ai trouvé plutôt bien étoffé entre son côté médecin/scientifique, sa très grande intelligence et en parallèle son passé dans les forces du GSI. Il a un côté très pragmatique qui provient, comme il l'explique lui même, de son métabolisme très rapide de Galarien qui lui permet donc de raisonner et prendre des décisions réfléchies très rapidement. Utile notamment lors des missions où il faut prendre des décisions importantes sans en mesurer le poids pour la suite de l'histoire. J'ai trouvé les conseils de Mordin toujours très pertinents dans ces moments là. Bien qu'il ait ce côté pragmatique il n'est pas dénué pour autant d'''humanité'' si je peux dire, comme illustré par exemple par les regrets qu'il a concernant les vies qui n'ont pas vu le jour en raison du génophage ou les travaux barbares effectués par son ex assistant Maelon. J'avais une totale confiance en ce personnage, il m'a donc accompagné et conseillé dans toutes les missions de ME2. Ses commentaires lors des différentes situations pendant les missions étaient souvent utiles. Mais c'était aussi le cas sur le Normandy en dehors des missions. Anecdote pour les Shepard féminins qui avaient une romance avec Garrus, Mordin informe des risques médicaux concernant l'accouplement des deux espèces et donne des recommandations ainsi qu'un traitement médical au joueur s'il maintient son désir de romance avec le Turien. C'est aussi Mordin qui intervient dans le cas d'une romance avec Thane qui est mourant. Ayant joué un personnage masculin je n'ai pas bénéficié de ces conseils mais c'est bien à l'image de Mordin. Son arc narratif autour du génophage est également très intéressant et évolue avec le temps. D'abord en tant que concepteur du génophage. On le sens partagé sur sa création car il a beaucoup de regrets concernant les vies avortées. Malgré tout, il sait que c'était la bonne décision à ce moment de l'histoire . Mais l'histoire évolue et le concepteur du génophage sera aussi celui qui va créer le remède car là encore c'est la bonne décision à ce moment précis. Un personnage donc qui, comme je le disais, a toute ma confiance car toujours capable de raisonner rapidement et prendre du recul tout aussi vite sur les différentes situations et ce même lorsque cela le concerne personnellement. J'ai regretté qu'il ne fasse plus parti de l'équipage dans ME3, même s'il a toujours un rôle important, et je trouve que son sacrifice a été vite expédié. À peine quelques mots de la part de certains compagnons sur le Normandy après la mission mais sans plus. Dommage vu son importance dans l'équipe et dans l'histoire.. Thane Krios Superbe personnage que j'ai adoré découvrir. Mon seul regret c'est qu'il arrive un peu tard dans le déroulement de ME2. Je trouve son arc narratif extrêmement bien travaillé et très intéressant. Pour commencer l'histoire de son espèce. Thane nous explique que sa planète d'origine est arrivé en surpopulation et que les ressources étaient devenues extrêmement rares en raison du nombre trop important d'individus sur la planète. Malheureusement pour eux, les Drells n'avaient pas découvert de technologie leur ayant permis le voyage spacial et la colonisation d'une autre planète. Les Drells se sont donc entretués pour obtenir les rares ressources restantes de la planète entraînant ainsi la quasi extinction de leur espèce. Seuls quelques milliers de Drells ont pu être sauvés de l'extinction grâce à l'intervention des Hanaris qui n'ont pas eu la possibilité d'en évacuer plus. Je trouve cette histoire intéressante car il y a un parallèle à faire avec notre situation sur Terre dans la vie réelle. À l'heure actuelle l'Humanité surpeuple la Terre qui peine à fournir suffisamment de ressources pour tout le monde. En anticipant un peu, on peut se dire que dans quelques années on pourrait arriver à une situation similaire à celle des Drells puisqu'à l'heure actuelle nous n'avons pas non plus une technologie suffisamment développée pour envisager d'explorer la galaxie à la recherche d'une planète habitable. Ce sujet abordé par les développeurs du jeu est vraiment intéressant puisqu'on peut aisément s'y retrouver. Pour revenir à Thane, il dégage une grande force, notamment par l'excellence et l'expertise dans son ''art'' de l'assassinat que l'on ressent même avant sa rencontre et qui se confirme dès la première scène où il apparaît dans le jeu, mais aussi par sa philosophie sur laquelle je reviendrais un peu après. Il est pourtant affaibli par le syndrome de Khepral et mourant puisque sa maladie qui est incurable est à un stade avancé. Malgré cela, ce n'est pas un personnage faible. Il montre une grande force de caractère notamment grâce à sa philosophie de vie qui peut paraître particulière mais que j'ai trouvé très intéressante. C'est un personnage très réfléchi qui souhaite également se repentir suite aux contrats d'assassinat qu'il a exécuté tout au long de sa vie. La faculté des Drells de revivre leurs souvenirs comme au premier jour est vraiment intéressante et l'histoire de la rencontre avec sa femme qu'il nous a fait revivre est très belle je trouve. D'autant plus que ce souvenir lui a permis de commencer sa rédemption, dans sa philosophie de vie concernant son activité d'assassin mais aussi concernant son fils. Dans ME3 on retrouve Thane à l'hôpital sur la Citadelle et j'ai été attristé de voir que le Drell qui faisait parti des meilleurs combattants du Normandy est maintenant très diminué et en fin de vie. Pour autant Thane a accepté son sort, toujours avec la philosophie qui lui est propre et il est désormais en paix avec lui même. J'ai apprécié le travail d'écriture et les réflexions qui incombent à une personne qui se sait mourante et qui redéfinit ses priorités avant de mourir. J'ai joué un Shepard masculin mais de ce que j'ai trouvé sur internet la romance avec Thane pour un perso féminin est très belle et intéressante à suivre en sachant qu'il s'agit d'un amour sans avenir car Thane n'a plus longtemps à vivre. L'hommage en l'honneur de Thane à l'appartement de la Citadelle après sa mort a forcément encore plus d'impact en cas de romance avec lui. De même pour les vidéos que l'on récupère à cette occasion dans lesquelles Thane dit un dernier adieu à Shepard, il y a plus d'images et plus de poids en cas de romance. Un personnage que j'ai trouvé très bien écrit et vraiment captivant. Morinth Un des personnages les plus intéressants de la trilogie pour moi mais malheureusement sous exploitée. Lors de la mission pour recruter Samara, j'ai eu du mal à trouver la logique de son recrutement (du point de vue Samara). J'ai trouvé que ça manquait de crédibilité. On lui permet de localiser sa fille alors elle laisse tomber sa vocation de Probatrice et se consacre entièrement à notre cause sans même aller chercher sa fille alors qu'on vient justement de la localiser, qu'il s'agit de sa traque actuelle et que c'est la raison pour laquelle elle a renoncé à sa vie pour devenir probatrice .. Son Code des Probatrices aussi semble aberrant puisqu'elle serait soit disant forcée de tuer gratuitement l'ensemble des personnes de la ville lorsque les forces de l'ordre la recadre respectueusement. Vive la psychopathe. Et pourtant tout le monde autour d'elle trouve ça normal. Bref, elle rejoint ensuite l'équipage mais je n'accroche pas. Je la trouve assez plate et sans intérêt. Même si l'histoire de ses filles Ardat-Yakshi m'intrigue. Puis vient sa mission personnelle où on fait la connaissance de Morinth, qui elle est réellement décrite par sa mère comme une tueuse en série et une psychopathe. Au fil de la mission j'ai déjà trouvé le personnage de Morinth plus intéressante que Samara. Un vrai caractère, bien plus de charisme, le mystère qu'elle dégage, sa manière de penser et de se comporter ainsi que sa particularité d'être Ardat Yakshi que j'ai trouvé vraiment intéressante. J'ai senti en elle quelque chose de vraiment fascinant. Et lors de l'affrontement entre elles deux, il a fallu choisir. Alors c'est vrai que le bon sens aurait voulu que je tranche pour la mère car elle s'était déjà engagée auprès de Shepard et qu'à ce stade on a aucune garantie avec Morinth. Mais Samara est définitivement trop fade, j'ai finalement opté pour Morinth. Directement Shepard sent qu'il a été à l'encontre de ses principes ( personnage conciliant dans ma partie ) et les deux prennent la décision de garder le secret. Ainsi Morinth se fera passer pour sa mère auprès de l'équipage en prenant sa voix et ses vêtements. En public elle se fait passer pour Samara mais quand Shepard lui parle en privé elle reprend sa véritable voix et sa personnalité. J'ai apprécié cet aspect du jeu et le fait de garder ce petit secret entre les deux personnages était vraiment sympa mais aurait pu être encore plus développé. J'ai aimé partager ce secret avec Morinth, c'était un peu comme le ''plaisir'' coupable de mon Shepard qui est un personnage que j'ai développé avec une bonne moralité. Ça le rendait donc plus humain car finalement il avait aussi ses failles, son petit côté sombre qui va à l'encontre de sa personnalité. Au fur et à mesure des conversations, on se rend compte que Morinth n'est pas la psychopathe décrite par sa mère mais qu'elle subit sa maladie et ne parvient pas à contrôler cet aspect d'elle même. De ce fait, elle est extrêmement seule. Là encore il aurait été intéressant de plus le développer et pourquoi pas créer un arc ou Morinth essaye de lutter contre sa particularité. Pourquoi pas au travers d'une romance dans ME3. Ça aurait permis d'apporter encore plus de profondeur au personnage et un arc narratif vraiment intéressant. Une ''romance'' est quand même possible avec elle dans ME2, mais très limitée. Étant donné que Shepard a réussi à résister à la domination mentale dans la mission de Samara, Morinth pense qu'il serait suffisamment fort pour survivre à un accouplement malgré qu'elle soit Ardat-Yakshi. Malheureusement elle se trompe et Shepard meurt si on va jusqu'au bout. J'étais curieux de voir comment le personnage allait évoluer dans ME3, mais malheureusement elle est quasiment absente de ce troisième volet. Apparemment la comédienne qui s'occupait de sa VO n'était plus sous contrat avec les développeurs lors de ME3 et on doit donc se contenter de quelques mails dans lesquels on apprend qu'elle tente de convaincre ses soeurs de prendre leur liberté et de quitter le monastère des Ardat Yakshi. Le monastère c'est d'ailleurs une mission où je m'attendais à voir Morinth tellement ça semblait logique. Elle a vécu plusieurs années ici, ses deux soeurs y vivent toujours et même notre équipage parlait d'elle dans l'intro de la mission. On voit également plusieurs messages de service dans le monastère dans lesquels les encadrants expliquent qu'ils ont interceptés des mails de Morinth qui étaient destinés à ses soeurs. La mission défile, et alors que tous les éléments laissent penser qu'elle sera là, ben non.. Mais plus tard elle apparaît finalement lors de la mission sur Terre , transformée en furie ! Mais pas un seul commentaire de Shepard ni des membres de l'équipage à sa vue ou après sa mort alors qu'on vient de tuer un ancien membre de notre équipe.. Décevant. J'aurais imaginé qu'on prenne au moins le temps d'en parler un instant avec les compagnons.. Je ne suis pas contre la transformation de Morinth en furie, j'aime bien l'idée, tous les personnages ne peuvent pas avoir une fin heureuse mais là encore ça aurait mérité d'être plus développé. Ça aurait été très intéressant de savoir comment elle a échoué à s'en sortir et s'est faite transformer en Furie. En résumé quelle frustration car c'est un personnage que j'ai trouvé fascinant et avec une histoire très intéressante mais qui est très sous exploité alors qu'elle en avait encore beaucoup sous la semelle je pense. A mon sens Mordin, Thane et Morinth sont vraiment les trois personnages qui sortent du lot sur l'ensemble des trois jeux . Je vais être beaucoup plus bref concernant les autres compagnons. Un mot concernant Liara car c'est le personnage que j'ai choisi de romancer dès ME1. J'ai globalement apprécié le personnage mais un peu déçu de la romance. Je trouve que ça démarrait plutôt bien dans le premier jeu. Les deux personnages apprenaient à se découvrir et à construire une complicité. Ça suivait un déroulement normal je dirais. Leur union a ensuite logiquement été mis en pause en raison du scénario de ME2 et du fait que Liara ne faisait plus parti de l'équipage du Normandy. Il y a malgré tout quelques scènes où les personnages se rassurent sur leur amour et se promettent qu'ils y seront fidèles. J'ai d'ailleurs bien aimé l'évolution de Liara et le fait qu'elle prenne la place du Courtier de l'Ombre. Elle est moins naïve et s'endurci beaucoup au fil de l'histoire. Ensuite retrouvailles dans ME3 et... ben pas grand chose. Alors qu'ils ont déjà renouvelé leur envie de continuer leur histoire dans ME2 on recommence à zéro dans ME3.. Il faut attendre la moitié du jeu avant que les deux personnages soient de nouveau officiellement ensemble et même après ça on ne sent pas de réelle différence. Mis à part de très rares scènes où on nous rappelle qu'ils sont en couple ben il n'y a rien en fait. Je vais pourtant parler à chaque personnage après chaque mission et Liara est dans mon escouade la plupart du temps mais elle se comporte comme un compagnon lambda, peut importe la situation vécue. Très peu de complicité amoureuse créée entre les deux personnages, peu d'émotion comme on aurait pu l'attendre au vu des situations dramatiques vécues par les deux. Si bien qu'ils en sont toujours à se vouvoyer alors qu'ils sont ensemble depuis des lustres.. Il faut attendre les missions du QG de Cerberus et la dernière sur Terre pour que leur couple soit enfin mis un peu en avant. Je ne sais pas si cela se passe comme ça uniquement pour cette romance ou si c'est pareil pour toutes ( ça me semble plus développé pour celle de Thane en tout cas ). Assez déçu de cet aspect. C'est frustrant car j'apprécie le personnage de Liara et j'aurais voulu que la romance soit plus développée. Concernant Kaidan/Ashley, je n'ai pas romancé Ashley et j'ai fais le choix de sauver Kaidan dans le premier jeu. Au final je regrette mon choix car si j'appréciais sans plus Kaidan dans ME1, je l'ai ensuite trouvé insupportable dans les deux autres jeux. J'ai même refusé de le réintégrer à l'équipage quand j'en ai eu l'occasion dans ME3. Dans le premier jeu, je n'ai pas choisi Ashley car elle avait un discours anti-extraterrestre qui ne me plaisait pas. De mon côté, je trouvais que les personnages non humains étaient justement les plus intéressants. Elle ne collait pas à mon ressenti. Elle était en plus de classe soldat, comme mon Shepard, c'était donc plus cohérent pour moi de la sacrifier car le profil de Kaidan permettait de diversifier mon escouade. Pourtant je me dis maintenant que j'aurais bien aimé voir l'évolution d'Ashley notamment sa vision des extraterrestres dans la suite de l'histoire puisque toutes les espèces on fait le choix de s'unir pour combattre les Moissonneurs. Je me demande si elle m'aurait été autant insupportable que Kaidan car j'imagine que ses fonctions dans ME2 et 3 auraient été les mêmes que lui. Mais elle avait un caractère différent de lui et avec du recul je me dis que je suis peut être passé à côté d'un personnage intéressant. Quelques mots concernant Garrus car avant de jouer au jeu j'ai lu un peu partout que c'était le meilleur compagnon de la trilogie. Et bien je dois dire que j'ai été un peu déçu. J'aime bien Garrus mais sans plus au final. Certes il fait parti de l'équipage dans les trois jeux mais je trouve que le personnage n'est pas très profond. Dès le premier jeu, alors que j'avais des options de dialogues avec les autres compagnons, Garrus n'en avait pas la plupart du temps et il a finalement eu très peu de choses à dire tout au long du jeu. Il était un peu plus bavard dans ME2 et 3 mais rien qui m'ait réellement passionné. Peut être que le personnage se révèle plus intéressant dans une romance avec un perso féminin mais dans mon cas, même si je l'aime bien, il ne m'aura pas vraiment marqué. Concernant Tali, je n'ai pas accroché. Elle aussi est présente en tant que compagnon dans les trois jeux, je ne l'ai pourtant pas sélectionnée souvent dans mes escouades. Je trouve que l'histoire de son peuple est intéressante et que ça amène une réflexion sur le développement des technologies et des intelligences artificielles. Mais Tali en elle même ne m'a pas beaucoup intéressé. Dommage d'ailleurs de ne jamais voir à quoi ressemble réellement un Quarien. D'un côté je me dis qu'il est possible que son apparence influe en partie sur la perception que j'ai de ce compagnon. Constamment derrière son armure, c'est assez impersonnel et austère je trouve. Mais je ne sais pas car à contrario j'ai accroché au personnage de Légion qui en l'occurrence est carrément un ''robot''. J'ai beaucoup aimé les conversations avec Légion et la perception des choses et de la vie par les Geths à travers son discours. De manière générale j'ai trouvé que les compagnons de ME2 étaient les plus intéressants. Étonnant car c'est aussi dans cet épisode qu'il y en a le plus. On aurait pu penser que la quantité aurait primé sur la qualité, mais non. A contrario, j'ai trouvé que les compagnons de ME3 étaient les moins marquants. Une bonne idée d'ajouter un authentique Prothéen, j'étais bien emballé à la découverte de ce personnage. J'apprécie Javik, il est intéressant d'écouter ses anecdotes et informations sur le précédent cycle de l'univers. Intéressant également de voir les difficultés qu'il a à s'adapter à ce nouveau cycle et à accepter d'être le dernier représentant de son espèce qui pourtant dominait l'univers 50 000 ans auparavant. En dehors de ça j'ai été un peu déçu, j'en attendais plus de la découverte d'un Prothéen et même si j'aime bien le personnage, je reste sur ma faim et il ne m'aura pas vraiment marqué. D'autres personnages que j'ai apprécié mais sans plus, rien de particulier à dire les concernant : Miranda, Wrex, Grunt, Kasumi, Zaeed, Jack. Concernant Jack je déplore le fait qu'en tant que perso masculin le jeu nous impose de choisir l'option de dialogue qui déclenche une relation avec elle si on veut pouvoir débloquer des conversations supplémentaires. J'ai voulu être fidèle à la romance avec Liara je n'ai donc pas pu apprendre à connaître complètement le personnage de Jack. J'ai bien aimé la relation qui est née entre Joker et IDA. C'est très particulier cet amour organique/synthétique mais je n'y ai pas été réfractaire et j'ai trouvé beau leur attachement progressif l'un pour l'autre. L'humanisation d'IDA au fil du temps peu également faire réfléchir à la condition des IA très développées en tant qu'individu, même réflexion que pour les Geths. En revanche les personnages de Jacob et James ne m'ont pas vraiment intéressé et m'ont laissé indifférent. Je pense avoir mentionné à peu près ce qui m'a le plus intéressé. À l'époque j'avais beaucoup joué à Dragon Age Origins que j'avais adoré mais je ne m'étais pas intéressé à la série Mass Effect car je pensais à tord ne pas aimer son univers que j'imaginais très science fiction. Au final j'ai beaucoup aimé parcourir cette trilogie et ce magnifique univers très riche et peuplé de personnages intéressants.
    3 points
  4. Tu nous sors de ces dingueries toi, il y a pas un topic épargné.
    3 points
  5. Bien sur et c'est quelque chose qu'on dit pas assez. C'est pas les mêmes automatisme à gauche qu'à droite. Plus de Xhaka et Jesus qui est tout le temps blessé, forcément ça s'est ressenti sur son jeux. Le seul milieu qui pouvait le mettre dans les meilleurs disposition c'est Fabio Vieira et on l'avait vue à Everton ou il devait lui faire une assists, un but qu'on lui avait refusé injustement. Vieira a une qualité de passe similaire à celle de Odegaard. Mais oui dans l'idée de Arteta c'est avec Havertz qu'il doit développer des affinités dans le jeux. Par contre, on l'a vue contre Liverpool, une équipe qui lui laisse des espaces, c'est terminée et oui en ldc on peut être sur que c'est un des premiers noms que mettra Arteta. Des espaces il en aura.
    2 points
  6. Aubama BLODCLAT YANG
    2 points
  7. Mec, on est 25 à te dire que tu racontes n'importe quoi poliment. Remets toi un peu en question et arrête de te la jouer à la Mourinho. 700M€ investis quand en face City a investi plus de 2 milliards, mais ça tu ne le mentionnes pas. A cela, il faut ajouter le fait que Mikel est un entraîneur rookie avec 0 expérience quand il prend les commandes du club. Un club qu'il a dû entièrement restructuré avec l'aide des proprios et des dirigeants. Ça prend forcément du temps, d'autant plus qu'on partait d'assez loin et qu'on évolue dans le championnat le plus relevé du monde avec une concurrence XXL. En quoi MU et Chelsea ne sont pas dans le même contexte que nous à l'époque exactement ? Ils n'investissent pas des centaines de millions à chaque mercato ? Pourtant ils sont très loin de notre niveau actuel et très loin de rivaliser avec les meilleures équipes sur la scène nationale et européenne. Quelle est donc ton excuse ? Non seulement ils dépensent autant voir plus que nous, mais en plus ils ont des coachs expérimentés, avec des références en Europe pour coacher leurs équipes. Enfin bref, le seul qui fait preuve d'une mauvaise foi déroutante ici, c'est toi. La fanbase du forum (je ne compte pas les détraqués des réseaux sociaux) est globalement assez réaliste et objective sur la situation et les ambitions du club, contrairement à toi. Heureusement que tu n'étais pas là à l'époque de Wenger, tu te serais défenestré. Nous sommes sur un nouveau projet sportif, tout a été mis en place pour que dans les 2-3 prochaines années, Arsenal soit l'une des meilleures équipes de la planète foot et on est très nettement en avance sur le programme de base. On recrute de plus en plus de très bons joueurs, tout le monde veut venir jouer chez nous et être entraîner par Mikel, que tu ne cesses de dénigrer. Les titres viendront, il faut se montrer patient et faire confiance aux dirigeants et à l'ensemble du staff. Klopp a été champion en 2020, soit 5 ans après son arrivée à Liverpool et il a ramené une LDC 4 ans après son arrivée. Avant ça Liverpool n'avait plus soulevé la PL depuis 1990, 30 ans auparavant. Tu critiques Arteta parce qu'il n'a pas gagné de titre majeur depuis son arrivée, mais ça fait seulement un an et demi qu'on lutte pour le titre. Klopp était un coach expérimenté avant d'arriver à Liverpool, Arteta non et pourtant regarde ce qu'il a bâti. Ça ne rime à rien de dire "Arteta n'a rien gagné en 4 ans et demi, alors que Klopp a remporté la LDC en 4 ans", c'est de la rhétorique de comptoir à bière ce genre d'analyse. Je peux te répondre que Mikel a remporté deux titres dès sa seconde saison à Arsenal en étant un entraîneur débutant, alors que Klopp a dû attendre la 4ème avant de soulever un trophée, et après ? Tant mieux pour toi si tu as joué à Saint-Jean-La-Tuillotière en professionnel et que tu as entraîné Mont-Le-Merlan derrière. Vu ton niveau d'analyse footballistique et ton égo surdimensionné, on comprend mieux pourquoi ta carrière dans le football a été de courte durée.
    2 points
  8. Factuellement, de 2015 à 2020, on était le troisième club avec le plus gros net spend de PL, et on jouait l’Europa league (on essayait de se qualifier pour la CL, si on veut être généreux). Depuis Artera, on est le troisième club avec le plus gros net spend de PL, et on joue le titre. La nostalgie de Ludogorets, je veux bien, moi aussi j’aimais bien que mon jeudi soir faisait office de cours de géographie, mais qu’on dépense beaucoup d’argent c’est pas nouveau, c’est le cas depuis qu’on a payé l’Emirates, ce qui change c est que maintenant ça marche à peu près.
    2 points
  9. Ah ça recommence le coup de « je suis professionnel » ça m’avait manqué (je n’y crois pas une seule seconde et ça change rien à la pertinence ou non pertinence de ce que tu dis). Klopp est arrivé dans une PL bien moins compétitive et avait bien plus d’expérience qu’Arteta au moment où il récupère l’équipe. Idem le montant des transferts ont explosé ces dernières années donc ton propos non contextualise est peu intéressant. Vu que t’es un petit génie, explique nous en quoi le contexte de chelsea ou United est moins bon. On est sur des sommes similaires ou largement supérieur pour des résultats bien moindre. Personne ne manque d’ambition, on vise tous un titre de champion pour Arsenal. Ton côté hautain est tes attaques sur Fly, notamment, démontre plus le côté creux de ta « réflexion », plutôt qu’une certaine compétence que tu t’octroies
    2 points
  10. Je trouvais aussi mais justement j'ai trouvé que c'était déjà beaucoup mieux sur ce match justement.
    2 points
  11. C'est vrai que dans les duels il est impressionnant. Je pensais pas qu'il avait cette qualité en arrivant Sur les seconds ballons dans les duels pour maintenir la pression c'est très fort. Quand je vois son match celui de Esr contre Forest. Celui de Jorginho contre Pool je maintient qu'on a pas besoin de prendre un 8 cet été.
    2 points
  12. Finalement, "belle" victoire de Chelsea away dans les dernières minutes contre un presque relégable. Comme quoi, les investissements de Boehly servent à quelque chose, bande de mauvaises langues.
    2 points
  13. Arbitrage pro Real pour changer J'ai hâte de tomber sur eux en demi et de qu'on se fasse sortir sur un but de la fesse droite HJ de Nacho après que le ballon est rebondit sur la transversale suite à un centre dévié par la semelle de l'arbitre. Pendant qu'on aura inscrit trois buts valables refusés par la VAR. Ça va être vraiment sympa à vivre.
    1 point
  14. Dans un monde idéal, on en colle 3 avant la pause et on fait 5 remplacements à la mi temps pour gagner le plus de forces possibles pour Porto + Newcastle.
    1 point
  15. Apres pour sa défense il joue sur le coté le moins stable de notre équipe. Quand tu voit que saka à droite a white et odeguard a chaque match les automatisme se créer évidement . Lui le pauvre il n'a jamais les même joueurs qui l'entoure si y a zinchenko qui joue, il se met dans le cœur du jeux délaissant le coté gauche, si c'est tomi ou kwior il colle un peu plus la ligne.... et son partenaire direct en 8 ben il a le droit a du havertz, trossard, une fois esr etc ..... bref il a plus xhaka pour lui donner les ballons et avec qui il s'entendez bien. Le contexte est dur pour lui , en plus d'être moins performant et un peu dans le doute a la finition , il est complètement isolé sur son coté , souvent il reçoit le ballons a l'arrêt pris par 3 défenseur. C'est une année pas simple pour lui
    1 point
  16. Non mais dans le rôle que lui a confié Mikel, il a la place pour le faire, il y a des joueurs devant lui. Et à Chelsea je me souviens l'avoir vu jouer 10 sur pas mal de matchs au début, il n'a pas toujours joué 9. Et justement je n'ai encore rien vu chez nous, pas une seule passe incisive. Des déviations oui, mais pas de passes, pourtant il est dans une position où il pourrait distribuer. Et ça m'étonnerait que ce soit une consigne de Mikel, il ne fait pas que des appels vers la surface, il descend et touche le ballon plus bas aussi, mais souvent il se contente du choix le plus simple, sur les côtés ou en retrait, ou bien il temporise. Ce qui est frustrant puisqu'à priori il est capable de beaucoup mieux. C'est de ça dont je parle, même sur des passes simples. C'est un peu ce qui me frustrait chez Partey d'ailleurs, ils ont un gros potentiel technique mais par manque de concentration ils sont capables de foirer des passes très simples. Mais comme tu dis, il va finir par corriger ça, et je me dis que plus il prendra confiance, plus il tentera des choses risquées. Pour moi c'est indispensable d'avoir deux milieux offensifs (c'est comme ça qu'Arteta appelle ses 8 en interview) qui soient capables de tout faire, défendre, presser, marquer et faire marquer.
    1 point
  17. La ou il est frustrant c'est qu'il dose mal ses passes, elles sont rarement dans la course du receveur et ça ralenti l'action. Mais c'est quelque chose qu'il peut/va corriger.
    1 point
  18. Ce n’est pas une blessure à proprement parler, c’est un peu comme si il avait pris une béquille, mais par contre ça reste des cartouches cramées, il y a une telle concurrence dans l’équipe à l’instant T qu’il ne peut pas se permettre ce genre d’absences. Je suis de moins en moins confiant… et pourtant je suis son fan n.1. Arteta nous a déjà montré qu’il pouvait être extrêmement patient, quand il était convaincu d’un truc, mais bon ça serait bien que ESR reste fit à 100%.
    1 point
  19. L'intelligence de ce jeu de ce gars est irréprochable, il comprend tellement bien ce qu'il doit faire des deux côtés du terrain. Vraiment la prochaine étape c'est de s'affirmer encore plus avec ballon et de supprimer les micro hésitations qui lui coûtent en général en créativité et en opportunité de marquer, il n'aura jamais la rapidité de pied d'Odegaard mais il peut devenir bien plus prolifique. En attendant, son apport devient très visible comme celui de Raya.
    1 point
  20. Moi je tiens à remercier @Dridrialb, parce qu'il a réussi à faire quelque chose d'unique. Il a réussi l'exploit d'unir le forum d'une même voix, celle qui lui répète constamment qu'il est à côté de la plaque et ça franchement, c'est quand même pas rien tant les avis divergent généralement. J'aurais bien aimé apporter ma contribution une fois de plus, mais je pense que tout a été dit. Je vais néanmoins rajouter ma petite pierre à l'édifice. La dernière fois qu'on a réellement été proche de jouer le titre, c'était en 2008 à l'époque du duo VP/Adebayor en attaque, avec Fabregas, Rosicky, Hleb et Flamini au milieu. Cette équipe transpirait le football. Seulement voilà, Martin Taylor brise la jambe d'Eduardo et derrière, c'est le cauchemar absolu et la dégringolade. Depuis cette fameuse saison, on a fait que régresser sur tous les plans, au point de toucher le fond. Arteta est arrivé sans la moindre expérience et a remis le navire à flot pour en faire l'un des meilleurs de la flotte de guerre britannique derrière l'armada citizen, qui a dépensé le triple ou le quadruple de ce qu'il a dépensé pour bâtir son équipe. A partir de là, y'a pas à tergiverser plus que ça. Y'a juste à lui dire merci, ainsi qu'à tous ceux qui l'ont accompagné dans cette aventure jusqu'ici. Ceux qui refusent d'admettre ça ne sont que des ingrats et j'irais même plus loin. Ce ne sont pas des fans et ils ne veulent nullement du bien à Arsenal. Des tas de coachs avec des références sur la scène européenne et nationale se sont plantés à Chelsea, à MU et à City (avant Pep), malgré des investissements colossaux et un budget illimité. Mikel était un rookie avant de prendre les rênes du club, il n'avait jamais entraîné de sa vie, pas même en équipe de jeunes. Son succès, il ne le doit qu'à lui-même. Il a dégagé tous les boulets du club et recruté de supers joueurs (bien qu'il n'est pas été seul, ça c'est entendu) pour bâtir une équipe capable de rivaliser avec les meilleures sur la scène nationale et européenne. Son travail ne peut en aucun cas être remis en question, tout comme chacun de ses accomplissements. Et la mauvaise foi absolue du coach des U12 de Perpettes-les-Oies, ne change strictement rien à cela.
    1 point
  21. Aubameyang a été capitaine d’Arsenal ?
    1 point
  22. Bah c'est simple, même en dehors des stats, aujourd'hui je pense qu'on peut dire qu'on est une équipe qui fait vraiment peur. Je pense que dire qu'Arsenal est une équipe vraiment prétendante au titre n'est plus une blague, et personne ne souhaite tomber sur nous que ce soit en PL ou en CL. Moi, depuis que je suis Arsenal (une bonne dizaine - quinzaine d'années), je n'ai jamais vraiment connu ça. Arteta a changé l'équipe et presque changé culture du club nocive qui s'était installée depuis des années, et ça c'est plus dur que de gagner un titre. Quand il aura gagné son titre majeur, il aura totalement changé cette culture. Pour ça, j'en serai toujours reconnaissant à Arteta.
    1 point
  23. Penser qu'avoir virer Arteta pour un autre coach aurait garantit plus de titre de champion c'est être naïf Tuchel, Mourinho, Conte ou Ten Hag ont pas réussi face à Klopp et Pep avec de meilleurs équipes et plus de moyens Arteta est un monstre et son travail c'est presque du jamais vu dans le football moderne. Premier job, Covid, groupe en ruine... Pour moi c'est lié à un gros soucis de lucidité et de compréhension de la part des gens qui voulaient le virer
    1 point
  24. Pour ceux qui (comme moi) se posaient la question, le premier est bien sûr Koscielny avec... 27 buts.
    1 point
  25. Ça a beau ne pas être votre opinion, celle de Dridrialb est pas plus à coté de la plaque que la votre. L'argument qu'avec 700 millions, on a gagné une fa cup ça me parle, surtout qu'en tant "qu'enfant" d'Arsène qui s'est privé tant d'années par rapport à ses concurrents en achetant intelligemment et en restant malgré des dépenses famélique à rester dans la gratin européen. Il n'y a pas d'exploit d'être 3eme de pl avec une telle salle investie Klopp à fait du très lourd avec moins de dépenses, xavi alonso fait une dinguerie avec zéro, Gérone fait un exploit, Emery fait une belle saison avec Villa. Nous je vois pas ce que est incroyable dans nos résultats en comparaison avec les moyens investis. Il faut juger avec une hauteur de vue différente. Quand je lis, il y a du progrès, on va sur la bonne voie, il faut encore laisser 2-3 ans, dans l'idée c'est beau mais en fait c'est irréalisable financièrement. On a sans doutes engagés de grosses dépenses comparé avec ce que l'on aurait du se permettre en anticipant sur les recettes supplémentaires qu'on percevrait avec un certains niveau de résultat. Si ça se trouve, si on ne fait pas PL + finale de Ldc, on ne rentre pas dans nos frais et ça va être le carton dans 2 ans. C'est physique, un gros niveau de dépenses impose de gros résultats. Et pour l'instant Dridrialb la bien résumé, notre resultat, c'est une FA cup.
    0 points
  26. On fera un vrai bilan d’Arteta en fin de saison à tous les niveaux et il y en aura des choses à dire, vous essaierez de m’expliquer le fait qu’en 4 saisons et demi au club on aura remporté seulement une FA Cup et deux Community Shield après avoir investit près de 700M€. À titre de comparaison un club avec une situation assez similaire, un Klopp en 4 ans et demi c’est une finale de ldc, une ldc et un championnat rien que sa. Chelsea et Mu ce n’est pas du tout le même contexte que nous, c’est incomparable en terme de club ou de coachs. @Kloro T’es loin du compte pour Villa. Bon après les réactions ce n’est pas étonnant entre manque d’objectivité et amateurisme, la fan base en général manque d’ambition ce n’est pas nouveau (mentalité Poulidor). Après on s’étonne de la mauvaise côte d’Arsenal auprès des amoureux du ballon rond ce n’est pas étonnant quand on voit la fan base de loosers qu’on a. Selon certains on devrait se contenter d’un titre de champion il y a 20 ans et d’aucune ldc, allons-y laissons une petite décennie à Mikel @Fly Pour ta gouverne j’ai joué et coaché en professionnel pendant que tu devais jouer à Fifa ou envoyer des mails à la fan base féminine
    0 points
  27. Avec un vrai manager qui a su reconstruire un club et une équipe, qui fait finale de Ldc après deux saisons et demi puis remporte la ldc l’année suivante au bout de trois ans et demi et enfin le championnat 4 ans et demi après son arrivée contrairement à un certain petit basque
    0 points
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..