Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker !

Le Lancelot

Membre
  • Posts

    656
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

Le Lancelot last won the day on December 7 2020

Le Lancelot had the most liked content!

Reputation

518

About Le Lancelot

  • Birthday 01/10/1993

Profile Information

  • Club
    Swansea
  • Location
    Bruxelles

Recent Profile Visitors

4808 profile views
  1. Comme je disais, selon moi, on ne peut pas accuser les joueurs dans un contexte ou l'équipe entière est nulle et ou seul 2-3 joueurs font un job "correct". Si cette situation existe et s'empire depuis autant d'année, c'est bien à causse de l'entreprise et donc de ses dirigeants et du coach qu'ils ont choisi. Choisi pourquoi, bonne question...et j'ai mon petit avis sur le sujet : Arteta était un gars connu et validé par la communauté de "supporters" , il a une bonne tète, il rappelle vite fais le dernier moment de l'histoire du club ou il y avait encore des bribes d'espoir et surtout, et ça je n'ai malheureusement pas de preuves donc ce ne sera que mon avis de terrien et oui ça ne vaut pas grand chose : c'est un mec qui ne fait pas de vague au sein de l'institution, c'est un bon manager dans le sens ou il ne se pose pas de questions et qu'il fait ce qu'on lui demande gentiment. Je devine son manque de courage évident dans les compositions qu'il aligne chaque semaine, dans sa communication aussi, on dirait qu'il dit toujours la même chose, qu'il est constamment sur la même émotion, qu'il reste sur sa philosophie de "non jeu et de non plaisir" parce que oui j'ai le sentiment que ces joueurs ne prennent aucun plaisir et font n'importe quoi ... le gars il a appris quoi avec Pep Guardiola concrètement ? Tant dans la communication, dans le coaching que dans le jeux il n'y a rien de Pep Guardiola chez lui. Mist.Gun toi tu nous dis qu'il n'y a pas de comparaison avec les joueurs de Tottenham car tu dis "Bellerin, Holding, Xhaka sont faibles défensivement et défendent en reculant" : ok je veux bien, mais à qui ils le doivent de devenir chaque année plus faible défensivement depuis leurs arrivées au club ? Bon Holding vient de Bolton donc on peut excuser son soi-disant "manque de talent" mais comment tu expliques qu'un gars comme Bellerin qui avait une cote ENORME de 2015 à 2017 soit devenu un footballeur médiocre ? Comment explique tu que Xhaka et Kolasinac, des références en Bundesliga, aient pu perdre toute capacité à défendre correctement en l'espace de 3 ans ? C'est parce qu'ils ne sont, encore une fois par le plus grand des hasards, pas au niveau du trop grand Arsenal ? Vous pensez sincèrement qu'un Gabriel ou qu'un Tierney ne seront pas eux aussi épargné par une baisse de niveau ? Vous voulez vraiment en reparler en 2022 si ils sont toujours au club, vous tenez à oublier pour eux aussi et à les traiter de fraudes d'ici quelques années ? C'est logique, si l'entreprise est mauvaise et n'a aucun esprit de compétition, elle est vouée à rentrer dans un engrenage malsain ou son personnel ne cherche ni à s'améliorer, ni à lutter contre la concurrence, ni à produire un effort : je remarque ça chaque jour dans la boite dans laquelle je travaille, la hiérarchie est loin, très loin, le laxisme est partout et permanent au sein du personnel et les objectifs sont pratiquement inexistants : résultat les chiffres sont insignifiants, le personnel n'a plus aucune ambition et malgré l'engagement de nouveaux employés, ils rentrent très vite dans la spirale du "faire le minimum pour de toute manière avoir un salaire et une zone de confort" et ainsi va la vie, tout le monde est satisfait est pas grave si rien n'évolue, si on régresse. C'est ce qu'il se passe selon moi à Arsenal, on à un milliardaire républicain qui ne connaît rien au football, qui gère probablement le club par téléphone et qui donne des fonds sans vraiment comprendre ni savoir ou ils vont, tant qu'il sait que ça lui fera une belle marge de bénéfices (c'est grossier, mais c'est volontaire) Ensuite une direction sportive qui va mettre cet argent dans des recrues que je qualifierais de "recrues de copinage", c'est à dire des joueurs venant de leurs réseaux de potes agents (salut les brésiliens !) , des joueurs recrutés pour la plupart sans la moindre cohérence sportive derrière, simplement pour que la direction puisse toucher une grosse prime à la signature. Ensuite les recrues bling bling, là aussi recruté sans la moindre réflexion derrière : des Lacazette, Aubameyang, Partey, Pepe...des gars recrutés pour finalement être associé entre eux alors qu'ils ne sont pas compatibles ou alors jamais mis dans des bonnes conditions pour être performant. Ces joueurs, ces "Stars", eux ils ne sont pas recrutés dans une logique de performance sportives mais pour rassurer les supporters à CONTINUER DE CONSOMMER Arsenal (goodies, abonnement télévision, équipements sportifs...) car ils donnent l'illusion que le club est toujours compétitif et ambitieux. Je n'ai pas vu ce genre de plan de recrutement avec le Liverpool de Klopp ou avec le Chelsea de Lampard : d'un coté l'allemand et son équipe ont recruté de bons joueurs pour les faire tous progresser (Fabinho, Van Dijk, Salah, Mané étaient très loin d'être les valeurs sures qu'on connaît aujourd'hui) et de l'autre on à Lampard qui, soutenu par son board, à fait un mercato 5 étoiles pour créer une vraie nouvelle dynamique globale. Arsenal n'a jamais été aussi pathétique qu'avec ces recrutements qui étaient censé redorer le blason et permettre au club de se battre à nouveau pour la Champion's League...pourquoi, parce que ces joueurs mondialement reconnu sont tout bêtement nuls ? Je ne pense pas. Parce qu'ils partagent l'affiche avec des joueurs nuls déjà au club ? Je ne pense pas non plus, justement les bonnes recrues sont censés dynamiser des effectifs et le bonifier, ce n'est pas logique de dépenser des millions pour que les meilleurs se mettent au niveau des faibles. Donc la faute à qui ? à Hector Bellerin et à Robert Holding ? Les dirigeants sont malins, chaque années ils vont acheter un joueur clinquant pour une somme astronomique afin d'anesthésier la fanbase et tout roule comme prévu pour eux : les gens continuent de consommer, d'acheter, le club n'a pas le moindre projet sportif cohérent mais tout va bien car à la fin c'est Bellerin ou Xhaka ou Holding ou Luiz ou Mustafi ou je ne sais pas qui qui paient l'addition du naufrage. En attendant le club continue de se faire de l'argent, de jouir de son statut d'icone des 2000's, de se permettre d'être une coquille vide car de toute façon des gens seront encore là pour consommer demain, dans un an, dans dix ans : regardez le topic maillot, les gens sont toujours présent pour remplir les poches du club, avec où sans résultats. Avec ou sans résultats le Emirates Tour restera l'une des attraction touristique les plus prisée de Londres. Avec ou sans résultat le nom Arsenal sera toujours dans le haut du panier pour les droits Télé. Wenger était pour moi le dernier pilier de ce club, le dernier rempart contre le cynisme capitaliste total, maintenant c'est terminé, le club est géré comme un vulgaire musée/boutique attrape touriste de bas étage et n'a plus la moindre philosophie, n'a plus la moindre identité, il n'est là que dans un but d'entreprise et ça me peine de constater qu'encore aujourd'hui vous n'acceptez pas de voir que le club a bien changé depuis le départ de l'alsacien.
  2. Je lisais les réactions sur le topic de Rob Holding...oui la recherche de bouc émissaire parmi les joueurs est toujours d'actualité sur ce forum...comme si on parlait de la défaite d'un club du calibre du Bayern ou du Réal capable de perdre uniquement a causse d'une erreur individuelle...oui sur ce forum on pense encore que la défaite dépend de la titularisation de Mustafi ou de Rob Holding, de celle d'El Nenny ou de Xhaka...et non ce n'est pas une blague ! Oui Holding est devenu une "chèvre" alors qu'il avait un potentiel intéressant , comme Bellerin, comme Xhaka, comme Kolasinac, comme un tel, comme les autres qui, bientôt certainement, rejoindront le grand cercle des joueurs à bannir d'urgence car ils fragilisent soit disant l'effectif... Car oui il n'y a pas de raisons que ces joueurs, prenons en exemple un Tierney ou un Partey, qui font l'unanimité aujourd'hui, ne suivent pas la même trajectoire que tout les autres joueurs qui, comme par hasard, se sont tous pour la plupart révélé trop nul pour le si grand Arsenal... Quel plaisanterie sérieux... regardez en arrière, pratiquement aucun joueur n'a été au niveau plus de deux ans dans ce club, pratiquement aucun joueur passé par Arsenal lors de ces dernières années ne s'est relevé meilleur ailleurs, pratiquement aucun joueur n'a passé un gap à Arsenal ces dernières années : ils régressent tous systématiquement, c'est un cimetière de talent. Arteta n'est pas un bon coach : il a remporté une belle FA et je ne vais pas retirer le très très joli parcours du club en cup, mais concrètement, hormis ce bel exploit, son Arsenal est absolument grotesque et lamentable ! Pire encore que celui d'Emery, une prouesse ! Et là après une énième défaite qui remet Arsenal à sa place, ça vient encore chouiner sur le fait que Holding est pire que Mustafi...mais non sans déconner ? Et demain ça va réclamer Maitland Niles à la place de Bellerin, ensuite Kolasinac à la place de Saka, et Sokratis à la palce de Luiz, et ensuite l'inverse, ensuite un retour au 4-3-3, ensuite un retour au 3-5-2, et ainsi de suite : comme si ça changeait quelque chose plus de 2 mois sérieusement, comme si ça changeait quoi que ce soit dans le fond ? Ce n'est pas Holding le nul, ce n'est pas Xhaka l'horrible : c'est Arteta le mauvais coach mis en place par Arsenal le mauvais club. Car oui ce club est profondément mauvais , sa communication est toujours aussi désastreuse...le résultat dans le contenu est pathétique tant au niveau de l'esthétique que du résultat, ce n'est ni beau ni efficace...et c'est surtout pire que sous Emery ou qu'à la fin du règne de Wenger. L'équipe est d'une rare laideur et on peut se poser la question de qu'est ce qui se dit concrètement dans le vestiaire et qu'est ce qui se fait à l'entrainement car c'est juste pas croyable : des mecs comme Cech,Luiz et Willian qui étaient des gagnants à Chelsea se sont transformé en loques alors qu'a coté, un Thiago Silva ou un Giroud coté blues continuent de se battre comme des chiens alors qu'ils n'ont clairement pas une longue carrière prévue à Stamford Bridge...pourquoi ? Parce que le gentil Arsenal n'a pas de chance ? Une direction d'imposteur et aux manettes de ce club et chaque année, ils font sombrer un peu plus le club, avec leurs mensonges et leurs transferts poudre aux yeux bidon et clinquant qui n'ont pas la moindre cohérence sportive. en l'espace de 5 ans le club est passé de top 4 à 16 eme place et pourtant vous, la fanbase, faites encore de la critique envers individu comme à la fin de règne de Wenger, où cette pratique avait encore un minimum de légitimité car l'équipe tournait encore relativement bien...aujourd'hui, Arsenal 15 eme, équipe la plus dégeulasse de Premier League, vous choisissez encore des boucs émissaires pour justifier sa déchéance ? Vous trouvez sincèrement que des clubs comme West-Ham, Everton, Southampton, Aston Villa , Wolverhampton on un meilleur effectif que vous ? Vous pensez sincèrement que Dier est meilleur que Rob Holding ? Que Hobjberg est meilleur que Xhaka ? Que Aurier est meilleur que Bellerin ? Dans une réalité alternative ça aurait été tellement drôle de voir de voir ces joueurs ou encore des Salah, des Jota, des Kane signer à Arsenal et devenir des navets ...comme par hasard toujours... bien entendu. Bref je ne dis pas : bien sur que dans le lot des mecs sont vraiment devenu nuls, mais posez vous les bonnes questions : étaient-ils des fraudes de base ou sont ils devenu ce qu'ils sont parce que ce club n'a aucune ambition, aucun coaching de qualité, pas de bonne préparation, aucun plan, aucune stratégie, aucune philosophie, aucune âme et que c'est juste un club qui a perdu toute identité, un club qui n'est plus qu'une attraction touristique et un vulgaire sous traitant d'Adidas pour revendre une gamme de survêtements trop stylés aux quatre coins du monde... moi je pense la question elle est vite répondue. Mourinho fait un travail de fou chez les Spurs, faut le reconnaître, et c'est pas demain la veille qu'un tel bonhomme viendra insuffler un peu de vie chez Kroenke Sports Enterprises. bisous, n'oubliez pas d'aller pleurer de la nullité de Xhaka ou de Bellerin où d'un autre lors de la prochaine défaite... c'est clairement eux les responsables de la déchéance de ce club.
  3. Je trouve dommage que tu lui réponds comme ça Hamza, tu réponds sur la défensive comme si il avait piqué ton orgueil alors que je ne trouvais pas le post de Nujabes particulièrement bête ou méchant : au contraire il avance des arguments plutôt intéressants qui pourraient être la base d'un débat avec toi qui semble avoir une opinion bien ancrée. Dans la vie, j'ai à un moment été tenté par la religion musulmane, et malheureusement c'est des attitudes comme celle que j'interprète à travers ta réponse à Nujabes, Hamza , qui ont fait que je n'ai pas pu aller jusqu'au bout : un manque d'humilité et d'ouverture chez une partie de la communauté qui m'a beaucoup refroidi, dès que je posais quelques questions ça me bouffait littéralement comme si j'étais trop stupide pour comprendre quoi que ce soit , ainsi qu'un certain élitisme que je trouvais, selon ma sensibilité, incompatible avec ma conception d'un Dieu miséricordieux. (j'insiste sur ma conception et je demande pardon à Dieu si je suis dans l'erreur) Tu comprends pas ? Normal faut parler arabe ( ? ), tu comprends toujours pas ? Normal faut écouter tel savant. Tu comprends toujours pas ? Bizarre parce que nous sommes dans la vérité et toi dans le mensonge. L'islam a énormément changé en occident, les grands me racontent parfois des histoires : celles d'un passé ou les oulémas d'Arabie, du Qatar,d'Egypte,du Pakistan et tout ces "savants" n'existaient pas ou n'avaient de l'influence que sur des communautés rigoristes très minoritaires, un temps pas si lointain ou la religion avait une dimension spirituelle plus importante et plus personnelle, plus intime et surtout plus humble envers le créateur et sa création (musulmans et non-musulmans). L'avènement des réseaux sociaux a tout changé, et une certaine lecture rigoriste de la sunnah, imposé par les très nobles et pas du tout critiquables familles au pouvoir au Moyen-Orient ,(ceux qui détruisent les vestiges de l'époque du prophète en transformant la Mecque en zone commerciale entre autre...pour combattre l'idolatrie lol) Est devenu une nouvelle norme indiscutable...mais à part ça Hamza, rien n'a changé, le pouvoir n'a rien à voir avec l'évolution de la pensée musulmane moderne. Je pourrais tout déconstruire de A à Z, "pseudo islam politique"... Vraiment Hamza ? Tu sais être musulman ne t'empêche pas d'être un minimum lucide sur les enjeux géopolitique du Moyen-Orient en Occident et de son influence sur la communauté sunnite , être musulman ne t'empêche pas d'avoir ta propre opinions sur les dizaines d'écoles coraniques et sur leurs savants dont certains ont des méthodes et des discours très discutables (je rappelle que ce sont des hommes) , être musulman ne t'empêche pas d'ouvrir les yeux sur une partie de la oumma qui a des ambitions clairement belliqueuse et politique et qui contribue grandement à créer un sentiment de peur et de marginalisation qui favorise de ce fait la progression de l'extrême droite ET la discrimination des musulmans au quotidien ...les musulmans n'ont clairement aucun intérêt à fermer les yeux sur ce qu'il se passe ici. Après si toi tu crois en l'histoire des méchants anciens colons qui en veulent gratuitement aux européens musulmans (une opinion validé par le média Qatari entre autre) et que la Oumma est irréprochable et qu'aucun de ses acteurs importants n'a d'ambitions politiques, tant mieux (ou tanpis) pour toi. "oui mais les musulmans sont des victimes dans le monde entier...Palestine, Chine, Birmanie...donc normal qu'il y ai séparatisme et vendetta" ça aussi je l'entend pratiquement tout les jours, comme si des milliers de minorités non musulmanes n'étaient pas victimes aussi d'injustice à travers le monde... Les communautaristes de tout bord prennent l'ascendant sur les esprits faibles, et si il n'y a pas de remises en question, ça finira par mal tourner. J'espère que ce post ne te fera pas trop mal de tète, je n'ai rien contre toi mais je suis particulièrement déçu : sur ce que Dieu t'accompagne. bonne nuit.
  4. Non c'est la gestion intégrale de ce club le problème. Recrute qui tu veux ça ne changera rien. Ça fait des années que je le dis : ce ne sont pas les recrues qui sauveront ce club. Arsenal est mourant depuis presque 5 ans, il ne ressemble plus à rien du tout, ce n'est plus du football,c'est 11 panneaux publicitaires qui gesticulent sur une pelouse et qui n'ont aucun projet. Zéro âme, zéro alchimie, zéro passion,zéro cohérence tactique,zéro sympathie, ça ne ressemble à rien de vivant, ça n'a rien d'organique... et encore une fois la majorité du forum guidé par ses membres influents pseudo "expert" s'est emballé pour rien pour le "nouveau" Guardiola et ses recrues. Même moi ils ont presque failli m'avoir alors que je suis très sceptique depuis le licenciement d'Unai et que je n'ai jamais vraiment sincèrement cru en la révolution Arteta. Quel destin tragique...
  5. Voila on y est, c'est la première fois de ma vie que l'annonce d'une nouvelle console de salon signé Sony ne provoque en moi aucun émoi, le relativement décevant catalogue PS4 et les nouvelles méthodes employées par les studios auront eu raison de mon amour pour la PlayStation. -Déjà au niveau des jeux "de lancement" je suis globalement déçu avec le retour de licences qui ne m'intéressent pas (Ratchet et Clank, Resident Evil où encore la suite d'Horizon Zero Dawn que je considère être le jeux en monde ouvert le plus surcoté de cette génération de console) et divers jeux indés / remastered / cross plateforme qui auraient très bien pu se contenter de sortir sur le système actuel (mais bon ça c'est inhérents à chaque lancement de console) -Rockstar Games est le studio qui m'intéresse le plus et malheureusement ils ont fait un bien joli bad buzz en annonçant... GTA 5 sur next gen (pas une blague, c'est la troisième fois qu'ils sortent le jeux sur trois générations de consoles différente) Ce studio totalement atypique semble tomber à la ramasse depuis la sortie de Red Dead 2 (probablement le meilleur jeux de la PS4) et je suis content que les gens réagissent aussi violemment à cette annonce foutage de gueule. Aussi, Dan Houser, le charismatique scénariste et cofondateur de Rockstar, a quitté le studio, et ça n'augure rien de bon pour leur(s) future(s) productions sur cette génération de consoles. -Le gap graphique entre la PS4 et la PS5 me laisse bien perplexe pour le moment...Quand on voyait des Motorstorm, Gran Turismo 5, Uncharted à l'époque de la sortie de la PS3, c'était une révolution par rapport à la PS2. La PS4 aussi à son annonce à vendu beaucoup de rêve (graphiquement parlant) avec Killzone Shadow Fall et The Order 1886 par exemple. Là franchement j'ai ressenti aucune claque d'entré : c'est un poil plus beau que de la PS4 mais pas encore de quoi s'affoler (hormis peut-être le Ratchet et Clank qui semble se rapprocher de ce que fait Pixar par exemple, c'est assez impressionnant mais j'attend du gameplay pour vraiment y croire) -J'aime bien la licence Gran Turismo mais ce que j'ai vu ne m'inspire aucune confiance. Bref je ne compte pas me ruer dessus la première année en tout cas, j'attendrai les annonces du prochain jeux Rockstar, du prochain God Of War où du prochain Bioshock pour vraiment me faire un avis avant de passer à la caisse car pour le moment, rien ne justifie pour moi l'achat d'une tel console et je reste très déçu de la génération PlayStation 4 (jamais j'ai autant passé de temps sur Fifa que sur cette génération...c'est dire).
  6. Happy Birthday Kieran Tierney me semblait plus adéquat et poli que HB TK (ça ne ressemble pas à un communiqué de presse de mon point de vue) Mais de la part d'un homme aussi ... simple ? (c'est le mot le plus joli pour dire ce que je pense de toi) je ne suis pas surpris que tu aimes. Sur ce la flicaille tu peux aller voir ailleurs si j'y suis. TY GB
  7. Si je reçois ce genre de message pour mon anniversaire je ne prend même pas la peine de répondre. HB KT ... ils sont vraiment sérieux à la com ?
  8. Un maillot blanc qui semble maculé de sang pour Arsenal, club situé à Londres, ville devenu tristement célèbre ces dernières années pour les attaques au couteaux qui se multiplient (90 morts dans la capitale britannique en 2019 d'après " Le Monde "). C'est assez ironique, presque de l'humour noir involontaire. On pourrait croire à un fake tellement c'est gros, mais j'en doute en cette période de l'année. On risque de voir des jeux de maillots toujours plus " étranges " avec le temps, surtout pour les clubs comme Arsenal qui vendent beaucoup (comme le home kit de Chelsea où le away de Manchester United cette saison) en raison de la lutte contre les contrefaçons. Les designs classiques risque bientôt de ne concerner exclusivement que les maillots d'entraînement où les maillots commémoratif. (À l'instar du "fourth kit" de Chelsea cette saison, très sobre et retro, qui célébrait les 50 ans de leur titre de 1970. Il fut utilisé lors d'un match de FA cup en janvier) Edit : voici un nouveau visuel apparemment plus proche de la réalité, on s'éloigne des "taches de sang" pour se rapprocher d'un rendu "marbre" et le logo adopte la couleur des bandes et du sponsor. Je suis curieusement emballé par l'idée, bien plus que par un simple maillot blanc et j'ai hâte de connaitre l'histoire d'Adidas pour justifier ce design aussi audacieux .
  9. Pour la petite anecdote : le blanc et le bordeaux ont été utilisé sur le away kit de la saison 2007-2008 en hommage au carrelage mural de la station de métro Arsenal situé non loin d'Highbury et de l'Emirates. (chaque station possédant plus au moins son "carrelage" unique) Herbert Chapman voulait absolument que la station la plus proche du stade, Gillespie Road, change son nom en Arsenal pour rendre la localisation du club plus accessible pour les supporters et pour vraiment signifier la présence du club dans le quartier, c'est d'ailleurs la seule station de métro à Londres qui a son nom hérité du club de football local : la station la plus proche de Chelsea par exemple se nomme toujours Fulham Broadway et celle de Tottenham Seven Sisters ...qui en plus n'est pas si proche que ça du stade vu qu'il faut environs 30 minutes à pied et 10 minutes en bus supplémentaire pour rejoindre l'antre des Spurs. La station Arsenal a vraiment été bénéfique au club, d'ou l'hommage. Encore aujourd'hui l'Emirates est le stade le plus facile d'accès de la capitale pour les touristes grâce à cette station : que tu sois à Picadilly Circus , King's Cross St Pancras où Leicester Square (soit trois pôles incontournables du centre de la ville pour les touristes) tu peux prendre la Picadilly Line et arriver à la station Arsenal en trajet direct sans jamais avoir à changer de ligne en une dizaine de minutes. Alors oui je sais que la station Arsenal est un peu vieillotte et qu'il y a une station plus proche du stade actuel : Holloway Road (aussi sur la Picadilly Line) mais je conseillerais toujours aux curieux et aux fans du club de descendre une station plus loin, à Arsenal. Pourquoi ? Et bien parce que quand tu sors d'Holloway Road tu arrives dans un quartier assez grouillant et agité qui ne met pas vraiment les charmes d'Islington en valeur, en descendant à Arsenal par contre, l'atmosphère est autre, très calme, apaisante : on est que quelques rues plus loin de l'agitation d'Holloway et pourtant on à l'impression de ne plus être dans le même Londres : ici il n'y a que de charmantes résidences victoriennes, des cerisiers, quelques locaux qui promènent leurs chiens. Pas vraiment de commerces, ni d'attractions majeurs hormis les restes de feu Highbury et le site de Drayton Park où trône l'actuel enceinte des gunners , mais vraiment une atmosphère village, une ambiance "vieux Londres" qui personnellement m'a réjouis : baladez vous une petite demi-heure entre la station de métro, l'ancien stade et l'Emirates quand vous passez à Islington, c'est plus intéressant je crois que de descendre à Holloway Road et de longer la pas très jolie Hornsey Road pour vous ruer directement à l'Armoury. Pour en revenir au nouveau maillot away , j'avoue être un peu déçu et je préfère la version proposée par Nike avec les détails or, l'écriture subliminale et les chaussettes rayées : chez Adidas on dirait un simple kit d'entrainement, c'est assez ennuyeux. Dommage, surtout après le Away 2019-2020 inspiration bruised banana qui était génial.
  10. Sa femme et agent doit avoir une certaine dose de vitamine D et Londres est géographiquement trop proche du cercle polaire pour cette personne qui semble particulièrement bienveillante. Icardi et Arsenal pour moi ça sent le mauvais plan, il a même pas l'air d'avoir un semblant de libre arbitre le pauvre ça fait froid dans le dos.
  11. Deuxième home kit d'Adidas et encore une belle création, peut-être pas aussi marquant que le home de cette saison mais chouette design en tout cas, j'aime bien l'idée du retour du col rond et je suis content que le motif ne soit pas disposé verticalement façon Citroën (comme montré sur les créations fake du début d'année.) mais l’événement stylistique de la prochaine saison ce sera sans aucun doute le retour du kit away blanc avec short bordeaux ! (si les rumeurs se confirment)
  12. Il n'a pas que la classe british en commun avec Wilshere et Ramsey, il semble tout autant fragile et c'est bien dommage...je me souviens que le forum à fermé les yeux longtemps en parlant de "malchance" durant de longues saisons pour l'anglais et le gallois avant de se faire une raison (oui mais le tacle assassin, oui mais la pelouse, oui mais la musculation,oui mais le préparateur physique, oui mais le manque de chantilly sur la gauffre de la cafétéria...) : au final même ailleurs avec d'autres équipes médicales ils restent très fragiles. Dommage parce que Tierney est probablement le joueur que je préfère dans cet effectif aujourd'hui, mais je n'ai pas votre optimisme. Maintenant sachez que je me souhaite de me fourvoyer au plus au niveau : j'espère le voir jouer des saisons entière et être performant, mais j'avoue ne pas beaucoup y croire.
  13. Malcom, aka la hype de l'été 2018, vient de recevoir par drone le trophée du meilleur joueur du mois au Zénith. Le jeune homme de 23 ans au bouc so "an 2000" a t'il retrouvé son niveau si prometteur ? Je rappelle que fut un temps ou il était en galère à Barcelone, de nombreux supporter d'Arsenal souhait le voir évoluer sur les vertes pelouses britanniques.
  14. Fut un temps qui semble aujourd'hui bien éloigné ou il était possible pour certains individus de s'enfermer dans des salles obscures pour voir des œuvres d'art, du genre qui auront un jour leurs places dans les musées du futur, du genre à participer à de grands festivals d'élites, du genre à soulever des questions absolument existentielles pour notre temps, du genre si j'ose dire à totalement bouleverser nos existences. Les trois dernières fois où j'ai pu me rendre dans un cinéma ( fin février - début mars soit une époque ou absolument personne ici à Bruxelles ne soupçonnait la gravité des choses qui allaient arriver) j'ai eu l'occasion de voir trois films moyen-mauvais dans le cinéma où j'ai l'habitude de me rendre avec ma bien aimée solitude, qui s'adapte tant bien que mal à mon caractère cruel et asocial (heureusement qu'elle n'a pas de libre arbitre) Les dits films en questions vont probablement faire un énorme bide, mêmes si ils seront très rapidement disponibles sur divers plateformes de streaming, probablement qu'ils mettront en pétrin les carrières des réalisateurs/producteurs impliqués (sauf pour le Kore-Eda , faut pas déconner, même si il bide sec on parle d'un réalisateur de renom qui a gagné une palme d'or et qui peu-importe le film qu'il fera sera quoi qu'il arrive sélectionné à Venise ou à Cannes...si tant est qu'il ai encore des festivals à l'avenir) FILM 1 : P O M P E I Premier film que je voyais en avant première de mon existence : en présence des réalisatrice.teurs (c'est bien comme ça l'écriture inclusive?) Anna Falgueres (dont c'est le premier film) et John Shank réalisateur americano-belge de l'hiver dernier (qui l'a vu ? absolument personne) et dont Pompei est la deuxième oeuvre. A noter aussi que l'actrice principale, Garance Marillier célèbre pour son rôle dans le film sensation et "choc" Grave de Julia Ducournau était également présente à l'avant première. J'ai découvert la bande annonce de ce Pompei en janvier dernier, alors que je me préparais à voir le Traitre de Marco Bellocchio ( probablement le meilleur film de mafia depuis ...Les Affranchis?) Et autant vous dire qu'il avait tout pour me plaire ! "Dans un monde post-apocalyptique désertique et dépeuplé où le concept d'amour est totalement anachronique et porté disparu, deux jeunes adultes vont le redécouvrir, au grand dam des autres, des "grands", hostiles à cette hérésie d'un autre age " Ce pitch halluciné avait de quoi faire frémir le hipster pédant pseudo artiste tourmenté que je suis, je me voyais déjà bouleversé à la fin de la séance, convaincu que j'allais assister à une oeuvre dont la pureté me renverrait directement à mes premiers souvenirs d'amoureux transit. Je me voyais déjà faire la fête à la sortie de la séance, je me voyais déjà commandé le Blu-Ray, sans même l'avoir vu je l'avais classé dans mon "top 10" de l'année...mon intuition ne pouvais pas me mentir, rien ne pouvait m'arriver : j'allais connaitre un moment de pure grâce. (Moi et ma solitude après l'avant première de "Pompei" : extrait de mon imagination post séance) Bon tu n'es pas un idiot : tu sais que si j'en fais des tonnes à l'intro c'est pour amorcer mon sentiment de déception qui fut tu t'en doute cher lecteur : immense. Loin de moi l'envie de démonter un petit film d'auteur avec peu de moyen, pourtant sélectionné dans une catégorie parallèle de la prestigieuse Berlinale, mais dans ce cas ci, il le faut. Ce film fut pour moi une purge. - Il n'y a absolument rien d’intéressant au niveau de la mise en scène, on a là un métrage d'une scolarité affligeante qui ressemble à un pauvre exercice de fin d'étude, le genre de devoir du premier de classe qui a compté sur le par cœur toute sa vie et qui de facto ne prend absolument aucun risque. (j'ai beau avoir été recalé deux années de suite à l'IAD, je suis certains que c'est exactement le genre de "truc" qu'on réalise pour cocher des casses dans des grilles de prof). C'est poseur, prétentieux, faussement contemplatif (allé je sauve le plan du couché ou levé de soleil, je sais même plus) et c'est d'un ennui...et pourtant comme je le dis je suis loin d'etre hermétique au cinéma d'auteur et au cinéma contemplatif. -Le jeu d'acteur est minable : bien sur ils ne sont pas aidé par un scénario catastrophique qui fait d'eux des personnages à une dimension dénué de la moindre profondeur. En gros : Des jeunes paumés en Provence, creusent le sol pour trouver des "vestiges" pour rembourser une dette contracté par le père du chef de la bande, ils tiennent aussi une pompe à essence minable et font les durs avec les rares clients qui ont le malheur de passer par là (c'est toujours jouissif de voir des petits bourgeois maigrichons jouer les caïds menaçants) Malheureusement l'un d'eux va tomber sous le charme de la passagère d'un client et avoir le coup de foudre, ce qui va déstabiliser ce microcosme d'insensible qui n'avaient jusque là que l'habitude de voir dans le prisme des relations hommes-femmes des rapports sexuels tarifés ouverts aux enfants (oulala ça coche la case "subversion" du professeur ça. +1) Mais oui ça joue très très mal, ça récite son texte sans jamais y croire et de manière prétentieuse : impossible de voir la moindre détresse ou dangerosité chez ces personnages, c'est juste gênant, personne n'y croit et ça se ressent ... si eux n'y croient pas, comment moi pauvre spectateur je suis censé me plonger dans l'univers dépeint par ce film ? - Unique bon point : un morceau de guitare qui passe 3-4 fois dans le film, qu'on entend dans la bande annonce et qui rappelle une ambiance western, il est efficace mais trop bien pour ce film. Très mauvais film, malgré la présence des réalisateurs et de l'actrice principale le 3/4 de la salle est sorti après la projection et pratiquement personne n'a osé poser des questions sur ce film, hormis l'ambassadeur du ciné qui y voyait un bouleversant film qui transcendait la question du genre...ah bon ? Parce que l'acteur principal masculin (flemme d’écorcher son nom) est imberbe et qu'il y a une scène avec Garance Marillier torse nue ? Mais quelle blague... J'ai gardé la brochure du film qui contient une interview des deux réalisateurs sur le projet (désolé je zappe l'écriture inclusive là ta vu le pavé j'ai la flemme), car j'aime l'humour et la branlette. next ! FILM 2 : J U M B O Une production Belge, luxembourgeoise et française tourné dans la province belge de Liège (Coo). Premier film de la réalisatrice Zoe Wittock qui a réussi un convaincre des producteurs (on se demande bien comment si ce n'est par facilité de classe sociale) de faire un film inspiré d'un fait divers : celui de la femme qui tomba amoureuse et qui épousa la tour Eiffel....devenu de facto Madame Erika Eiffel. (oui tu as raison on ne parle pas assez des "objectophiles" dans notre société pourtant sexuellement libérée) Sauf que adaptation oblige ici ce n'est pas de cette femme américaine dont il est question mais de Noemi Merlant qui joue une sorte de jeune femme introvertie qui travaille dans un parc d'attraction et qui tombe amoureuse de la dernière machine à sensation qu'elle renommera affectueusement "Jumbo". Mais de nombreux obstacles parcourent sont cheminement amoureux et l'expression de ses sentiments sincères pour un objet pas si inanimé que ça : sa mère un peu nympho qui la prend pour une dingue, les jeunes qui squattent le parc et qui se moquent d'elle, son patron un peu beauf qui veut se la taper... Alors si le film n'est pas bien mémorable, il reste mieux joué et mieux mis en scène que l'autre machin prétentieux vu plus haut. On a une scène de "sexe" onirique avec un liquide noir ( aka un fantasme du sperme de la machine pour les deux du fond qui ne savent pas ce qu'est une métaphore) finalement assez bien réalisée et des scènes "lumineuses" StrangerThingesque assez convaincantes niveau photographie, lumières toussa. Après niveau subtilité et traitement des personnages c'est finalement assez limité et premier degré, il y a de l'idée mais finalement très peu d'impact émotionnel... Un film oubliable et finalement pas très percutant , mais on saluera néanmoins l’effort pour un premier long-métrage. FILM 3 La Vérité Kore Eda est probablement le réalisateur japonais le plus influent du moment dans le registre "auteur". On lui doit des films salués tant par la critique que par le public comme "Tel Père, tel fils ", " Après la tempête" ou bien entendu "Une affaire de Famille" lauréat de la palme d'or en 2018. Alors je suis bien loin de connaitre toute la filmographie du réalisateur, je sais que les critiques parlent souvent de Kore Eda comme d'un réalisateur qui switch une fois sur deux entre un film "majeur" et "mineur" et que son obsession d'artiste tourne autour du thème de la famille. Alors après son film "Majeur" donc Une Affaire de Famille" ( que je n'ai toujours pas vu car je tiens à le voir dans des conditions optimales et que le Blu Ray coûte toujours 30 balles à la Fnac et que j'ai d'autres priorités cinéphiliques dans la vie) le japonais revient avec un film "mineur", le premier qu'il tourne en France et dans une langue étrangère à la sienne : La vérité : avec au casting deux poids lourds du cinéma français, Catherine Deneuve et Juliette Binoche Alors en gros c'est une chronique bourgeoise un peu ennuyante qui se focalise sur une relation mère-fille particulièrement toxique qui va finir par s'améliorer grâce au cinéma : en effet le personnage de Deneuve (irréprochable et convaincante dans ce rôle sur mesure de vieille vipère sacrée, égoïste et égocentrique à souhait) joue dans une sorte de nanar de compétition, sorte d'Interstellar fauché et qui, face à une actrice prometteuse et plus humaine qu'elle qui lui rappelle une rivale disparue , va peu à peu retrouver une certaine forme d'humanité voir d'instinct de maternité. Bizarrement le film dans le film m'a plus tenu en haleine que la trame principal, le film que le personnage de Deneuve prépare parait tellement con, niais et cheap qu'on en vient à rêver à la fin de voir ce projet réalisé avec ce même casting (voir même avec Kore Eda himself derrière la caméra). Je ne veux pas manquer de respect au maître japonais mais je me sentais vieux devant ce film, j'avais l'impression d’être un de ces anciens profs de philo ou de français, presque à la retraite...bon ok je pensais peut-être ça car j’étais le mec le plus jeune et le moins diplômé de la salle mais tout de même...dire que j'ai passé un moment vivifiant ou même émotionnellement intéressant serait mentir, j'ai au final développé peu de sentiment pour cette famille bourgeoise. Un film carrément mineur dans sa filmographie, c’était bien de le préciser : je n'ai pas passé un moment désagréable mais je n'en retire pratiquement rien, complètement oubliable, un film vieillot en somme qui risque de trouver un public chez les 60+. On se retrouve un jour (peut-être) pour une prochaine salve de critique les amis ! Faites attention à vous
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..