Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

Erio

Membre
  • Content Count

    2335
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

322

About Erio

  • Rank
    Capitaine
  • Birthday 05/18/1984

Profile Information

  • Club
    Arsenal

Recent Profile Visitors

1598 profile views
  1. Je m'présente pas ... Je passe depuis longtemps discrètement. J'ai quand même envie de revenir un peu partager ma passion pour ce club. Je pense que Unaï va me donner envie de dire des choses. J'espère surtout qu'elles seront plus positives que mon a priori à sa signature ('peuvent pas être pires ...). La bise aux contents de me revoir, mes épaules haussées pour les autres
  2. Félicitations à l'équipe pour la nouvelle version, elle est superbe ! Nouveau staff à Londres, nouveau design de forum ... quelle belle année en perspective !!!
  3. Erio

    J38 - Arsenal v Aston Villa

    C'est une belle journée ... http://www.chiark.greenend.org.uk/~mikepitt/totteringham.html A l'année prochaine !
  4. La modération n'est pas l'administration, mon cher JuanMa ... J'ai suffisament exprimé mon souhait de voir chacun d'entre nous capable de se contrôler lors des débats pour justement ne pas avoir à faire du modérateur le flic que personne n'aime avoir sur le dos (encore que pour VG, j'ai des doutes ... ) Je postulerai certainement en cas de nouveaux postes pour la modération disponibles, pas avant ... et ce ne sera pas sans l'approbation d'une bonne part d'entre vous tous (plus un adjuvant tout particulier qui se reconnaîtra également )
  5. Félicitations à eux deux, et bien du courage pour la suite !!
  6. Erio

    [3] Bacary Sagna

    Il suffit simplement que chacun prenne ses propres responsabilités dans les contenus du forum. Trop de personnes s'imaginent être "à la maison" ou "chez mémé" et se permettent absolument tout et n'importe quoi. La modération n'a pas à faire la police dans les contenus à proprement parler, juste à les remettre dans les topics correspondant lorsqu'ils ne sont pas à leurs place. Il existe déjà une charte Gunners.fr qui, manifestement, sers de papier toilette à bien des gens, essentiellement parce qu'ils ont l'ancienneté, la popularité ou je ne sais trop quel privilège de bac à sable ou de cours de récré. Il n'y a pas si longtemps, j'ai lu quelques exclamations sur le contenu discutable du forum des Reds Devils à l'encontre d'Arsenal, et très honnêtement, nous ne valons pas mieux que le voisin pourtant si facile à mépriser. Les règles existent, faut juste les respecter. C'est comme ça qu'on devient respectable. J'ai bien souvent lu que de "bons" posteurs comme JDR, Moogli ou Cliff faisaient défauts suite à leurs départ (Jad également par intermittence et d'autres dont j'ai oublié le nom) et que le forum s'en retrouvait perdant en terme de qualité. Magnifique constat fait par une généralité qui s'empresseront par la suite de ne pas agir contre ladite dégradation. J'avoue même que je vais définitevement arrêter de poster ici, me contentant de lire ce que j'estime être intéressant et, si le temps me le permet, tenter de regarder un match avec le TS d'ouvert ... encore que.
  7. Erio

    [Manchester City]

    Rappelez vous le reportage de France 2 sur le foot business, à cette époque, Mangala était déjà promis à une transaction d'un montant élevé ...
  8. Erio

    [3] Bacary Sagna

    Ecoute Gom', spas compliqué, tu dis tellement d'âneries, tellement d'énormités, qu'à un moment donné, le discours sensé ne fais plus partie de tes qualités ... Tu postes trop, trop souvent pour ne rien dire d'intéressant, et tu continues à ne pas comprendre que continuer ainsi ne redorera jamais ton blason. Je continue et persiste à dire ce que je pense : tu aimes être victime. C'est pas méchant quand je dis ça, c'est pas une attaque personnelle, juste un constat. L'exagération permanente (100 000 personnes, c'est plus que le nombres de membres du fofo depuis sa création), mais aussi le fait que tu justifies ton comportement (en sortent chaque jour) pour ensuite pleurer sur ton sort et les réactions qui te sont attribuées (et vous voyez que je fais ma victime) montrent bien que, oui, tu aimes te défendre (acte défensif relevant naturellement au rôle d'une victime). Tu vois, tu rajoutes même "d'autres sont aux taf 6j/7 à se taper 55H dans la semaine!", ce qui insinue deux choses : * toi et toi seul travail dur, les autres ne branlent rien. * parce que tu as une vie professionnelle difficile (victime de ton boulot), alors tu as le droit de dire n'importe quoi sur n'importe qui n'importe comment et n'importe quand. La finalité est la même : on se plains de toi = victime. Enfin, et je terminerai là parce que moi aussi, j'ai un travail (et une famille et un hobby qui me prends bien du temps aussi, mais je ne m'en plains pas ), clore ton post par "Ce forum est plus risible qu'autre chose :)" m'incite à te dire : assume. Assume ce propos, si ce forum ne te conviens plus, quitte le. Quoi que, vu que tu as déjà raté ton précédent départ, tu seras bien capable de pleurer et nous dire que tu peux pas partir parce qu'il y a trop d'énormités énoncées ici et qu'après tout, tu te dois, contre vents et marée (victimisation incoming) inculquer la tolérance et le savoir et l'humour et la disponibilité aux pauvre béotiens que nous sommes tous ici, toi l'incompris et le malaimé et le fouetté et le chatié etc etc etc (vicitmisation complete). Allez, au revoir ??
  9. Erio

    [3] Bacary Sagna

    Je pense surtout que tu aimes être une victime, voilà tout. Si tu as un manque d'affection dans ta vie personnelle, faut pas avoir peur de le dire, mais en arriver à se mettre tout seul dans des situations de m**** et se plaindre ensuite ne prouve qu'une chose : quel que soit ton prochain nom // compte, ton comportement ne changera jamais. Tu aimes être une victime ... Sinon, je te confirme, le complot judéo-maçonnique-illuminati-de-mars-pirate tient effectivement à te nuire autant que possible, surtout qu'ils ne sont pas encore sortis de ta tête et réclament depuis tout ce temps leur liberté ...
  10. @Madao : merci d'expliquer pourquoi Walcott dessus, plutôt que troller gratuitement ... @Valten : c'est justement là que l'intelligence du recrutement et de la liste de feuille de match se révèle. Car au dela même du simple fait de prendre les joueurs qui sont "en forme", il faut compter sur la cohérence et les automatismes de l'équipe, ainsi que du jeu possible de l'adversaire, voire même d'une vision de management dans son ensemble. Car entre préserver quelqu'un et le mettre au placard, le discours ne peut pas être le même. Quant à une rentrée gagnante, un coaching efficace (les Nantais me comprendrons ), cela implique deux idées : la première que le Onze ne pourra pas le faire avant (sauf fait de jeu, bien évidemment), la seconde que le remplaçant saura se trouver dans cette situation (voire même devra, en fonction de l'enjeu du match). @Fly : le sujet est intéressant, le topic le sera en fonction des contributions de chacun . On est d'accord, je n'ai pas utilisé le mot turn over, mais il était implicite dans mes propos. J'aurais également pu enchaîner les phrases du fofo allant du "Ils recrutent et empilent les joueurs pour rien" puis "vu leur banc, ils pourraient faire deux équipes" en passant par "de toute façon, on peut mettre personne d'autre vu le banc qu'on a" pour terminer sur le "un peu de concurrence, ça fera pas de mal", montrant une certain schizophrénie des posteurs dans leur globalité. On recrute pas assez en qualité pour jouer quatre compétitions et les autres le font sans d'autres raisons que de "cumuler" les noms. Pour ce qui est de la mentalité du remplaçant lors de son entrée en jeu, c'est là toute la finesse du coach dans son management d'équipe. Faut pas se leurrer, les deux méthodes sont efficaces (Père Fouettard et Confiance), mais elles ne le sont pas avec tout le monde. Ce sont les arguments du "je-te-mets-titu" et du "je-te-mets-sur-le-banc" qui feront que le remplaçant aura ou non la niake lorsqu'il foulera la pelouse, et également lorsque le titulaire sortira sans avoir le poids de l'échec collectif sur le dos. @Tib : je suis d'accord, sur les onze de départ, huit jouerons 90 minutes (voire plus) et il faut donc que l'essentiel de ton match soit assuré par des joueurs performant. Mais faut pas non plus en faire le point d'orgue supérieur, car ça ne représente au final que 57% de ta feuille de match sur ces 90 minutes. Hors, ce sont les remplacements qui doivent débloquer la situation, ou la conforter, mais ce sont bien les 43% de joueurs restant qui doivent te permettre de concrétiser ce qui a été fait. Ce sont les mêmes 140 passes qui précèdent la passe décisive qui précède le but : elles sont importantes, mais la passe décisive encore plus que les autres ... (oui, le remplaçant est une passe décisive, vous avez bien lu ) J'ai une culture rugby plus forte qu'une culture foot, et au rugby, le banc n'a absolument rien de péjoratif, parce que le rugby est un sport de combat et que la phase de repos est primordiale. Au rugby, mettre un joueur de qualité sur le banc, c'est lui permettre de souffler, de regarder les jeunes travailler, d'écouter le coach durant le match et lors de son entrée, d'arriver avec des consignes claires qui seront admises de par son autorité naturelle. Les All Blacks fonctionnent énormément ainsi, et des joueurs emblématiques comme Jonah Lomu ou Tana Umaga étaient "titularisés" sur le banc. Ils étaient explosifs malgré leur âge avancé en fin de match, et apportaient beaucoup d'expérience et de sérénité dans la rencontre. Quant aux adversaires, après s'être fait pilonner pendant une heure, voire arriver deux gaillards comme ça foutaient quand même un petit coup au moral. Je suis convaincu que cette mécanique est applicable au foot, même si ce n'est pas un sport comparable au ruigby en terme d'engagement physique. Le coté psychologique du remplacement fera tout de même son oeuvre.
  11. ... Et plus précisemment : le banc de touche est il un moyen de coercition ou, au contraire, un lieu de repos, voire de confiance ? J'explique mon point de vue sur le sujet : Le banc est, selon moi, le "capital confiance" d'une équipe. Le banc, sa qualité et sa profondeur montre, à tous, à quel point l'équipe présente est capable de gagner le match qu'elle dispute. En effet, même si le onze de départ reste l'essentiel d'une équipe lors d'un match (11 titulaires et 3 remplaçants, ce qui nous fait 8 titulaires sur les 90 minutes), il ne faut pas oublier le principe même du remplaçant : apporter ce qu'un titulaire n'a pas su (ou pu) amener dans le match. Mais vous, comment voyez vous l'outil "banc de touche" ? Est-ce que vous lui donnez des airs de Père Fouettard pour les joueurs afin de les motiver (sorte de nouveau Grand Méchant Loup pour enfants-joueurs de foot pro ) ou au contraire, comme une "récompense" morale équivalente à "je te fais confiance : si ça m****, tu iras me mettre de l'ordre dans tout ce bordel". Je suis plutôt partisan de la seconde version de l'histoire : un bon joueur, tu le préserves, tu le ménages, tu fais en sorte qu'il soit efficace le plus longtemps possible parce que, nous l'avons vu l'année passée, faire une saison entière avec un seul attaquant de pointe de viable, ça relève du miracle de terminer en si bonne place face à la concurrence. Et nous l'avons tous dit : une blessure de Giroud et s'en est finit de nos espoirs de Ligue des Champions. J'en veux certaines expressions, comme "roue de secours", "en avoir sous le pied", "super sub". La première, vous êtes bien contents de la trouver (en bon état, d'où l'intérêt d'en prendre soin) lorsque l'une de vos roues titulaires ne tient plus la route, la seconde que vous savez gérer votre effort et qu'être "à fond" n'est pas une réussite mais une stupidité parcequ'il n'y a rien de plus que le "à fond", la troisième montre à tous, et surtout à vos adversaires du moment, que si vous voulez, vous pouvez leur pourrir encore plus la vie la partie. Le parfait exemple, et je terminerai là dessus, est Walcott : il est, selon moi, l'exemple parfait du super-sub. Ce joueur n'a rien à faire en tant que titulaire. Rappelons rapidement sa plus grande qualité : la vitesse. Et le meilleur moyen d'exploiter son point fort, c'est de ne le mettre qu'en opposition avec des adversaires qui ne pourront pas rivaliser par la vitesse. Et ça, c'est ce qui se passe à partir de l'heure de jeu. Pour les sportifs, c'est le second voire troisième souffle que l'on cherche. Ce n'est pas un souffle explosif mais un souffle endurant. Sauf que Walcott, lui, est explosif. Le faire rentrer à l'heure de jeu dans un match qui n'a pas d'issue favorable permet certainement de trouver des solutions jusqu'à maintenant inexistantes (ou inefficientes). Mieux que ça : l'entraîneur d'en face, sachant que Walcott peut potentiellement venir percer ses défenses en fin de match peut très bien mettre en place un jeu plus statique dans son coté gauche, histoire "d'en avoir sous le pied" si Walcott rentre. Et si telle est sa décision, alors vos titulaires se retrouverons avec moins de pressing ... et donc une situation de jeu plus confortable. Voilà comment je vois le banc, comme la carte d'un poker menteur qui peut mettre à mal une stratégie adverse parfaitement huilée. Et, non, être sur le banc n'est, et ne sera jamais, à mes yeux une insulte ou un échec. Si l'on veut mettre quelqu'un au repos ou le punir, il y a la tribune comme solution possible ... Alors, comment voyez vous le banc de touche ? Ami ou ennemi ?
  12. Erio

    [12] Olivier Giroud

    Le but de Giroud est symptomatique sur plusieurs points : * Dans l'action de but, on voit tout de même trois défenseurs, dont les deux centraux, être attirés comme des aimants par le porteur du ballon. Si, au lieu de frapper, il fait une passe sur sa gauche pour un joueur qui vient plein axe, c'est but quasi assuré. Ca montre tout de même que, l'impact de Giroud ne se fait pas nécessairement par le jeu d'épaule, mais bien par le fait qu'il est suffisamment puissant physiquement pour attirer plusieurs défenseurs sur lui et créer ainsi des brêches assez conséquentes pour ses collègues. * Sur la frappe, il fait pratiquement tout sans lever les yeux du ballon : il a certainement travaillé son placement et son appréciation dans l'espace pour arriver à placer ce genre de frappe. Si c'est le cas, il a une saison entière pour nous le prouver. * Sur le but en lui même : Giroud score ainsi, bon nombre font "mouais, spas mal" ... le même signé RVP ou Zlatan, c'est le but de la semaine (ou presque). Y'a pas à dire, Giroud, c'est définitivement pas le même sex appeal que les autres buteurs . Hier encore, le but de Diabaté n'est rien d'autre qu'un High Kick Zlatanesque, mais personne n'en a parlé Par contre, je suis d'accord : MOTM, c'est un peu de la branlette, là ... * Sur les membres du fofos (dans leur globalité) : le prochain titulaire sera celui qui a marqué lors du précédent match. Pas mal comme stratégie et comme management, pas du tout prévisible d'une semaine à l'autre, et parfaitement adaptée en fonction de l'adversaire
  13. Erio

    [Manchester City]

    Ca c'est mécanique, mais ils ont tout de même des contreparties financières ... ce qui fait actuellement défaut dans le // les championnats européens. Quant au draft, l'idée de laisser les plus petits recruter en premier n'est pas une mauvaise idée et éviterai de voir des marchés vérouillés par les plus riches. Mais ça devient du hors sujet ...
  14. Ca, c'est du troll et rien d'autre ...
  15. Erio

    [Manchester City]

    Tu ne crois pas si bien dire, le format de la NBA n'a absolument rien à voir avec un modèle capitalistique (un comble pour une license comme celle ci dans le plus beau pays du libéralisme à outrance ) Le simple fait d'évoquer un SalaryCap (modèle NBA) ou même un système de recrutement drafté (système NBA encore, il me semble, ou NFL, je sais plus) évoque une règlementation par une instance dirigeante au détriment de la "liberté individuelle" dont chacun des club se targue de vouloir profiter. Rien que le FPF incite des clubs comme City à trouver des moyens détournés (prêt de la part d'autres clubs du même propriétaire ), l'instauration du SalaryCap reprendra les mêmes mécanismes. Mais là, on rentre plus dans une considération de politique générale d'un sport que de gestion d'un club. Actuellement, City gère un club avec les mêmes règles que nous. Pas les mêmes moyens, ch'uis d'accord, mais les mêmes règles quand même ...
×

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..