Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal
White Choc

La tactique

Recommended Posts

Voilà, j'ouvre un sujet qui me tient à coeur, car j'attache beaucoup d’importance à la tactique et je trouve dommage qu'aucun sujet ne soit consacré à cet art. Quelles sont vos compositions préférées ? Quelles compositions vous voulez voir avec Arsenal ? Quel placement pour tel ou tel joueur ? Tout se qui touche à la tactique pourra être discuté ici :)

 

Je commence avec des idées de compositions que j'avais fait pour Manchester United et j'essaierai de parle bientôt plus en détail du 3-5-2 ^^

 

 

Ce matin en classe, je me suis amusé à faire des schémas plus que plausibles pour l'année prochaine. Bien sûr mes schémas tactiques sont fait avec les joueurs qui me semblent le mieux adaptés pour la tactique en question et leur niveau est un peu mis de côté, car ce sont des schémas que j'aimerais voir l'année prochaine.

 

1) Le 3-5-1-1:

 

Neutre:

De Gea

Jones - Evans - Smalling

Carrick

Valencia____Scholes - Kagawa____Rafael

Rooney

Welbeck

 

 

En Défense:

 

De Gea

Valencia - Jones - Evans - Smalling - Rafael

Scholes - Carrick - Kagawa

Rooney - Welbeck

 

 

En attaque:

De Gea

Jones - Evans - Smalling

Scholes - Carrick

Valencia_____Kagawa_____Rafael

Rooney - Welbeck

 

 

 

Commentaires:

Les trois arrières centraux ont la capacité d'être rapides (plus ou moins), intelligents et d'avoir une relance correct voire bonne. En ailiers, j'ai mis des joueurs capables de peser en contre attaque par leur vitesse, de distribuer des centres correctes, d'être bon défensivement et technique. Dans les trio central, Carrick est la pièce centrale, capable d'aller de l'avant mais jamais spontané et irréfléchi, il donnera toujours de bons ballons sûrs. Dans ce schéma, c'est lui qui doit aller chercher le ballon très bas et le relancer, c'est lui qui va conditionner l'attaque à la manière d'un Busquets en 4 organisateur, Scholes serait le meneur de jeu fantôme, le type transparent, là pour fluidifier le jeu et d'un coup l'accélérer par des passes magiques. Enfin Kagawa aura un rôle physique technique et mental, dès sa première année, il nous faudra un Kagawa fort, motivateur de troupes et le plus irréprochable possible tant dans la régularité que dans son jeu. Il sera l'accélérateur de particules dans les 40-50 mètres et les 20-30 mètre par des accélérations ou par des passes. À 40-50 mètres: Scholes et Carrick sont donc des régularisateurs et Kagawa l'accélérateur. À 20-30 mètres Scholes est régularisateur, Kagawa et Rooney sont des accélérateurs. Enfin, la paire Welbeck - Rooney, assez similaire et donc interchangeable pour plus de déstabilisation de l'adversaire. Rooney jouera son rôle d'organisateur dans les 20-30 mètres et Welbeck finisseur. La paire aura un rôle important défensivement vu qu'ils devront fournir un pressing intensif pour gêner le premier relanceur adverse et permettre au trio Carrick - Scholes - Kagawa de se replacer à plat et aux ailiers de s'incorporer à la défense.

 

 

 

2) Le 4-3-3 à la United avec Valencia:

 

Neutre:

 

 

De Gea

Jones - Smalling - Evans - Clyne

Carrick - Scholes

Kagawa

Valencia - Rooney - Welbeck (Nani)

 

 

 

En défense:

De Gea

Jones - Smalling - Evans - Clyne

Valencia - Carrick - Kagawa - Scholes - Welbeck

Rooney

 

 

 

En attaque:

Jones - Smalling - Carrick - Evans

Scholes

Kagawa

Valencia - Rooney - Welbeck - Clyne

 

 

 

Commentaires:

La paire Smalling - Evans est de retour, Smalling légèrement meilleur en tacle et Evans largement meilleur en relance. Au milieu: défensivement le trio central aura le même rôle. Offensivement Carrick aura un rôle extrêmement défensif, une sorte de Javi Martinez, incorporé à la défense, énorme dans le placement et excellent dans le tacle. Scholes - Kagawa même rôle qu'avant. Jones et Clyne auront chacun un job bien différent. Jones aura un rôle exclusivement voué aux tâches défensive tandis que Clyne devra jouer au Evra de la grande époque: défensivement il devra être omniprésent et rapide dans le replacement car ni Welbeck, ni Nani n'ont la présence défensive Valencia. Il devra être capable de centrer et même de rentrer dans la surface si besoin. Le trio offensif sera très tactique et ressemblera à un faux 4-4-2 où les ailiers seraient à la hauteur des attaquants. Valencia aura un rôle déterminant et spécial, il devra sniffer la ligne droite pour déstabiliser la défense et l'étirer au maximum. Le faux ailier ailier Welbeck servira d'attaquant avec Rooney, ils auront un vrai rôle de finisseur tout en ayant un rôle d'appui pour le une-deux avec Kagawa, Valencia, Clyne ou même entre les deux.

 

Inconvénients: il manque des joueurs au milieu en cas de contre attaque.

 

 

 

3) Le 4-3-3 à la United sans Valencia:

 

Neutre:

 

De Gea

Rafael - Smalling - Evans - Clyne

Carrick - Scholes

Kagawa

Nani - Rooney - Welbeck

 

 

En défense:

 

De Gea

Rafael - Smalling - Evans - Clyne

Rooney - Carrick - Kagawa - Scholes - Welbeck

Nani

 

 

 

En attaque:

 

Soit:

De Gea

Smalling - Carrick - Evans - Clyne

Scholes

Kagawa

Rafael - Nani - Rooney - Welbeck

 

 

 

Soit:

De Gea

Rafael - Smalling - Carrick - Evans

Scholes

Kagawa

Nani - Rooney - Welbeck - Clyne

 

 

 

 

Commentaires:

Défensivement, c'est la même chose qu'avec Valencia. On pendrait un peu de puissance défensive mais c'est tout. Offensivement, la ligne défensive Rafael - Smalling - Evans - Clyne est la meilleure possible pour un 4-3-3 à la United. Dans cette composition sans Valencia le jeu ne penchera pas d'un côté, donc le latéral qui est du côté de l'action montera pour aider au dédoublement pour soit centrer soit rentrer par le milieu. Clyne et Rafael sont deux joueurs capables d'être présents offensivement et défensivement, de plus la paire Smalling - Evans est parfaite pour la couverture de latéraux car Smalling peut jouer latéral droite et Evans s'est déjà essayé en latéral gauche. L'attaque est la même chose qu'avant. En contre attaque les latéraux et ailiers devront s'interposer entre la ligne défense-milieu et la ligne milieu- attaque. Rooney descendrait plus bas défensivement car son physique, son pressing et son tacle sont meilleur que Nani.

 

En cas de contre-attaque:

 

De Gea

Carrick - Evans

Smalling______________Clyne

Kagawa - Scholes

Rafael____Rooney____Welbeck

Nani

 

 

 

4) La meilleure composition avec Chicharito, le 3-3-3-1:

 

Neutre:

De Gea

Smalling - Jones - Evans

Carrick

Cleverley - Kagawa

Valencia - Rooney - Nani

Chicharito

 

 

 

En défense:

De Gea

Smalling - Jones - Evans

Valencia - Cleverley - Carrick - Kagawa - Nani

Rooney - Chicharito

 

 

 

En attaque:

Smalling - Jones - Evans

Carrick

Cleverley___Rooney___Kagawa

Valencia_____Chicharito_____Nani

 

 

 

Commentaires:

 

Cleverley et Kagawa sont les deux techniques, plus ou moins rapides et bon passeurs et fluidifient le jeu. Valencia et Nani serraient deux ailiers polivalents: latéraux de 4-5-1, ailiers de 4-4-2 et aussi ailiers de 4-3-3. Rooney en attaquant de soutien et Chicharito en fantôme attirant la défense pour créer des espaces et en finisseur sorti de nulle part.

 

À vous :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant comme topic Best, très bonne initiative de ta part :)

 

Pour ma part avec notre effectif actuel et bien qu'il ne soit pas taillé pour ce genre de dispositif j'opterais pour un 4-4-2, le système de jeu qui a fait notre gloire à l'époque, simplement pour voir ce que ça donne sur le long terme, ce qui nous donnerait sur le papier :

 

----------------Szczesny----------------

Sagna--Koscielny--Vermaelen--A.Santos

----------Wilshere---Song------------

Walcott----------------------------Chamberlain

-----Van Persie--Podolski------

C'est certes plutôt utopique mais j'aimerais vraiment voir au moins une fois Arsène tenter ce système au cours de la saison prochaine. Pour le 4-4-3 standard avec l'effectif actuel et connaissant Wenger je pense qu'on se dirige vers cette équipe :

 

 

 

---------------Szczesny----------------

Sagna--Koscielny--Vermaelen--Gibbs

----------Arteta---Song------------

------------Wilshere--------------

---Walcott--Van Persie--Podolski---

 

J'espère bien entendu comme beaucoup la venue de deux ou trois joueurs supplémentaires pour renforcer cette équipe car voir Podolski titularisé sur le flanc gauche ne me réjouis guère étant donné que je le trouve bien plus tranchant dans l'axe. Un meneur excentré serait idéal mais on risque de devoir faire sans puisque toutes nos pistes à ce poste sont au point mort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant comme topic Best, très bonne initiative de ta part :)

 

Pour ma part avec notre effectif actuel et bien qu'il ne soit pas taillé pour ce genre de dispositif j'opterais pour un 4-42 simplement pour voir ce que ça donne sur le long terme, ce qui nous donnerait sur le papier :

----------------Szczesny----------------

Sagna--Koscielny--Vermaelen--A.Santos

----------Wilshere---Song------------

Walcott----------------------Chamberlain

-----------Van Persie---Podolski------

 

Tu enlèves Arteta :mellow: !!!!

Surtout pour mettre un jeune qui est loin d'avoir explosé et un autre qui n'a pas explosé tout court :g:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On à eu un bel exemple d'un 3-5-2 à l'instant. Un système ou cette défense à 3, qui passe à 5 en phase défensive avec Maggio et son alter ego à gauche qui descendent d'un cran, est protégée par la ligne axiale de 3 au milieu, avec Pirlo en pièce centrale, Motta et Marchisio évoluant de chaque côté de lui. En phase défensive, l'occupation du terrain de la ligne de 5 défensive est assez statique, aussi c'est la ligne des milieux qui va coulisser la plupart du temps, ce qui est rendu possible notamment par la densité axiale derrière eux, avec ces 3défenseurs centraux, qui leur permet de ne pas être dépassé par des renversements de jeu récurrents.

 

En phase offensive, la projection rapide vers l'avant des deux milieux excentrés offre plusieurs solutions, des relais courts entre les attaquants, généralement trouvés entre les lignes par la ligne de 3 au milieu, et Maggio ou son pendant à gauche, ou alors des diagonales rapides trouvés par le jeu long très efficace des joueurs italiens, Pirlo et De Rossi en tête. Une fois le ballon rapidement remonté au-delà de la première ligne défensive espagnol, généralement via le décrochage d'un des deux attaquants, soit le second offre une solution en profondeur qui va ammener l'action à se finir rapidement, soit un second relais est trouvé, par le jeu en pivot d'un attaquant ou un renversement de jeu. La ligne de 3 au milieu arrive alors souvent lancé, permettant une possibilité de décalage pour une frappe ou mettant de la présence dans la surface, comme sur cette tête de Motta. Les actions sont généralement rapidement conclus et exploitent très bien les faiblesses de la défense espagnole.

 

Un bon exemple de jeu de contre, très bien organisé et loin des habituels ballons balancés devant qu'on voit trop souvent dans ce genre de schéma, et surtout un superbe quadrillage du terrain, voilà les armes qui ont fait déjouer les espagnols durant toute la première mi-temps et une bonne partie de la deuxième.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais Caneton, sauf que le topic est fermé.

 

Sinon Graciak tu as bien résumé les ingrédients italiens, même si j'ajouterais qu'ils ont été un peu trop "systématiques" dans leurs phases offensives. Sinon pour le jeu en soi, ce que j'ai trouvé excellent c'est qu'outre cette faculté napolitaine à exploser en contre, il y avait aussi ce qui manque cruellement à Napoli. un Pirlo, un métronome quoi, ce que Naples ne peut faire car elle joue avec un meneur de jeu excentré, ce qui est difficile pour dicter le tempo. Pirlo a donné la possibilité aux italiens de poser le pied sur le ballon et de ne pas tout de suite se jeter dans la gueule du loup en contre systématiquement, ils ont eu un réelle envie de garder la balle et surtout de ne pas céder au pressing espagnol, qui a quand même été inefficace jusqu'à la 75ème...

 

Avant de parler du 4-3-3 sans attaquant de l'Espagne, j'aimerais expliquer la réussite de mon 3-5-2 chéri magnifiquement exploité par les italiens. Si les italiens ont réussi ce 3-5-2, c'est pour plusieurs raisons, peu d'équipes peuvent se permettre et se targuer de pouvoir faire un 3-5-2. Le 3-5-2- demande beaucoup de discipline tactique, une grande faculté technique, un gros pressing, un collectif bien huilé et la clé de la réussite réside dans les ailes. La clef du match furent les ailiers italiens, explications... ^^

 

La clef réside donc sur les ailes, mais pas seulement. Les défenseurs doivent avoir trois aptitudes principales pour remplir ce poste, la technique qui implique la relance et la conduite de balle - dans ce domaine Chiellini m'a fortement impressionné par ailleurs), la vitesse ou plutôt ne pas être lent, car la vraie faiblesse du 3-5-2 réside dans la contre attaque, si la contre attaque était mise en place par [l'Espagne] et qu'ils accéléraient le jeu et que les défenseurs n'avaient pas une pointe de vitesse suffisante, Buffon pouvait commencer à prier et la dernière et surement la plus importante, l'intelligence: le placement, les tacles, le fait de ne pas se jeter, toutes ces choses sont régies par l'intelligence, si un défenseur se fait passer, sort de sa ligne ou se jette c'est tout le bloc défensif qui inutile, et on l'a vu aujourd'hui car lors de leur seule erreur défensive les italiens concèdent un but.

 

La ligne médiane est elle aussi très importante, c'est la ligne caméléon, c'est eux qui serviront d'organisateurs (par exemple l'Italie avait deux cuatro et un MDF pur) et dans les deux cuatro, Pirlo était utilisé comme métronome en faisant le lien dans le jeu court entre la défense et Marchisio et donnait la balle directement aux attaquants dans le jeu long. Marchisio - l'autre cuatro - était utilisé comme meneur de jeu avancé, il a utilisé principalement le jeu court en profondeur, il jouait peu directement sur les attaquants, mais à déclenché beaucoup d'actions indirectement en mettant en position de centre les ailiers. Thiago Motta a lui principalement été utilisé comme chien de garde même si ça lui est arrivé de monter aux avants postes. Défensivement, le trio a été utilisé comme première couche à perforer, ils étaient soit à plat ou bien en triangle quand un joueur sortait de la ligne pour harceler le porteur du ballon.

 

Les attaquants ont eux offensivement eu un rôle de conservation de balle, de point d'appui et de finisseurs, c'était surtout selon la situation. Défensivement ils devaient exercer un pressing agressif, et cela s'est avéré plusieurs fois payant, notamment sur l'action de Balotelli.

 

Enfin, les ailiers qui sont des joueurs qui sont la clef de la formation, car ils donnent déjà de la largeur défensivement pour éviter les débordements, ce qui évite d'écarter le trio défensif ce qui rend la perforation par le centre presque impossible. De plus ils doivent avoir une endurance et une polyvalence à toute épreuve car ils seront décisifs tant défensivement qu'offensivement, ils doivent être capable de déborder, centrer, rentrer dans la surface, tirer, tacler, récupérer, bref c'est un bouleau de titan qui amène toute la solidité défensive au bloc italien.

 

Le gros défaut du 3-5-2 c'est les contres, par contre dès que le jeu est plus posé, il devient presque impossible de perforer cette défense.

 

Illustrations du 3-5-2:

 

Neutre:

Buffon

Bonucci - De Rossi - Chiellini

Maggio - Marchisio - Pirlo - Motta - Giaccherini

Balotelli - Cassano

Défensif:

Buffon

Maggio - Bonucci - De Rossi - Chiellini - Giaccherini

Marchisio - Pirlo - Motta

Balotelli - Cassano

Ou:

Buffon

Maggio - Bonucci - De Rossi - Chiellini - Giaccherini

Marchisio - Motta

Pirlo

Balotelli - Cassano

Offensif:

Buffon

Bonucci - De Rossi - Chiellini

Motta

Maggio - Pirlo - Giaccherini

Marchisio

Balotelli - Cassano

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

L'Espagne et son 4-3-3 sans attaquant.

 

Pour moi c'est là que Del Bosque se plante totalement... Alors d'accord il pouvait pas savoir que l'Italie allait sortir un 3-5-2 très solide, mais en deuxième période il aurait pu, même dû faire des changements...

 

Le problème de l'Espagne aujourd'hui c'est qu'elle a fait plusieurs grosses erreurs face à une composition qui n'aidait vraiment pas, ne pas mettre d'attaquants pour privilégier un joueur capable d’être meneur et privilégier le jeu court c'est des erreurs fatales face à une défense à 3, de plus comme elle joue un jeu lent, le 3-5-2 avait tout le temps pour se transformer en 5-3-2... En privilégiant le jeu court et les une-deux sans réel finisseur c'est privilégier une perforation axiale de la défense, or c'était juste impossible vu le trio proposé... Ensuite, leur seul moyen était de passer par les ailes, et comme ils avaient 6 joueurs capables de mener le jeu, aucune d'elles le faisaient vraiment, ce qui a conduit à une certaine stérilité dans le jeu, plus une inefficacité axiale. En fait, Del Bosque voulait la jouer à la Barca, sauf qu'au Barca, Messi est là pour créer des espaces et faire bouger la défense, Del Bosque avait choisi Iniesta pour jouer le rôle de Messi, sauf que même s'il a fait un très bon match, il manquait quand même un réel finisseur, capable de finir une action, ce que Iniesta n'est pas capable. On l'a d'ailleurs vu, à la rentrée de Torres, ça a tout de suite été mieux, car il y avait un réel joueur capable de marquer dans le dernier geste (bon ok avec Torres, c'est tendu, mais je l'ai pas trouvé mauvais) mais d'après moi c'était pas encore ça car Torres n'est qu'un joueur de profondeur et non un joueur capable de jouer dos au but, c'est pas un joueur capable d'imposer son physique en surface ou encore de servir de point d'appui pour lancer les ailiers en profondeur ou en une-deux. Bref pour moi Llorente aurait été parfait, j'espère qu'il le verra, car il aurait pu apporter tout ce qui manquait aux espagnols pour marquer.

 

Après, son 4-3-3 sans réel attaquant c'est une bonne idée, surtout que Iniesta a vraiment réussi son match, mais il faut utiliser ce genre de compos seulement contre des équipes faibles défensivement et surtout moins rigide dans le pressing, une équipe qui aurait laissé plus venir l'Espagne et qui aurait laissé plus d'espace entre les lignes et entre les défenseurs, ils faisaient un carton.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On à eu un bel exemple d'un 3-5-2 à l'instant. Un système ou cette défense à 3, qui passe à 5 en phase défensive avec Maggio et son alter ego à gauche qui descendent d'un cran, est protégée par la ligne axiale de 3 au milieu, avec Pirlo en pièce centrale, Motta et Marchisio évoluant de chaque côté de lui. En phase défensive, l'occupation du terrain de la ligne de 5 défensive est assez statique, aussi c'est la ligne des milieux qui va coulisser la plupart du temps, ce qui est rendu possible notamment par la densité axiale derrière eux, avec ces 3défenseurs centraux, qui leur permet de ne pas être dépassé par des renversements de jeu récurrents.

 

En phase offensive, la projection rapide vers l'avant des deux milieux excentrés offre plusieurs solutions, des relais courts entre les attaquants, généralement trouvés entre les lignes par la ligne de 3 au milieu, et Maggio ou son pendant à gauche, ou alors des diagonales rapides trouvés par le jeu long très efficace des joueurs italiens, Pirlo et De Rossi en tête. Une fois le ballon rapidement remonté au-delà de la première ligne défensive espagnol, généralement via le décrochage d'un des deux attaquants, soit le second offre une solution en profondeur qui va ammener l'action à se finir rapidement, soit un second relais est trouvé, par le jeu en pivot d'un attaquant ou un renversement de jeu. La ligne de 3 au milieu arrive alors souvent lancé, permettant une possibilité de décalage pour une frappe ou mettant de la présence dans la surface, comme sur cette tête de Motta. Les actions sont généralement rapidement conclus et exploitent très bien les faiblesses de la défense espagnole.

 

Un bon exemple de jeu de contre, très bien organisé et loin des habituels ballons balancés devant qu'on voit trop souvent dans ce genre de schéma, et surtout un superbe quadrillage du terrain, voilà les armes qui ont fait déjouer les espagnols durant toute la première mi-temps et une bonne partie de la deuxième.

 

 

Je voulais juste revenir brièvement (en quelques lignes :ph34r: ) sur les conditions de déroulement de cette tactique entretenue par Prandelli:

 

Certes la tactique a marché qui plus est face aux espagnols mais j'aurais aimé voir ce que ça donne face à un Llorente ou un VP, un vrai attaquant athlétique et efficace, car j'ai eu l'impression que les espagnols ont gravement vendangé (Cf Torres) en fin de match, et manquait juste d'un tueur devant pour clouer les italiens qui étaient certes diminués physiquement ce qui a facilité la prise en main du match par les espagnols, mais c'est là ou je constate que si ils étaient diminué physiquement c'est à cause de ce 3-5-2 mis en place qui fatigue énormément les deux pièces maitresses du système avec les milieux, j'ai nommé les latéraux (Maggio et Giacherrini qui pourtant sont habitués à ce genre de système avec Naples et la Juve), et c'est pas la première fois que je constate ce genre d'anomalies, en ayant regardé la Juve, Naples ou l'Udinese qui pendant un moment utilisait ce système, j'ai toujours remarqué que les latéraux fatiguaient grandement en fin de match surtout face à un adversaire qui monopolise bien le ballon comme l'Espagne, et à chaque fois, j'ai remarqué que Conte par exemple changeait un latéral en cours de jeu, regardez les matchs Juve-Milan au retour et Juve-Atlanta à l'aller qui a bien gardé le ballon ce jour là, je sais pas comment l'expliquer mais c'est le ressenti que j'ai eu tout au long de la Serie mais que j'ai eu du mal à exprimer.

 

Autre fait qui a fait que j'ai pas été satisfait à 100% de ce système, c'est qu'à un moment, on a l'impression que c'est les mêmes action offensive qui se répètent en cours de match et je ne parle pas spécialement de ce match. On remarque toujours une équipe (l'Italie) qui essayent de récupérer très bas, écarte le jeu et essaye d'étirer la défense adverse placé haute, avant de rentrer dans l'axe et finir l'action. Face à un adversaire qui a une défense compacte, cette tactique marcherait moins, souvenez vous la Russie, même si c'est pas un bon exemple puisque ce 3-0 était un non-match des italiens, il est évident de constater qu'avec une défense compacte (grâce à notamment Ignashevitch et Berezutskiy) et des latéraux (Anyukov et Zhirkov qui rappellent bien Maggio et Giacherrini) et un milieu compacte qui y ressemble aussi, avec un Denisov dans le rôle d'un Marchisio, on constate qu'avec pratiquement un schéma qui ressemble à ce 3-5-2 avec plus d'organisation, on peut contrer ces italiens qui heureusement pour eux, il y a un Pirlo ou un Marchisio qui utilise sa créativité pour diversifier le jeu et de ce fait éviter le même genre d'animation offensive sur les contres.

 

Comme vous l'avez compris, je constate deux mauvais points dans ce système que j'ai du voir tout au long de la saison en Serie A et avec différentes équipes: le relâchement physique à cause des efforts que demandent ce système surtout face à une équipe joueuse et auquel on peut y remédier qu'en enlevant un attaquant qui défend moins (Cassano) et en introduisant un milieu travailleur ET créatif (ce genre de joueur très rare Montolivo? un joueur dans le genre d'Arteta) qui densifiera le milieu et sera la solution à l'autre problème que j'ai constaté et qui est la similitude et la prévisibilité des actions offensives en contre, un Montolivo sera la solution en diversifiant les attaques et en proposant plus de solutions.

 

En conclusion voilà ce que j'aurais mit si j'étais le tacticien de la Squadra Azzura:

 

--------------------Buffon-------------------

 

----Bonnucci---De Rossi---Chiellini----

 

Maggio----------------------Giacherrinni

 

--------------------Pirlo---------------------

 

-----Marchisio-------------Motta----------

 

----------------Montolivo-------------------

 

----------------Di Natale-------------------

 

J'aurais préféré un Barzagli mais il est blessé, j'aurais aussi aimé avoir un milieu plus solide que Motta, un peu comme Vidal l'est avec la Juve.

 

Edit: intéressant le post Best, pile poil avant mon post, il met en évidence les points forts et le rôle de chacun dans ce système alors que moi j'expose les faiblesses du 3-5-2.

Edited by Sadgooner

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors je vous répond comme ça en vrac :

Best t'enfonce un peu des porte ouvertes dans ton 3ème paragraphe quand même :lol1:. Dire qu'il faut de la technique et de l'intelligence, c'est un peu évident :P. Mais t'as raison de souligner l'intérêt de la vitesse du trio central, nécessaire pour combler les faiblesses qu'on peut apercevoir dans le jeu en profondeur, qui ont d'ailleurs était bien exploité par la rentrée de torres. D'ailleurs je suis pas d'accord sur son jeu en pivot qui peut être très bon. Torres il ne lui manque presque que la finition.

 

T'as raison quand tu souligne l'importance d'un vrai meneur axial dans cette formation, et c'est d'ailleurs d'après ce que j'ai vu sur leurs matchs en C1 ce qui porte clairement préjudice à Naples, c'est la raison pour laquelle ils n'existent que par à coup dans les matchs, parce qu'ils se reposent trop souvent sur le jeu long en phase de possession, même si il est très bien exploité par le talent de leurs attaquants. Avec une meilleur gestion du tempo les actions sont plus régulières et mieux maîtrisée, comme c'était le cas avec la squadra.

Par contre j'ai pas vu un gros pressing des deux de devant. La majorité du temps ils venaient offrir une première ligne défensive assez haute, mais ils allaient pas vraiment chercher les espagnols. Et ils ont raison d'ailleurs selon moi parce vu la qualité technique de l'entre jeu espagnol, même si Xabi Alonso souffre souvent dans ce genre de situation, ils auraient trop courru dans le vent.

 

Sadgooner t'as tout à fait raison, la grosse faiblesse de ce système c'est l'épuisement physique des deux joueurs excentrés, qui étant les seuls joueurs de couloirs font trop d'aller retour. C'est pour ça que ce genre de système est difficile à mettre en place, parce qu'il nécessite des joueurs avec un profil particuliers, aussi fort derrière que devant, et avec un énorme volume de jeu. Il faut prévoir des solutions de secours à mon avis pour pallier au déficit physique qui interviendra forcément à un moment ou un autre, soit des joueurs capable de tenir le même rôle soit une réorganisation tactique. Et encore une fois pour cette raison il faut un milieu technique et intelligent qui te permette de ralentir le rythme pour ne pas épuiser trop vite ces joueurs là. Pirlo l'a très bien fait aujourd'hui.

 

Aujourd'hui, les attaques manquaient beaucoup de variations c'est vrai, le circuit de contre était très bien huilé mais une fois le ballon remonté ça manquait d'esprit de décision. La plupart du temps on cherchait un centre ou une balle rapide en profondeur. Je pense néanmoins que c'est la conséquence d'une peur du contre, la faiblesse de ce système de jeu étant ces derniers, étant donné que c'est quand même une défense à trois et que la réussite de celle-ci ne passe que par la couverture du milieu de terrain qui est la grande force de ce 352, et que si tu monopolise la balle et que les milieux se projettent vers l'avant t'es très vulnérable à la perte de balle, surtout face à une équipe de la qualité technique de l'Espagne. D'ou cette volontée de finir rapidement les actions, et une certaine frilosité de la ligne de 3 à se porter vers l'avant, et donc à apporter un soutien à l'attaque, d'ou le manque de variations dans la conclusion des actions, par manque de diversité des solutions offertes.

 

Après pendant la majorité du match l'Italie à quand même souffert par manque de complémentarité en attaque. Avec Cassano et Balotelli il manquait un véritable joueur de profondeur comme Di Natale, on l'a vu sur le but d'ailleurs. Ca permettait de trouver des relais courts c'est vrai mais une fois qu'ils étaient trouvés le jeu se ralentissait trop et obligeait à un jeu un peu stéréotypé.

 

Par contre Best en phase offensive j'avais plutôt l'impression de voir presque une ligne de 4 devant avec Maggio et Giacherrini sur la même ligne que les deux attaquants.

Alors oui la question c'est est-ce-que ce système de jeu peut réussir face à une équipe solidement organisé, qui joue bas et qui se projette en contre ? Parce que, évidemment, soit tu as peur du contre et tu n'as pas assez de solutions et de variations des actions pour bouger le bloc adverse, soit tu laisse plus de libertés à tes milieux et tu peux prendre l'eau défensivement. Je dirais oui, tu peux te le permettre si tu as une maîtrise du jeu très importante et que tu as entière confiance en ta défense. Mais c'est forcément une grosse prise de risque qui demande une maîtrise collective exceptionnelle, qui sous-entend un placement irréprochable et de la ligne des 3 centraux et des milieux qui doivent boucher le maximum de trous. Pour le cas de l'Italie, je ne me fais pas de soucis pour la défense étant donné l'intelligence de De Rossi ou Chiellini, mais j'ai plus de doute pour le milieu.

 

Enfin après que ce soit un système majoritairement performant pour un jeu de contre c'est une évidence. Maintenant, pour ceux qui suivent l'Italie, est-ce-qu'elle à d'autres systèmes de "secours" face à des équipes qui jouent dans d'autres configuration ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors je vous répond comme ça en vrac :

Best t'enfonce un peu des porte ouvertes dans ton 3ème paragraphe quand même :lol1:. Dire qu'il faut de la technique et de l'intelligence, c'est un peu évident :P. Mais t'as raison de souligner l'intérêt de la vitesse du trio central, nécessaire pour combler les faiblesses qu'on peut apercevoir dans le jeu en profondeur, qui ont d'ailleurs était bien exploité par la rentrée de torres. D'ailleurs je suis pas d'accord sur son jeu en pivot qui peut être très bon. Torres il ne lui manque presque que la finition.

 

T'as raison quand tu souligne l'importance d'un vrai meneur axial dans cette formation, et c'est d'ailleurs d'après ce que j'ai vu sur leurs matchs en C1 ce qui porte clairement préjudice à Naples, c'est la raison pour laquelle ils n'existent que par à coup dans les matchs, parce qu'ils se reposent trop souvent sur le jeu long en phase de possession, même si il est très bien exploité par le talent de leurs attaquants. Avec une meilleur gestion du tempo les actions sont plus régulières et mieux maîtrisée, comme c'était le cas avec la squadra.

Par contre j'ai pas vu un gros pressing des deux de devant. La majorité du temps ils venaient offrir une première ligne défensive assez haute, mais ils allaient pas vraiment chercher les espagnols. Et ils ont raison d'ailleurs selon moi parce vu la qualité technique de l'entre jeu espagnol, même si Xabi Alonso souffre souvent dans ce genre de situation, ils auraient trop courru dans le vent.

 

Sadgooner t'as tout à fait raison, la grosse faiblesse de ce système c'est l'épuisement physique des deux joueurs excentrés, qui étant les seuls joueurs de couloirs font trop d'aller retour. C'est pour ça que ce genre de système est difficile à mettre en place, parce qu'il nécessite des joueurs avec un profil particuliers, aussi fort derrière que devant, et avec un énorme volume de jeu. Il faut prévoir des solutions de secours à mon avis pour pallier au déficit physique qui interviendra forcément à un moment ou un autre, soit des joueurs capable de tenir le même rôle soit une réorganisation tactique. Et encore une fois pour cette raison il faut un milieu technique et intelligent qui te permette de ralentir le rythme pour ne pas épuiser trop vite ces joueurs là. Pirlo l'a très bien fait aujourd'hui.

 

Aujourd'hui, les attaques manquaient beaucoup de variations c'est vrai, le circuit de contre était très bien huilé mais une fois le ballon remonté ça manquait d'esprit de décision. La plupart du temps on cherchait un centre ou une balle rapide en profondeur. Je pense néanmoins que c'est la conséquence d'une peur du contre, la faiblesse de ce système de jeu étant ces derniers, étant donné que c'est quand même une défense à trois et que la réussite de celle-ci ne passe que par la couverture du milieu de terrain qui est la grande force de ce 352, et que si tu monopolise la balle et que les milieux se projettent vers l'avant t'es très vulnérable à la perte de balle, surtout face à une équipe de la qualité technique de l'Espagne. D'ou cette volontée de finir rapidement les actions, et une certaine frilosité de la ligne de 3 à se porter vers l'avant, et donc à apporter un soutien à l'attaque, d'ou le manque de variations dans la conclusion des actions, par manque de diversité des solutions offertes.

 

Après pendant la majorité du match l'Italie à quand même souffert par manque de complémentarité en attaque. Avec Cassano et Balotelli il manquait un véritable joueur de profondeur comme Di Natale, on l'a vu sur le but d'ailleurs. Ca permettait de trouver des relais courts c'est vrai mais une fois qu'ils étaient trouvés le jeu se ralentissait trop et obligeait à un jeu un peu stéréotypé.

 

Par contre Best en phase offensive j'avais plutôt l'impression de voir presque une ligne de 4 devant avec Maggio et Giacherrini sur la même ligne que les deux attaquants.

Alors oui la question c'est est-ce-que ce système de jeu peut réussir face à une équipe solidement organisé, qui joue bas et qui se projette en contre ? Parce que, évidemment, soit tu as peur du contre et tu n'as pas assez de solutions et de variations des actions pour bouger le bloc adverse, soit tu laisse plus de libertés à tes milieux et tu peux prendre l'eau défensivement. Je dirais oui, tu peux te le permettre si tu as une maîtrise du jeu très importante et que tu as entière confiance en ta défense. Mais c'est forcément une grosse prise de risque qui demande une maîtrise collective exceptionnelle, qui sous-entend un placement irréprochable et de la ligne des 3 centraux et des milieux qui doivent boucher le maximum de trous. Pour le cas de l'Italie, je ne me fais pas de soucis pour la défense étant donné l'intelligence de De Rossi ou Chiellini, mais j'ai plus de doute pour le milieu.

 

Enfin après que ce soit un système majoritairement performant pour un jeu de contre c'est une évidence. Maintenant, pour ceux qui suivent l'Italie, est-ce-qu'elle à d'autres systèmes de "secours" face à des équipes qui jouent dans d'autres configuration ?

 

Le +1 est là pour exprimer mon accord.

 

Pour répondre à ta question, je pense qu'en dehors de ce 3-5-2, ils ont pas de véritable alternative, ils peuvent mettre un 4-4-2 en losange très axiale mais ça restera dans le même esprit. Ils peuvent pas trouver d'alternative différente à cause du manque d'ailier, il leur manque des ailiers très bon offensivement, percutants et dribbleurs, même leur liste des 23 n'est pas taillés pour un système avec de véritable ailiers attaquants comme Robéry, ils n'ont que des latéraux/milieu latéral qui ont un apport défensive et offensive équivalent, et je pense qu'il doivent continuer dans cette voix et construire sur l'ossature qu'ils viennent de trouver. Le système doit être baser sur ses joueurs: Buffon-De Rossi-Chiellini-Pirlo-Marchisio, et avec Maggio et Giacherinni qui doivent être des pièces maitresses du système il ne leur manquera que Di Natale et une véritable alternative à Motta, Cassano et Bonnucci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Best t'enfonce un peu des porte ouvertes dans ton 3ème paragraphe quand même :lol1:. Dire qu'il faut de la technique et de l'intelligence, c'est un peu évident :P. Mais t'as raison de souligner l'intérêt de la vitesse du trio central, nécessaire pour combler les faiblesses qu'on peut apercevoir dans le jeu en profondeur, qui ont d'ailleurs était bien exploité par la rentrée de torres. D'ailleurs je suis pas d'accord sur son jeu en pivot qui peut être très bon. Torres il ne lui manque presque que la finition.

 

Ce que je voulais dire c'est qu'un joueur comme Vidic ne pourrait jamais jouer en 3-5-2 ^^, mais tu as raison :P. Pour Torres tu as ta réponse dans ta phrase d'avant, Torres a été utilisé essentiellement pour prendre la profondeur et non pour jouer en pivot, ce qui a fait que l'Espagne jouait sans point d'appui.

 

 

Par contre j'ai pas vu un gros pressing des deux de devant. La majorité du temps ils venaient offrir une première ligne défensive assez haute, mais ils allaient pas vraiment chercher les espagnols. Et ils ont raison d'ailleurs selon moi parce vu la qualité technique de l'entre jeu espagnol, même si Xabi Alonso souffre souvent dans ce genre de situation, ils auraient trop courru dans le vent.

 

L'action de but de Balotelli est quand même criante, le pressing était quand même présent, même s'ils choisissaient plus leurs coups. Par contre ils venaient aussi parfois presser le porteur du ballon à hauteur du rond central. Les espagnols ont d'ailleurs souvent été coincés par le pressing à trois des italiens: l'attaquant qui redescend, l'ailier qui presse latéralement et le défenseur central qui monte pour tacler.

 

Aujourd'hui, les attaques manquaient beaucoup de variations c'est vrai, le circuit de contre était très bien huilé mais une fois le ballon remonté ça manquait d'esprit de décision. La plupart du temps on cherchait un centre ou une balle rapide en profondeur. Je pense néanmoins que c'est la conséquence d'une peur du contre, la faiblesse de ce système de jeu étant ces derniers, étant donné que c'est quand même une défense à trois et que la réussite de celle-ci ne passe que par la couverture du milieu de terrain qui est la grande force de ce 352, et que si tu monopolise la balle et que les milieux se projettent vers l'avant t'es très vulnérable à la perte de balle, surtout face à une équipe de la qualité technique de l'Espagne. D'ou cette volonté de finir rapidement les actions, et une certaine frilosité de la ligne de 3 à se porter vers l'avant, et donc à apporter un soutien à l'attaque, d'ou le manque de variations dans la conclusion des actions, par manque de diversité des solutions offertes.

 

Le pire c'était quand l'attaque italienne n'arrivait pas à prendre de la vitesse, bizarrement ils tournaient autour de la surface avec un disposition toujours identique: Balotelli et Cassano dans la surface, Marchisio aux abords de la surface, Pirlo aux 30 mètres, les ailiers sur les côtés et Motta aux 40 mètres. Voilà et ça trouvait aucune solution, c'était le gros problème de l'Italie, à travailler absolument, faut qu'ils bougent plus pour créer du mouvement et bouger cette défense au maximum. par contre pas d'accord, j'ai souvent vu les défenseurs centraux prendre des risques et monter soit pour tacler (Chiellini notamment) ou pour monter avec la balle. Mais je pense qu'il y avait une réelle peur d'être pris en contre, car même si l'Espagne n'est pas une équipe très directe, ils peuvent accélérer à tout moment, notamment Iniesta.

 

 

Par contre Best en phase offensive j'avais plutôt l'impression de voir presque une ligne de 4 devant avec Maggio et Giacherrini sur la même ligne que les deux attaquants.

 

J'avais surtout l'impression que c'était selon le côté moi, si ça jouait à droite Maggio était en troisième attaquant et l'autre plus en retrait prêt à redescendre.

 

Le gros point d'interrogation italien c'est Motta, qui d'après moi n'apporte pas grand chose à cette équipe, c'est le plus gros problème, s'ils arrivent à le remplacer pas un joueur défensif qui ait un meilleur apport collectif et technique, l'équipe sera proche de la perfection, de Rossi pourrait monter, mais qui pour le remplacer en défense ? Ah oui et aussi les ailiers, il en faudrait au moins 4, mais c'est difficile d'en trouver 4, mais s'ils en ont pas 4, l'équipe coulera à cause d'ailiers trop fatigués.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le gros point d'interrogation italien c'est Motta, qui d'après moi n'apporte pas grand chose à cette équipe, c'est le plus gros problème, s'ils arrivent à le remplacer pas un joueur défensif qui ait un meilleur apport collectif et technique, l'équipe sera proche de la perfection, de Rossi pourrait monter, mais qui pour le remplacer en défense ? Ah oui et aussi les ailiers, il en faudrait au moins 4, mais c'est difficile d'en trouver 4, mais s'ils en ont pas 4, l'équipe coulera à cause d'ailiers trop fatigués.

 

C'est ce que j'évoquais, il est remplaçable le Motta selon moi, un Montolivo pourrait être intéressant mais défensivement il aurait des lacunes et c'est un joueur qui aime aller vers l'avant, or, ce n'est pas ce qu'il ont besoin, on pourrait faire avancer De Rossi mais la défense prendrait un gros coup avec Ogbonna qui est très jeune et n'a pas encore l'expérience du haut niveau, même si il a des qualités, c'est clairement le défenseur du futur à la Squadra Azzura, rapide dans la relance, vif dans les tacles, très bien sur ses appuies, il me rappelle étrangement Koscielny mais en plus grand niveau taille et gaucher, et c'est là le problème, deux gauchers sur trois défenseurs, ça pourrait poser problème et l'importance de Barzagli se fait ressentir dans cette situation.

Je pense qu'il faudrait plutôt choisir Nocerino, lui aussi a des lacunes défensives mais c'est celui qui se rapproche le mieux de Motta en plus, il est très bon offensivement, très efficace devant le but avec une bonne frappe de balle, c'est selon moi, le remplaçant parfait à la place de Motta.

Ajouté à cela un Di Natale à la place de Balotelli et je pense que la Squadra posera des problèmes aux gros, y a notamment la possibilité qu'ils affrontent la France en 1//4 de finale............méfiance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Balotelli ne s'est pas montré en confiance, il m'a fait pété des câbles. Lorsque j'ai regardé le match, l'Italie n'a pas eut une préparation digne de ce nom mais elle s'est bien débrouillée.

L'Espagne se bornait souvent à passer au centre, donc tous les joueurs italiens étaient au centre, il y avait des no man's land sur les côtés, mais si ils centraient à partir des côtés leurs centres étaient systématiquement repoussés.

Moi aussi Best, en cours je fais des compos quand je m'embête énormément, pour l'équipe de France j'ai pensé à un shéma en 4-3-3 comme-ceci :

----------Lloris----------

 

--Koscielny--Rami----

 

Debuchy--------Clichy

 

-----------Diarra--------

 

---Cabaye---Martin---

 

-Valbuena--Ben Arfa-

 

-------Benzema--------

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai chercher partout sur cette page un certain 4-2-2-2, mais j'ai rien trouvé...pour notre club...

 

 

Moi je comprend pas pourquoi tout le monde s'acharne sur le 4-4-2 ^^ Sa a quelque avantages, mais bon...j'aime pas vraiment ce système :)

 

Si on jouait en 4-2-2-2 avec :

 

van Persie / Podolski devant

Gervinho / Walcott juste derrière

Wilshere / Arteta encore un peu plus derrière

 

Un peu dans ce schéma là :

 

293537100Italy.jpg

Dsl première image trouvé sur Google

 

 

De plus, Song pourrait remplacer Wilshere, qui lui pourrait remplacer Walcott, qui lui pourrait remplacer VP ou Podolski. Cette formation nous irait bien. Nous joueurs pourrait s'adapter à ce système, etc,etc.

 

J'ai pas besoin d'en faire une théorie, en changeant quelque joueur on change complètement de registre, sans perdre la valeur dans notre jeu, du genre comme je l'ai dit avant, si on change Song avec Wilshere, on pas d'un aspect offensif à défensif...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hollande - Portugal

 

Une fois n'est pas coutume. ce match a été une purge tactiquement.

 

Du côté hollandais, leur formation de base était sensée être un 4-2-3-1, mais ressemblait plutôt à un 4-1-3-1-1 avec un Huntelaar fantomatique qui montre bien qu'en fait s'il touche pas la balle à la fin, il sert à rien. Côté défensif, même si Vlaar était pas mauvais c'était encore porte ouverte... Sérieux le latéral gauche de 18 ans... Tu mets pas un défenseur aussi jeune quand ta défense a des problèmes de placement... Le latéral gauche n'arrivait pas à prendre Ronaldo, à part au début car l'ailier redescendait pour serrer Ronaldo, mais ça n'a pas duré longtemps... Robben a enfin bien joué et ce depuis très longtemps, ou presque, quand il joue collectif c'est tout de suite mieux quand même... VP n'était pas mauvais mais allait piétiner sur les ailiers. Sneijder même chose, c'est pas son poste, donc il rentrait au centre, ça aurait été plus malin d'inverser Sneijder et VP. De Jong était pas mauvais, mais bon c'est pas un bon relanceur, donc difficile d'être propre surtout face au pressing portugais, et puis Van der Vaart, on lui dit que son rôle était MDc et non en soutien de l'attaquant ? Par contre je suis content de l'achat de De Gea et non de Stekelenburg, on a eu chaud...

 

Les portugais ont été intéressants, plus que je ne le pensais, défensivement c'était très solide, Pepe a fait un grand match et qu'on le haïsse à tord ou à raison il est un vrai combattant et un bon défenseur. Le numéro 4 portugais (le MDC) a été pas mal, surtout qu'il était partout, son rôle était de boucher les trous de la défense quand un défenseur sortait pour presser. Défensivement c'était un 4-1-3-2, Nani revenait beaucoup en défense tandis que Ronaldo restait comme d'hab en attaque avec l'autre en pointe. Le seul point négatif des portugais, c'était que comme Ronaldo ne revenait pas, le premier rideau n'était pas assez large, donc très facile à pénétrer pour les latéraux/ailiers, faudrait qu'il travaille plus le toss ^^. Offensivement c'était très bon, mais très facile aussi. Un gros Big Up à nani qui a fait pour l'instant 3 matchs exceptionnels, p***** à quand un 4-3-3 à United pour voir un Nani en état de grâce ? surtout que pour moi Nani a autant de potentiel que Ronaldo, voir plus car à la différence du Capitain, nani n'a pas besoin de briller individuellement pour faire un bon match, donc le collectif en est d'autant plus bonifié. Franchement, dire que Nani est toujours critiqué alors qu'il est 100 mille fois meilleur en ailier 4-3-3 ou en électron libre... :rolleyes:

 

Cet Euro est une purge mais au moins il y a des buts et du suspens, c'est la seule chose à laquelle nous pouvons encore nous rattraper vivement 2014....

 

PS. Le Portugal pourrait être meilleur que prévu s'ils continuent ainsi et que Ronaldo défend plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les enfants ça vous dit une petite decortication (à lire avec l'accent franglish) des italiens ?

 

compo de base: 4-1-3-2, une sorte de sapin de noël en fait avec un tronc solide et une grosse guirlande: Balotelli.

 

 

Théorie:

La compo de l'Italie se différencie aussi par sa première particularité, son mileu est composé exclusivement ou presque de joueurs à vocation défensive, Pirlo, De Rossi, Marchisio (plutôt touche à tout) et Montolivo qui touche aussi des deux (il est bi). C'est une compo très Inter dans la période Mourinho avec des latéraux qui sont très offensifs et des attaquants avec des rôles très spécifiques, un plus organisateur (Cassano) et un autre qui doit prendre la profondeur (Ballo), la seule différence réside dans le meneur de jeu, Sneijder était en 10, Pirlo est en fait en cuatro (organisateur qui est devant la défense comme ça il voit tout le monde et il peut admirer la vue, le cuatro a été inventé par les bouffeurs de paella et celui qui représente le mieux le cuatro est Xavi ou Busquets).

 

Pratique:

En fait en pratique j'ai trouvé que ça ressemblait beaucoup à une tactique de Football américain. Pirlo est le QB, les latéraux sont les Wide recever, la ligne de trois très défensive de De Rossi - Montolivo - Marchisio est la Offencive Guard. La façon de distribuer le jeu de Pirlo était aussi très football américain, une passe de 40 yard sur Balotelli et filait marquer le touchdown même s'il fut bien rattrapé par Terry était le meilleur exemple, et il y en a plein. L'Italie est avant-gardiste on vous dit, après le 3-5-2, voici la formation de football américain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà pour moi les schémas que pourrait adopter Wenger la saison prochaine avec l'effectif actuel ( si bien sûr il sortait de son obstination pour le 4-3-3)

 

1 / Le classique 4-3-3 Wengerien :

 

---------------------Chesney-----------------------------

--Sagna-----Kos'----------------Verma----Santos-----

-----------------------Song----Arteta--------------------

----------------------------Wilshere----------------------

---Walcott--------------Vanpersie-----------Podolski--

 

Le problème avec ce schéma c'est qu'il est primordial d'avoir un meneur de jeu très créatif pour organiser tout ça or la saison passé on a bien vu que Ramsey a échoué dans ce registre et Rosicky c'était un peu mieux mais pas au niveau escompté. Ce 4-3-3 a été fait spécialement pour Fabregas alors qu'aujourd'hui il fait plus partie de l'équipe et on a perdu toute créativité. Si on recrute pas un meneur je pense que Wilshere sera notre meneur mais on a bien sûr aucune garantie sur son niveau à ce poste.

A part ça, sur les ailes on a besoin de joueurs techniques qui cherchent les duels qui percutent or Podolski n'a pas le profil d'un mec qui va faire ce genre de choses et Walcott n'a que sa vitesse pour passer donc contre des équipes regroupés on ne trouve plus de solutions.

 

2 / 4-2-3-1 ( phase défensive)

 

---------------------Chesney-------------------------

--Sagna-------Kos'-----------Verma----Santos----

--------------Arteta----------Wilshere---------------

--Chamberlain----------------------------Gervinho--

--------------------Vanpersie-------------------------

----------------------------------Giroud/Podolski------

 

qui se transforme en 4-1-3-2 en phase offensive :

 

------------------Chesney---------------------------

----Sagna-----Kos'---------Verma--------Santos--

----------------------Arteta----------------------------

----Chamberlain-------Wilshere----------Gervinho--

---------------------Vanpersie----------------------

----------------------------------Giroud/Podo-----

 

Ce schéma j'aimerais au moins que Wenger l'essaie pour voir surtout s'il ne recrute pas un meneur... là on aura Arteta-Wilshere à la récupération et ce sont des spécialistes dans les passes précises, couverture de balle et du timing parfait... sur les cotés Chamberlain- Gervinho deux joueurs très rapides et techniques peuvent faire la différence... Vanpersie jouera comme électron libre derrière l'attaquant et avec sa classe, sa technique et sa vision on verra des merveilles.... devant soit Giroud soit Podolski 2 très bons finisseurs.

 

3 / 4-4-2 ( en losange )

----------------------Chesney---------------------------

-----Sagna---Kos'---------------Verma----Santos----

-------------------------Song----------------------------

-----------Arteta---------------Wilshere----------------

----------------------Rosicky/Recrue-------------------

--------------Vanpersie-----------Giroud-------------

 

Je pense qu'on adoptait ce système à l'époque de Hleb-Flamini-Cesc-Rosicky-Adébayor-Vipi et je pense que ça pourrait remarcher vu que Giroud a le même profil de finisseur, Song le même profil que Flamini et Wilshere-Arteta presque égal à Hleb-Cesc ^^ ... avec ce schéma on pourra pas intégrer Gervinho et Walcott sauf en pointe, Chambo est polyvalent donc pourrait s'y trouver...

 

On aura un équilibre parfait au milieu de terrain ( 3 milieux récupérateurs/relayeurs et un meneur) et on pourrait peut être retrouver le beau jeu qui nous fait défaut... Vanpersie là aussi jouera à la Bergkamp libre de sa responsabilité de buteur mais a pour mission de nous faire vibrer avec ses passes et sa classe... Giroud/Podo pour terminer les actions...

 

 

4 / Le 3-5-2 un peu fantaisiste :

 

--------------Chesney------------------

------Sagna----Kos'-----Verma-------

-----------------Song------------------

--Chambo--Arteta--Wilshere---Gervi--

----------Vanpersie----Giroud/Podo----

 

Là on sera un peu nu sur les cotés mais ça sera barricadé au milieu de terrain pour compenser ( un peu comme l'Italie contre l'Espagne)... on aura 3 joueurs récupérateurs/relayeurs ( Song-Arteta-Wilshere), 2 joueurs rapides sur les cotés pour faire les surnombre en attaque, Vanpersie comme electron libre et visionnaire et Giroud/Podo comme finisseurs...

Derrière l'avantage c'est qu'on aura 3 rocks et on aura pas à se soucier que Gibbs/Santos se trouent sur le coté gauche comme dans le schéma à 4 défenseurs....

Ce genre de schéma peut marcher contre les petites équipes qui viennent chez nous jouer le match nul...

 

 

Pour résumer, si on recrute un meneur et avec l'effectif qu'a Wenger entre les mains, il serait préférable de s'éloigner de 4-3-3 qui bloque certains joueurs.... Vanpersie pourrait devenir plus libre, Podolski ne sera pas obligé de jouer sur l'aile vu qu'il est 100 fois en pointe, Walcott pourrait s'essayer en pointe vu son irrégularité sur l'aile, on aurait un milieu plus équilibré surtout avec le 4-4-2 en losange.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a pu voir les problèmes de la tactique Espagnol hier, et lors des autres matches aussi, sans Villa, c'est tout de suite compliqué.

 

L'Espagne a joué comme ça hier

-------Casillas------

-Arbeloa-Piqué-Ramos-Alba

-----Busquets-Xabi------------

----------Xavi--------------------

--Silva--------------Iniesta-----

-----------Negredo-------------

 

Dans l'allure, un 4-3-3, mais en fait un 4-5-1, car Silva et Iniesta ne sont pas des mecs de couloirs. Alors ça marche à gauche parce qu'Alba monte bien et qu'il apporte beaucoup offensivement, mais à droite ça n'a servit à rien, Silva était largué, Arbeloa est mauvais offensivement. Negredo a été inutile à cause de la défense Portugaise. Pas vraiment inquiété défensivement, à part sur le coté d'Arbeloa pendant 90 minutes, et les milieux ont fait un bon boulot défensif.

 

Del Bosque change son dispositif pour la prolongation

 

--------------Casillas-------------

-Arbeloa-Piqué-Ramos-Alba-

----------Busquets-Xabi---------

--------------Iniesta-------------

--------------Cesc----------------

--Navas---------------Pedro---

 

Et là ça a beaucoup mieux marché, Iniesta pu revenir au milieu en laissant le coté à un très bon Pedro et à Alba qui monte, Cesc pour aider Iniesta, Navas pour écarter la défense et essayer de déborder sans réelle réussite, mais c'est une tactique à la Barcelonaise. Deux ailiers qui ont le rôle d'écarter la défense. Collés à la ligne, les ailiers sont loins des centraux et les espaces sont plus grands, ça a bien marché, et un but aurait pu être marqué.

Alors là on se dit, pourquoi ne pas l'avoir fait avant ? Je ne comprends pas non plus.

 

Pour la finale, j'aimerais bien ça, mais ça ne se fera jamais à mon avis.

 

Sur le papier :

---------Casillas----------------

--Ramos-Javitxu-Piqué-Alba

-------------Busquets----------

----------Xavi-----Iniesta---------

--Mata/Navas--Torres---Pedro-

 

Un 4-3-3 exactement comme le Barça, on inverse l'ailier qui monte, là c'est Alba sur le coté gauche, ça donne des solutions pour écarter le jeu, Navas et Pedro écartent la défense, Iniesta et Xavi peuvent s'engoufrer au cas ou. Et la pointe, que ça soit Torres, Llorente ou Negredo a plus d'espace, on peut même mettre Silva pour faire comme Messi, mais bon.

C'est solide défensivement, Busquets peut utiliser de son intelligence pour venir se placer en défense et faire décaler par exemple Piqué sur la gauche. Ramos retrouve son coté droit, il est peut être moins bon qu'au centre, mais il sera toujours meilleur qu'Arbeloa sur la droite. Sinon on le laisse au centre, et Juanfran à droite, même si ça m'étonnerait.

 

Bref, Del Bosque a beaucoup de solutions, j'espère qu'il prendra la bonne pour dimanche, que ça soit les Italiens ou les Allemands.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime beaucoup Bbarca ^^

 

Et là ça a beaucoup mieux marché, Iniesta pu revenir au milieu en laissant le coté à un très bon Pedro et à Alba qui monte, Cesc pour aider Iniesta, Navas pour écarter la défense et essayer de déborder sans réelle réussite, mais c'est une tactique à la Barcelonaise. Deux ailiers qui ont le rôle d'écarter la défense. Collés à la ligne, les ailiers sont loins des centraux et les espaces sont plus grands, ça a bien marché, et un but aurait pu être marqué.

Alors là on se dit, pourquoi ne pas l'avoir fait avant ? Je ne comprends pas non plus.

 

Effectivement c'est une grosse erreur de Del Bosque et aussi, le fait que Fabregas soit plus bas sur le terrain a fait perdre les repères à la défense centre qui est plus une défense sur l'homme et moins dans le placement ce qui fait qu'ils ne pouvaient plus presser le pivot (Negredo), car il n'y en avait plus, donc, ils montaient et créaient des espaces dans l'axe pour que les deux ailiers/attaquants puissent créer des une-deux de perforation au milieu, et ça a failli être fatal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors bassemo j'aimerais te répondre sur plusieurs points :

 

Déjà avoir un meneur axial n'est pas forcément plus nécessaire dans le 433 de ces dernières années que chez les autres équipes, si ça l'est c'est avant tout de par le profil de nos joueurs de côtés qui ne prennent jamais l'intérieur et offrent peu de relais courts(même si Gervinho l'a fait parfois), ce sont des joueurs qui ont besoin de profondeur et pour ça il faut que l'animation du jeu soit avant tout axiale, afin de leur libérer des espaces. D'ou d'ailleurs l'obligation d'avoir un avant centre très technique capable de participer au jeu afin de trouver des joueurs lancés venant de derrière(Song à souvent joué ce rôle), permettant ensuite de trouver un ailier venant de l'extérieur vers l'intérieur. Sans cet appui axial notre jeu est très souvent bloqué par le déficit technique(et de positionnement mais je dirais que le second est conséquence du premier) de nos joueurs de côtés.

 

Dans un 442 losange ça mettrait en valeur certains joueurs comme Roisicky, qui pourrait combler ainsi son manque de volume de jeu par une construction qui intervient plus basse. Il aurait ainsi moins besoin de chercher les ballons et ça lui permettrait de ne faire des efforts défensifs ne concernant que le pressing à la perte de balle. Par contre dans ce cas tu met Arteta dans la pointe basse pas Song, car c'est le seul joueur qui à la qualité de placement nécessaire à ce jeu là, tout en conservant une vision du jeu et une qualité technique suffisante pour orienter rapidement le jeu et faire office de première rampe de lancement du milieu. De plus Song me paraît dans ce système, déjà incapable d'occuper cette pointe basse, mais en plus très à l'aise au niveau de la liberté offensive que lui permettrait de s'occuper d'un couloir, plus à l'aise pour faire ses habituels allers-retours et faire profiter l'équipe de son volume de jeu. Reste à voir si il aurait la discipline tactique suffisante.

Par contre je pense que mettre un Wilshere comme ça sur un côté(parce que même si c'est un poste assez axial il reste excentré) c'est du gâchis. D'ailleurs mettre Santos ne serait pas adapté non plus parce qu'il prendrait trop l'intérieur, déjà que dans un système classique sans un ailier "pur" c'est problématique, dans un 442 déjà très axial à la base ce serait plus compliqué. Et puis ce 442 nécessite un certain volume de jeu pour les latéraux qui doivent prendre régulièrement le couloir en phase offensive et celui de Santos est faible. Gibbs serait plus adapté. J'ai peur d'un manque de complémentarité du duo d'attaque aussi, parce que pour moi dans cette optique là, si il faut obligatoirement un joueur qui prend la profondeur(ça pas de problème, VP/podolski le font très bien), il faut un joueur qui soit capable d'être plus percutant lors de ses décrochages que ne l'est VP, notamment parce que pour les contres il est parfois nécessaire de forcer le duel dans cette configuration. Et chez nous à part Afobe voir Vela je vois personne qui ait ce profil, à moins de replacer un Gervinho dans cette optique là mais je demande à voir.

 

Le 352 je pense que c'est un fantasme, on à pas les joueurs pour ça.

 

 

Pour le système espagnol je l'ai déjà dit mais pour moi Silva n'est pas à sa place là-dedans, à l'instar d'Iniesta c'est un joueur qui à besoin de points d'appuis et d'un joueur à côté de lui, bon techniquement afin de combiner avec lui dans des petits espaces, qui sache garder le ballon afin de lui laisser le temps de faire les appels courts au coeur de la défense qui sont sa plus grande qualité. C'est ce qui lui à permis de briller à City, avec Richards à côté de lui et deux vrais points d'appuis axiaux, soit Aguero soit Dzeko/Balo. Là la distance entre les joueurs offensifs est trop grande, les attaques se font à trois ou 4 et Arbeloa à pas les qualités pour l'aider.

 

D'ailleurs c'est le même problème pour Iniesta sauf que lui à une qualité de percussion plus importante qui lui permet de briller individuellement. Ce qui à libéré Iniesta d'ailleurs c'est moins son repositionnement axial que l'entrée de Cesc qui en bougeant beaucoup lui à permis de trouver des relais rapides devant lui. Mais c'était encore trop insuffisant pour moi, un Llorente serait un bon choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous mets juste un petit lien sur le WM pratiqué pendant très longtemps par le Brésil et remis un peu à la mode par Napoli (qui pratique plus un faux 3-5-2 qu'un WM) et par le Barca qui l'utilise sans qu'elle soit une composition officielle.

 

Tactique_football_WM.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michael Carrick: "Force the opposition to play the ball where you want. Do this by stepping off the player you are marking and drawing them into a pass, then trying to intercept it."

 

Cette phrase est tirée de cet excellent article qui est la partie 3 sur 5 de la décortication des approches du football. Je vous conseille de lire, c'est juste en anglais et d'ailleurs j'en profite pour remercier Sadgooner pour m'avoir montré ces articles !

 

Donc revenons à cette phrase. Pourquoi cette phrase est intéressante ? Parce que c'est ça qui fait toute la différence entre un joueur (défensif) intelligent ou non. Le joueur qui n'est pas très intelligent dans la phase défensive, ne va pas attendre et amener le joueur, il va essayer de le bloquer tout de suite et s'il a une joueur technique en face se fera passer, par contre un joueur qui est intelligent pourra amener son joueur où il voudra sur le terrain et forcera le joueur adverse à commettre la faute. Ainsi nous venons au deuxième point qui est extrêmement significatif. Un joueur qui est intelligent vaudra 100x plus qu'un joueur qui ne se sert pas de son cerveau, car un joueur intelligent, même quand il n'a pas la balle, le joueur contrôle l'adversaire, et c'est ça qui est extraordinaire (par exemple avec le Barca) et qui fait une de leur première force, c'est leur capacité à récupérer vite la balle en enfermant le porteur du ballon, en l'amenant où ils veulent pour que le porteur du ballon lui-même fasse la faute, tout ça rien qu'en réfléchissant avec leur tête plutôt qu'en agissant avec leur pieds. Busquets en est le meilleur exemple, il a beau être lent mais son placement et sa science défensive fera qu'il aura toujours le dessus sur son adversaire.

 

Il y a aussi un dernier point important, c'est le fait que le Barca (encore comme exemple) contrôle son adversaire combien même il a la balle, ainsi, on peut aisément dire qu'en réalité, le Barca a le contrôle du ballon 90% du temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michael Carrick: "Force the opposition to play the ball where you want. Do this by stepping off the player you are marking and drawing them into a pass, then trying to intercept it."

 

Cette phrase est tirée de cet excellent article qui est la partie 3 sur 5 de la décortication des approches du football. Je vous conseille de lire, c'est juste en anglais et d'ailleurs j'en profite pour remercier Sadgooner pour m'avoir montré ces articles !

 

 

De rien! J'ai montré ces articles à certains membres sur ce forum, tout simplement car ça mérite d'être partagé et ça donne l'occasion de bien débattre sur le sujet.

 

Pour Carrick, comme tu le dis, c'est ce qui fait la différence entre les joueurs à vocation défensive, l'intelligence, d'ailleurs à ce propos, que pensez vous de Song, a t'il l'intelligence défensive suffisante d'un Carrick ou d'un Busquets ou est-il plus porté sur sa fougue et ses interventions musclés?

 

Le débat est lancé!

Share this post


Link to post
Share on other sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..