Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker !

Coupe du Monde 2014 [12 juin au 13 juillet]


La_Pulga
 Share

Recommended Posts

Guest Tommy

Durant le mondial, Neuer (244) a effectué plus de passe que Messi (242), c'est pour dire..

Même si certains diront que Messi n'est pas forcément un joueur qui fait beaucoup de passe, c'est quand même choquant..!

Link to comment
Share on other sites

Sinon, c'était sympa de voir Gotze poser avec le maillot de Reus APRES la victoire finale.

Ca change un peu des Brésiliens et leur opération marketing pendant l'hymne avec le maillot de Neymar. Là, ça a duré 2 secondes, c'est secondaire, c'était juste un beau geste entre deux copains.

 

670421BsfvaWgCIAAI2lr.jpg

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Article des Cahiers du Football :

 

POURQUOI LE BRÉSIL M'A GONFLÉ

Se réjouir de l'élimination cinglante de la sélection jaune et vert ne serait ni charitable ni intelligent. Cela n'empêche pas de dire tout ce que la Seleçao a eu d'extraordinairement exaspérant au cours de son Mondial.

 

C’est marrant, je suis finalement soulagé que cette équipe du Brésil se soit fait sortir. Pourtant, elle m’a toujours attiré de la sympathie, voire une certaine forme d’admiration par le passé. Mais cette année, toute la théâtralisation de l’extra-sportif (ou du para-sportif – bref, je mets de côté le jeu, qui lui-même a été plus que médiocre) m’a gonflé à un point… Petit récapitulatif de tout ce qui m’a saoulé. Attention, ceci est assumé 100% pisse-froid.

 

1. Se tenir par l’épaule pour entrer sur la pelouse

Une colonne de bagnards se rendant ligotés à l’échafaud. Heureusement qu’ils ne jouaient pas en orange, ça aurait prêté à confusion. Si tu veux bien te faire remarquer dès le début et te foutre une pression de dingue à travers des symboliques inutiles, c’est réussi.
Bonus track : tu fais poireauter tout le monde quarante secondes de plus, le temps que ta chenille arrive en toute discrétion au point de rencard des hymnes.


2. L’hymne hurlé a capella

Alors autant ça peut partir d’une bonne intention et créer une certaine forme d’originalité, de partage avec le public, autant le résultat est plutôt… pittoresque. Disons qu’une fois c’est sympa, mais six c’est chiant. Déjà parce que tout le monde t’annonce ça comme le truc ex-tra-or-di-naire et que du coup on t’impose le silence absolu pour partager ce moment de "grâce". Résultat: une espèce de brouhaha absolu, et hystérique, avec des joueurs aux allures démoniaques. On aurait dit la première rangée de fans à un concert de Slipknot.
Bonus track : tu perds environ 25% de ton énergie physique et mentale avant même le coup d’envoi du match.


3. Les pleurnicheries incessantes

Avant le match? Je chiale. Pendant le match? Je chiale. Après le match? Je chiale. Les mecs chialent perpétuellement. Je pense qu’il y en a même qui chialent par désarroi d’avoir oublié la raison pour laquelle tous leurs coéquipiers chialent.
Bonus track : du coup, ton public chiale aussi en se disant certainement qu’il doit bien y avoir une raison.


4. Les appels au Seigneur 472 fois par jour

Cette équipe devrait être dirigée par un pasteur (ou par Sarah Palin). Ce n’était pas le festival du joga bonito mais celui du graças a deus. Et même quand Dieu en personne leur signifie qu’il n’en peut plus d’entendre leurs louanges et qu’il aimerait bien regarder la Coupe du monde peinard (d’où le 7-1), eh bien leur premier réflexe est de se remettre à prier. Faites gaffe les cocos, la prochaine étape c’est la foudre direct sur vos doigts levés au ciel, s’il est en mode vénère, Zeus.
Bonus track : en plus le pape est argentin, lol.


5. La glorification Neymar

Alors là, rien contre le gamin qui est impressionnant de talent et qui a fait une Coupe du monde remarquable. En revanche, le rôle de martyr tombé au champ d’honneur face aux vils Colombiens, non. Le pompon avec ce maillot hissé par captain Luiz pendant les hymnes. Un ami sain d’esprit a trouvé ça "joli", alors que je m’étouffais presque dans mon vomi. Heureusement que le mec n’est pas décédé, ils auraient été capables de porter sa dépouille en entrant sur la pelouse.
Bonus track : imaginer les hymnes de Portugal-Ghana avec les dix-sept maillots des portugais blessés.


Bref, non seulement les Brésiliens ont été médiocres dans le jeu, mais en plus ils m’ont gonflé. Jamais je n’en aurai la preuve, mais je m’autopersuade que tout ce cirque, ces cérémoniaux, ces bigoteries, ces hystéries individuelles et collectives les ont finalement affaiblis et qu’il faudra déjà penser à s’en délester pour se reconcentrer sur le jeu, le playzer et la win.

 

 

 

 

Ca résume totalement ma pensée :P

Link to comment
Share on other sites

Article des Cahiers du Football :

POURQUOI LE BRÉSIL M'A GONFLÉ

Se réjouir de l'élimination cinglante de la sélection jaune et vert ne serait ni charitable ni intelligent. Cela n'empêche pas de dire tout ce que la Seleçao a eu d'extraordinairement exaspérant au cours de son Mondial.

 

C’est marrant, je suis finalement soulagé que cette équipe du Brésil se soit fait sortir. Pourtant, elle m’a toujours attiré de la sympathie, voire une certaine forme d’admiration par le passé. Mais cette année, toute la théâtralisation de l’extra-sportif (ou du para-sportif – bref, je mets de côté le jeu, qui lui-même a été plus que médiocre) m’a gonflé à un point… Petit récapitulatif de tout ce qui m’a saoulé. Attention, ceci est assumé 100% pisse-froid.

 

1. Se tenir par l’épaule pour entrer sur la pelouse

Une colonne de bagnards se rendant ligotés à l’échafaud. Heureusement qu’ils ne jouaient pas en orange, ça aurait prêté à confusion. Si tu veux bien te faire remarquer dès le début et te foutre une pression de dingue à travers des symboliques inutiles, c’est réussi.

Bonus track : tu fais poireauter tout le monde quarante secondes de plus, le temps que ta chenille arrive en toute discrétion au point de rencard des hymnes.

 

2. L’hymne hurlé a capella

Alors autant ça peut partir d’une bonne intention et créer une certaine forme d’originalité, de partage avec le public, autant le résultat est plutôt… pittoresque. Disons qu’une fois c’est sympa, mais six c’est chiant. Déjà parce que tout le monde t’annonce ça comme le truc ex-tra-or-di-naire et que du coup on t’impose le silence absolu pour partager ce moment de "grâce". Résultat: une espèce de brouhaha absolu, et hystérique, avec des joueurs aux allures démoniaques. On aurait dit la première rangée de fans à un concert de Slipknot.

Bonus track : tu perds environ 25% de ton énergie physique et mentale avant même le coup d’envoi du match.

 

3. Les pleurnicheries incessantes

Avant le match? Je chiale. Pendant le match? Je chiale. Après le match? Je chiale. Les mecs chialent perpétuellement. Je pense qu’il y en a même qui chialent par désarroi d’avoir oublié la raison pour laquelle tous leurs coéquipiers chialent.

Bonus track : du coup, ton public chiale aussi en se disant certainement qu’il doit bien y avoir une raison.

 

4. Les appels au Seigneur 472 fois par jour

Cette équipe devrait être dirigée par un pasteur (ou par Sarah Palin). Ce n’était pas le festival du joga bonito mais celui du graças a deus. Et même quand Dieu en personne leur signifie qu’il n’en peut plus d’entendre leurs louanges et qu’il aimerait bien regarder la Coupe du monde peinard (d’où le 7-1), eh bien leur premier réflexe est de se remettre à prier. Faites gaffe les cocos, la prochaine étape c’est la foudre direct sur vos doigts levés au ciel, s’il est en mode vénère, Zeus.

Bonus track : en plus le pape est argentin, lol.

 

5. La glorification Neymar

Alors là, rien contre le gamin qui est impressionnant de talent et qui a fait une Coupe du monde remarquable. En revanche, le rôle de martyr tombé au champ d’honneur face aux vils Colombiens, non. Le pompon avec ce maillot hissé par captain Luiz pendant les hymnes. Un ami sain d’esprit a trouvé ça "joli", alors que je m’étouffais presque dans mon vomi. Heureusement que le mec n’est pas décédé, ils auraient été capables de porter sa dépouille en entrant sur la pelouse.

Bonus track : imaginer les hymnes de Portugal-Ghana avec les dix-sept maillots des portugais blessés.

 

Bref, non seulement les Brésiliens ont été médiocres dans le jeu, mais en plus ils m’ont gonflé. Jamais je n’en aurai la preuve, mais je m’autopersuade que tout ce cirque, ces cérémoniaux, ces bigoteries, ces hystéries individuelles et collectives les ont finalement affaiblis et qu’il faudra déjà penser à s’en délester pour se reconcentrer sur le jeu, le playzer et la win.

 

 

 

 

Ca résume totalement ma pensée :P

Excepte sur le premier point je suis plutôt d'accord. Le truc de se tenir par l'épaule ça doit plus être une tradition. J'ai regarde les yeux dans les bleus récemment et il me semble que déjà il se tenait par l'épaule au moment de rentrer sur la pelouse.

[img]http://gifrific.com/wp-content/uploads/2012/06/2mi5v.gif[/img]

Link to comment
Share on other sites

Je ne trouve rien de choquant et d'insultant.

Il faut arrêter de voir le mal partout, c'est juste du chambrage.

 

Il était avec l'argentine c'est pour ça que sa le choque :P

 

Faut pas oublier que sa reste un sport pas de quoi faire un scandale parce que le vainqueur à fêter sa avec une danse, faut pas déconner non plus.

Link to comment
Share on other sites

Et les supporters argentins qui ont sorti une colonne vertébrale pour se foutre de la gueule de Neymar quand il s'est blessé, c'était marrant?

 

Les mecs sont dans l'euphorie et ils ont insulté personne. Ils ont juste fais comprendre que les argentins sont rentrés bredouille (tête baissée) et que les allemands sont rentrés avec le trophée. De plus, ce sont 5 mecs de l'équipe qui ont fait ça, ça représente la mentalité des 18 autres joueurs, le staff etc? faut arrêter.

Link to comment
Share on other sites

Et les supporters argentins qui ont sorti une colonne vertébrale pour se foutre de la gueule de Neymar quand il s'est blessé, c'était marrant?

 

Les mecs sont dans l'euphorie et ils ont insulté personne. Ils ont juste fais comprendre que les argentins sont rentrés bredouille (tête baissée) et que les allemands sont rentrés avec le trophée. De plus, ce sont 5 mecs de l'équipe qui ont fait ça, ça représente la mentalité des 18 autres joueurs, le staff etc? faut arrêter.

 

Comme tu le dit très bien c'etait des Supporters !!!! Ca m'aurait pas du tout derangé que des fans le fasse la ce sont des joueurs qui sont la pour célébré leur victoire mais au lieux de ca se foute de notre guelle pfff...pathétique

Et je sais que c'etait pas tous le groupe je l'ai deja dit plus haut...

46644595-008203905-5.jpg

Link to comment
Share on other sites

 

Comme tu le dit très bien c'etait des Supporters !!!! Ca m'aurait pas du tout derangé que des fans le fasse la ce sont des joueurs qui sont la pour célébré leur victoire mais au lieux se foute de notre guelle pfff...pathétique

Et je sais que c'etait pas tous le groupe je l'ai deja dit plus haut...

 

+1 c'est différent. Par contre la réaction argentine est un peu exagérée.

Link to comment
Share on other sites

Perso j'en ai rien à taper, y'a eu aucune insulte ou aucune phrase du type "on les a explosé, ils ont pas vu le jour blabla"

 

Le plus drole cest quand même les journaux. Les 3/4 disaient avant la finale que l'allemagne allait éclater l'argentine et aujourd'hui, ils parlent de modestie, je vais m'étouffer tellement ça va pas avec le caractère allemand.

 

Pour moi cest du chambrage sans plus, cest vraiment une polémique en carton.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement j'en ai marre du sport aseptise.

C'est du chambrage (et encore pas sur que ça doivent être pris comme ça) bon enfant.

Si on doit s'offusquer de si peu, c'est que ce sport devient bien chiant.

[img]http://gifrific.com/wp-content/uploads/2012/06/2mi5v.gif[/img]

Link to comment
Share on other sites

Personnellement j'en ai marre du sport aseptise.

C'est du chambrage (et encore pas sur que ça doivent être pris comme ça) bon enfant.

Si on doit s'offusquer de si peu, c'est que ce sport devient bien chiant.

 

Manque de bol, le football doit être le pire des sports collectifs là-dessus.

A haut niveau, c'est horrible, à croire qu'on est tous de bons samaritains et qu'on peut se permettre de dire aux joueurs qui ils doivent être et comment ils doivent l'être.

 

C'est dommage parce que bon nombre de grand joueurs sont restés dans l'histoire pour leur personnalités autant que pour leur talent. On parlait beaucoup de Messi qui devait "détrôner" Maradona, mais c'est le truc qui sera impossible, ce n'est pas juste le champion du monde qui a marqué les esprits, mais bien Diego, Diego le fantasque à tout les niveaux, jusqu'au fond du trou, mais ce genre de joueur possèdent des aura presque mystiques qui font qu'ils sont inoubliables, même pour ceux qui -comme moi- ont été trop jeunes pour les voir en direct.

Idem pour un mec comme Best qui n'a jamais foutu les pieds en Coupe du Monde, on sait tous quel joueur magnifique il a été, mais aussi quel personnage !

 

Les mecs qui aiment faire la fête, qui aiment les femmes, qui ont leur mauvais penchants... Bah oui, ce sont des hommes.

 

Toujours pointer du doigts, toujours condamner... c'est vrai que c'est lassant.

 

Je repensais au cas Wilshere et sa fameuse photo la clope au bec, bah clairement, je préfère lire une connerie sur Wilshere qui fume sa clope tranquille plutôt que de lire Wilshere détruit sa caisse après un accident à 200km où il met sa vie et celle des autres en danger. Ou bien des conneries à la Balotelli qui jette des fléchettes sur les gens... Là, c'est entre lui et sa conscience.

 

Je trouve dommage de vouloir absolument faire de ses sportifs des modèles à suivre jusque dans leur mode de vie et leur comportement, à ça je dis non.

Faut dire qu'aujourd'hui, dans le foot comme dans beaucoup de sport, il y a beaucoup de pub et de com autour de l'images des joueurs et des équipes qu'ils représentent. Derrière ça, se cachent souvent des enjeux financiers donc on dit aux joueurs de dire ceci, puis de faire cela... De ne pas dire ça, d'aller ici, puis là etc...

 

Gardons toujours à l'esprit que ce sont des hommes. Des professionnels, oui, ça n'en fait pas pour autant des gens parfaits. Pas plus que nous, et surtout pas ces médias qui se plaisent à dénoncer la moindre scène privée pour que nous puissions nous scandaliser et les condamner du haut de notre perfection absolue ^^.

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

 

Manque de bol, le football doit être le pire des sports collectifs là-dessus.

A haut niveau, c'est horrible, à croire qu'on est tous de bons samaritains et qu'on peut se permettre de dire aux joueurs qui ils doivent être et comment ils doivent l'être.

 

C'est dommage parce que bon nombre de grand joueurs sont restés dans l'histoire pour leur personnalités autant que pour leur talent. On parlait beaucoup de Messi qui devait "détrôner" Maradona, mais c'est le truc qui sera impossible, ce n'est pas juste le champion du monde qui a marqué les esprits, mais bien Diego, Diego le fantasque à tout les niveaux, jusqu'au fond du trou, mais ce genre de joueur possèdent des aura presque mystiques qui font qu'ils sont inoubliables, même pour ceux qui -comme moi- ont été trop jeunes pour les voir en direct.

Idem pour un mec comme Best qui n'a jamais foutu les pieds en Coupe du Monde, on sait tous quel joueur magnifique il a été, mais aussi quel personnage !

 

Les mecs qui aiment faire la fête, qui aiment les femmes, qui ont leur mauvais penchants... Bah oui, ce sont des hommes.

 

Toujours pointer du doigts, toujours condamner... c'est vrai que c'est lassant.

 

Je repensais au cas Wilshere et sa fameuse photo la clope au bec, bah clairement, je préfère lire une connerie sur Wilshere qui fume sa clope tranquille plutôt que de lire Wilshere détruit sa caisse après un accident à 200km où il met sa vie et celle des autres en danger. Ou bien des conneries à la Balotelli qui jette des fléchettes sur les gens... Là, c'est entre lui et sa conscience.

 

Je trouve dommage de vouloir absolument faire de ses sportifs des modèles à suivre jusque dans leur mode de vie et leur comportement, à ça je dis non.

Faut dire qu'aujourd'hui, dans le foot comme dans beaucoup de sport, il y a beaucoup de pub et de com autour de l'images des joueurs et des équipes qu'ils représentent. Derrière ça, se cachent souvent des enjeux financiers donc on dit aux joueurs de dire ceci, puis de faire cela... De ne pas dire ça, d'aller ici, puis là etc...

 

Gardons toujours à l'esprit que ce sont des hommes. Des professionnels, oui, ça n'en fait pas pour autant des gens parfaits. Pas plus que nous, et surtout pas ces médias qui se plaisent à dénoncer la moindre scène privée pour que nous puissions nous scandaliser et les condamner du haut de notre perfection absolue ^^.

Amen :)

[img]http://gifrific.com/wp-content/uploads/2012/06/2mi5v.gif[/img]

Link to comment
Share on other sites

Ce qui initialement était un hoax sur Twitter et qui a été démenti par les journaux est en fait un fait réel

 

Don pour les enfants de Gaza :

Les joueurs de l’équipe nationale et la FAF ont décidé d’octroyer un don de 10 millions de dinars (100 000 dollars) aux enfants de Gaza et leur expriment toute leur solidarité.

 

 

La Fédération assure bien que le don est fait pour Gaza de la part de l'équipe nationale

 

 

[center][img]http://i.imgur.com/JO4uMRz.gif[/img][/center]

[quote post="450289" timestamp="1331157145"]

[center][b]Pouaah Messi qui inscrit un quintuplé, alors là chapeau. Il rentre un peu plus dans l'histoire du football.[/b] Pour une fois que je fais un compliment à un joueur du Barça, je suggère aux catalans de quoter mon post et de le garder bien au chaud, ce sera probablement le seul et unique que vous aurez à vous mettre sous la dent [img]https://forum.gunners.fr//public/style_emoticons/default/happy.png[/img][/center]
[/quote]

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..