Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal
maurice.ducatillon

Qu'est-ce qu'un assist ?

Recommended Posts

La seule donnée qui rend un joueur décisif individuellement, c'est le dribble. Parce que c'est le summum du talent individuel ; faire vivre le ballon dans ses pieds autant qu'il ne le ferait dans un mouvement collectif. C'est pas pour rien que les plus grands de l'histoire de ce sport sont aussi les plus grands dribbleurs de leurs générations. On ne compare pas Pelé à Eusebio. On ne compare pas Cruyff a Gerd Muller. On ne compare pas Messi à CR7 :ph34r: . Fallait que je la mette à un moment.

 

Mais même la, on peut creuser encore plus et on découvrira que les dribbleurs évoluent dans des équipes qui, par un grand travail collectif leur permette d'exprimer tout le talent qui est leur. Donc, retour à la case départ, c'est le collectif qui est décisif encore une fois.

 

Le Brésil de 70 aurait gagné le Mondial sans Pelé, c'est une certitude tant ils étaient collectivement en avance sur toutes les autres équipes. Mais Pelé ne l'aurait peut-être pas gagner sans son collectif. Après, je ne nies pas qu'il a collaboré a cette force collective par son immense talent, ce n'est pas la question.

 

Donc, cette stat de la "passe décisive" est une belle arnaque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire la passe au joueur qui fera la passe décisive requiert autant de qualités, voire plus je dirais. Du coup, je ne vois pas pourquoi on comptabiliserait la dernière passe et pas les autres.

 

C'est tout le problème de cette statistiques, concrètement, elle ne veut strictement rien dire sur le terrain. Pourtant, on lui donne de l'importance, on en parle partout, on compare des milieux à partir de cette stats (un jour un mec m'a dit qu'Ozil avait plus d'assists en trois ans au Real que Xavi et Iniesta réuni, depuis ce type est mort), bref, elle est, bien plus que le but je dirais, le symbole même de la maladie qui touche le football sur-médiatisé ; la maladie des chiffres.

 

Oui comme je l'ai dis, les passes d'avant peuvent parfois être plus difficiles à mettre que la dernière. Dans un sport comme le football, où il y a 11 joueurs dans une équipe, où des actions peuvent parfois durer plusieurs minutes avant de finir à un but, c'est vrai qu'il est égoiste de mettre en valeur uniquement le dernier passeur.

Cette statistique peut être vraiment absurde en effet, comme par exemple si un joueur tir mais que ce tir est dévié par un de ces coéquipiers ou qu'un joueur reprend le tir et marque, cela sera compté comme une passe décisive, c'est stupide. 

 

Pour défendre quand même cette statistique, je pense tout de même que cette statistique peut rester un indicateur intéressant, mais il faut savoir s'en servir, et connaitre ses limites. Les passes décisives peuvent tout d'abord révéler la qualité de passes du joueur, par exemple un latéral ayant un bon nombre de passes décisives, on pourra se dire que ce latéral centre bien. Ensuite on peut louer la qualité de placements d'un buteur, qui sait où se mettre, qui sent les coups. On pourrait en faire de même pour le " passeur décisif ", un joueur capable d'être là au bon moment, de savoir exploiter une brèche crée par un coéquipier, de proposer une solution entre les lignes par exemple, pour ensuite servir le buteur.

 

Donc pour moi cette stat n'est pas non plus insignifiante, mais il faut savoir s'en servir, et garder en tête qu'une action ne se résume pas au buteur et au dernier passeur, et qu'il peut y avoir des acteurs bien plus influents dans une action que ces derniers. Il serait stupide par exemple de juger la qualité de deux milieu en comparant leur nombre de passes décisives, comme tu le disais avec Xavi et Iniesta vs Ozil.

 

La vérité reste sur le terrain pas sur les feuilles de stats, les statistiques sont très utiles mais il faut savoir en faire bonne usage. Comme on dit les stats c'est comme les bikinis, ça montre se qui est suggestif, mais ça cache l'essentiel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais tu le dis toi-même, elle ne veut rien dire si on ne regarde pas les matchs. 

Donc, on est d'accord sur le fond, faut regarder les matchs !

 

Et perso, quand j'ai vu un match, j'ai rarement besoin de chiffres pour me faire un avis sur les joueurs. 

 

 

Pour défendre quand même cette statistique, je pense tout de même que cette statistique peut rester un indicateur intéressant, mais il faut savoir s'en servir, et connaitre ses limites. Les passes décisives peuvent tout d'abord révéler la qualité de passes du joueur, par exemple un latéral ayant un bon nombre de passes décisives, on pourra se dire que ce latéral centre bien. Ensuite on peut louer la qualité de placements d'un buteur, qui sait où se mettre, qui sent les coups. On pourrait en faire de même pour le " passeur décisif ", un joueur capable d'être là au bon moment, de savoir exploiter une brèche crée par un coéquipier, de proposer une solution entre les lignes par exemple, pour ensuite servir le buteur.

Mais quid du latéral qui a une technique de passe très propre, mais qui ne se trouve jamais en bonne position pour centrer, à cause des défaillances offensives de l'équipe ?

Et quid du milieu qui se place très bien, qui a un jeu sans ballon impeccable, mais qui a moins de passes "décisives" parce que l'animation offensive de son équipe veut que le ballon soit passé par un autre mec après lui. En disant ca je pense fort à Iniesta, impeccable pour s'insérer entre les lignes, qui trouves des brèches de dingue, mais qui a de pauvres "stats".

 

Non, personnellement je ne lui trouve vraiment rien de défendable à cette statistique. Ni son nom, ni son importance, et encore moins son utilité. ::

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais tu le dis toi-même, elle ne veut rien dire si on ne regarde pas les matchs. 

Donc, on est d'accord sur le fond, faut regarder les matchs !

 

Et perso, quand j'ai vu un match, j'ai rarement besoin de chiffres pour me faire un avis sur les joueurs. 

 

 

Mais quid du latéral qui a une technique de passe très propre, mais qui ne se trouve jamais en bonne position pour centrer, à cause des défaillances offensives de l'équipe ?

Et quid du milieu qui se place très bien, qui a un jeu sans ballon impeccable, mais qui a moins de passes "décisives" parce que l'animation offensive de son équipe veut que le ballon soit passé par un autre mec après lui. En disant ca je pense fort à Iniesta, impeccable pour s'insérer entre les lignes, qui trouves des brèches de dingue, mais qui a de pauvres "stats".

 

Non, personnellement je ne lui trouve vraiment rien de défendable à cette statistique. Ni son nom, ni son importance, et encore moins son utilité. ::

 

Quid de ces joueurs ? Quid d'Iniesta ? Eh bien, je crois que nous sommes tous unanimes pour dire que c'est un grand joueur, et ses statistiques relativement pauvres en ce qui concerne les passes décisives ne sont en rien un élément de disqualification de son jeu.

 

Les passes décisives intéressent davantage les 10 purs, les ailiers, les attaquants ou les joueurs évoluant derrière eux, voire les latéraux. Quand on regarde les meilleurs passeurs en Europe, à l'heure où j'écris, Fabregas est en tête, devant Messi ou Koke.

Ces statistiques traduisent quand même une certaine réalité, non ? Une capacité à servir le buteur dans les meilleurs conditions.

 

Et puis, quand je vois par exemple la passe décisive d'un joueur d'Almeria contre le Barça tout à l'heure, je trouve que ce chiffre peut revêtir une certaine signification. Il ne faut pas l'extrapoler, c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca oui on est d'accord Ayoub le match en lui même, le jeu, prédominent largement sur les stats de passes décisives.

 

Je suis d'accord avec Thypot, le fait d'avoir des statistiques pauvres en terme de passe dec ne doit être en aucun cas disqualifiant pour le joueur. C'est le fait de faire des passes décisives qui PEUT être un indicateur, ( déterminer si un joueur centre bien, si un joueur apporte dans la surface ). L'absence de passes décisives elles n'est en aucun un mal, il faudra aussi analyser l'apport du joueur autrement qu'avec cette stats. Pour reprendre l'exemple du latéral, si un latéral fait beaucoup de passes décisives, on pourrait en déduire qu'il centre bien, un latéral qui a peut de passes décisives n'est pas forcément un mauvais centreur, car comme tu le disais l'animation offensive de son équipe ne le met pas forcément dans de bonnes conditions pour centrer. Il faut juste savoir se servir de cette statistique qui prise comme ça peut en effet être stupide. 

 

Dans le fond on est d'accord, mais je pense que cette statistique peut avoir tout de même une utilité si on s'en sert judicieusement, mais elle ne doit pas primer sur l'apport du joueur sur le terrain.

 

Le plus judicieux serait peut être de raisonner uniquement en key pass.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais de toute façon on parle toujours de passes décisives et de buts quand on parles de stats mais il n'y a pas que ça.

 

Le vrai problème des stats c'est la constante décontextualisation qu'on fait au moment de leur utilisation. En soit elles peuvent tout de même être un indicateur, au sens d'une confirmation chiffrée de ce que l'oeil a déjà aperçu.

 

Maintenant il faut pouvoir expliquer des stats.

 

Podolski qui marque 15buts ce n'est pas la même chose que prenons...Welbeck qui marque 15buts. L'un est un finisseur exceptionnel qui se crée peu d'occasions puisqu'il ne sait pas faire un appel, l'autre est un finisseur médiocre qui se déplace bien et se crée des occasions.

 

Ce qui peut sans doute être vérifié par des stats de nombre d'opportunités crées par minutes joués, de nombre d'occasions converties par occasions...

 

Et encore, on atteint une autre limite des stats, puisque ça entraine encore d'autres questions, par exemple :Qu'est-ce qu'une opportunité ? Qu'est-ce qu'une occasion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouai enfin attention à pas sous estimer cette "dernière passe" quand meme , c'est pas le dernier manchot qui peut exploiter le travail collectif ou individuel en finissant l'action par cette dernière passe qui permet au buteur de marquer .

 

La passe doit etre juste , dans le bon rythme et tempo , dans la bonne zone , le bon dosage . Parfois ( moi personnellement je le fais) le joueur qui fait cette dernière passe pense même à essayer de mettre la balle sur le bon pied de son coéquipier pour lui faciliter la tache . Le travail d'exploitation ne doit pas etre méprisé comme ca , faut pas se tromper au moment de cette dernière passe . Pas le droit à l'erreur . 

 

Donc je suis complètement d'accord avec vous : les mouvements , les combinaisons , le dribble , décalage avant cette dernière passe ou meme l'appel du buteur sont souvent aussi voir + important que cette passe .  Cette stat est parfois (beaucoup) surcotée , mais attention tout de même à pas la mépriser , elle est parfois beaucoup plus complexe et difficile à faire que ce vous pensez . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon moi je vais faire simple, sans assist, il n'y a pas de but, donc bien sur que les assist sont importantes. 

Après c'est comme les buts, il y a des assist simples comme il y en a d'autres qui sont magnifiques...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon moi je vais faire simple, sans assist, il n'y a pas de but, donc bien sur que les assist sont importantes.

Après c'est comme les buts, il y a des assist simples comme il y en a d'autres qui sont magnifiques...

Merci d'avoir lu les posts bien argumentés du dessus.

 

Ca rend ton post extrêmement instructif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc c'est que ce n'est pas à nous de définir "ce qu'est une assist".

La FIFA comptabilise avec ses propres critères, et ça on y a changera rien.

 

Le débat ce serait donc plutôt "qu'est-ce qui est le plus admirable pour vous, dans une action de but?", non? Et dans ce cas, c'est un débat aux nombreux chemins, comme le dit Graciak: on peut considérer l'appel, le contrôle de l'attaquant, la passe décisive comme vue par la FIFA, la "pré-assist", voir même la relance d'un défenseur au début de l'action.

Sans compter que chaque action de but est différente.

On suit une équipe qui nous "offre" régulièrement ce cas de figure d'ailleurs, Mertesacker ou Koscielny récupère un ballon, relance verticalement, et quelques touches de balle après, but.

 

Pour parler d'un de nos "rares" buts récents, celui contre Swansea, par exemple: je trouve très intéressant le fait que 4 joueurs font les choses comme il faut pour conduire l'action:

- Oxlade intercepte, puis porte le ballon sans le perdre une 40aine de mètres

- Cazorla joue très rapidement, en lançant Welbeck en profondeur d'un coup d'oeil

- Welbeck analyse la situation, temporise pour laisser le temps à ses coéquipiers de se placer

- Sanchez recule intelligemment pour se démarquer et offrir un appel clair à lire et facile à servir

 

Si les assists se définissaient selon mes critères, je compterais 4 assists dans cette action, personnellement.

Et puis le foot est un sport collectif, ça semblerait plus logique de compter la contribution de chaque joueur dans une action que de mettre en avant 1 seul joueur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..