Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

ayoubaoui

Membre
  • Content Count

    6830
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    33

Everything posted by ayoubaoui

  1. Elle craque après le 2-0. C'est seulement là qu'elle décide d'attaquer trop. Et encore là, quand tu recois la massue Messi sur la tronche, difficile de garder le sang froid.
  2. Ce serait vrai seulement si ce que tu penses être les "idées de Guardiola" ressemblait moins à une caricature quand même. Ses idées dépassent la question d'effectif, et elles sont applicables à tous les groupes du mondes. Elles ne sont pas dans les spécificités de son Barca (genre Messi), mais dans les grandes lignes du jeu catalan à l'époque où il était coach. Défense haute, pressing coordonné et rapide, mouvements variés, possession haute et sur la largeur, assimilation par ses joueurs de plusieurs schémas de jeu, schémas interchangeable en plein match, relance au sol même sous gros pressing, etc... C'est pas une question de "Xavi et de Messi" ! En plus, tu as quand même une vision curieuse du football. Comme si les joueurs ne pouvaient pas apprendre de nouvelles manières de jouer, comme si le joueur naissait pour jouer dans un style ou dans l'autre. C'est nier tout un pan de l'histoire de ce sport que de penser ainsi...elle est si riche de joueurs qui évoluent dans leur jeu ! Du coup, j'aimerais bien qu'on m'explique de manière détaillé en quoi l'effectif du Bayern de Munich n'est pas fait pour assimiler et appliquer les préceptes que j'ai énuméré plus haut...la réponse, je la donne parce qu'elle est évidente ; l'effectif peut très bien le faire. Et tout ces points là, on le retrouve dans le Bayern de Pep. Il a donc bel et bien imposé ses idées, l'adaptation est présente, mais elle ne concerne pas nécessairement le jeu, plutôt l'effectif. Par exemple, avec des joueurs comme Robben et Ribéry (quand il n'était pas blessé), les partent sur les ailes, alors qu'au Barca, c'était plus axial, via Messi ou Iniesta. Le jeu long n'est plus une simple alternative mais c'est une des armes de son Bayern, qui n'hésite pas à chercher le 9 dans la profondeur ou pour fixer. Etc... Vous ne parlez jamais du jeu, je trouve ca vraiment dommage. On a seulement droit à des phrases clichés au contenu totalement absent, du genre "il impose la catalanité partout" ou autre. Contre Real, outre le fait que tout le monde fait volontairement abstraction du drame qui s'est abattu sur lui quelques jours avant le retour (la mort tragique de Tito), on oublie toujours de dire que les madrilènes marquent deux buts de suite sur CPA, et que se sont ces joueurs qui se laissent avoir comme des bleus sur le marquage. Non pas qu'il soit totalement dédouané parce que c'est un fait de jeu (quoique tous les autres coachs ont droit à cette excuse, mais passons), mais ses joueurs ne sont-ils pas responsables aussi ? Je pense que oui, mais c'est volontairement occulté, histoire lui taper dessus plus durement, et aussi de glorifier sans cesse ce groupe de joueurs...victimes qu'ils sont du chauve catalan. Encore un truc que personne n'est capable de démontrer. Le Bayern de Heynckes a été au-dessus de la mêlée combien de temps si ce n'est 4 mois ? Faut nous dire, qu'on ajuste notre vision à la tienne. Un an ? Bof, le niveau des 4 derniers mois n'a pas été atteint sur une année entière...en tout cas, je n'ai pas souvenir d'un Bayern du niveau de la fin de saison lors du début de celle-ci. L'an dernier, face au Barca, il n'y a aucun humiliation. Du moins, pas pour Pep. Son plan de jeu est parfait, il pique même le cuir au Catalans au Camp Nou et se débrouille pour les rendre le plus stérile possible. D'ailleurs, ce coach sans adaptation change même de système en plein match quand il se rend compte que le marquage individuel sur les trois attaquants est trop difficile à tenir pour son équipe. Ils repassent à 4. Il doit aussi faire avec la blessure de tous les éléments offensifs de son équipe, Alaba, Robben et Ribéry. À savoir les trois joueurs capable de créer les changements de rythme pour aboutir aux décalages. Mais il n'a pas droit à l'excuse de la blessure. Il n'a même pas droit à l'excuse Messi ! Vous avez vu ce que fait Lionel sur ce match ou pas ? Il faut me dire, quel coach aurait pu arrêter ce Messi là ?! Et pourtant, Pep le contiendra quand même 70 minutes. Mais quand t'as un talent de ce niveau là dans la gueule, à un moment tu ne peux rien faire. Lui-même avait prévenu tout le monde avant la rencontre. Pour conclure. Le passage de Guardiola en Bavière est un échec. Pourquoi ? Parce qu'il a repris une équipe championne d'Europe, et qu'il n'est pas arrivé à gagner la C1 les années suivantes. C'est le seul coach au monde, peut-être même dans l'histoire du football qui soit confrontés à de telles exigences. On doute allègrement de ses capacités, mais on le condamne à tout gagner. Joli paradoxe. Mais en plus, on tente malhonnêtement de faire avaler que ce Bayern était parti pour tout rafler l'année d'après. Quel manque flagrant de culture footballistique ! Est-ce que si Jupp était resté, ils auraient gagnés la C1 dans les années suivantes ?! Rien ne vous permet de le croire, mais vous utilisez quand même des arguments merdiques pareils pour vous fondre dans la masse qui a décidé que le passage bavarois de Pep n'était qu'un échec. Les Bundesliga gagnés en mars ? De la m****, bien évidemment.
  3. Il a été engagé pour ca, pour le football qu'il fait pratiqué à ses équipes. Jamais vu personne critiquer Bielsa parce qu'il a fait jouer l'Athletic d'une manière différente. Sacchi a fait la même au Milan, Cruyff la même au Barca, et Michels des années avant lui avait imposé le football total partout où il est passé. Ou pire encore, reprocher à Arsène de l'avoir fait avec Arsenal. C'est pas ce que l'Alsacien a fait ? Imposer son jeu au club ? C'est ce que font tous les coachs ! Ils ont tous une vision du football et l'inculque tous aux équipes qu'ils dirigent, qu'elles soient de Catalogne ou de Bavière. Je vois pas en quoi le cas de Guardiola est une exception. Alors, tu peux très bien ne pas apprécier son football, mais au nom de quoi est-ce qu'on peut lui demander de changer sa vision du football ou de s'adapter à une autre, alors qu'il est bien engagé pour sa vision, pas pour une autre. Si les dirigeants bavarois voulaient un coach avec une autre vision, fallait pas prendre Pep tout simplement. Or ce sont bien ces mêmes dirigeants qui sont allé le chercher jusqu'à New York.
  4. C'est ton problème ca. Lui il est dans son droit le plus strict. Après, je pense personellement que c'est Pep au complet qui t'exaspère, et que t'en es à chercher n'importe quelle raison pour encore moins l'apprécier. Et quand on cherche, on trouve bien sur. Du coup, même le fait de se revendiquer d'une identité quelconque devient une tare. Alors que c'est ce qu'il y a de plus banal au monde.
  5. Qu'est-ce qui est si choquant dans cette phrase ?
  6. Tu prends le passage qui t'intéresse pour le coup, mais il ne dit pas que ca. ;) Entre l'ânerie sur le "passé pas si lointain" et la redondance du terme "catalan", ma conclusion me semble plus légitime que la tienne. Et on ne peut pas reprocher à un mec qui débarque en parlant préalablement la langue d'un bled et qui fait l'effort d'en fêter les traditions qu'il n'est pas assez "assimilé". Enfin, je sais pas... Robson, il parlait catalan quand il est venu chez nous ? Petit a-t-il fait l'effort d'apprendre le Catalan ? Mais qu'il aille donner des lecons ailleurs, il passera moins pour un con peut-être. Sinon, s'il parle du jeu, alors d'une : -Depuis quand c'est mal quand un coach fait jouer son équipe comme il l'entend ? Arsène n'a-t-il pas "dénaturé" le jeu d'Arsenal par exemple ? Pige pas trop cette critique moi... -Pep n'a pas fait du Bayern un Barca bis, énormément de choses différencient le jeu de ses deux équipes.
  7. J'aimerais bien savoir ce qui est vrai dans ce qu'il dit ? On est quand même là à reprocher à Pep d'être Catalan et fier de l'être. Tu trouves ca normal toi ?
  8. Bof, moi je trouve pas. Ca masque des lacunes par l'envie peut-être. De toute facon ca dépasse le cadre d'un club. C'est tout ce championnat qui est parti en couilles sur ce niveau.
  9. Elle aura quand même des acquis sur lesquelles se reposer. Là, on a des équipes merdiques tactiquement, avec ou sans motivation.
  10. C'est cool quelques jours, et c'est tout.
  11. Il débute en 2005 avec les A. Son premier but est bien avec le Paraguay en 2004, avec les sections jeunes. Je suis précis c'est pour ca.
  12. Chamberlain est au niveau du double-pivot. Vous enlevez cette m**** et mettez un milieu défensif devant les DC, et tout est reglé.
  13. Un jour il va aussi falloir que tous, nous fassions l'effort de ne plus prendre un coach à parti pour ses déclarations avant ou après un match. Parce que c'est quand même gênant de voir des mecs suivre le football depuis des lustres et tomber dans le piège à chaque fois...vous vous attendiez à quoi au juste ? Une sortie chevaleresque où il aurait avoué les conneries qu'il a commise avec ses joueurs ? À quoi bon ? Juste pour satisfaire votre envie d'entendre de l'autocritique ?! Mais d'un autre côté, vous occultez le fait qu'une sortie pareille, c'est une presse qui va commencer à faire chier le club, les joueurs qui ne seront pas contents d'être envoyés à l'arène par le coach (et pas d'autres, donc un vestiaire moins uni), des problèmes infiniment plus grands qu'une déclaration langue de bois qui pue la mauvaise foi de Wenger. Sénile lui ? Bah non, rincé peut-être. Mais il a encore toute sa tête, et ca se voit.
  14. Paraguay je crois, en 2004. @Tommy Plus petit que le mien en tout cas. Ca te donnes une idée mon bichon ?!
  15. Le jour exact ? Jsais pas. Mais c'est en mai 2005 contre Albacete, un lob sur une passe de Ronnie après qu'un but similaire à celui qu'il marque ait été injustement refusé. On continue ?
  16. Je me trompe jamais sur Léo mec.
  17. Il a jamais pris de buts face à Messi.
  18. ayoubaoui

    [12] Olivier Giroud

    J'ai du mal à voir en quoi ce joueur peut apporter beaucoup à n'importe quelle équipe. L'efficacité offensive c'est pas un joueur de ce niveau merdique qui la fait bondir vers l'avant, c'est juste un collectif qui se met en marche et bien. Cazorla, Coquelin, Ozil, Bellerin, ils font tous une belle seconde partie de saison. Lui il est juste là au bon moment, et il assure un peu. Ce mec est une chèvre, il n'a jamais rien "apporté" à votre club, tout simplement parce qu'il n'en a pas le niveau. Mais je peux comprendre que face à l'insulte, les bons cœurs soient enclins à le défendre.
  19. Personne n'a été bon on va dire. Mais la réelle question c'est...pourquoi ?
  20. Oui, mais il est fragile quand même ce gardien. Ou alors il fait toujours le même numéro parce qu'il se chie dessus devant nous.
  21. ayoubaoui

    [12] Olivier Giroud

    Tout ce qu'il vous a apporté... Putain mais c'est juste grave comme cas. Arsenal...
  22. Bon est un grand mot. Mais il a fait le boulot avant de se blesser.
  23. On dirait que tu n'as pas envie de voir plus loin que le bout de ton nez, pourtant je suis sur que toi-même sais que quelque chose ne tourne pas rond avec la préparation des matchs. Quand un scénario se répète plusieurs fois, avec les titulaires ou sans, bah faut se poser des questions l'ami. Et depuis quand est-ce que 7-8 joueurs peuvent tous avoir un jour sans en même temps ? Je sais bien que vos joueurs sont meilleurs que les Croates, et c'est justement pour ca que la thèse des joueurs tous mauvais en même temps ne tient pas la route pour moi. Mon constat est le même que contre Monaco ; Wenger prépare mal les rencontres européennes, et tout ce qu'elles ont pour spécificités.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..