Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker !

Politique


aurelien
 Share

Recommended Posts

51 minutes ago, huuskuu said:

Jamais de la vie tu arriveras a diminuer les hauts salaires... D'ailleurs à partir de quand tu peux dire qu'un salaire est "haut" ?

 

Du coup demain tout les cadres et cadres dirigeants devraient diminuer leur salaire ? non honnêtement c'est pas réalisable lol 

D'autant plus que j'imagine que nous pouvons mettre une grande partie (toute) la classe politique dans la catégorie des "hauts salaires" , sous Natalie Artaud peut être mais pas sous Macron mdrrrrr 

tu as tout de suite compris quand tu vois son "faible" patrimoine qu'il a déclaré par rapport  à ceux qu'on sait qu'il a gagné chez Rotschild lol

 

Ba en Suisse on a voté une initiative sur le 1-12 (cad que le mieux payé d'une entreprise ne peut pas gagner > 12x le salaire minimum), Mélenchon a quelque chose de similaire dans son programme. Si ça passe ça devient réalisable...

 

On toujours tendance à penser que ce qui sort du statu quo est "irréalisable". Il fut un temps ou les congés payés ou l'assurance accident pour les travailleurs étaient considérés "irréalisables". De nos jours, c'est l'inverse. On sacralise beaucoup trop le pouvoir donné aux entreprises et au marché, l'histoire économique regorge d'exemple où on a pas appliqué un libéralisme complet et ça c'est très bien passé.

 

41 minutes ago, Saha said:

A noter que l'inflation est vu par les économistes comme souvent anti-inégalité: ca veut dire que le capitale accumulé pert en valeur par rapports aux revenus. Mais à court terme, c'est à des effets désastreux chez les revenues modestes. La théorie de notre star national de l'économie c'est que seul la guerre et l'hyperinflation ont réellement fait baisser les inégalités en Europe dans les derniers siècles. Les deux sont pas trop souhaitable par contre :ph34r:

 

Si on aimait les raccourcis faciles, on pourrait y avoir une sorte d' "autorégulation périodique" :zZZzzZz:. Mais clairement quand on regarde les courbes d'inégalités, on se rend compte qu'il faudrait une guerre mondiale pour revenir à un taux décent d'inégalités. La "fin de l'histoire"  (qui a pas l'air pour tout de suite) mènerait à une explosion infini des inégalités si on est incapable de prendre ses responsabilités politiquement et de bloquer cette progression.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

71% d'absentionnistes pour ma tranche d'âge, c'est du jamais vu.

69% chez les plus jeunes.

https://www.francetvinfo.fr/elections/abstention/legislatives-2022-trois-questions-sur-l-abstention-record-du-premier-tour_5195323.html

 

A part les boomers de 70 ans à qui on a toujours dit d'aller voter donc ils ont pris le plis, plus personne y croit. Les pseudos victoires de Mélenchon et Macron sont en fait ridicule, c'était déjà pas loin au présidentielle mais là on bat des records.

Le pouvoir ne représente plus du tout le peuple.

 

J'ai toujours detesté quand Onfray dit qu'il ne vote plus depuis un moment, mais là je comprend ce qu'il veut dire.

Edited by papapoupa31
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, papapoupa31 a dit :

71% d'absentionnistes pour ma tranche d'âge, c'est du jamais vu.

69% chez les plus jeunes.

https://www.francetvinfo.fr/elections/abstention/legislatives-2022-trois-questions-sur-l-abstention-record-du-premier-tour_5195323.html

 

A part les boomers de 70 ans à qui on a toujours dit d'aller voter donc ils ont pris le plis, plus personne y croit. Les pseudos victoires de Mélenchon et Macron sont en fait ridicule, c'était déjà pas loin au présidentielle mais là on bat des records.

Le pouvoir ne représente plus du tout le peuple.

 

J'ai toujours detesté quand Onfray dit qu'il ne vote plus depuis un moment, mais là je comprend ce qu'il veut dire.

 

Plus personne y croit ? Et pourtant, est-ce que tu vois des améliorations dans le pouvoir donné au peuple depuis que les présidents se succèdent ? C'est plutôt le contraire depuis des décennies... On tend vers une société de plus en plus sécuritaire et liberticide.

 

Ne pas voter installe des pouvoirs autoritaires qui profitent seulement à une minorité protégée par les forces armées.

 

Je comprends que de ne pas aller voter permets de se mettre en retrait de cette parodie de démocratie. Mais est-ce que tu vois un autre moyen de faire bouger les choses dans un sens que tu considères positif ? On finira par se taper dessus ? Ou alors on quitte le pays ? Je suis curieux de connaître ta réponse sur le sujet.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, SkyMan a dit :

 

Plus personne y croit ? Et pourtant, est-ce que tu vois des améliorations dans le pouvoir donné au peuple depuis que les présidents se succèdent ? C'est plutôt le contraire depuis des décennies... On tend vers une société de plus en plus sécuritaire et liberticide.

 

Ne pas voter installe des pouvoirs autoritaires qui profitent seulement à une minorité protégée par les forces armées.

 

Je comprends que de ne pas aller voter permets de se mettre en retrait de cette parodie de démocratie. Mais est-ce que tu vois un autre moyen de faire bouger les choses dans un sens que tu considères positif ? On finira par se taper dessus ? Ou alors on quitte le pays ? Je suis curieux de connaître ta réponse sur le sujet.

 

Ben j'aime la France bien sûr, je n'ai pas envie de la quitter mais vu la direction que l'on prend, j'hésiterai beaucoup mais partir sera peut être une solution un jour (bon boulot en france et emprunt pris en france aussi).

On finira forcément pas se taper dessus, vote ou pas, le pays va subir une inflation sans précédant, la misère est présent dans nos rues, le réchauffement climatique va nous envoyer des vagues de migrants qu'on est pas prêt de recevoir ni d'accueillir, le pays n'est plus souverain ni patriote, l'Europe s'impose beaucoup trop dans les législations.

Pendant ce temps les priorités sont de faire des pistes cyclables inclusives, aux Etats unis ils reviennent sur les lois de l'avortement. Tout faire pour pas essayer de traiter les sujets les plus importants.

 

Qu'es ce que tu entend par société sécuritaire ou liberticide?

J'ai fini hier la série Serviteur du peuple, avec le président Ukrainien dans le premier rôle (avant son élection), c'est assez intéressant de voir la complexité de gérer un état.

 

Là ou tu as raison c'est que je suis bien pessimiste, j'ai un peu abandonné l'idée que les choses bougeront, ça fait un moment que c'est le cas, je vis ma vie avec mes amis, ma famille, j'avoue qu'à l'échelle du pays j'ai plus vraiment de convictions. J'ai adopté un style de vie non consumériste, on pourrait dire "écolo" (consommation 2 à 3 fois de viande par semaine, transport essentiellement vélo sauf pour le travail et d'autres choses, aucun achat de vêtements, électronique tant que c'est pas un besoin vital ou presque^^), ça va bien pour ma conscience.

 

Je me considère comme un libertaire de droite, plus de libertés mais plus de sanctions quand tu enfreint la loi, des punitions sevères pour les autorités dépassant leur fonction, plus de transparence et d'honnêteté. En gros beaucoup trop d'idéaux, certains pensant l'avoir trouvé avec Mélenchon, qui pourtant ment et manipule autant que les autres (cf l'affaire Papacito par exemple, il a vraiment pas eu honte sur le coup, on peut en parler si vous voulez je vous expliquerai).

Je veux dire comment croire en son pays quand tu vois le traitement de l'affaire du SDF, on est plus une république que par le nom.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, papapoupa31 a dit :

 

Ben j'aime la France bien sûr, je n'ai pas envie de la quitter mais vu la direction que l'on prend, j'hésiterai beaucoup mais partir sera peut être une solution un jour (bon boulot en france et emprunt pris en france aussi).

On finira forcément pas se taper dessus, vote ou pas, le pays va subir une inflation sans précédant, la misère est présent dans nos rues, le réchauffement climatique va nous envoyer des vagues de migrants qu'on est pas prêt de recevoir ni d'accueillir, le pays n'est plus souverain ni patriote, l'Europe s'impose beaucoup trop dans les législations.

Pendant ce temps les priorités sont de faire des pistes cyclables inclusives, aux Etats unis ils reviennent sur les lois de l'avortement. Tout faire pour pas essayer de traiter les sujets les plus importants.

 

Qu'es ce que tu entend par société sécuritaire ou liberticide?

J'ai fini hier la série Serviteur du peuple, avec le président Ukrainien dans le premier rôle (avant son élection), c'est assez intéressant de voir la complexité de gérer un état.

 

Là ou tu as raison c'est que je suis bien pessimiste, j'ai un peu abandonné l'idée que les choses bougeront, ça fait un moment que c'est le cas, je vis ma vie avec mes amis, ma famille, j'avoue qu'à l'échelle du pays j'ai plus vraiment de convictions. J'ai adopté un style de vie non consumériste, on pourrait dire "écolo" (consommation 2 à 3 fois de viande par semaine, transport essentiellement vélo sauf pour le travail et d'autres choses, aucun achat de vêtements, électronique tant que c'est pas un besoin vital ou presque^^), ça va bien pour ma conscience.

 

Je me considère comme un libertaire de droite, plus de libertés mais plus de sanctions quand tu enfreint la loi, des punitions sevères pour les autorités dépassant leur fonction, plus de transparence et d'honnêteté. En gros beaucoup trop d'idéaux, certains pensant l'avoir trouvé avec Mélenchon, qui pourtant ment et manipule autant que les autres (cf l'affaire Papacito par exemple, il a vraiment pas eu honte sur le coup, on peut en parler si vous voulez je vous expliquerai).

Je veux dire comment croire en son pays quand tu vois le traitement de l'affaire du SDF, on est plus une république que par le nom.

 

Je me retrouve tellement à travers ce que tu évoques ^^

 

C'est totalement ça. Tout s'écroule petit à petit, mais certains arrivent encore à être optimiste. Je suis admiratif. Alors évidemment, on vit encore très bien en France et faut relativiser certaines choses, c'est sûr, mais ça ne va peut-être pas durer encore très longtemps au rythme où vont les choses. En tout cas si rien ne change.

 

Perso j'en suis arrivé à un point où je me fou royalement de tout. Je fais mon job du mieux que je peux, avec les moyens mis à ma disposition et je profite de la vie avec mes proches et mes amis. 

 

Le reste c'est devenu totalement secondaire. Et en vérité tu te rends compte que t'as pas besoin forcément de dépenser des sommes folles pour t'éclater et être bien avec les gens que tu apprécies et qui t'apprécient en retour. 

 

Il ne faut pas laisser la décadence de la société nous gâcher l'existence, même si c'est pas toujours évident. Le carburant est à 2€ le litre, bah tant pis je mets la même somme qu'avant, sauf que j'ai pas le plein. Ça fait bien chier, mais je vais pas mettre 80€ d'essence tous les 15 jours.

 

La viande c'est avec modération, on se restreint, on fait plus attention. Moins de dépenses inutiles. C'est pas simple, c'est contraignant, mais on a plus vraiment le choix.

 

Je me vois pas faire des crédits pour rembourser mes crédits comme certains le font. C'est un engrenage dont il est difficile de se sortir je pense.

L'espoir survit toujours. C'est pour ça qu'on l'appelle l'espoir.

 

Link to comment
Share on other sites

Le taux d'abstention est quand même révélateur d'un certain désamour de l'action et des classes politique.

 

Je me retrouve assez bien dans vos messages, comme vous, je vis ma vie avec les contraintes qui sont imposées. Je n'ai pas la conviction que je peux faire changer les choses, je n'y crois pas, pas plus que je ne crois aux politiciens qui ont toujours les solutions à tout quand il s'agit de se faire élire durant les campagnes mais qui sont -selon moi- des carriéristes avant tout. Et on fait des alliances, et on fait du copinage avec l'un, puis après non on va avec l'autre etc...

 

Je paye des impôts, je ne sais même pas où va cet argent, ni comment il est utilisé. Par contre, je vois la vie autour qui augmente de partout, comme vous tous ici. Alors je subis, j'arrive encore à vivre correctement donc je ne suis pas tenté d'allé voir ailleurs parce que même dans tout ce marasme, je pense qu'on a encore un certain confort de vie en France qu'on a pas forcément partout ailleurs. Tout comme je ne suis pas tenté d'enfreindre la loi pour me lancer dans une quête d'argent qui pourrait me causer du tort à moi ou mes proches. 

 

C'est triste à dire, mais je suis l'exemple parfait du bon petit contribuable lambda. Je me lève le matin, je vais bosser, je paye mes impôts, mes crédits, mes charges pour vivre, et je le fais en silence, sans protester. Ca me convient comme ça, mais je ne sens solidaire d'aucun parti politique car je n'ai tout simplement confiance en personne dans cette société.

 

 

  • Like 3

Ricqo.png

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, papapoupa31 a dit :

 

Ben j'aime la France bien sûr, je n'ai pas envie de la quitter mais vu la direction que l'on prend, j'hésiterai beaucoup mais partir sera peut être une solution un jour (bon boulot en france et emprunt pris en france aussi).

On finira forcément pas se taper dessus, vote ou pas, le pays va subir une inflation sans précédant, la misère est présent dans nos rues, le réchauffement climatique va nous envoyer des vagues de migrants qu'on est pas prêt de recevoir ni d'accueillir, le pays n'est plus souverain ni patriote, l'Europe s'impose beaucoup trop dans les législations.

Pendant ce temps les priorités sont de faire des pistes cyclables inclusives, aux Etats unis ils reviennent sur les lois de l'avortement. Tout faire pour pas essayer de traiter les sujets les plus importants.

 

Qu'es ce que tu entend par société sécuritaire ou liberticide?

J'ai fini hier la série Serviteur du peuple, avec le président Ukrainien dans le premier rôle (avant son élection), c'est assez intéressant de voir la complexité de gérer un état.

 

Là ou tu as raison c'est que je suis bien pessimiste, j'ai un peu abandonné l'idée que les choses bougeront, ça fait un moment que c'est le cas, je vis ma vie avec mes amis, ma famille, j'avoue qu'à l'échelle du pays j'ai plus vraiment de convictions. J'ai adopté un style de vie non consumériste, on pourrait dire "écolo" (consommation 2 à 3 fois de viande par semaine, transport essentiellement vélo sauf pour le travail et d'autres choses, aucun achat de vêtements, électronique tant que c'est pas un besoin vital ou presque^^), ça va bien pour ma conscience.

 

Je me considère comme un libertaire de droite, plus de libertés mais plus de sanctions quand tu enfreint la loi, des punitions sevères pour les autorités dépassant leur fonction, plus de transparence et d'honnêteté. En gros beaucoup trop d'idéaux, certains pensant l'avoir trouvé avec Mélenchon, qui pourtant ment et manipule autant que les autres (cf l'affaire Papacito par exemple, il a vraiment pas eu honte sur le coup, on peut en parler si vous voulez je vous expliquerai).

Je veux dire comment croire en son pays quand tu vois le traitement de l'affaire du SDF, on est plus une république que par le nom.

 

Ce que je veux dire par là, c'est que nos libertés se restreignent d'année en année. Il faut des autorisations pour tout, les manifestations sont sur-encadrés. La liberté de la presse est très diminuée. Je trouve que les gens sont résignés, cela se retrouve dans vos propos, je m'y retrouve un peu également. La Justice n'a pas les moyens de suivre et pourtant rien n'est véritablement fait pour l'améliorer, ce sont des choix politiques selon moi. C'est comme pour la Santé.

 

Les votes CONTRE les traités européens ont été balayés par les politiciens en place. Nous vivons sous la tutelle et les sanctions d'une UE qui ne tient que par la France et l'Allemagne. J'ai l'impression de vivre dans deux sociétés distinctes pour le coup.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, SkyMan a dit :

 

Ce que je veux dire par là, c'est que nos libertés se restreignent d'année en année. Il faut des autorisations pour tout, les manifestations sont sur-encadrés. La liberté de la presse est très diminuée. Je trouve que les gens sont résignés, cela se retrouve dans vos propos, je m'y retrouve un peu également. La Justice n'a pas les moyens de suivre et pourtant rien n'est véritablement fait pour l'améliorer, ce sont des choix politiques selon moi. C'est comme pour la Santé.

 

Les votes CONTRE les traités européens ont été balayés par les politiciens en place. Nous vivons sous la tutelle et les sanctions d'une UE qui ne tient que par la France et l'Allemagne. J'ai l'impression de vivre dans deux sociétés distinctes pour le coup.

 

Je pense qu'elle a toujours été très encadrée et très diminuée mais on s'en rend plus compte maintenant vu qu'il y a du journalisme "libre" sur internet. Je veux dire pour Mitterand ou Chirac, ils tiendraient pas 2 semaines aujourd'hui vu les casseroles qu'ils avaient au cul.

Tout comme les manifestations ont toujours été violentes y'a qu'à se rappeler des manifs pour le CPE. Après c'est vrai que les flashballs et grenades y'en a plus c'était à la matraque avant.

 

Ben là c'est aussi la génération de l'abrutissement de masses par les réseaux/ la téléréalité même la culture est devenu une surconsommation (je regardais les Scorsese à 15 ans, ou pleins d'autres grands réalisateurs que je trouvais à la médiathèque, aujourd'hui sur Netflix les numéros 1 c'est Elite et les chroniques de Bridgerton et on sait que c'est en grande majorité des jeunes), la surconsommation, combien de collègues avec qui je m'entend bien change d'Iphone tout les ans, ils pensent gagner des sous mais se retrouvent avec des fortaits à 70€...

 

On nous dit que le réchauffement climatique va être terrible mais en même temps la majorité des pays rendent caduques les petits efforts faits pendant la COP21. L'Europe nous protège mais y'a énormément d'abus. Le soutien ne devrait être que financier et pas législatif.

 

Je sais pas si c'est du à mon âge mais y'avait une tel insousiance dans la fin des années 90.

Les jeunes grandissent avec moins d'insousiance, plus de violence, sexe, réalisme et j'en passe et de plus en plus tôt. A 11 normalement tu continue à te faire des histoires avec des playmobils/lego.

Edited by papapoupa31
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Louis Boyard, députe LFI, qui refuse de serrer la main d'un député du RN, et qui fait le malin sur Twitter.

Quel cancer ce parti quand tu vois le profil des mecs qu'ils ont présenté, et qui ont été élu faut bien l'avouer. Je le connaissais d'avant et c'était déjà un petit c**, style cadre de l'UNEF, je crois qu'il a été président d'ailleurs.

Quelle tristesse.

Link to comment
Share on other sites

Le discours nostalgique sur l'Algérie française applaudi par une très large majorité de députés était vraiment extraordinaire !

Vraiment les hommes politiques Français c'est du très haut niveau, des vrais sacs a m****...

  • Like 2

46644595-008203905-5.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Suis-je le seul à avoir remarqué sur Twitter pour ceux qui y sont, la place de plus en presente des messages politiques et tout ce que ça comporte dans les comptes sport ?

Principalement sur les comptes Français, en Angleterre je ne remarque pas encore ça.

 

Aujourd'hui encore j'ai vu Quentin Moynet journaliste Tennis à l'équipe déplorer la victoire à Wimbledon de Rybakina joueuse Kazhak née Russe, et de Walid Acherchour souhaiter la victoire de Ons avec le drapeau Tunisien.

Je suis aussi Yannis_LB sur Twitter de Winamax, la moitié de son fil c'est à caractère politique, j'ai souvenir que à une époque ça parlait de sport à 90% du temps.

 

Les deux sont extrements liés, j'en suis bien conscient, maintenant quand 50% d'un fil twitter sur le sport parle politique, je me dit qu'il y a un problème.

Surtout que toutes les personnes que je suis sur le sport (à part Riolo) sont pro-Nupes, l'impression de subir une propagande tout les jours.

 

Très bonne article de Sofoot qui parle de la visibilité de la NUPES et plus précicement de l'extreme gauche dans le paysage football en France.

https://www.sofoot.com/sur-twitter-foot-et-nupes-font-bon-menage-515877.html

  • Like 1

<p><a data-ipb='nomediaparse' href='[url="http://static.goal.com/330100/330157_heroa.jpg"]http://static.goal.com/330100/330157_heroa.jpg[/url]'>[url="http://static.goal.com/330100/330157_heroa.jpg"]http://static.goal.com/330100/330157_heroa.jpg[/url]</a></p>
<p>

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Killian a dit :

Suis-je le seul à avoir remarqué sur Twitter pour ceux qui y sont, la place de plus en presente des messages politiques et tout ce que ça comporte dans les comptes sport ?

Principalement sur les comptes Français, en Angleterre je ne remarque pas encore ça.

 

Aujourd'hui encore j'ai vu Quentin Moynet journaliste Tennis à l'équipe déplorer la victoire à Wimbledon de Rybakina joueuse Kazhak née Russe, et de Walid Acherchour souhaiter la victoire de Ons avec le drapeau Tunisien.

Je suis aussi Yannis_LB sur Twitter de Winamax, la moitié de son fil c'est à caractère politique, j'ai souvenir que à une époque ça parlait de sport à 90% du temps.

 

Les deux sont extrements liés, j'en suis bien conscient, maintenant quand 50% d'un fil twitter sur le sport parle politique, je me dit qu'il y a un problème.

Surtout que toutes les personnes que je suis sur le sport (à part Riolo) sont pro-Nupes, l'impression de subir une propagande tout les jours.

 

Très bonne article de Sofoot qui parle de la visibilité de la NUPES et plus précicement de l'extreme gauche dans le paysage football en France.

https://www.sofoot.com/sur-twitter-foot-et-nupes-font-bon-menage-515877.html

 

Y'a une propagande dans le monde des médias et donc du sport. Les commentaires d'avant finale féminine étaient risibles, une pauvre Kazakhe née Russe qui n'a rien demandé à personne et qui en prend plein la tronche, pour une gentille Tunisienne qui mérite plus car l'Afrique doit gagner ça fera bien.

Mais quelle pauvreté intellectuelle.

 

Mais certains te diront que c'est plus grave 89 fachos à l'assemble et ça passera tout seul. Tu peux leur manquer de respect cracher sur leur famille c'est des fachos donc ça mérite.

La bien pensance est partout même dans une monde aussi noble que le sport. C'est plus le meilleur doit gagner mais le plus bankable doit gagner.

L'atmosphère actuelle est d'une tristesse et d'une médiocrité absolue.  ET ça a commencé par la décision d'une gouvernement Britannique (nouveau temple de la bien pensance à géométrie variable) d'exclure les joueurs Russes, sans aucune possibilité d'y participer sous bannière neutre par exemple)

Edited by papapoupa31
Link to comment
Share on other sites

Le 30/06/2022 à 16:21, La_Pulga a dit :

Le discours nostalgique sur l'Algérie française applaudi par une très large majorité de députés était vraiment extraordinaire !

Vraiment les hommes politiques Français c'est du très haut niveau, des vrais sacs a m****...

 

Mais c'est quoi cette fausse indignation. Il a insulté personne et a parlé de son passé personnel. Il a fait un discours très correct les 95% du reste en souhaitant une France unie et les députés se collent à cette phrase comme des mouches à m****. Ca prouve le réel soucis de plus rien pouvoir dire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, papapoupa31 a dit :

'a une propagande dans le monde des médias et donc du sport

Une propagande sur quel thème ?

Parce que le terme "les médias " quand tu vois le spectre politique des différents acteurs juste en presse traditionnelle par exemple, c'est tellement large que même si t'as des idées sur une radio ou chaine de tv tu trouve une offre inverse sur l'autre donc...

il y a 59 minutes, papapoupa31 a dit :

noble que le sport.

C'est un grand débat mdr

il y a 59 minutes, papapoupa31 a dit :

bien pensance

 

Question 1er degré !

 

ça veut dire quoi la "bien pensance" ?

Vrai question je l'utilise pas parce que je sais pas ce que ça englobe, tu regarde sur les définitions c'est pas bien expliqué mais par les gens qui l'utilise c'est peut-être plus clair.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que le terme bien-pensance concerne des avis qui ne font pas de vague, accepté par ceux qui ont la parole majoritaire (les médias globalement), concernant des sujets à débat.

Par exemple, l'immigration de masse. L'idée admise est que c'est bien, si tu vas dans ce sens c'est ok.
Si tu commences à remettre en cause cette idée, tu te fais traiter de facho, et les médias (terme qui n'a plus aucun sens aujourd'hui)  tombent dans l'hystérie.

Edited by sinestro
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, sinestro a dit :

accepté par ceux qui ont la parole majoritaire (les médias globalement),

Ba c'est un peu ce que j'écris plus haut, les médias c'est trop vague comme terme tu prends le figaro valeur actuelle C news je pense pas qu'il "accepte" cette idée mais c'est pourtant des médias et avec une bonne audience.

il y a 7 minutes, sinestro a dit :

Par exemple, l'immigration de masse. L'idée admise est que c'est bien, si tu vas dans ce sens c'est ok.
Si tu commences à remettre en cause cette idée, tu te fais traiter de facho, et les médias (terme qui n'a plus aucun sens aujourd'hui)  tombent dans l'hystérie.

Justement cette remise en cause de l'immigration et même pas de "masse" d'ailleurs à une bonne tribune dans les médias que je cite plus haut.

 

 

C'est pour ça que le terme bien-pensance est flou pour moi...

 

Les termes pour essayer de simplifier les idées et ranger les gens par groupe et souvent discréditer les idées avec je pense détériore vraiment les débat.

 

Bien pensance/woke/islamo-gauchiste pour un côté Facho Nazi pétainiste pour l'un ça rends stérile toutes discussions en quelque mot.

 

Et comme dis par quelqu'un plus haut Twitter à je pense pas mal contribuer à cette polarité il n'y a que les avis les plus extrêmes qui émerges d'un sens comme de l'autre, sans parler des manipulations d'opinions de pays étranger...

Alors quand tu vois des journalistes prendre des top twitter et en faire des sujets pour ne pas être en retard sur "l'info" tu comprends ou commence le problème.

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, ArseneFc a dit :

Une propagande sur quel thème ?

Parce que le terme "les médias " quand tu vois le spectre politique des différents acteurs juste en presse traditionnelle par exemple, c'est tellement large que même si t'as des idées sur une radio ou chaine de tv tu trouve une offre inverse sur l'autre donc...

C'est un grand débat mdr

 

Question 1er degré !

 

ça veut dire quoi la "bien pensance" ?

Vrai question je l'utilise pas parce que je sais pas ce que ça englobe, tu regarde sur les définitions c'est pas bien expliqué mais par les gens qui l'utilise c'est peut-être plus clair.

 

 

La bien pensance c'est traiter un sujet avec un angle démagogique et non objectif, en pensant d'abord à l'impact de l'idée sur une population plutôt que de la véracité de l'idée en elle même, j'ai vu des gens devenir fan de Jabeur car Tunisienne et dans un pays ou le Tennis et le sport pour les femmes est à développer contre une femme née Russe mais ayant quitter le pays. Ca reste deux êtres humains à deux doigts de toucher leur rêve c'est tout, la politique c'est en dehors du sport.

Ca me rappelle le vol de la coupe du monde de Rugby de 1995, pour le bien de l'AFS après la fin de l'apartheid, la compétition a été truqué pour la victoire de l'AFS, la question et es ce que le sport doit être politique, je ne le pense pas. Même si ça peut être bénéfique à une population.

 

Il y a clairement une mouvance dans les médias (de manière générale) et chez les jeunes (avec les réseaux) à vivre dans un circuit fermé, et donc à développer des idées prenant de l'importance, certaines très bonnes comme la lutte pour l'écologie (restera à changer les habitudes et pas acherter le dernier iphone chaque année mais ça arrivera avec le temps), certaines assez critiquables comme la mode Woke ou il est question de censure d'oeuvres passés, de pugilat contre des personnes ayant des avis divergents, bref du vrai fascisme pour le coup caché sous la notion de progressisme.

Edited by papapoupa31
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, papapoupa31 a dit :

La bien pensance c'est traiter un sujet avec un angle démagogique et non objectif, en pensant d'abord à l'impact de l'idée sur une population plutôt que de la véracité de l'idée en elle même

Je vois ce que tu veux dire par la mais j’appellerais ça de la manipulation surtout que cette définition j'ai l'impression que tu peux l'attribuer à l'autre bord politique aussi.

 

il y a 10 minutes, papapoupa31 a dit :

'ai vu des gens devenir fan de Jabeur car Tunisienne et dans un pays ou le Tennis et le sport pour les femmes est à développer contre une femme née Russe mais ayant quitter le pays. Ca reste deux êtres humains à deux doigts de toucher leur rêve c'est tout, la politique c'est en dehors du sport.

Oui j'ai lu ton exemple hier après ou t'as vu l'info ? si c'est par un journalisme c'est de l'idiotie pur et tu ne dois pas prendre parti, après si c'est sur twitter... no comment mdr

 

Par contre ya un truc qui depuis le début du conflit me pose problème ou à minima je ne comprends pas : c'est le renvoi des athlètes et équipes Russes des compét.

Si quelqu'un sait ou à une idée de la raison je suis partant pour avoir une explication.

il y a 15 minutes, papapoupa31 a dit :

Il y a clairement une mouvance dans les médias (de manière générale) et chez les jeunes (avec les réseaux) à vivre dans un circuit fermé, et donc à développer des idées prenant de l'importance, certaines très bonnes comme la lutte pour l'écologie (restera à changer les habitudes et pas acherter le dernier iphone chaque année mais ça arrivera avec le temps), certaines assez critiquables comme la mode Woke ou il est question de censure d'oeuvres passés, de pugilat contre des personnes ayant des avis divergents, bref du vrai fascisme pour le coup caché sous la notion de progressisme.

 

La dessus je suis d'accord les algorithmes des RS t’empêche de te confronter à des idées contradictoires aux tiennes et donc te remettre en question, si les sociétés modifie déjà cette aspect on aurait moins de polarité dessus je pense.

 

Pour la censure des œuvres en grande partie j'ai l'impression que ça vient des entreprises ou elle même de peur de ce prendre un bad buzz dès qu'ils voient l'ombre du TT twitter c'est terminé.

Sauf que twitter c'est pas la vie mais que ça influence trop celle-ci justement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, ArseneFc a dit :

Ba c'est un peu ce que j'écris plus haut, les médias c'est trop vague comme terme tu prends le figaro valeur actuelle C news je pense pas qu'il "accepte" cette idée mais c'est pourtant des médias et avec une bonne audience.

Justement cette remise en cause de l'immigration et même pas de "masse" d'ailleurs à une bonne tribune dans les médias que je cite plus haut.

 

 

C'est pour ça que le terme bien-pensance est flou pour moi...

 

Les termes pour essayer de simplifier les idées et ranger les gens par groupe et souvent discréditer les idées avec je pense détériore vraiment les débat.

 

Bien pensance/woke/islamo-gauchiste pour un côté Facho Nazi pétainiste pour l'un ça rends stérile toutes discussions en quelque mot.

 

Et comme dis par quelqu'un plus haut Twitter à je pense pas mal contribuer à cette polarité il n'y a que les avis les plus extrêmes qui émerges d'un sens comme de l'autre, sans parler des manipulations d'opinions de pays étranger...

Alors quand tu vois des journalistes prendre des top twitter et en faire des sujets pour ne pas être en retard sur "l'info" tu comprends ou commence le problème.


Oui et non, pour l'immigration, c'est assez récent ce "franc-parler" sur le sujet.
Notamment quand on a vu aux élections que ce sujet était important pour les français.

Et concernant les médias que tu cites, ils restent très minoritaires pour les français comparé à la totalité des médias existants.

Comme le dit papapoupa, tu peux prendre d'autres sujets comme l'écologie. A peu près l'ensemble des médias sont pour l'écologie, sinon tu te fais traiter de climato-sceptiques. Tu peux prendre d'autres sujets comme l'Union Européenne

Mais d'une certaine façon, oui, la bien-pensance existe aussi dans l'autre camps.
Si tu dis que t'es vegan, tu vas perdre en crédibilité immédiatement, et potentiellement te faire catégoriser de gauchiste (même si je pense que cela sera moins fréquent, car le camps de droite/extrême droite est moins friand de ce procédé vu qu'il se le prend tout le temps).
 

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, sinestro a dit :


Oui et non, pour l'immigration, c'est assez récent ce "franc-parler" sur le sujet.
Notamment quand on a vu aux élections que ce sujet était important pour les français.

Et concernant les médias que tu cites, ils restent très minoritaires pour les français comparé à la totalité des médias existants.

Comme le dit papapoupa, tu peux prendre d'autres sujets comme l'écologie. A peu près l'ensemble des médias sont pour l'écologie, sinon tu te fais traiter de climato-sceptiques. Tu peux prendre d'autres sujets comme l'Union Européenne

Mais d'une certaine façon, oui, la bien-pensance existe aussi dans l'autre camps.
Si tu dis que t'es vegan, tu vas perdre en crédibilité immédiatement, et potentiellement te faire catégoriser de gauchiste (même si je pense que cela sera moins fréquent, car le camps de droite/extrême droite est moins friand de ce procédé vu qu'il se le prend tout le temps).
 


La chasse à l’islamogauchisme c’est une forme de bienpensance aussi. Une idée un peu en dehors de ce que certain on définit comme le ‘cercle de la raison’ (ici Cnews, figaro, Marianne et autre) et ça part en invective et en attaque personnel. 
 

Le problème est assez symétrique: se baser sur les phrases choques souvent coupées, jamais essayer de représenter l’argument de manière honnête, passer très vite des idées à la personne, souvent en fonctions de caractéristiques externes.   
 

On a vu cela après le nomination du ministre de l’éducation dernièrement. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Saha a dit :


La chasse à l’islamogauchisme c’est une forme de bienpensance aussi. Une idée un peu en dehors de ce que certain on définit comme le ‘cercle de la raison’ (ici Cnews, figaro, Marianne et autre) et ça part en invective et en attaque personnel. 
 

Le problème est assez symétrique: se baser sur les phrases choques souvent coupées, jamais essayer de représenter l’argument de manière honnête, passer très vite des idées à la personne, souvent en fonctions de caractéristiques externes.   
 

On a vu cela après le nomination du ministre de l’éducation dernièrement. 

 

Je l'ai moins vu dans ce camp là mais oui, je suis d'accord.

 

De base, je voulais essayer d'aider à mieux définir la bien-pensance.

 

Je pense que du coup, on peut définir ça comme étant "une idée/idéologie pensée en majorité par un groupe de personnes, qui, lorsqu'elle se voit remise en cause, partiellement ou en totalité, voit son opposant se faire déformer ses propos, couper la parole, subir des attaques et enfin catégoriser"

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, sinestro a dit :

Notamment quand on a vu aux élections que ce sujet était important pour les français.

 

Comment quantifier que ce soit vraiment un sujet important pour les Français ?

Franchement ça part tout le temps des politiques et relayer des les débats tv et radio, mais tu vois pas les gens descendre dans la rue pour parler d'immigration, plus de pourvoir d'achat par contre.

Link to comment
Share on other sites

 

il y a 45 minutes, ArseneFc a dit :

 

Comment quantifier que ce soit vraiment un sujet important pour les Français ?

Franchement ça part tout le temps des politiques et relayer des les débats tv et radio, mais tu vois pas les gens descendre dans la rue pour parler d'immigration, plus de pourvoir d'achat par contre.

 Les sondages par exemple : https://www.ipsos.com/fr-fr/presidentielle-2022/presidentielle-2022-enquete-thematique-immigration
https://www.cnews.fr/france/2022-06-23/sondage-65-des-francais-estiment-quil-y-trop-dimmigration-en-france-1233668

 

Après, je dis pas qu'il y a forcément un problème à ce niveau-là. Mais c'est un sujet important dans la société française, ça je pense pouvoir le dire avec "presque" une certitude.

 

Et oui, le pouvoir d'achat est un sujet plus important, évidemment, puisque ça impacte plus directement les gens, mais si les gens ne descendent pas dans la rue, ça ne veut pas dire que les français n'accordent pas de l'importance au reste.
 

Edited by sinestro
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..