Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

duong

Membre
  • Content Count

    4109
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

duong last won the day on March 26 2018

duong had the most liked content!

Community Reputation

171

About duong

  • Rank
    Président

Profile Information

  • Club
    Arsenal
  1. duong

    [Entraineur] Unai Emery

    Autre version : On a pas été aussi vibrant depuis très longtemps MAIS c’est seulement le début pour Emery . je veux dire : je suis content pour vous mais je trouve que vous vous enflammez vite ... comme souvent, ce qui est humain, et même bien, mais bon il n'est pas dit que la suite ne puisse être que de plus en plus rose comme beaucoup le croient, même ceux qui se disent "raisonnables" Des bons débuts de saisons avec Wenger, j'en ai vu un paquet (et en plus à voir les scoreboards et à vous lire, c'est beaucoup de victoires tirées par les cheveux dans la dernière demi-heure et pas contre des cadors ... il est vrai que les dernières années de Wenger, beaucoup de victoires étaient tirées par les cheveux aussi. Et sur le contenu du jeu je lis très peu de positif sinon que Torreira, Sokratis et Guendouzi sont des bonnes recrues apparemment) meilleure victoire pour l'instant : Watford, si ça avait été Wenger ça aurait été "ça n'était que Watford, mais contre Chelsea et City on s'est planté" : la même chose est vue en rose, tant mieux, je suis content que vous soyez enfin positifs avec les mêmes résultats, pour moi c'est le principal changement : l''espoir, enfin vous espérez, et même vous rêvez (vous avez quelquefois espéré les années précédentes mais quelque chose vous retenait vite de rêver) c'est pour ça qu'il fallait un changement, pas tant pour que le club change mais d'abord pour que votre état d'esprit change. Tant mieux, ça il le fallait absolument, c'était nécessaire depuis des années
  2. duong

    J3- Arsenal v West Ham United

    D'après le correspondant de ESPN Brésil en Angleterre, Ozil s'était disputé avec Emery vendredi et est sorti de l'entrainement en criant, d'où des doutes sur sa "maladie", le Brésilien dit que cette info lui vient de "plusieurs sources du club" : https://www.mirror.co.uk/sport/football/news/mesut-ozil-unai-emery-argument-13137758
  3. duong

    [10] Mesut Özil

    "le racisme a toujours existé en Allemagne et existera toujours" : phrase tout à fait sensée et raisonnable, qui est d'après toi celle de son frère " Allemagne = racisme ! " : phrase tout à fait ridicule, mais si j'ai bien compris, c'est toi qui l'as écrite
  4. duong

    [10] Mesut Özil

    Je te signale qu'Ozil fait partie de cette diaspora turque "dont on parlait beaucoup avant l'élection" en même temps qu'on parlait d'Erdogan : est-ce qu'il est aussi de sa responsabilité de joueur de l"'équipe d'Allemagne de se positionner contre cette diaspora turque ? Qui a voté (du moins ceux qui ont gardé la nationalité turque, soit quand même 3 millions de personnes : http://www.lepoint.fr/monde/la-diaspora-turque-d-europe-largement-pro-erdogan-25-06-2018-2230265_24.php ) à 65% pour Erdogan à cette élection ? Est-ce que 65% de la diaspora turque doit "faire profil bas" et ne plus prétendre à jouer de rôle en Allemagne du fait de son vote pour Erdogan ? Comme tu dis "là on vit dans un autre monde et il n'y a plus de débat possible." Je suis pas du tout d'accord avec toi Tout ça parce qu'il a dit des conneries genre "nazi" etc. ... le fait est que dans le monde moderne, les dirigeanst politiques sont prêts à dire toutes les conneries car ça apporte des électeurs, dont Trump sur les Britanniques, Allemands, Français ... C'est des mots, des conneries ... entre temps la Turquie a quand même sacrément aidé l'Allemagne en acceptant d'accueilir plein de migrants. Ca c'est pas des mots, c'est des faits, et Merkel qui quant à elle est une personne responsable, contrairement à sans doute plein de politiciens modernes y compris allemands, le sait bien.
  5. Selon le Financial Times, Usmanov chercherait à vendre ses 30% de parts dans le club, mais essaie de les vendre à quelqu'un d'autre que Kroenke : https://www.mirror.co.uk/sport/football/news/alisher-usmanov-looking-sell-30-12970616
  6. duong

    [10] Mesut Özil

    il est clair que ce n'est pas l'Allemagne toute entière qui joue sur ce registre-là, mais il n'y a pas besoin d'une énorme partie pour qu'il y ait un acharnement dans les médias et les réseaux sociaux, et c'est ceux-là qu'Ozil vise, dont le président de la fédération (clairement islamophobe) et des représentants importants du foot allemand, c'est pas toute l'Allemagne. Mais c'est une tendance croissante en Allemagne, avec l'AFD, la CSU, qui pose des gros problèmes à Merkel. Merkel, elle, est restée très classe comme d'habitude dans sa réaction à l'épisode Ozil : ci-dessous un extrait d'un article du Monde : « Comme vous le savez, la chancelière apprécie beaucoup Mesut Ozil. Il a beaucoup fait pour l’équipe nationale et a pris une décision qui doit être respectée », a ainsi déclaré l’une des porte-parole du gouvernement fédéral, Ulrike Demmer, lundi à midi. La réaction prudente de la chancelière allemande n’est guère surprenante, cette dernière s’étant toujours montrée soucieuse de ne pas attiser les tensions au sein de la communauté turque en Allemagne, forte d’environ 3 millions de personnes et dans laquelle M. Erdogan compte de nombreux partisans. A l’élection présidentielle du 24 juin, environ 65 % des électeurs turcs installés outre-Rhin ont voté pour le candidat de l’AKP, soit douze points de plus que son score total. Deux autres raisons expliquent également le ton mesuré de Mme Merkel. La première est purement politique, et tient à son souci de ne pas s’aventurer dans des débats qui divisent son propre camp, la droite conservatrice (CDU-CSU), que ce soit sur la double nationalité ou sur la place de l’islam dans la société allemande. La seconde raison est diplomatique, liée à l’instrumentalisation dont cette affaire fait l’objet de la part des autorités turques. J'en profite pour signaler la partie en gras : 65% des électeurs turcs en Allemagne ont voté pour Erdogan à l'élection, soit 12 points de plus qu'en Turquie, alors si Ozil est censé considérer Erdogan comme un pestiféré parce que c'est l'opinion de la majorité des Allemands, c'est quand même un problème que 65% des Turcs installés en Allemagne (communauté de millions de personnes) soit censée penser pareil "pour plaire à la majorité des Allemands" Quand Ozil dit qu'il a la double culture, c'est parfaitement honnête, même si je comprends qu'un nombre de personnes important refuse par principe qu'une double culture soit quelque chose d'acceptable. On peut reprocher ce qu'on veut à Ozil, mais quand j'entends Neuer dire "cette équipe avait un problème d'identité" ou Matthäus dire qu'il jouait mal car il n'avait pas l'amour du maillot, et tout ce qu'a dit Bild ... ces gens-là ont soufflé sur des braises dangereuses ... alors qu'il suffisait d'accepter la défaite, qui est un résultat qui arrive en sport, même à l'équipe d'Allemagne, contrairement à ce que ces gens-là prétendent (cf. euros 2000 et 2004)
  7. duong

    Mercato général

    Des faillites, des clubs qui s'effondrent. Pas les top-gros clubs mais ça peut être des gros clubs.
  8. duong

    [10] Mesut Özil

    Il est vrai que le mot pertinent est "islamophobie" (même s'il est souvent mâtiné de racisme), je n'ai pas utilisé le mot correct. Mais par contre si tu nies la présence très importante de cette islamophobie en Europe en général et ici en Allemagne en particulier, là je ne peux plus rien. Et je ne suis absolument pas musulman, juste un observateur neutre.
  9. duong

    [10] Mesut Özil

    Disons-le autrement : Ozil ou tout autre joueur se serait affiché avec Poutine, ça n'aurait déclenché aucune réaction (ou une réaction minime) Quant à Matthäus, c'est quand même quelque chose en Allemagne Et quand il dit que "c'est la plus grande honte du football allemand", pourquoi a t-il oublié si facilement les éliminations aux premiers tours des euros 2000 et 2004 ? A moins que s'agissant d'adversaires européens et non coréens et mexicains, c'était plus présentable ?
  10. duong

    [10] Mesut Özil

    Surtout, comme le dit Ozil, Matthäus s'est affiché avec Poutine sans que ça pose de problème. Evidemment il y a eu une guéguerre entre Erdogan et le gouvernement allemand des mois auparavant, mais on sent bien qu'il y a un fond de racisme latent contre l'islam ... dont la diaspora turque représente le principal élément en Allemagne. Pour Ozil c'était le président de son pays d'origine, et sauf s'ils sont engagés comme opposants politiques, les immigrés respectent en général les dirigeants de leur pays d'origine comme ils sont respectés dans leur pays d'origine (ce qui est le cas d'Erdogan en Turquie, comme des dirigeants chinois en Chine, quoi qu'en pensent les occidentaux). Moi je me souviens de l'équipe d'Allemagne avant la révolution Klinsmann-Löw de 2006, il y avait cette fierté de ces joueurs physiques, puissants et efficaces (et avec une bonne technique aussi mais c'était pas la priorité) "bien de chez eux" qui ont souvent dominé l'Europe ... jusqu'aux échecs aux premier tour des championnats d'Europe 2000 et 2004. La révolution Klinsmann-Löw de 2006, et même le passage Guardiola n'a pas plu à tout le monde, et il était inévitable qu'il y ait une réaction en cas d'échec nostalgique de ces succès d'antan ... surtout que l'échec s'est fait en "faisant tourner le ballon" sans efficacité, le symbole de ce qui a été reproché à ces nouvelles équipes allemandes, qui s'oppose tant aux équipes allemandes du passé. Et on ajoute le contexte avec les migrants des deux dernières années. Avec en plus les caractéristiques propres d'Ozil qui font qu'il a une bonne tête à claques, y compris à Arsenal. Qu'il incarne à la fois l'islam et le fait de "faire tourner le ballon un peu mollement" Il y a toute une mayonnaise, un peu effectivement comme dans le contexte français en 2010 où on avait parlé des racailles, etc. Et il n'est pas étonnant que les Bavarois aient une grande part dans tout ça.
  11. duong

    [10] Mesut Özil

    Voilà ce que dit Ozil au sujet du président de la fédération Reinhard Grindel : To you, Reinhard Grindel, I am disappointed but not surprised by your actions. In 2004 whilst you were a German member of Parliament, you claimed that “multiculturalism is in reality a myth [and] a lifelong lie” whilst you voted against legislation for dual-nationalities and punishments for bribery, as well as saying that Islamic culture has become too ingrained in many German cities. This is unforgivable and unforgettable. Désolé de ne pas traduire mais ça me semble clair sur le personnage (entre plein d'autres choses qu'il décrit sur le comportement de Grindel à son égard)
  12. duong

    [10] Mesut Özil

    Il faut voir ça dans tout le contexte allemand du moment : - montée de la xénophobie sur fond de réaction à l'accueil des migrants : voir le ministre de l'intérieur CSU bavarois qui fait un ultimatum à Merkel sur le sujet parce qu'il a peur du parti d'extrême-droite AFD pour les prochaines élections bavaroises - sortie au premier tour de la coupe du monde pour un pays aussi fier de son football Je me souviens de l'interview de Neuer sur Bein Sport juste après l'élimination "cette équipe avait un problème d'identité, on n'a pas reconnu l'équipe d'Allemagne" ... c'était clair qu'il y aurait un gros fond de ça dans les réactions allemandes : l'équipe d'"Allemagne traditionnelle" ne se serait jamais fait éliminer comme ça, ben voyons ! c'est dans la tête des Allemands, dans leur image, leur fierté de leur équipe de foot : s'ils ont perdu comme ça c'était donc que c'était plus "l'équipe d'Allemagne d'avant" ... "problème d'identité". C'était couru d'avance. Et Ozil, avec tout ce qu'il a d'agaçant sur le terrain était bien placé pour être celui qui en prendrait le plus plein la gueule, avec en plus la polémique sur Erdogan qui accentuait la lourdeur du contexte.
  13. duong

    Mercato général

    C'est typiquement ce que pensent les spéculateurs avant que ça explose. Comme les spéculateurs, beaucoup de fans de foot se sont installés dans ce monde d'illusion rassurant mais le foot fait partie de l'économie mondiale, c'est un secteur où il y a beaucoup de spéculation depuis une vingtaine d'années, mais comme toutes les spéculations, ça va finir par exploser. Les chaînes de télé qui vont arrêter de payer des sommes délirantes, l'argent sale qui sera bloqué ... un jour tout ce système fragile va exploser.
  14. duong

    [Manager] Arsène Wenger

    A titre personnel, je n'aime pas beaucoup que la rubrique "légendes" soit une sous-rubrique de la rubrique "anciens" : ça m'oblige à descendre arsenal -->effectif --> anciens -->légendes   je préférerais en sous-rubrique d'"effectif" à côté d'"anciens"   Sinon pour ce qui concerne Wenger, maintenant il se demande s'il veut "continuer à souffrir" en étant sur le banc ou s'il est temps de faire autre chose, tout en voulant toujours défendre ses idées sur le football   Il y a notamment l'hypothèse PSG, même si je vois très mal Wenger travailler comme "directeur sportif" à titre personnel, ou un coach l'accepter.   Pour moi s'il va par là (je peux comprendre totalement qu'à un moment il veuille arrêter de souffrir) il devra accepter d'être vraiment loin du terrain, à un poste genre ambassadeur ou président
  15. duong

    [8] Mikel Arteta

        ouais ouais c'est comme Wenger tous les joueurs qui l'ont remercié, et sans pistolet sur la tempe ni sans aucun intérêt non plus (par exemple Van Persie récemment)   alors qu'on a lu des dizaines de fois non par sur twitter ni dans les journaux mais sur ce forum qu'il est complètement nul tactiquement, et tous les bons conseils qu'il est débile de ne pas écouter de la part des "spécialistes" de ce forum : t'imagines le type est payé 9 millions par an depuis 20 ans et il est pas foutu de comprendre ce que les 2/3 des gens comprennent sur ce forum   Ceci dit, tout ça est HS
×

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..