Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker !

My Life


HAcker
 Share

Recommended Posts

Petite question pour ceux qui ont des notions de medecine, principalement.
Je me retrouve confronté à un soucis depuis plusieurs semaine, une espèce de douleur, comme un pincement au niveau de l’epaule et du pectoral gauche.

J’ai eu un vilain réflexe, d’aller voir tout de suite sur internet où ça parle tout de suite d’AVC, d’infarctus ou autre cancer du poumon. Bref, j’ai pris un rdv au plus tôt avec mon medecin. Apres examen, elle n’a rien décelé de particulier sur ma respiration et me parlais d’un nerf au niveau du thorax après m’avoir questionné sur ces douleurs, et les conditions dans lesquelles elles se manifestent.

Comme je lui ai dit, c’est lorsque je suis à l’arrêt, assis ou allongé. Je n’ai donc aucun problème pour bosser et fournir des efforts physiques, mais dès que je me pose sur le canapé ou dans mon lit, ça me bouffe toutes mes nuits. Ca va de la simple gêne à un « pincement » plus net.

Je suis au moins rassuré sur le fait que le problème ne serait pas cardiaque après ma visite au cabinet, mais je n’ai toujours pas trouvé une solution pour me débarasser de ça...
J’ai pensé à un éventuel rendez-vous chez un ostéopathe, cohérent selon vous ?

Le bon côté dans cette histoire, c’est que ça m’a tellement fait flipper que ça va faire trois semaines que je n’ai pas touché à une cigarette.

Merci d’avance :).

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Ca s'amplifie quand tu respires ou pas ?

 

Si bloquer ta respiration coupe la douleur, que respirer plus profondément l'amplifie et que c'est situé plus sur le pectoral que sur l'épaule, ça peut être une douleur intercostale, c'est courant et absolument sans danger.

J'aime Kampberg.

Link to comment
Share on other sites

Nan, je n'ai aucun problème à la respiration, c'est ponctuel, je ne saurai pas vraiment l'expliquer.

Je sais par exemple que je suis moins gêné quand je m'allonge sur le dos, c'est plus problématique quand je suis sur le ventre ou sur le côté.

 

Et oui, c'est plutôt sur le pectoral je dirais.

 

Merci pour ta réponse, Auré.

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Et du coup elle t'a orienté vers un neurologue? 

 

Non, elle m'a dit qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter.

C'est mon médecin depuis que j'ai 14 ans et elle m'a toujours parfaitement orienté, j'ai eu de gros soucis de santé il y a quelques années et c'est elle qui avait tout déclenché, avec un suivi au top, donc j'ai une totale confiance en elle.

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Si tu as pas de perte de force, perte de sensi ou fourmillements ça me parait étonnant d’incriminer un nerf.

À mon sens le plus probable c’est une douleur costal/ tendineuse/ musculaire qui devrait passer toute seule. T as essayer de prendre de l’Irfen pour voir si ça soulage?
Ta médecin a peut-être pensé à un syndrome du défilé thoraco-brachial qui est une compression nerveuse dans cette région mais ça me paraîtrait étonnant.
Link to comment
Share on other sites

Non, elle m'a dit qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter.
C'est mon médecin depuis que j'ai 14 ans et elle m'a toujours parfaitement orienté, j'ai eu de gros soucis de santé il y a quelques années et c'est elle qui avait tout déclenché, avec un suivi au top, donc j'ai une totale confiance en elle.

D’ailleurs à ce propos, tout va bien maintenant ?

J'aime Kampberg.

Link to comment
Share on other sites

Personne n'a organisé un truc pour aller voir la finale de L'Europa dans un bar à Paris?

Roy Batty : J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir. * Derniers mots de Roy Batty à la fin du film. * Blade Runner, Hampton Fancher et David Peoples, 1982, Rutger Hauer [quote name='expresso' date='10 février 2011 - 20:11 ' timestamp='1297365088' post='276689'] Il m'a aussi dit que nasri était une mauviette plus jeune, que lui et song lui mettait des grosses claques et que nasri chialait comme une fillette. [/quote] Go Saints! New Orléans évidemment. Wilshere... I love you!
Après la paix avec la Grande-Bretagne et alors qu'il participait à un dîner en présence de ses anciens ennemis britanniques, l'un d'eux lui dit : « Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »

Link to comment
Share on other sites

D’ailleurs à ce propos, tout va bien maintenant ?

 

Oui, je te remercie.

J'ai eu un suivi pendant 5 ans, qui s'est terminé en 2017 donc. Jamais eu de soucis, donc je suis normalement en parfaite santé :).

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Mais biensur qu'il y aura finale, confiance. Arsenal sera en CL l'an prochain, pour un doublé C3/C1.

Roy Batty : J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir. * Derniers mots de Roy Batty à la fin du film. * Blade Runner, Hampton Fancher et David Peoples, 1982, Rutger Hauer [quote name='expresso' date='10 février 2011 - 20:11 ' timestamp='1297365088' post='276689'] Il m'a aussi dit que nasri était une mauviette plus jeune, que lui et song lui mettait des grosses claques et que nasri chialait comme une fillette. [/quote] Go Saints! New Orléans évidemment. Wilshere... I love you!
Après la paix avec la Grande-Bretagne et alors qu'il participait à un dîner en présence de ses anciens ennemis britanniques, l'un d'eux lui dit : « Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Bonjour/bonsoir à tous ! 

 

Dans le cadre d'un cours, je dois transférer un questionnaire à +- 15 adultes (pas des étudiants par contre). Je ne suis pas l'auteur de celui-ci mais il faut tout de même que j'obtienne 15 répondants. Le questionnaire concerne des produits de lessive et prend environ 7 min à faire. Si des personnes souhaitent m'aider et y répondre, vous pouvez m'envoyer un MP ! (Je dois vous donner un code de 2 lettres et 2 chiffres à mettre au début du questionnaire).

 

Merci !

Link to comment
Share on other sites

From an anthropological viewpoint, how the patient’s cultural identity could place of the modal verb within a question help the home care nurse to assess the pain?”

 

 

En vert, l'erreur. En rouge, l'explication donné par mon professeur.

 

J'avoue que pour le coup, je sèche. Quelqu'un saurai me corriger cette phrase ?

 

 

(Je finalise mon mémoire que je dois imprimer cette après midi, je vous remercie).

314050001525005219.gif

 

Link to comment
Share on other sites

Je diras ça:
“From an anthropological viewpoint, how could the patient’s cultural identity help the home care nurse to assess the pain?”

Je suis loin d’être un expert, mais vue que c’est une question tu dois inverser le sujet et le verbe.
Si quelqu’un peut confirmer...
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..