Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker !

Actualités


MissArsenal
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, Axelou a dit :

 

Il a perdu la vie donc ne le jugeons pas sur des actes qu'il aurait commis ou pas. Il était ce qu'il était mais on va pas lui faire un procès d'intention sur un hypothétique futur auquel il n'a pas eu droit.

 

Ca a l'air de s'être calmé vers chez moi cette nuit. On peut espérer que le temps commence à faire son effet et que cette horreur s'estompe naturellement.

 

Ca va être aux politiciens et au pouvoir en place d'en tirer des leçons et d'avancer dans le bon sens désormais. Nous, on ne peut que subir ces vagues, malheureusement.

 

Je suis pas sûr que ça change quoi que ce soit?

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, papapoupa31 a dit :

 

Je suis pas sûr que ça change quoi que ce soit?

 

Je n'en sais rien, mais comme la fracture sociale continue à se creuser et qu'on est dans le cercle vicieux des flics contre les délinquants, on pourra toujours continuer à dire "c'est eux" mais nous aussi on compte dans cette société, la majorité silencieuse qui n'est issue ni de la police, ni de la délinquance. Nous qui travaillons, cotisons, et essayons de vivre le mieux possible dans cette société où on est à chaque fois otage de tout ce bordel.

 

J'ai supprimé mes derniers posts parce que même si je trouve que ce garçon était clairement sur une dynamique mauvaise, aussi bien pour lui que pour son impact dans la société, je me suis trouvé tout de même dur et je ne peux pas m'empêcher de penser que la vidéo de son meurtre fait froid dans le dos et en me relisant, je me trouvais terriblement "froid", à croire que cette issue était normale, ce qui n'est pas le cas.

 

Il n'y a pas de camp à choisir. On ne peut cautionner ni sa mort, ni le soulèvement des banlieues qui s'acharne sur "nous" (et sur elles-mêmes d'ailleurs).

 

Des Nael, il y en aura d'autres, il n'était pas le premier et ne sera probablement pas le dernier. Ca parait inévitable tant qu'on a cette vague de jeunes qui n'est pas éduquée et qui choisi de passer au-dessus des lois. De la même manière qu'on continuera à avoir des policiers qui perdront la vie dans l'exercice de leurs fonctions face à ces mêmes jeunes parce que c'est aussi le cas.

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Axelou a dit :

 

Je n'en sais rien, mais comme la fracture sociale continue à se creuser et qu'on est dans le cercle vicieux des flics contre les délinquants, on pourra toujours continuer à dire "c'est eux" mais nous aussi on compte dans cette société, la majorité silencieuse qui n'est issue ni de la police, ni de la délinquance. Nous qui travaillons, cotisons, et essayons de vivre le mieux possible dans cette société où on est à chaque fois otage de tout ce bordel.

 

 

Ah mais totalement, il faudrait créer une unité sociale, retrouver de la fraternité (c'est quand même dans notre devise).

Mais on ne fait que s'éloigner par une fracture sociale toujours aussi importante.

 

Pour moi ces derniers évènements sont symptomatiques.

Et c'est même pas Macron que j'ai envie de critiquer, il hérité juste de ce qui se fait depuis 30 ans, une sorte de paix tacite, on met sous le tapis les problèmes car c'est plus simple.

 

J'ai rien contre les gens qui viennent habiter en France, j'habite dans une quartier ou je pense 70% de la population est arrivée sur la dernirèe ou l'avant dernière génération. Mais le soucis c'est qu'entre eux ils parlent pas français (je sais même pas s'ils le parlent), ils connaissent rien de la culture française et ils ne vivent pas comme nous mais comme ils vivaient chez eux ou presque.

Et je les pointe pas du doigt, ils font souvent des métiers durs, éprouvants, mal payés car justement ils sont soient peu qualifiés soit difficile à inclure, par la barrière de la langue. Nous on les fait rentrer sans aucune aide ou presque (même si si tu cherche bien en France, il y a pas mal de formations gratuites pour les aider mais encore faut ils qu'ils aient l'information, mon père par exemple formait des immigrés au base de l'informatique pour notamment l’administratif)

 

Si tu accueille quelqu'un chez toi faut avoir les moyens de le faire correctement, si tu ne peux pas alors tu ne le fais pas. D'ou l'idée d'une immigration aux flux contrôlé (outre réfugiés du aux guerres notamment), qui n'est pas une idée raciste mais logique.

Mais contrairement à toi je suis pas du tout sûr que ça change quoique ce soit, je suis pas du tout optimiste, on ne contrôle plus rien.

 

Enfin j'espère que je ne choquerai personne, comme d'habitude les sensibilités et les chemins de pensée sont tous différents.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ah mais là où je te rejoins, c'est que effectivement, on pourra penser ce qu'on veut du président, mais c'est un problème qui a pris racine depuis des décennies déjà. Ca dépasse de loin les seules décisions du président actuel.

 

Le premier souvenir de soulèvement des banlieues dont j'ai souvenir, c'est 2005, j'étais au collège. Déjà un problème de délinquance et un problème sur l'intervention policière.

18 ans et 3 présidents plus tard, est-ce qu'on peut dire que le problème des banlieues s'est amélioré ? J'aurai plutôt tendance à penser le contraire. Alors il y a aussi l'effet internet et les RS ou maintenant on est gavé d'information, bien plus qu'il y a 18 ans. Mais on continue de voir des enfants / ado de plus en plus difficiles au sein mêmes de leurs établissements scolaires (quand ils y sont), les profs qui se font insulter et frapper, les pompiers qui se font caillaisser (un pompier de 24 ans est décédé hier en intervention à Saint Denis d'ailleurs...), ce n'est pas juste la police...

 

On a tellement de problème à tout ces niveaux, des problèmes qui germent et prolifèrent depuis des années, des décennies, ce n'est pas un cas isolé ni même "une goutte d'eau qui fait déborder le vase", c'est un malaise social qui touche trop de monde sur plusieurs générations et j'avoue ne pas bien voir comment un gouvernement -quel que soit son bord politique- réussirait à entamer une énorme réforme et une démarche de réconciliation républicaine pour tout le monde, l'humain me parait trop faible pour ça à cette échelle de violence et de ressenti.

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Encore une affaire qui aura fait couler beaucoup d'encre (et de sang). Peu importe ce que nous pensons au final, ce que je retiens de cette affaire, c'est que la fracture entre les français apparaît de plus en plus évidente. Et il est probable qu'elle s'accentue davantage dans un futur proche.

L'espoir survit toujours, c'est pour cette raison qu'on l'appelle l'espoir.

Link to comment
Share on other sites

Intéressant. Une étude révèle que sur un même exercice de dictée à une classe de CM2, le nombre de fautes a explosé depuis ces 30 dernières années. 

https://www.lepoint.fr/education/orthographe-zero-pointe-pour-les-eleves-de-cm2-avec-toujours-plus-de-fautes-07-12-2022-2500787_3584.php#11

 

L'article est plutôt constructif, je trouve. On compare des moyennes sur une longue période, le différentiel entre filles et garçon, et même entre des écoles moins favorisées face à des écoles plus aisées.

 

Néanmoins, l'information principale de l'article concerne la différence entre 1987 avec une moyenne de 10.7 fautes, contre 19.4 aujourd'hui.

 

Comment l'expliquer ? Trop de Netflix ou stimulations numériques en tout genre ? Moins de lecture ? Moins de suivi parental ? Moins d'efficacité des enseignants ?

 

 

 

 

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Axelou a dit :

Comment l'expliquer ? Trop de Netflix ou stimulations numériques en tout genre ? Moins de lecture ? Moins de suivi parental ? Moins d'efficacité des enseignants ?

Il y a une prof à la tv qui a indiqué que les cours de Francais ont été réduits par rapport à ce qu'on avait avant.

Après le langage "internet" sur les réseaux n'aide pas non plus. 

insta : @multimedianewsfr

fb : https://www.facebook.com/multimedianews972

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Axelou a dit :

Intéressant. Une étude révèle que sur un même exercice de dictée à une classe de CM2, le nombre de fautes a explosé depuis ces 30 dernières années. 

https://www.lepoint.fr/education/orthographe-zero-pointe-pour-les-eleves-de-cm2-avec-toujours-plus-de-fautes-07-12-2022-2500787_3584.php#11

 

L'article est plutôt constructif, je trouve. On compare des moyennes sur une longue période, le différentiel entre filles et garçon, et même entre des écoles moins favorisées face à des écoles plus aisées.

 

Néanmoins, l'information principale de l'article concerne la différence entre 1987 avec une moyenne de 10.7 fautes, contre 19.4 aujourd'hui.

 

Comment l'expliquer ? Trop de Netflix ou stimulations numériques en tout genre ? Moins de lecture ? Moins de suivi parental ? Moins d'efficacité des enseignants ?

 

 

 

 

 

Oui beaucoup plus de distractions pour les jeunes, qui trouvent leur modèle dans le virtuel et sur les réseaux. Y'a clairement une baisse culturelle, même et ça n'engage que moi dans le paysage musical, ce qui marche c'est que du nouveau language de rap, et donc des Angèle, Stromae passent pour des génies pour des trucs assez basiques. Le cinéma s'en sort encore un peu, mais ça reste un public assez niche, tout le monde ne va pas au ciné (surtout vu les prix aujourd'hui)

 

Je pense que ça serait pareil dans la majorité des matières.

Après déjà je pense que si on avait passé le bac scientifique de mon grand père dans ma classe de S personne ne l'aurait eu c'était infininiment plus difficile avant, mais ils avaient des rythme de vie axé sur l'apprentissage seulement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Axelou a dit :

Intéressant. Une étude révèle que sur un même exercice de dictée à une classe de CM2, le nombre de fautes a explosé depuis ces 30 dernières années. 

https://www.lepoint.fr/education/orthographe-zero-pointe-pour-les-eleves-de-cm2-avec-toujours-plus-de-fautes-07-12-2022-2500787_3584.php#11

 

L'article est plutôt constructif, je trouve. On compare des moyennes sur une longue période, le différentiel entre filles et garçon, et même entre des écoles moins favorisées face à des écoles plus aisées.

 

Néanmoins, l'information principale de l'article concerne la différence entre 1987 avec une moyenne de 10.7 fautes, contre 19.4 aujourd'hui.

 

Comment l'expliquer ? Trop de Netflix ou stimulations numériques en tout genre ? Moins de lecture ? Moins de suivi parental ? Moins d'efficacité des enseignants ?

 

 

 

 

 

Ça fait clairement parti du processus de décadence de notre société et c'est à mon sens clairement une volonté de nos dirigeants. Faire des moutons bien dociles qu'on puisse mener par le bout du nez, ça passe par une instruction de plus en plus au rabais. Le niveau de français n'est qu'un indicateur parmi tant d'autres. Le niveau baisse chaque année en France de manière générale et nous sommes aujourd'hui l'un des pires pays européens à ce niveau. 

 

Évidemment, les réseaux sociaux ne font qu'accélérer le processus. Donner la possibilité de s'exprimer à tous les décérébrés du bulbe n'aide vraiment pas. Quand j'étais dans la Police, mes collègues et même certains officiers me demandaient de corriger leurs fautes, voir d'écrire leurs rapports pour ceux avec qui j'avais le plus d'affinité. Ça ne m'a jamais dérangé, mais en y repensant, ce n'était pas leur rendre service. 

 

Après, on fait tous des fautes, moi le premier, notamment sur Twitter et même ici, vu que je me relis pas toujours (pas bien ça je sais ^^ ). Mais bordel, quand tu écris quelque chose d'important, tu te dois de te relire et de faire en sorte que ça ressemble à quelque chose. Aujourd'hui je bosse au tribunal, le niveau est deux bons crans au-dessus de l'institution policière, mais tout de même, je vois encore des trucs par moment vraiment flippant. 

 

Des fautes d'accords, de conjugaisons, voir de grammaires basiques. La bonne surprise en revanche (si on peut dire ça), c'est que j'ai remarqué que beaucoup de gens qui apprennent le français depuis peu de temps sont meilleurs que nous quand il s'agit d'écrire dans notre langue, ce qui en dit quand même long, puisque la langue française est réputée pour être l'une des plus difficile au monde. J'ai une amie suédoise qui fait ses études sur Lyon. Elle est là depuis 4 mois, ne parlait pas un mot de français en arrivant à part "bonjour" et "merci" et bon sang à l'écrit, elle ne fait quasi aucune faute, c'est un truc de dingo. Même à l'oral, c'est clair et concis maintenant, on la comprend parfaitement.

  • Like 1

L'espoir survit toujours, c'est pour cette raison qu'on l'appelle l'espoir.

Link to comment
Share on other sites

Les RS, je veux bien l'entendre mais dans ce cas, c'est un problème qui impacterait toutes les langues et toutes les cultures puisque c'est un moyen de communication international.

 

Pour le reste, j'ai un peu de mal à me faire une idée sur la question. Je n'ai pas d'enfant, donc je peux difficilement comparer le niveau d'éducation des CM2 aujourd'hui avec le mien, ou même celui de mes parents, par exemple.

 

Après, attention, l'enquête porte sur une classe de CM2, ça reste donc des enfants. On ne peut donc pas s'attendre à ce qu'ils étudient de la grande littérature française, on est encore dans de l'apprentissage primaire.

 

De mon expérience, j'ai souvenir de m'être assez souvent ennuyé dans mon cursus scolaire, du moins jusqu'au collège, avant les enseignements préparatoires BAC / post-BAC. J'étais un élève dans la moyenne, de bonnes capacités mais qui avait tendance à être "sélectif". Je cartonnais là où j'étais bon ou intéressé, et je coulais complètement là où j'avais des difficultés ou quand je jugeais que ça n'était pas "digne" de mon attention. Ce qui m'a forcément confronté à des problèmes d'orientation par la suite, mais ça, j'ai plus tendance à penser que c'était ma responsabilité et ma bêtise.

 

Quand j'entends aujourd'hui que les jeunes ne lisent plus assez, oui mais est-ce que lire juste pour lire est réellement instructif. Foutre de force des jeunes ou même des adultes devant des bouquins juste pour en "bouffer", ils n'en tireront rien. Est-ce qu'il ne s'agit pas plutôt de stimulation ? 

 

Vous lisez beaucoup ? Pour ma part, j'adorais ça étant enfant, je ne lis quasiment plus aujourd'hui. Comme beaucoup de monde, le divertissement numérique a beaucoup influencé mon temps libre. Je m'achète parfois un bouquin ou deux quand je vais vadrouiller à la FNAC, mais je vais malheureusement assez peu au bout de l'œuvre. Pas parce que j'ai des difficultés ou que j'ai envie d'aller m'abrutir devant Hanouna, mais tout simplement parce que l'histoire ne me captive pas...

 

Le dernier que j'ai lu, par exemple, c'est le livre "Feu et Sang" duquel est adapté la série House of the Dragon que j'ai adoré. Bon et bien là, étant captivé par ce que je lisais, je l'ai torché en 2-3 jours mais parce qu'il m'a plu, tout simplement.

 

Mais je crois que l'exemple qui me marque le plus, c'est la musique. Je n'ai jamais eu d'éducation musicale dans mon environnement familial, je ne m'y suis donc jamais vraiment intéressé. J'aime écouter de la musique mais ça s'arrête là, je n'ai pas de capacité particulière dans l'analyse musicale, ni même composer ou produire de la musique.

 

Le cursus scolaire, du moins à mon époque au collège, pour les cours de musique (milieu des années 2000), je m'excuse, mais je n'ai jamais compris l'intérêt de ce cours.

15 ans après, je n'en ai rien gardé, rien retenu. Le solfège, la flûte... Mais je me demande encore en quoi ce cours était censé m'épanouir ou éveiller quelque chose en moi. Donc, de la 6e à la 4e, je n'ai jamais rien fait, rien tiré de ces cours, j'ai même fini par ne plus y aller.

 

J'ai déménagé et changé de collège pour mon année de 3e. Un collège pourri. Je suis tombé sur un prof de musique... Un espèce de "metalleux" au cheveux gras, jean troué, une dégaine... le mec ne ressemblait à rien. Je me suis dit mais d'où sort ce mec ? C'est un professeur, ça ?

 

L'habit ne fait pas le moine. Lui, la flûte et le solfège, il n'en avait rien à secouer. Par contre, c'était un musicien génial ! Il a analysé un peu sa classe, ses élèves, il a vu ceux qui savaient jouer d'un instrument, ceux qui savaient chanter, et pour ceux qui ne savaient pas, ils avaient des rôles mineurs, mais participaient tout de même dans les chœurs ou un apprentissage d'un instrument. C'était terriblement addictif et pédagogique, je ne me suis jamais autant éclaté que cette année là en cours de musique.

On entendait la guitare électrique, la batterie, le violon, le piano résonner tout les jours dans la salle, car en parlant entre nous, on s'est rendus compte que aucune classe n'avait les mêmes projets musicaux. Il s'adaptait à ses élèves et leurs compétences pour bâtir un projet de groupe.

 

C'était juste génial. J'avais deux guitaristes et un batteur dans ma classe, on se faisait des projets musicaux sur du Iron Maiden ou les Beatles, des styles très différents, mais il savait nous guider, et on s'éclatait. Au point même que une heure par semaine devenait même trop court, on en voulait plus.

 

Et pourtant, je suis prêt à parier que ce mec a dû se faire virer depuis belle lurette car il était totalement hors-cursus. Néanmoins, je trouve qu'il était un prof de musique infiniment meilleur que les "classiques" qui nous bourrent le crâne avec une analyse musicale bêtement "scolaire" qu'on oublie une fois sorti de la salle.

 

Ce n'était ni une heure de perdue, ni le foutoir dans sa classe. Il a pris du temps pour connaître ses élèves, nous analyser individuellement pour essayer de construire quelque chose de collectif ou chacun avait un rôle. Et pourtant, la musique étant un art, c'est par définition un concept subjectif, on n'a pas tous la même sensibilité ou même un "talent" musical. Mais le fait qu'il ait réussi à monter quelque chose avec toutes ses classes montrait également qu'il avait un côté pédagogue très poussé et qu'il était donc parfaitement à sa place en tant qu'enseignant. Ca nous a permis de nous ouvrir à la musique, même sans avoir le talent de son voisin guitariste ou pianiste, d'avoir un enseignement, tout simplement.

Edited by Axelou
  • Like 3

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Le contenu est flippant, c’est terrible ce qu’il a vécu. Un miracle que le foot ait pu au moins lui permettre de réussir sa vie. Ça n’effacera jamais les horreurs qu’il a subi, mais ça l’a au moins préservé de sombrer dans la rue.

 

 

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Salut tout le monde !

 

Je sais pas si vous avez vue mais Elon Musk a privatisé Twitter… du coup j’ai plus accès à quoique ce soit, je ne vois les tweets quand nombre très limité. De ce fait, est ce que vous connaissez des comptes telegram et snap ou je peux suivre l’actualité football et d’Arsenal ? Des compte du type actufoot, instantfoot, Arsenal_fra etc 

46644595-008203905-5.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, La_Pulga a dit :

Salut tout le monde !

 

Je sais pas si vous avez vue mais Elon Musk a privatisé Twitter… du coup j’ai plus accès à quoique ce soit, je ne vois les tweets quand nombre très limité. De ce fait, est ce que vous connaissez des comptes telegram et snap ou je peux suivre l’actualité football et d’Arsenal ? Des compte du type actufoot, instantfoot, Arsenal_fra etc 

J’ai eu ça 24-48h et j’ai l’impression que c’est revenu à la normale. J’ai pas eu le temps de chercher autre chose, à part suivre Ornstein sur Instagram 

Il y a 8 heures, Neodraken a dit :

 

GOAT

[img]http://gifrific.com/wp-content/uploads/2012/06/2mi5v.gif[/img]

Link to comment
Share on other sites

Guest Le Lancelot
Il y a 6 heures, Neodraken a dit :

Ca à l'air sympa Liverpool :ph34r:

 

 


Les ravages d’un mauvais football sur la jeunesse…C’est pas à Manchester qu’on croiserait des gamins pareils :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..