Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal
maurice.ducatillon

Qu'est-ce qu'un assist ?

Recommended Posts

Est-ce que la dernière passe offerte avant un but est toujours une assistance ? Est-ce que la dernière passe est vraiment celle qui est décisive ? 

 

Vos avis, argumentés. 

 

Proposé par ayoubaoui.

 

 

Amusez vous bien :)

Pour moi il y a une différence entre la personne à qui on attribue l'assist officiellement, l'auteur de la dernière passe, et la personne qui mérite les honneurs :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Assist ou passe décisive (c'est un forum francophone après tout les mecs), c'est un concept qui existe depuis toujours, mais qui a prit de l'ampleur dans son importance ces dernières années, comme l'importance des statistiques tout court. On dit souvent, ou plutôt, on entend souvent "il a marqué x buts et délivré x passes décisives". Mais si le but est quelque chose de facilement identifiable, qui ne laisse pas de place au doute, la passe décisive elle est une statistique qui est toujours assimilée à la dernière passe....mais est-ce que la dernière passe est toujours décisive ?

 

Dans une action collective, est-ce que la dernière passe, celle de l'ailier qui sert son attaquant est la décisive ? ou est-ce que c'est celle du décalage ?

Ou encore, combien de fois est-ce que les médias comptent un assist alors que le buteur a du faire un gros travail avant le but (se défaire de son vis a vis) ?

 

Pour moi, rares sont les passes décisives. C'est pour ca que je n'aime pas comptabiliser les "assists". C'est une statistique faussée par une mauvaise compréhension du football. Elle ne veut rien dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est complexe,  Je m'explique: Iniesta va casser le rideau de la défense d'une passe dans le dos de la défense qui met neymar en position pour marquer avec Messi à ses côtés. Si Neymar la donne à Messi, on va parler d'un caviar car il a assuré le but. Si Neymar marque , on parlera d'un caviar d'iniesta.  En gros, qui a fait la bonne assist? Iniesta ou bien Neymar qui a eu la présence d'esprit d'assurer le but plutot que de tenter et peut être se foirer?

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, à partir de quand la dernière passe n'est plus considérée comme décisive ?

J'avais entendu quelque chose comme quoi après 3 touches de balle du buteur, la passe du passeur (quelle logique !) n'était plus considérée comme "décisive" en ce qui concerne la stat. Mais je ne suis pas sur du tout de ce que j'avance sur ce coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut même élargir
 

Est-ce que l'appel du buteur est plus décisif que la passe ?

Est-ce que le mouvement sans ballon du numéro 9 qui ouvre de l'espace à un joueur qui s'engouffre est plus déterminant dans l'action que ce que fait celui qui marque et celui qui fait la dernière passe ?

 

Une action(de but ou non) correspond à une succession d'une multitudes de facteurs :Tel joueur A de l'équipe 1 se déplace de telle façon, tel joueur B qui est au marquage le suit, de l'équipe 2 le suit, entrainant une ouverture d'un espace qui fait que tel joueur de l'équipe 1 choisit de donner la passe à un joueur C plutôt qu'un joueur D...

 

Je vois ça comme une partie d'échec finalement. Certaines ressources sont mis en oeuvre et le déplacement d'une seule influe sur tout le "plateau"(terrain, dans la métaphore).

 

Est-ce que dans une partie d'échec on glorifie le coup final, qui permet de prendre le roi(marquer un but) ? Bien sûr que non, on considère la globalité des mouvements. Pourquoi alors en football faudrait-il exclure tout ce qui n'est pas la finalité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, à partir de quand la dernière passe n'est plus considérée comme décisive ?

J'avais entendu quelque chose comme quoi après 3 touches de balles du buteur, la passe du passeur (quelle logique !) n'était plus considérée comme "décisive" en ce qui concerne la stat. Mais je ne suis pas sur du tout de ce que j'avance sur ce coup.

 

Compter les touches de balles, je trouve ca ridicule. Une passe à la Laudrup qui déchire la défense, mais qui lance en profondeur un attaquant qui fera 4 touches ne serait plus décisive ? Non, la meilleure solution c'est de regarder chaque action, et observer si le buteur a du faire un travail plus "décisif" que la passe.

 

Par exemple :http://www.youtube.com/watch?v=WWJ0GydGqZ8

 

On a compté la passe de Messi comme décisive. La blague quoi.

 

 

C'est complexe,  Je m'explique: Iniesta va casser le rideau de la défense d'une passe dans le dos de la défense qui met neymar en position pour marquer avec Messi à ses côtés. Si Neymar la donne à Messi, on va parler d'un caviar car il a assuré le but. Si Neymar marque , on parlera d'un caviar d'iniesta.  En gros, qui a fait la bonne assist? Iniesta ou bien Neymar qui a eu la présence d'esprit d'assurer le but plutot que de tenter et peut être se foirer?

 

Faudrait détailler l'action plus que ca (comment Iniesta a déchirer le rideau? une combinaison ?), mais dans les deux cas, but de Messi ou Neymar, la passe d'Andres est la passe la plus décisive dans l'action. Parce qu'elle crée, quand celle de Neymar ne serait que pure exploitation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compter les touches de balles, je trouve ca ridicule. Une passe à la Laudrup qui déchire la défense, mais qui lance en profondeur un attaquant qui fera 4 touches ne serait plus décisive ? Non, la meilleure solution c'est de regarder chaque action, et observer si le buteur a du faire un travail plus "décisif" que la passe.

 

Par exemple :http://www.youtube.com/watch?v=WWJ0GydGqZ8

 

On a compté la passe de Messi comme décisive. La blague quoi.

 

 

 

Faudrait détailler l'action plus que ca (comment Iniesta a déchirer le rideau? une combinaison ?), mais dans les deux cas, but de Messi ou Neymar, la passe d'Andres est la passe la plus décisive dans l'action. Parce qu'elle crée, quand celle de Neymar ne serait que pure exploitation.

 

 

 

Simple passe où neymar part dans le dos de la défense. 

 

Moi je suis de ton avis Ayoubaoui , pour moi c'est iniesta mais tout le monde dira "neymar met un caviar à Messi qui marque" alors qu'en vrai, le caviar cest iniesta,  neymar c'est juste du bon sens de la donner à messi pour assurer le but.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simple passe où neymar part dans le dos de la défense. 

 

Moi je suis de ton avis Ayoubaoui , pour moi c'est iniesta mais tout le monde dira "neymar met un caviar à Messi qui marque" alors qu'en vrai, le caviar cest iniesta,  neymar c'est juste du bon sens de la donner à messi pour assurer le but.

 

"Tout le monde", ils racontent de la m**** ! :ph34r:

 

Faudrait au moins que ceux qui ont conscience de la complexité de la question arrête de comptabiliser les "assists". Ce serait un premier pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Tout le monde", ils racontent de la m**** ! :ph34r:

 

Faudrait au moins que ceux qui ont conscience de la complexité de la question arrête de comptabiliser les "assists". Ce serait un premier pas.

 

 

Moi ça m'arrange, ça me permet de sauver les saisons de Ozil en parlant de son bilan comptable en terme d'assists.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce débat me fait penser à ce but ^^ :

 

 

La passe qui prend à revers la défense est celle de Payet, celle comptée comme décisive est celle de Gignac. Bon, faut avouer qu'il met en bonne condition Thauvin, et qu'après tout, il faut avoir le sens collectif et la présence d'esprit de la faire, mais la passe qui vraiment permet de se mettre en position de marquer est celle de Payet.

 

Au niveau des statistiques, ça serait impossible de compter les avants-dernières passes comme "décisives" car il faudrait faire du cas par cas, et ça finirait indéfiniment en débat. Donc je trouve normal qu'on compte la dernière passe comme "décisive" par contre clairement, si on veut aller plus loin il faut interpréter les actions pour se rendre compte de quelle passe est vraiment celle qui permet de se mettre en position de marquer. Donc la stat n'est pas nécessairement inutile, mais il faut parfois la relativiser. Parfois c'est même pas l'avant dernière passe décisive qui est celle qui permet de se mettre en situation, c'est parfois celle d'avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au pire, ceux qui veulent des stats, qu'ils appellent ca "dernière passe", ou last pass pour être plus cool.

 

Mais dire "décisive", j'appelle ca être un faussaire des statistiques. Elles ne le sont pas toutes, loin de là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis de toute façon d'accord que parler de passe décisive est un non-sens. Vos exemples le prouvent assez bien et encore ils sont très très grossiers. Encore une fois, même des paramètres minimes sans ballon peuvent influencer énormément sur le résultat de l'équation, a savoir le but. Exemple évident :

 

 

Quel est le rôle de l'appel de Sagna, qui ne touche pas le ballon, sur ce but ?

 

Même si évidemment c'est surtout Rosicky. Et encore on a que la fin de l'action. Quelle est l'importance de Cazorla par exemple ? Sa présence au coeur du jeu au côté d'Arteta, sa passe pour Wilshere...

 

Une action de but est infiniment trop complexe pour la limité à ses élements finaux. Le faire, c'est de la barbarie, quasiment.

 

Mais Axelou je ne pense pas qu'on peut concilier la reconnaissance que le terme "décisif" appliqué a la dernière passe est ridicule, et l'acceptation de l'utilité de comptabiliser ces dernières passes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Oxime

Les sites de stats ne sont pas d'accord entre eux concernant cette """statistique""", certains comptabilisent les pénos provoqués comme passes décisives, d'autres non. 

 

C'est là tu vois que c'est une stat en mousse, personne n'est vraiment d'accord sur la définition apparement ...

 

Les passes c'est avec tes yeux que tu vois si elles sont décisives ou non, pas autrement. Period.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Graciak

 

D'accord sur le fond, mais il y a une nuance ; les joueurs ne sont pas tous aussi créatifs les uns que les autres.

 

Si je devais choisir une passe (on parle de passe, le mouvement c'est autre chose, il peut bien sur être décisif), je choisirai celle que recoit Wilshere. Elle est parfaite, elle déclenche l'action, où plutôt, elle l'a fait passer à la vitesse supérieure.

 

Wilshere est trouvé, parfaitemment placé, et la vitesse de la passe donne le ton "il fait combiner puis conclure les gars". Pour moi c'est la passe qui crée l'occasion, avec en plus les mouvements des autres (quoique, au moment de la passe, vos joueurs sont fixes).

 

Pourtant, elle ne sera jamais comptabilisée.

 

-----------

 

Sinon, personne pour défendre l'assist ?

 

Ca veut dire qu'on ne lira plus ce truc sur le forum ?^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas le débat. La passe décisive est la dernière passe, celle qui précède directement le but. On pourrait penser, à la rigueur, que l'adjectif "décisif" est impropre, parce qu'il n'est pas suffisamment précis ; mais dans ce cas, ce n'est qu'une affaire sémantique.

Quand on parle de "passe décisive", tout le monde sait à quoi on fait référence : à la dernière passe.

 

Cela n'enlève rien à l'action menant au but qui peut avoir été construite et ne retranche rien au passeur précédent, qui a pu créer le décalage.

 

L'argument qui consiste à dire que les actions de tous les joueurs sont déterminantes dans la construction des buts est évident ; c'est une lapalissade. C'est toute la limite des statistiques, mais ça me paraît tellement évident qu'il me semble vain de vouloir le réaffirmer. Bien sûr que le fait d'insister sur le dernier passeur n'est pas toujours judicieux, mais ce n'est qu'une donnée statistique brute.

Le raisonnement inverse mène à n'importe quoi : on ne va pas se mettre à chercher, dans le déroulement d'une action, le mouvement du joueur qui a la conséquence la plus directe sur le but ; cela peut s'avérer subjectif.

 

Et puis, dans ce cas, pourquoi compter tous les buts ? Car oui, en définitive, la passe d'Iniesta qui a créé le décalage pour Neymar, lequel a ensuite centré pour Messi qui a marqué, est bien plus importante que le but en lui-même, non ?

Ben oui, c'est sûr, mais on est dans le domaine des statistiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi on compterait la dernière passe ? Tu fais le mauvais raisonnement, si on s'est mis un jour a compter cte passe, c'est justement pour lui coller un trait "décisif". Or, elle ne l'est pas toujours. 

 

Du coup, je ne vois pas du tout l'utilité de compter les dernières passes, c'est aussi absurde que de compter les passes en le défenseur et son gardien. Statistiquement ca ne traduit rien sur le niveau d'un joueur.

 

 

PS : et je ne parle même pas des key passes. Ca c'est le niveau au-dessus de l'absurde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais parce que la très grande majorité des amateurs de football ne pensent pas comme ça Thypot.

 

Si on nous bassine avec les passes décisives et le nombre de but d'un joueur c'est bien parce que la très grande majorité des médias et des supporters considèrent leur primauté sur tout le reste. Combien de fois on entends "oui il a été nul mais il a été décisif", quand ce "décisif" concerne un but de raccroc sur lequel son influence réelle est très limitée ?

 

Bien sûr que la responsabilité réelle de chaque mouvement est inquantifiable. C'est précisément la raison de ce débat :Démythifier la quantification à outrance du football, et mettre en évidence son absurdité.

 

Après, certaines choses sautent aux yeux, comme sur l'action mise plus haut les mouvements de Rosicky et la seconde passe de Cazorla. Mais pour l'amateur de football lambda, ce qui saute aux yeux c'est la passe de Giroud et la frappe de Rosicky. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai, vous m'avez convaincu ! C'est idiot, en fait, cette histoire de passe décisive. Mes arguments se retournent. :D

 

Non, mais il peut arriver que la passe décisive soit vraiment décisive. C'est même souvent le cas. On peut citer l'exemple des coups de pied arrêtés ou des passes lumineuses qui précèdent directement un but. Il reste alors les passes dites décisives, mais qui n'auront rien apporté dans la construction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai, vous m'avez convaincu ! C'est idiot, en fait, cette histoire de passe décisive. Mes arguments se retournent. :D

 

Non, mais il peut arriver que la passe décisive soit vraiment décisive. C'est même souvent le cas. On peut citer l'exemple des coups de pied arrêtés ou des passes lumineuses qui précèdent directement un but. Il reste alors les passes dites décisives, mais qui n'auront rien apporté dans la construction.

 

Au contraire, si tu te penches sur la question, c'est loin d'être souvent le cas, les dernières passes n'ont souvent rien de décisif. Ca fait depuis des années qu'a chaque but du Barca, je me demande si la passe a été décisive, et bah non, pas du tout. C'est surprenant quand tu fais ce test sur une petite durée.

 

Sur CPA, une passe est décisive si il y a une combinaison, une intention du tireur de la mettre sur la tête d'un joueur. Chez nous y'avait la combinaison célèbre entre Xavi et Puyol (qu'ils ont repris en demi contre l'Allemagne en 2010), mais tirer au second poteau ou au premier, ce n'est pas un assist. Ca l'est moins que le mec qui a provoqué le cpa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce débat sur la passe décisive est intéressant. D'ailleurs en lisant le débat, je pensais un peu au basket où la dernière passe n'est pas forcément comptabilisée comme une assist, si le joueur garde le ballon trop longtemps ou si il dribble trop. Et apparemment au niveau des stats ils se servent aussi de la " hockey pass ", cet à dire l'avant dernière passe, qui au basket doit aussi respecter certains critères.

Une partie d'un article que j'ai trouvé qui explique un peu cela : 

 

Vous le savez peut-être déjà mais au hockey sur glace, celui qui transmet le palet au buteur n’est pas le seul à se voir créditer d’une passe décisive.

Pour faire simple, lorsque le joueur A fait la passe au joueur B qui, à son tour, envoie le joueur C au but, les joueurs A et B sont chacun crédités d’une passe décisive. Peu importe que vous soyez le premier ou le second passeur, les deux valent un point.

Une notion vraiment intéressante, car au hockey comme au basket celui qui fait la dernière passe n’est pas toujours celui qui est à l’origine de l’action, et qui pourrait voir le jour d’ici peu.

Comment ? Eh bien, selon Sport Illustrated, dix salles NBA se sont équipées cette saison de caméras STATS LLC qui sont en quelque sorte capables de suivre le moindre geste d’un joueur avec une précision incroyable.

Cette saison, elles ont été utilisées entre autre pour calculer les « hockey pass ».

Pour rappel, une passe décisive en NBA est accordée lorsque le joueur qui la reçoit ne garde pas le ballon plus de quatre secondes et/ou ne dribble pas plus de deux fois. Dans le cadre d’une « hockey pass », ces critères ont été rabaissés à deux secondes et pas de dribble ce qui est assez logique.

 

Je trouve le principe de cette hockey passe intéressant, même si difficilement adaptable pour le foot, ( quel critères pour déterminer que s'en est une ? au foot les actions sont plus longues donc on devrait aussi remonter plus loin que l'avant dernière passe ).

 

 

Mais pour moi la dernière passe reste tout de même quelque chose d'important, ce n'est pas vrai dans toutes les actions, mais avoir le sang froid, la vision de jeu et la qualité technique pour mettre le buteur dans de bonnes conditions pour marquer est quelques choses de délicat, et certains joueurs sont particulièrement doués pour le faire ( Ozil, Fabregas, Messi ..). Après se n'est pas le cas dans toutes les actions où les passes et les mouvement précédents cette " passe dec " sont parfois plus décisifs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au contraire, si tu te penches sur la question, c'est loin d'être souvent le cas, les dernières passes n'ont souvent rien de décisif. Ca fait depuis des années qu'a chaque but du Barca, je me demande si la passe a été décisive, et bah non, pas du tout. C'est surprenant quand tu fais ce test sur une petite durée.

 

Sur CPA, une passe est décisive si il y a une combinaison, une intention du tireur de la mettre sur la tête d'un joueur. Chez nous y'avait la combinaison célèbre entre Xavi et Puyol (qu'ils ont repris en demi contre l'Allemagne en 2010), mais tirer au second poteau ou au premier, ce n'est pas un assist. Ca l'est moins que le mec qui a provoqué le cpa.

 

Tu as probablement raison, mais ce que je voulais dire, c'est qu'en suivant ton raisonnement, on ne peut plus rien compter, pas même le but, puisqu'il est issu, dans certains cas du moins, d'une action construite par plusieurs joueurs.

 

Après tout, qu'est-ce qu'un but ? ^^

 

De plus, compter les passes décisives peut servir, par exemple pour apprécier la capacité d'un joueur à frapper les coups de pied arrêtés ou à centrer. Mais comme toute donnée statistique, prise en elle-même, elle ne signifie rien ; elle peut permettre d'illustrer une analyse, à la rigueur.

 

Enfin, ton raisonnement me paraît vicié, dans la mesure où la chaîne de la causalité peut être remontée indéfiniment. Tu me dis que celui qui a provoqué le CPA est plus important que le tireur du CPA lui-même : moi, je te dis que celui qui a fait la passe à celui qui a provoqué le CPA est plus important, plus décisif. On n'en finit plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on change le terme passe décisif par dernière passe, il y aurais déjà beaucoup moins de débat. Ensuite pour des équipes comme le barça ou arsenal ou le but est de rentré dans le goal avec la balle le dernier passeur est rarement celui qui est décisif ( votre exemple avec iniesta nyemar et messi le montre bien). Mais faut pas généraliser souvent pour des équipes de contres ou des équipes moins porter sur la possessions la dernier passe est souvent celle décisifs.

 

Par exemple au Barça fabregas a fait énormément de dernier passe mais dedans peut-être que juste la moité on réellement été décisifs tandis qu'à chelsea ses derniers passes sont beaucoup plus souvent décisifs (ex: l'assist a costa contre arsenal). Je pense que le style de jeu de l'équipe influence ça.

 

Ozil au real équipe de contre avait beaucoup de passe décisifs mais énormément en tant que juste dernier passeur or a Arsenal équipe de possession, je trouve qu'il fait plus de passe décisifs mais comme ce n'est pas la dernier passe elle ne sont pas comptabiliser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais pour moi la dernière passe reste tout de même quelque chose d'important, ce n'est pas vrai dans toutes les actions, mais avoir le sang froid, la vision de jeu et la qualité technique pour mettre le buteur dans de bonnes conditions pour marquer est quelques choses de délicat, et certains joueurs sont particulièrement doués pour le faire ( Ozil, Fabregas, Messi ..). Après se n'est pas le cas dans toutes les actions où les passes et les mouvement précédents cette " passe dec " sont parfois plus décisifs. 

 

Faire la passe au joueur qui fera la passe décisive requiert autant de qualités, voire plus je dirais. Du coup, je ne vois pas pourquoi on comptabiliserait la dernière passe et pas les autres.

 

C'est tout le problème de cette statistiques, concrètement, elle ne veut strictement rien dire sur le terrain. Pourtant, on lui donne de l'importance, on en parle partout, on compare des milieux à partir de cette stats (un jour un mec m'a dit qu'Ozil avait plus d'assists en trois ans au Real que Xavi et Iniesta réuni, depuis ce type est mort), bref, elle est, bien plus que le but je dirais, le symbole même de la maladie qui touche le football sur-médiatisé ; la maladie des chiffres.

 

 

Tu as probablement raison, mais ce que je voulais dire, c'est qu'en suivant ton raisonnement, on ne peut plus rien compter, pas même le but, puisqu'il est issu, dans certains cas du moins, d'une action construite par plusieurs joueurs.

 

Après tout, qu'est-ce qu'un but ? ^^

 

De plus, compter les passes décisives peut servir, par exemple pour apprécier la capacité d'un joueur à frapper les coups de pied arrêtés ou à centrer. Mais comme toute donnée statistique, prise en elle-même, elle ne signifie rien ; elle peut permettre d'illustrer une analyse, à la rigueur.

 

Enfin, ton raisonnement me paraît vicié, dans la mesure où la chaîne de la causalité peut être remontée indéfiniment. Tu me dis que celui qui a provoqué le CPA est plus important que le tireur du CPA lui-même : moi, je te dis que celui qui a fait la passe à celui qui a provoqué le CPA est plus important, plus décisif. On n'en finit plus.

 

Le but c'est l'aboutissement de tout le travail collectif. C'est la fin, après on remet la balle au centre, et on reprend. C'est ca la différence, et c'est pour cette raison que l'on compte les buts, impossible de ne pas le faire. Après, je suis bien sur d'accord pour dire que le nombre de buts d'un mec ne veut presque rien dire sur son niveau, sinon Jonathan Soriano du Red Bull Salzburg serait sur le podium du BO.

 

Mon raisonnement n'est pas vicié, c'est tout le contraire. Je dis que le mec qui a provoqué le CPA est, disons aussi, décisif que celui qui a tiré au second poteau (tu sais que je fais la nuance entre ca et combiner avec l'intention de le faire). Et je suis d'accord pour dire que celui qui a fait la passe pour celui qui a provoqué le cpa est décisif aussi. C'est caricatural, mais cette facon de comprendre le football est pour déconstruire ce mythe de la passe décisive = dernière passe. Non, la finalité de mon argument c'est de dire que le décisif c'est le collectif.

 

Pour apprécier la qualité d'un joueur sur cpa, les stats de dernières passes ne servent à rien. Si tu veux absolument un chiffre pour illustrer un propos (je ne suis pas contre l'utilisation de chiffres, mais je suis très prudent, et perso je préfère faire sans), il vaut mieux observer un ratio : cpa tirés/cpa dangereux par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire la passe au joueur qui fera la passe décisive requiert autant de qualités, voire plus je dirais. Du coup, je ne vois pas pourquoi on comptabiliserait la dernière passe et pas les autres.

 

C'est tout le problème de cette statistiques, concrètement, elle ne veut strictement rien dire sur le terrain. Pourtant, on lui donne de l'importance, on en parle partout, on compare des milieux à partir de cette stats (un jour un mec m'a dit qu'Ozil avait plus d'assists en trois ans au Real que Xavi et Iniesta réuni, depuis ce type est mort), bref, elle est, bien plus que le but je dirais, le symbole même de la maladie qui touche le football sur-médiatisé ; la maladie des chiffres.

 

 

 

Le but c'est l'aboutissement de tout le travail collectif. C'est la fin, après on remet la balle au centre, et on reprend. C'est ca la différence, et c'est pour cette raison que l'on compte les buts, impossible de ne pas le faire. Après, je suis bien sur d'accord pour dire que le nombre de buts d'un mec ne veut presque rien dire sur son niveau, sinon Jonathan Soriano du Red Bull Salzburg serait sur le podium du BO.

 

Mon raisonnement n'est pas vicié, c'est tout le contraire. Je dis que le mec qui a provoqué le CPA est, disons aussi, décisif que celui qui a tiré au second poteau (tu sais que je fais la nuance entre ca et combiner avec l'intention de le faire). Et je suis d'accord pour dire que celui qui a fait la passe pour celui qui a provoqué le cpa est décisif aussi. C'est caricatural, mais cette facon de comprendre le football est pour déconstruire ce mythe de la passe décisive = dernière passe. Non, la finalité de mon argument c'est de dire que le décisif c'est le collectif.

 

Pour apprécier la qualité d'un joueur sur cpa, les stats de dernières passes ne servent à rien. Si tu veux absolument un chiffre pour illustrer un propos (je ne suis pas contre l'utilisation de chiffres, mais je suis très prudent, et perso je préfère faire sans), il vaut mieux observer un ratio : cpa tirés/cpa dangereux par exemple.

 

D'accord, je voyais bien où tu voulais en venir. Donc tous les joueurs sont décisifs, à des degrés divers, dans la construction d'une action ; donc plus personne ne l'est vraiment. La statistique brute est stupide : elle transforme une action collective en un chiffre applicable à un individu pris isolément. Mais elle peut s'avérer significative lorsqu'elle accompagne l'analyse du jeu d'un sportif.

 

Messi a longtemps eu des statistiques impressionnantes de passes décisives et de buts. Ces chiffres isolément ne signifient rien, mais quand on voit jouer la bête, on se dit que les deux coïncident. À l'inverse, les statistiques peuvent être trompeuses : Messi est par exemple moins "décisif" aujourd'hui, d'un point de vue "comptable", comme disent les journalistes : pourtant, dans le jeu, il est souvent décisif en créant le décalage.

 

En définitive, on en revient à dire que les chiffres ne servent qu'à illustrer une analyse et ne constituent pas des arguments en soi ; mais ça, on le savait déjà.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..