Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

Romain garry

Membre
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

9

About Romain garry

  • Rank
    Coupeur de Citron

Profile Information

  • Club
    Arsenal

Recent Profile Visitors

186 profile views
  1. J'ai eu la chance (ou la malchance au vu de la compo et du match) d'assister à Angers- Arsenal. Pour ne rien vous cacher, même si je ne poste pas énormément, je parcours souvent le forum à la recherche de précieuses informations sur ce club si cher à mon cœur. Je n'ai cessé de réactualiser la page "pré saison 2019-2020" pour connaître le plus rapidement la composition de départ et, lorsque s'est affiché sur mon écran de smartphone : "Martinez, Chambers, Mustafi, Medley, Monreal, Burton, Guendouzi, Martinelli, John-Jules, Nelson, Nketiah", inutile de vous décrire ma déception. Quel naïf, j'ai pensé qu'Emery, pour l'avant dernier match de préparation, allait commencer à aligner une équipe digne de ce nom pour trouver des automatismes d'autant plus que j'avais motivé quelques amis, pas spécialement fan d'arsenal, pour m'accompagner... Lorsqu'ils ont su la compo - je n'ai pas pu la cacher éternellement-, je vous laisse deviner la tension qui planait dans la voiture. La triste réalité nous rattrapait. Nous venions de nous taper plus de 5 heures de route allé pour faire Dijon-Angers voir deux équipes du milieu bas de tableau ligue 1... Je tiens à préciser que nous travaillions tous le lendemain. Bref, j'ai failli perdre trois amis pour les avoir entraîner dans un plan bien foireux. Il m'a fallu dépenser une petite fortune en bière et me taper toute la route retour pour apaiser leur colère bien justifiée. Car, oui, nous faisons partie de la catégorie de supporter dite "Bof". Nos préceptes nous interdisent de voir un match de foot sans descendre quelques demis et cela malgré la pisse qu'ils nous servent dans les travées des stades français au prix de deux Chimay bleu. D'ailleurs, j'ai une petite question à nos amis belges du Forum : avez-vous le droit à de la bière correcte dans vos stades ? Si oui, je vais sérieusement penser à migrer car, même si votre auto-proclamation de meilleur équipe du monde en 2018 est très contestable, on ne peut pas vous retirer votre titre de meilleur brasseur au monde. (Bien que nous savons tous, nous Bourguignons, que les meilleurs bières sont les bières trappistes. Ces bières sont faites par des moines trappistes de la famille cistercienne, qui est née à Cîteaux dans ma très chère Bourgogne.) Bref, il n'y a pas grand chose à retirer de ce match. Je ne comprends pas l'attitude des deux jeunes milieux Burton et John-Jules, qui n'ont franchement rien fait. Faire mal, c'est une chose mais ne rien faire, c'est terrible. Ils sont sortis à la mi-temps et, honnêtement, je ne suis pas sûr que l'un des deux aient transpiré. J'ai trouvé tout de même Guendouzi intéressant et Maitland-Niles m'a franchement impressionné. Je n'avais jamais vu un tel athlète sur le terrain. Nous étions de son côté au deuxième rang de la tribune et, vu de prêt, il a des appuies et une vitesse de courses tout simplement hallucinants. Je ne parlerai pas des Mustafi et consort. Tout a déjà été dit sur le forum. C'était la deuxième fois que j'allais voir Arsenal après Lens-Arsenal en 2016 et j'avais seulement envie de partager mon expérience.
  2. Il y a des joueurs qui aurait dû jouer à un autre époque. Une époque pendant laquelle le jeu n'était pas aussi rapide, aussi intense ; pendant laquelle le pressing ne pouvait pas être tenu pendant 90min ; lorsque que l'on pouvait encore voir des Socrates, des Platoches ou des Matt le God nous éclater la rétine en marchant et tout en esquivant les tacles à la glotte des poètes du cercle malheureusement  pas tout à fait disparu ( Shawcross, Cahuzac et consort persistent à entretenir la flamme). Bref, une époque pendant laquelle le football n'était pas aussi professionnel.    A mon sens, Xhaka en fait parti. Dans la presse, il a été décrit comme le gros bide de l'année, l'erreur du mercato. Certes,il a beaucoup de défauts (et là je rejoins Auré) qu'il a en parti gommé dans la saison. Il est vrai  qu'un 100m entre lui et notre Per Mertesacker serait extrêmement indécis. Il est également vrai  qu'il a la grâce d'un bon gros esturgeon.   Mais, pour continuer la comparaison, il a cette faculté à nous pondre des caviars avec son jeu long. Pour être honnête, je ne me rappelle pas d'un joueur ayant jouer à Arsenal  avec une tel qualité dans les transversales (j'ai bien conscience que j'exagère un peu  ). Je le fais bien volontiers car je trouve que l'on ne met pas assez en lumière ce style de jeu. Sa gestion des temps forts et faibles de l'équipe est encore loin d'être parfaite mais tout le monde ne peut pas être aussi précoce que Verratti. On oublie également que les références à ce poste n'ont atteint le sommet de l'art qu'autour de la trentaine. Je pense à Pirlo ou à Xavi.   Donc, just wait en see; Je suis sûr que ce joueur va nous réserver de belles surprises.  
  3.   Cette question du mérite ou, du moins, de l'égalité des chances a beaucoup été traitée par la sociologie française. La réponse la plus probante, à mes yeux, est celle donnée par Bourdieu dans son livre les héritiers. Il montre que l'école, bien qu'à l'origine pilier de la méritocratie voulu par les penseur de la République française du XIXème, est à l'heure actuelle bien plus un moyen de reproduction social qu'un facteur d'ascension social.   Autrement dit, par ce qu'il appelle le capital culturel familiale, il vraiment difficile pour un jeune issu d'une famille ouvrière par exemple de s'extirper de sa condition. Ce qui ne veut pas dire que c'est impossible attention.  Enfin, je résume vite mais cet ouvrage a bouleversé ma façon de voir la société française. Il conclue en disant que la rép française prône l'égalité des chance mais, en réalité, ce n'est qu'une égalité juridique bien loin d'une situation équitable. L'erreur faite par un gamin issu d'une famille difficile ne sera pas facilement réparable alors que celle faite par le fils de bonne famille ne sera pas aussi rédhibitoire. Cela dit, je comprends ton point de vue également mais ne juge pas trop durement les personnes que tu juges assistées.     Pour raccrocher ça à la politique, un Fillion ne ferrait qu'accroitre cela. L'école et les services de santé se dégraderont mécaniquement lorsqu'il supprimera les postes. Tandis que, ceux qui sont dans la capacité financière de payer à leurs mômes les écoles privés ou d'aller se faire soigner dans une clinique ne feront pas la différence avec maintenant.   édit : Je n'avais pas vu que tout le monde s'était un peu acharné sur toi j'en suis navré. Cela dit, il me semble important de mettre en résonance nos connaissances propres pour remettre en perspective les programmes de nos chers candidats et se faire un avis définitif.
  4. Je suis d'accord avec The Monk. J'ai regardé Bournemouth-Chelsea samedi dernier et j'ai trouvé que Wilshere a été bon. Il a joué milieu central dans un 4-4-2 avec king qui décrochait beaucoup. L'équipe de Bournemouth est très joueuse et assez agréable à voir jouer.   Face à elle, il y a un chelsea qui joue en bloc bas et dense. En revanche, lorsqu'ils récupèrent, ça va très vite et il y a beaucoup de qualité devant mais, là, j'apprends rien à personne. En deuxième mi-temps, l'équipe a pressé un peu plus Bournemouth, qui manquait de qualité technique pour sortir proprement la balle.    La prestation de notre Jacky boy a été plutôt bonne. Il y a eu très peu de déchet technique y compris en deuxième mi temps. La plupart des passes qu'il a raté sont des passes très verticales qui n'étaient franchement pas évidente. J'ai beaucoup aimé sa discipline défensive également. Il a bien tenu sa place et, parfois, sortait presser au bon moment. En bref, il a été propre et on retrouve parfois son aisance technique qui nous a tous fait fantasmer lors de ses début avec arsenal.   Si je dois trouver un point négatif, ce serait son jeu sans le ballon. Je trouve qu'il manque parfois de disponibilité. Je le trouve fainéant là dessus. Il est très loin d'un Paul Schools qui était un modèle du genre. C'est pas grand chose à faire mais ça toujours été son point faible.   Il n'a toujours pas retrouvé sa vivacité d’antan même s'il a fait deux ou trois jolies percées. Ce n'est clairement pas un joueur fait pour jouer près du but comme dix. Il fait beaucoup de mauvais choix à ce poste. En définitive, s'il est régulier et qu'il continue à faire des prestations de ce type, on peut le considérer comme un bon joueur de premier league mais pas plus.   Au passage, Afobe est un joueur intéressant. Si je devais choisir entre ce dernier et Welbeck dans sa forme actuel, ce serait benik que j'alignerais.  Voilà, bonne soirée !
  5. ( Je me permets de reprendre mon post de mes présentations ici. J'en étais assez content et il aura sans doute plus de visibilité ici. J'espère ne pas me faire taper sur les doigts  )   Bonsoir messieurs, vous êtes mon dernier recours !   Ça va faire bientôt 12 ans que je supporte les canonniers et mes nerfs se consument à petit feu. Déjà, depuis l'élimination face à Monaco, je n'ose même plus revêtir mon beau maillot de Titi Henry pour aller à l'entraînement, alors  que, les autres se pavanent avec leurs maillots parfois auréolés de plusieurs étoiles. Même Fab mon vieux pote d'enfance martyrise les défenses de quatrième  division  de district avec son maillot de l'ASM. Je me sens désespérément seul !   Hier soir encore, j'ai assisté sans sourciller à cette énième remake de 50 nuances trop noires. Après ce vio... violent coup de massue, comme toute l'équipe, j'étais complètement K.O. Je suis allé me blottir au fond de mon lit avec toutes les réserves de glace que ma copine avait naïvement cachées derrière les épinards congelés. À grand coup de cuillère, j'engloutissais la crème glacée, le regard dans le vide, en écoutant du Grégory Lemarchal .   Bref ma virilité a pris un sérieux tacle par-derrière. Puis, ne comprenant pas ma tristesse, la dénommée chacha ( ma copine pour ceux qui n'ont pas suivi ) m'interjecta dans mon long monologue silencieux " ce n'est que du foot, il faut pas se mettre dans des états pareils." me dit-elle avec autant de psychologie que le corps arbitral d'hier soir. La phrase à ne pas dire. C'est vrai qu'il n'y a rien de rationnel ! Je ne suis jamais allé dans les travées de l'Emirate encore moins à Highbury et j'ai encore du mal à manier la langue d'Oscar Wilde mais, il n'y a rien à faire, je ne peux m'empêcher de regarder tout les matchs ; la passion ne se fonctionne décidément pas sur commande !   Pourtant, le club m'en a donné des raisons de décrocher. Je vois plus de qualité dans certain mouvements de ma chère petite équipe du DFCO que dans l'animation offensive récente des protégés d'Arsène ( je suis peut-être un peu dur là ). Où sont-passés les  petits jeux en triangle en une touche de balle pour créer le décalage, les passes redoublés et les contre-attaques rapides, précises et mortelles ?   Wenger aurait-il perdu les partitions de son football qui a été par le passé si magique ? Parce que, la première touche de balle de Walcott digne des plus grandes heures de Matt Moussilou ne peut-être l'unique raison du football fade et plat que l'on propose depuis bien trop longtemps. Je viens ici pour trouver du soutien et attendre le renouveau, que je puisse à nouveau écouter du gros son badass, car, comme le disait si bien nos latinistes en toge, Post Tenebras Lux. Merci pour votre écoute, je crois que j'ai bien  fait de passer le premier pas et de vous rejoindre au club des supporters d'arsenal anonymes.
  6. Bonsoir messieurs, vous êtes mon dernier recours !   Ça va faire bientôt 12 ans que je supporte les canonniers et mes nerfs se consument à petit feu. Déjà, depuis l'élimination face à Monaco, je n'ose même plus revêtir mon beau maillot de Titi Henry pour aller à l'entraînement, alors  que, les autres se pavanent avec leurs maillots parfois auréolés de plusieurs étoiles. Même Fab mon vieux pote d'enfance martyrise les défenses de quatrième  division  de district avec son maillot de l'ASM. Je me sens désespérément seul !   Hier soir encore, j'ai assisté sans sourciller à cette énième remake de 50 nuances trop noires. Après ce vio... violent coup de massue, comme toute l'équipe, j'étais complètement K.O. Je suis allé me blottir au fond de mon lit avec toutes les réserves de glace que ma copine avait naïvement cachées derrière les épinards congelés. À grand coup de cuillère, j'engloutissais la crème glacée, le regard dans le vide, en écoutant du Grégory Lemarchal .   Bref ma virilité a pris un sérieux tacle par-derrière. Puis, ne comprenant pas ma tristesse, la dénommée chacha ( ma copine pour ceux qui n'ont pas suivi ) m'interjecta dans mon long monologue silencieux " ce n'est que du foot, il faut pas se mettre dans des états pareils." me dit-elle avec autant de psychologie que le corps arbitral d'hier soir. La phrase à ne pas dire. C'est vrai qu'il n'y a rien de rationnel ! Je ne suis jamais allé dans les travées de l'Emirate encore moins à Highbury et j'ai encore du mal à manier la langue d'Oscar Wilde mais, il n'y a rien à faire, je ne peux m'empêcher de regarder tout les matchs ; la passion ne se fonctionne décidément pas sur commande !   Pourtant, le club m'en a donné des raisons de décrocher. Je vois plus de qualité dans certain mouvements de ma chère petite équipe du DFCO que dans l'animation offensive récente des protégés d'Arsène ( je suis peut-être un peu dur là ). Où sont-passés les  petits jeux en triangle en une touche de balle pour créer le décalage, les passes redoublés et les contre-attaques rapides, précises et mortelles ?   Wenger aurait-il perdu les partitions de son football qui a été par le passé si magique ? Parce que, la première touche de balle de Walcott digne des plus grandes heures de Matt Moussilou ne peut-être l'unique raison du football fade et plat que l'on propose depuis bien trop longtemps. Je viens ici pour trouver du soutien et attendre le renouveau, que je puisse à nouveau écouter du gros son badass, car, comme le disait si bien nos latinistes en toge, Post Tenebras Lux. Merci pour votre écoute, je crois que j'ai bien  fait de passer le premier pas et de vous rejoindre au club des supporters d'arsenal anonymes.   Après ce petit exercice d'écriture, une présentation en bonne et due forme s'impose. Je m'appelle Geoffrey étudiant à Dijon en master d'histoire. Je vous lis depuis quelque temps afin de suivre un peu plus mon équipe de cœur. Je ne posterai probablement pas beaucoup mais j’essaierai à chaque fois de travailler un peu mon post ; je conçois le forum comme un moyen de m'entraîner à écrire tout en parlant d'un sujet qui m'est cher. En tout cas, bonjour à toutes et à tous !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..