Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal
MissArsenal

Actualités

Recommended Posts

Il y a 7 heures, Sborn a dit :


C’est vrai. Mais d’un côté je trouve que le secteur de la santé devrait être justement l’un des secteurs où le budget devrait vraiment être vu autrement que ce qui est fait maintenant.

En comparaison, Corée du Sud et Japon ont 4x plus de lit de réanimation que la France par nombre d’habitants. Pourquoi ? 

Peut-être un élément de réponse à travers la démographie en ce qui concerne le Japon qui a une population très vieillissante, même s'ils sont dans l'ensemble en bien meilleure santé que nous. En ce qui concerne la Corée, ils ont au contraire une population beaucoup plus jeunes, et ont un métro d'avance sur tout de toute façon. 

 

La question que je me pose personnellement concernant notre capacité de lits de réa, c'est est-ce qu'elle est (largement) suffisante ou pas en temps normal ?

Parce que là je ne suis que peu étonné que l'on soit débordé, on est face à une épidémie hors du commun en ce qui concerne notre société contemporaine. Et encore, il y a eu 2000 personnes en réa depuis le début de l'infection de ce que je comprends grosso modo en France, et on a 5000 lits de réa sur le territoire. La difficulté c'est que comme pour toute épidémie, la plupart des cas sont dans des clusters, et c'est ces hôpitaux qui sont totalement débordés. Je pense que sur la majeure partie du territoire, le système hospitalier n'est pas encore débordé, mais bon il ne devrait pas tarder à l'être avec ces abrutis de parisiens qui ont su propager le virus sur tout le territoire en deux jours.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Markeuls a dit :

Peut-être un élément de réponse à travers la démographie en ce qui concerne le Japon qui a une population très vieillissante, même s'ils sont dans l'ensemble en bien meilleure santé que nous. En ce qui concerne la Corée, ils ont au contraire une population beaucoup plus jeunes, et ont un métro d'avance sur tout de toute façon. 

 

La question que je me pose personnellement concernant notre capacité de lits de réa, c'est est-ce qu'elle est (largement) suffisante ou pas en temps normal ?

Parce que là je ne suis que peu étonné que l'on soit débordé, on est face à une épidémie hors du commun en ce qui concerne notre société contemporaine. Et encore, il y a eu 2000 personnes en réa depuis le début de l'infection de ce que je comprends grosso modo en France, et on a 5000 lits de réa sur le territoire. La difficulté c'est que comme pour toute épidémie, la plupart des cas sont dans des clusters, et c'est ces hôpitaux qui sont totalement débordés. Je pense que sur la majeure partie du territoire, le système hospitalier n'est pas encore débordé, mais bon il ne devrait pas tarder à l'être avec ces abrutis de parisiens qui ont su propager le virus sur tout le territoire en deux jours.  

 

 

Il n'a surtout pas les capacités d'accueil nécessaire. Les lits en réa dans les hôpitaux en périphérie, c'est vraiment pour faire de la "petite" réanimation. 

Sans parler du fait qu'en périphérie, ce ne sont même pas des spécialistes réanimateurs qui font tourner ces services, mais souvent des urgentistes/médecins généralistes, qui viennent faire le nombre. Leur niveau est moins bon, ce qui est logique, ce n'est pas leur spécialité, mais suffisant pour l'activité à laquelle ils font face par temps normal.

 

Il faut bien comprendre qu'en France, depuis 30 ans, en terme de santé, on a eu  une politique de centralisation de moyens et de compétence. Dans les hôpitaux de périphérie, on ne fait plus de médecine "poussée", qui sort un peu de la routine. On a fermé bcp de services, de lits. On a eu une fuite de compétence vers les grands centres universitaires, ou le privé. Les médecins restant en périphérie, ayant surtout à prendre en charge que des cas de routine (les cas un peu plus compliqués/poussés sont directement envoyés dans 1 grand centre), le niveau général a fortement baissé.

 

Sinon, si vous voulez aider en temps de crise, s'il vous plaît, donnez du sang. On commence déjà à être en pénurie et à devoir choisir entre nos patients à qui donner du sang ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 7 heures, Sborn a dit :

C’est vrai. Mais d’un côté je trouve que le secteur de la santé devrait être justement l’un des secteurs où le budget devrait vraiment être vu autrement que ce qui est fait maintenant.

En comparaison, Corée du Sud et Japon ont 4x plus de lit de réanimation que la France par nombre d’habitants. Pourquoi ? 

On est d'accord, et je pense que la majorité de la population répondrait "la santé" à la question "si vous étiez président, à quel domaine consacreriez-vous la plupart du budget national ?".

 

Pour les pays asiatiques il y a forcément le facteur de l'économie, regarde la Corée, ils ont testé la quasi totalité de la population alors que nous on ne teste plus que les soignants et les cas à antécédents inquiétants. Est-ce qu'ils prioritisent le secteur de la santé, en terme de budget ? Est-ce qu'ils ont tellement de PIB que peu importe le pourcentage qu'ils y consacrent, c'est colossal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Nujabes a dit :

 

 

Il n'a surtout pas les capacités d'accueil nécessaire. Les lits en réa dans les hôpitaux en périphérie, c'est vraiment pour faire de la "petite" réanimation. 

Sans parler du fait qu'en périphérie, ce ne sont même pas des spécialistes réanimateurs qui font tourner ces services, mais souvent des urgentistes/médecins généralistes, qui viennent faire le nombre. Leur niveau est moins bon, ce qui est logique, ce n'est pas leur spécialité, mais suffisant pour l'activité à laquelle ils font face par temps normal.

 

Il faut bien comprendre qu'en France, depuis 30 ans, en terme de santé, on a eu  une politique de centralisation de moyens et de compétence. Dans les hôpitaux de périphérie, on ne fait plus de médecine "poussée", qui sort un peu de la routine. On a fermé bcp de services, de lits. On a eu une fuite de compétence vers les grands centres universitaires, ou le privé. Les médecins restant en périphérie, ayant surtout à prendre en charge que des cas de routine (les cas un peu plus compliqués/poussés sont directement envoyés dans 1 grand centre), le niveau général a fortement baissé.

 

Sinon, si vous voulez aider en temps de crise, s'il vous plaît, donnez du sang. On commence déjà à être en pénurie et à devoir choisir entre nos patients à qui donner du sang ou pas.

Merci pour ces précisions ! 

Pour ce qui est de la centralisation, oué c'est un phénomène qui tend à se développer de plus en plus, et d'ailleurs pas forcément que dans le domaine de la santé. 

 

Là où j'ai un peu de mal, c'est que ça tire à boulets sur certaines situations, même si on peut généraliser par moments, c'est un peu plus complexe pour moi que ça ne l'est pour certaines personnes. Je veux bien entendre le désarroi et le manque de moyens par exemple pour l'hôpital de Mulhouse. Mais on parle quand même d'une ville de 110k habitants dont on ne s'attendait pas à voir une pareille m**** sanitaire un jour. 

 

Pour le sang, je ne préfère pas pour le moment y aller car je pense être un patient asymptomatique pour le moment, je ne préfère donc prendre aucun risque pour le moment et rester bien sagement chez moi ! 

Courage à toi @Nujabes en tout cas et à tous ceux qui œuvrent durant cette crise ! 

 

Sinon @Auré : personnellement je donnerais priorité à l'éducation. On est dans un pays où franchement c'est la première nécessité, même si je suis d'accord avec toi évidemment pour dire que la santé doit être mis en haut des priorités budgétaires. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut donner notre sang sans trop de difficultés?

j'ai songé à le faire par le passé mais ma phobie des piqûres m'incite à repousser

mais là au vu du contexte je pense être prêt à faire l'effort pour enfin faire un don

est-ce ouvert aujourd'hui?

 

merci pour les réponses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas vraiment certain que la part de notre budget consacré à notre santé est franchement inférieure à celle de l'Allemagne, du Japon ou de la coree pour reprendre les pays cités.

 

Je pense que la répartition de notre budget santé n'est pas ma même oui. Il ne faut pas oublié qu'en france, la santé est gratuite ! Alors peut-être que l'on a mis moins de moyen dans l'équipement et le développement de la médecine de pointe mais à côté de ça, niveau prévention et anticipation on doit être plutôt bons car les français n'hésitent pas à consulté au moindre petit problème grâce à la gratuité.

 

Apres on a le budget que nos moyens permettent aussi, si l'état mettait tous ces moyens dans la santé ou détriment de la transition énergétique et que l'on fonctionnait qu'avec des centrales à charbon, pas sur que l'on aurait beaucoup moins de morts en france ...

Idem pour l'économie générale, si le pays s'appauvrit, alors le budget santé diminuera aussi au film du temps.

 

On peut critiquer nos politiques mais la répartition d'un budget n'est malheureusement pas si évidente que ça... dans un monde idéal, on est tous soignés gratuitement avec des moyens incroyables dans les hôpitaux, on vit tous comme des rois et on ne travailles plus pour nous concentrés à nos loisirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les budgets et les moyens alloués à la santé ou à l’éducation. 
 

Même en dehors de l’épidémie, c’est à dire dans un contexte « normal », il suffit d’entrer dans un hôpital public ou une école pour voir le foutage de gueule des gouvernements successifs. 
 

On posterait certaines photos des bâtiments, il faudrait choisir entre Roumanie ou France, je ne suis pas certain qu’on ferait un 100%. Ça tombe en lambeau, rien n’est refait, avec un peu de chance c’est même bourré d’amiante (et après on vient nous faire des reformes de cantine scolaire pour que les enfants mangent bio alors qu’ils ont de l’amiante au dessus de la tête, logique). 
 

L’investissement est fait au juste minimum pour que ça ne se casse pas la gueule. C’est comme un château de cartes. Chaque année on enlève une ou deux cartes et tant que ça tient (principalement par le travail incroyable des personnels) on continue à le faire. L’hôpital où l’éducation dans la tête des gouvernements c’est un gouffre à pognon qui ne rapporte rien. 
 

On nous répète à chaque gouvernement qu’il n’y a pas d’argent magique. Il aura fallu une crise sanitaire (en général c’est une crise bancaire) pour que l’argent magique apparaisse. 
 

Alors oui Macron hérite d’une situation désastreuse. Mais hormis être dans la continuité avec la crise, il n’a rien fait. 
 

C’est bien mignon de demander aux gens de taper sur des casseroles à 20h et de faire des beaux discours, mais le nombre de morts qui augmente, il est pour sa pomme et pour ses prédécesseurs. 
 

Il aura fallu une crise sanitaire pour que certains gouvernants se rendent compte que leurs choix de sociétés étaient peut être pas les bons. 
 

On a en France largement les moyens d’investir dans l’hôpital, l’éducation, c’est une question de choix. Dire c’est « difficile », « ils font au mieux avec le budget », c’est du bullshit. 
 

À ceux qui me disent c’est un discours politique, je pense qu’ils ne sont jamais entrés dans un hôpital public ou une école de leur vie, car ce sont des faits. L’hôpital on lui parle de guerre, on lui a donné un coton tige dans chaque main pour aller au combat et on lui fait une tape amicale dans le dos en lui disant « vous êtes des héros ». 
 


 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lô le gunners a dit :

on peut donner notre sang sans trop de difficultés?

j'ai songé à le faire par le passé mais ma phobie des piqûres m'incite à repousser

mais là au vu du contexte je pense être prêt à faire l'effort pour enfin faire un don

est-ce ouvert aujourd'hui?

 

merci pour les réponses

 

Oui, même pendant le confinement, le don du sang se poursuit: 

 

 

Il suffit de remplir l'attestation de déplacement dérogatoire, en indiquant que tu vas donner du sang au motif "d'assistance aux personnes vulnérables" dans un EFS. Contacte ton centre le plus proche ils te donneront plus d'infos.

Et ne t'inquiètes pas pour la piqûre, tourne la tête, tu ne le sentiras pas passer je te promets ^^

 

Il y a 2 heures, Markeuls a dit :

Là où j'ai un peu de mal, c'est que ça tire à boulets sur certaines situations, même si on peut généraliser par moments, c'est un peu plus complexe pour moi que ça ne l'est pour certaines personnes. Je veux bien entendre le désarroi et le manque de moyens par exemple pour l'hôpital de Mulhouse. Mais on parle quand même d'une ville de 110k habitants dont on ne s'attendait pas à voir une pareille m**** sanitaire un jour. 

 

 

Il est évident que même avec un budget idéal, on aurait été tout de même submergé par cette crise parce qu'aucun pays ne l'a vu venir.

Maintenant, cette situation permet de mettre en exergue, plus que jamais, les difficultés de l'hôpital public, des soignants à qui l'on demande toujours de faire plus, avec moins, en comptant bien sûr sur leur conscience professionnelle pour ne pas trop l'ouvrir et faire leur boulot, et on abuse de leur position.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Sick_Boy a dit :

Concernant les budgets et les moyens alloués à la santé ou à l’éducation. 
 

Même en dehors de l’épidémie, c’est à dire dans un contexte « normal », il suffit d’entrer dans un hôpital public ou une école pour voir le foutage de gueule des gouvernements successifs. 
 

On posterait certaines photos des bâtiments, il faudrait choisir entre Roumanie ou France, je ne suis pas certain qu’on ferait un 100%. Ça tombe en lambeau, rien n’est refait, avec un peu de chance c’est même bourré d’amiante (et après on vient nous faire des reformes de cantine scolaire pour que les enfants mangent bio alors qu’ils ont de l’amiante au dessus de la tête, logique). 
 

L’investissement est fait au juste minimum pour que ça ne se casse pas la gueule. C’est comme un château de cartes. Chaque année on enlève une ou deux cartes et tant que ça tient (principalement par le travail incroyable des personnels) on continue à le faire. L’hôpital où l’éducation dans la tête des gouvernements c’est un gouffre à pognon qui ne rapporte rien. 
 

On nous répète à chaque gouvernement qu’il n’y a pas d’argent magique. Il aura fallu une crise sanitaire (en général c’est une crise bancaire) pour que l’argent magique apparaisse. 
 

Alors oui Macron hérite d’une situation désastreuse. Mais hormis être dans la continuité avec la crise, il n’a rien fait. 
 

C’est bien mignon de demander aux gens de taper sur des casseroles à 20h et de faire des beaux discours, mais le nombre de morts qui augmente, il est pour sa pomme et pour ses prédécesseurs. 
 

Il aura fallu une crise sanitaire pour que certains gouvernants se rendent compte que leurs choix de sociétés étaient peut être pas les bons. 
 

On a en France largement les moyens d’investir dans l’hôpital, l’éducation, c’est une question de choix. Dire c’est « difficile », « ils font au mieux avec le budget », c’est du bullshit. 
 

À ceux qui me disent c’est un discours politique, je pense qu’ils ne sont jamais entrés dans un hôpital public ou une école de leur vie, car ce sont des faits. L’hôpital on lui parle de guerre, on lui a donné un coton tige dans chaque main pour aller au combat et on lui fait une tape amicale dans le dos en lui disant « vous êtes des héros ». 
 


 

 

 

Si tu crois que cet argent va resté magique longtemps, tu te fourre le doigt jusqu'à l'épaule.

Que ça soit pour aider les hôpitaux ou pour payer le personnel des entreprises arrêtées, ce pognon, il va falloir le rembourser.

Alors soit on considère que c'est de la planche à billets et ton compte en banque ne vaut plus rien, soir l'effort national des prochaines années sera sans commune mesure par rapport à tout ce que l'on a connu.

 

Ceux qui avait l'impression que la vie était difficile jusqu'àlors vont changer d'avis prochainement, on va perdre 2-3 mois dans l'économie mondiale et on est tellement dépendants de la croissance dans notre choix aberrant de société que cette énorme machine va faire énormément de mal pour repartir.

 

On n'aura pas plus de moyens dans les hôpitaux, pas plus de protection pour les salariés, pas moins d'impôts, ça sera tout le contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, na-oukine a dit :

Ceux qui avait l'impression que la vie était difficile jusqu'àlors vont changer d'avis prochainement, on va perdre 2-3 mois dans l'économie mondiale et on est tellement dépendants de la croissance dans notre choix aberrant de société que cette énorme machine va faire énormément de mal pour repartir.

 

On n'aura pas plus de moyens dans les hôpitaux, pas plus de protection pour les salariés, pas moins d'impôts, ça sera tout le contraire.

Exactement, tout ceux qui pensent que cette crise va permettre de rebatir quelque chose de bien etc. L'argent ne tombe pas de nulle part, l'endettement est encore plus colossal.

L'argent il va falloir le rembourser et c'est nous, la population, qui allons en payer les conséquences. Alors penser qu'après cette crise et prise de conscience, on va aider les hopitaux, les écoles, les salariés etc.. c'est tout l'inverse qui va se produire. L'économie est à l'arrêt et il va falloir la relancer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Scouser a dit :

Exactement, tout ceux qui pensent que cette crise va permettre de rebatir quelque chose de bien etc. L'argent ne tombe pas de nulle part, l'endettement est encore plus colossal.

L'argent il va falloir le rembourser et c'est nous, la population, qui allons en payer les conséquences. Alors penser qu'après cette crise et prise de conscience, on va aider les hopitaux, les écoles, les salariés etc.. c'est tout l'inverse qui va se produire. L'économie est à l'arrêt et il va falloir la relancer.

si l'économie est à terre c'est en grande partie suite à la bourse

quand au "l'argent n'est pas magique", on a aucun mal a sortir 300 milliards en France et 750 milliards au sein de la BCE pour sauver les entreprises

 

Il va falloir surtout enfin taxer les gros groupes, les transactions financières etc ...
les burn out ont augmenter de 200% ces 10 dernières années, il est certain que j'irai pas me crever le cul pour maintenir la bourse à flot et assurer les dividendes, je préfére encore être au RSA et faire du bénévolat

 

Une pensée pour les infirmiers, les caissiers et tous les petits qui triment pour nous permettre de subvenir à nos besoin et qui vont avoir en bout de chemin
1000€ pour avoir risqué leur vie

 

@Nujabes merci pour l'info , j'y vais demain

 

Edited by lô le gunners

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, na-oukine a dit :

 

Si tu crois que cet argent va resté magique longtemps, tu te fourre le doigt jusqu'à l'épaule.

Que ça soit pour aider les hôpitaux ou pour payer le personnel des entreprises arrêtées, ce pognon, il va falloir le rembourser.

Alors soit on considère que c'est de la planche à billets et ton compte en banque ne vaut plus rien, soir l'effort national des prochaines années sera sans commune mesure par rapport à tout ce que l'on a connu.

 

Ceux qui avait l'impression que la vie était difficile jusqu'àlors vont changer d'avis prochainement, on va perdre 2-3 mois dans l'économie mondiale et on est tellement dépendants de la croissance dans notre choix aberrant de société que cette énorme machine va faire énormément de mal pour repartir.

 

On n'aura pas plus de moyens dans les hôpitaux, pas plus de protection pour les salariés, pas moins d'impôts, ça sera tout le contraire.

Je ne me fais aucun souci, on va le payer tout ceci, et comme d'habitude on demandera le fameux "effort solidaire" à ceux qui n'ont déjà pas grand chose pour vivre.  

Les politiques réagissent toujours à court-terme. S'ils avaient vu l'hôpital comme un investissement, l'épidémie aurait durée moins longtemps et aurait causée moins de perte économique. Même sur le plan économique ils  sont à la ramasse.

Ce que souligne mon post, c'est avant tout des choix de société. Les choix de société opérés par Macron et les gouvernements mettent l'hôpital et l'école en dernières positions avec un investissement ridicule. 

 

C'est bien beau de se lever à l'Assemblée ou en commission pour applaudir les soignants. C'est surtout une mauvaise foi sans nom quand tu les as laissés avec si peu de moyens. Il y a l'argent pour avoir un meilleur hôpital, une meilleure éducation, plus de personnel, plus de moyens, et des locaux adaptés. C'est une question de décision et de choix politique.

Puis vraiment l'argument de "il n'y a pas d'argent"... Ca fait longtemps que je ne le crois plus. L'argent il y en a, ensuite ce qu'on en fait c'est une autre histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, lô le gunners a dit :

si l'économie est à terre c'est en grande partie suite à la bourse

quand au "l'argent n'est pas magique", on a aucun mal a sortir 300 milliards en France et 750 milliards au sein de la BCE pour sauver les entreprises

 

Il va falloir surtout enfin taxer les gros groupes, les transactions financières etc ...
les burn out ont augmenter de 200% ces 10 dernières années, il est certain que j'irai pas me crever le cul pour maintenir la bourse à flot et assurer les dividendes, je préfére encore être au RSA et faire du bénévolat

 

Une pensée pour les infirmiers, les caissiers et tous les petits qui triment pour nous permettre de subvenir à nos besoin et qui vont avoir en bout de chemin
1000€ pour avoir risqué leur vie

 

@Nujabes merci pour l'info , j'y vais demain

 

 

Non, cet argent n'est pas "concret", ce n'est pas une poire pour la soif qui se trouvait dans le coffret fort de l'union européenne en cas de coup dur  ...

 

C'est plutôt un trou creusé qu'il va falloir remblayer. Alors soit tu le rebouche en extorquant l'argent aux contribuables, soit tu l'efface avec la planche à billets mais ton argent ne vaut plus rien.

 

C'est là que l'on voit que notre système est en perdition. On échange de l'argent fictif dont la somme totale n'existe même pas puisqu'on a spéculé dessus.

L'ensemble de ce système tient sur un seul facteur, la disponibilité du pétrole qui, il ne vous a pas échappé vis des heures difficiles au vu de la disparition du conventionnel et la non rentabilité du schiste. 

Épidémie ou pas, le système va sombrer à cause de notre dépendance énergétique au pétrole.

 

Excepté si une guerre amène la moitié de l'humanité à disparaître, vous ne retrouverez jamais la qualité de vie de nos parents / grands-parents qui ont profités d'un pays vivant au dessus de ses moyens, du pétrole abondant et peu cher et de la france Afrique. 

 

Quant aux burn out, je pense que la douceur relative qui s'était installée dans nos pays industrialisés et l'absence de réelles difficultés de la plupart de nos concitoyens y sont pour beaucoup. 

Je pense que ce concept disparaîtra quand la dure réalité nous rattrapera, et je pense sincèrement que notre génération en sera les premiers témoins, ça a déjà commencé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, lô le gunners a dit :

on peut donner notre sang sans trop de difficultés?

j'ai songé à le faire par le passé mais ma phobie des piqûres m'incite à repousser

mais là au vu du contexte je pense être prêt à faire l'effort pour enfin faire un don

est-ce ouvert aujourd'hui?

 

merci pour les réponses

 

Je sais pas en France mais en Belgique, ils ont juste pris des précautions en plus mais c'est ouvert.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous croyez qu'on va taxer encore plus niveau impôts etc ? Qu'ils vont diminuer les aides sociales ? 

Comme lô, de mon petit point de vue d'ignorant de la politique toussa, je pense qu'ils devraient enfin taxer les plus riches là. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Hamza59 a dit :

Vous croyez qu'on va taxer encore plus niveau impôts etc ? Qu'ils vont diminuer les aides sociales ? 

Comme lô, de mon petit point de vue d'ignorant de la politique toussa, je pense qu'ils devraient enfin taxer les plus riches là. 

 

Si on taxe encore plus les plus riches pour "remonter la pente", l'exode de ces mêmes "fortunés" serait encore plus grande et vont être accueilli à bras ouvert par d'autres pays alors qu'on aura vraiment besoin d'eux.
Donc tu sais d'avance qui va prendre cher. Je te fais pas un dessin.

Edited by Scouser

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Hamza59 a dit :

Vous croyez qu'on va taxer encore plus niveau impôts etc ? Qu'ils vont diminuer les aides sociales ? 

Comme lô, de mon petit point de vue d'ignorant de la politique toussa, je pense qu'ils devraient enfin taxer les plus riches là. 

 

 

Je veux pas saper le moral de tout le monde mais à chaque crise les riches en ressortent plus riches et les pauvres plus pauvres.

 

En fait, à part une révolution, peu probable vu que tout a été rendu volontairement extrêmement difficile a renversé, il n'y a aucune chance pour les cartes soient redistribuées.

Tant que nous ferons partie d'une économie mondialisée ou notre richesse est fonction de ce que le pays exporte/ce que le pays importe nous favoriserons ceux capables d'encourager la croissance et de nous enrichir au détriment des autres pays, donc les riches.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/03/2020 à 13:19, lô le gunners a dit :

il faut prendre en compte dans l'analyse la capacité "d'accueil" des personnes atteintes

par exemple en France on a entre 5000 et 7000 places de réanimation quand en Allemagne il y en a 25 000

Au Danemark ils ont des outils à la pointe de la technologie sans compter la démographie et une offre de places importantes avec 10 CHU pour 5.5 millions d'habitants
(à titre d'exemple on en a 5 en Bretagne pour 3.5 millions d'habitants)

 

Au Danemark, les gens sont taxé à 40% il me semble non ? Du coup, c'est plus simple d'être à la pointe de la technologie. Du moins, si pour avoir du bon matos il faut être beaucoup plus taxé je ne pense pas que ce soit aussi simple.

 

En France, dans le domaine de l'avancée médicale on est quand même très bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Scouser a dit :

Si on taxe encore plus les plus riches pour "remonter la pente", l'exode de ces mêmes "fortunés" serait encore plus grande et vont être accueilli à bras ouvert par d'autres pays alors qu'on aura vraiment besoin d'eux.
Donc tu sais d'avance qui va prendre cher. Je te fais pas un dessin.

 

Ah oui, le fameux chantage de l'exode. Donnons des cadeaux aux premiers de cordés, avec le ruissellement, tout le monde en profitera :g: . Je suis mort de rire à chaque fois que j'entends ça, désolé.

Concrètement les plus fortunés, qu'on leur donne ou non des cadeaux, ils optimisent fiscalement ailleurs. Macron a fait une loi à l'époque de Bercy qui avançait cette philosophie et permettait aux riches d'avoir encore plus d'avantages fiscaux. Concrètement on donne encore plus à ceux qui ont déjà tout pour les empêcher de tricher (alors que Mamadou, s'il fraude les APL dans sa cité, c'est sanction directement). On passera sur le plan moral, et sur le plan économique c'est inefficace c'est de l'argent donné gratuitement sans que ça change les comportements. Les riches qui ont fait le choix moralement de partager leur richesse le font déjà, les autres continuent d'avoir une vision purement économique et rentable et ne changeront pas. 

Donc bon, il faut arrêter avec cette peur de l'exode des riches. Ceux qui ne veulent pas payer d'impôts en France ils le font déjà depuis belle lurette et ils trouveront toujours plus intéressant ailleurs ( comme Starbucks, qui en France est une société qui PERD de l'argent selon un montage financier, ce qui fait que Starbucks paie 0 euro d'impôt chez nous :D). Par contre les riches qui ont une volonté de partage, eux ils appellent clairement et veulent être plus taxés, ils le disent (c'est dire à quel point d'injustice on est arrivé). 

De toute manière il n'y a même pas besoin de cet argent là pour avoir des hôpitaux ou des écoles moins pourris qu'en l'état actuel. Suffit de commencer par donner un peu moins d'argent à ses copains.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attendre de recevoir les premiers coups pour réagir voilà ce qui va nous amener à notre perte... 

 

Tout n'était pas prévisible mais quand on voyait ce qui se passait en Chine et en Italie on pouvait se douter qu'il fallait réagir avant de subir...

 

Sauf que les politiques attendent le dernier le moment par peur de trop grosse perte économiques (lol) et même si les mesures avaient étaient prise 2 semaines avant je suis pas sur que les français les auraient appliquées. La grande majorité ne les auraient pas prises au sérieux, on aurait accusé l'état d'être tyrannique réaction logique à l'heure de la désinformation et d'un marché de l'information totalement déréglé. On en est tellement bombardés qu'on ne sait plus ce qui est sérieux ou non). 

 

Encore une fois on écoute pas les scientifiques qui ont un regard bien précis sur ces sujets. 

Alors oui quand on voit les premiers symptômes on accepte de se restreindre et pour la crise du covid (bien que déjà tragique) ça risque de "passer" même si ça reste tragique. 

 

Mais ça nous renvoi aux problèmes écologiques, ou la aussi on peut prévoir notre avenir (qui n'est pas tout rose) et pourtant personne n'écoute, on va encore attendre de subir des catastrophes liéed directement au problème écologique (famines, guerres, autres pandémies) pour mettre en place des solutions. Obligé de subir pour réagir..  Sauf que ces catastrophes là seront encore d'une autre ampleur et il sera trop tard. 

 

Pour moi le covid est la première épreuve à laquelle nous devront faire face. 

Elle doit nous permettre de grandir, d'anticiper, rationaliser à l'échelle collective. 

Ne pas attendre  l'échéance pour accepter quelques restrictions individuelles et collectives. 

 

Edited by Heisenberg

Share this post


Link to post
Share on other sites

On commence ici à avoir sur brucelles dans l’hôpital où je travaille plusieurs patients intubé ventilé sous ECMO ... ça ne fait que commencer.

Et parfois des patients jeunes sans antécédents...

Alarmant.

 

 

Edited by Sborn

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Sborn a dit :

On commence ici à avoir sur brucelles dans l’hôpital où je travaille plusieurs patients intubé ventilé sous ECMO ... ça ne fait que commencer.

Et parfois des patients jeunes sans antécédents...

Alarmant.

 

 

Image

Pourtant, ça semble se stabiliser là ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes #teampanoramix ou #teamilfautdestestsenquintupleaveugle sur le traitement à base de (hydroxy)chloroquine ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..