Jump to content

Dear Gooners, to support the forum, thanks to disable your ad blocker

Gunners FRANCE, la référence francophone d'Arsenal

Nujabes

Membre
  • Content Count

    12931
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    103

Everything posted by Nujabes

  1. Non, la vraie problématique, c'est que les joueurs de PL ne veulent pas participer à l'effort tous seul, pour protéger leurs proprios milliardaires, et actionnaires, cf le tweet d'Ornstein que j'ai posté au dessus. Mets toi à la place d'un joueur de Man Utd ou City, à qui on vient expliquer qu'il faut baisser son salaire de 30% pour sauver des emplois, quand le premier club est le + riche du monde, et que le 2e est soutenu par un état, et qu'ils ne sont pas soumis à la contrainte du FPF puisqu'il est annulé pour cette saison. (c'est valable pour d'autres clubs de PL, je prends les exemples les + évidents). Ces clubs dépensent des sommes records chaque été sur le marché des transferts, mais soudainement ils n'ont pas de quoi assumer les salaires pour un arrêt de compétition de 3/4 mois? Derrière ces clubs n'offrent aucune garantie que les emplois seront conservés, on doit croire leur bonne parole. Et c'est un manque à gagner de £200M pour l'état britannique en taxes et impositions, alors qu'on n'est pas sûr que les clubs feront des dons pour aider. Tu vois pas le soucis? En l'occurence, si je ne m'abuse, en angleterre, ça parle d'une réduction de 30% de l'ensemble des professionels de foot. Au quand bien même ça ne serait que les joueurs de l'équipe A, là encore, ça me pose soucis. Prenons l'exemple d'un Saka ou d'un AMN par exemple. Ce sont des jeunes qui sont en équipe A, et qui ont un salaire relativement faible. Tu vas me dire que tu ne vas pas les plaindre, parce que c'est + élevé que 99% de la population... sauf qu'on oublie que ce sont des joueurs de foot, jeunes, qu'ils peuvent tout à fait se faire les croisés ou autre blessure qui ruinerait totalement leur carrière, et qu'ils ne gagneront pas forcément bcp d'argent derrière. Ou alors peut être que dans 4 ans, ces mecs se retrouveront en 3e div où ils auront des revenus modestes. Et derrière, une reconversion est souvent difficile. Ce sont des joueurs qui n'ont pas encore eu la chance d'avoir d'énormes gains sur leur carrière, donc tout argent est bon à prendre pour eux. J'ai dit et répété que je parlais principalement des clubs de PL, dont c'était le sujet au départ. Les clubs de PL sont parmi les plus riches et puissants au monde. La situation est radicalement différente de celles des autres championnats qui ont bcp de clubs dans une situation financière précaire. Quand au Barça, Juve, Bayern, ce n'est pas parce qu'ils l'ont fait que l'on doit trouver ça juste ou normal. Ils l'ont fait sous la pression populaire pour ne pas passer pour des enfoirés. Mais qu'on ne vienne pas me dire que les joueurs de ces clubs sont obligés de baisser leur salaire pour pouvoir assumer celui du reste des employés, ou assurer la survie du club. C'est juste un (classique) chantage à l'emploi, comme on en a déjà vu plein dans le milieu des très grandes entreprises, qui ne sont pas là pour faire dans de l'humanitaire, mais faire le + de fric possible. Mais évidemment, pour les clubs plus modestes, dont la situation est précaire, mon discours n'est pas valable.
  2. Bah non, je te réponds point par point à tes arguments. Au quand bien même ils ne donneraient aucun don, on parle de £200M prélevés en impôts prélevés sur ces 30% de réduction de salaire (qui représente au total £500M). Et donc cette somme va directement dans les caisses de l'état. Alors que là, on parle d'une baisse de salaire, qui ne profiterait seulement aux clubs, et l'état ne touchera pas ses £200M d'impôts habituels dessus. Donc au pire, même si les joueurs sont de gros enfoirés et qu'ils ne donnent pas 1 euro, au moins, on a une entrée de d'argent garantie, participant à la solidarité nationale. Toi, tu préfères croire la bonne parole de grands clubs (lol), dirigés par des grands milliardaires qui ont passé leur vie à optimiser leur argent pour payer le moins d'impôts et de taxes possibles, qui ont déjà licencié sans aucun scrupule pour augmenter leur rentrées d'argents dans leurs activités parallèles au foot. Encore une fois, tu pars du postulat que ça sert à garder les petits emplois, sauf que l'on parle de clubs qui sont dans le top 10/top 30 des clubs les plus riches et puissants du monde d'après tous les classements faits par des organismes indépendants. Toi tu en parles comme si c'était la petite TPE précaire du coin super fragile. Désolé, mais à chaque fois qu'on a eu des situations similaires, où on a aidé de très grandes entreprises, que ce soit par le CICE, le sauvetage des banques après la crise financière avec de l'argent public, et j'en passe, ce n'est pas le petit personnel qui en a bénéficié. Au quand bien même le plan de départ était justement de créer/sauver des emplois. Que les clubs et dirigeants soient les premiers à faire de gros efforts, pour une fois. Et si jamais ça ne suffit pas, les joueurs et le staff peuvent ensuite participer à l'effort aussi. Mais là grosso modo, si on applique la situation à Arsenal, on va baisser le salaire d'Aubam, mais aussi des mecs de la réserve, des jeunes, qui ne gagnent pas grand chose, simplement pour que l'investissement de Kroenke reste super rentable même en période de crise, pour qu'ils puisse à la fin de l'exercice se servir dans les caisses du club impunément (argent qui pourrait payer le petit personnel tiens!) Ben à titre personnel, je préfère que les joueurs touchent l'intégralité de leur salaire, et qu'on fasse d'abord peser les pertes sur les actionnaires et dirigeants. Parce que c'est avant tout leur responsabilité, pas celle des joueurs. C'est leur club. Leur investissement. Parce qu'encore une fois, dans la situation inverse, quand les clubs de PL affichent des bénéfices records, je ne vois pas les dirigeants/actionnaires proposer d'augmenter le salaire du personnel de 30%. Non, ils gardent tout pour eux. Et bien l'inverse doit être vrai aussi. Et pour finir, cette baisse de 30% de salaire ne garanti en rien la conservation des emplois du petit personnel, puisque justement, les clubs n'ont pour le moment, offert aucune garantie.
  3. Voici les tweets d'ornstein expliquant la situation, et le point de vu de la PFA qui représente les joueurs "Players unwilling to dig wealthy owners out of hole many can afford to dig themselves out of". Ils expliquent bien que la réduction de salaire implique une baisse des prélèvements dessus, et donc moins d'argent pour l'état et in fine le système de santé britannique. Donc voilà, la situation est qu'un homme politique opportuniste, a balancé une phrase choc pour tomber dans le populisme, en demandant aux joueurs de baisser leurs salaire de 30% parce qu'ils gagnent trop, sans vraiment prendre en compte les implications d'une baisse de salaire (moins d'impôts), sans n'avoir aucune garantie que le staff serait conservé, sans n'avoir de garanti que cette baisse des salaires pourrait être reversée en dons pour aider pendant cette situation actuelle. Pour le moment c'est "baisse ton salaire de 30%, fais moi confiance!", et on a déjà des précédents de situations s'en rapprochant.
  4. Mais tu pars d'un postulat de base totalement faux. Tu pars du principe que ces clubs n'ont pas les reins assez solides pour payer quelques mois de salaires alors que la saison est arrêté. Aux dernières nouvelles, ces clubs sont loin, mais alors loin de faire faillite. Donc encore une fois, on préfère faire peser les pertes financières sur les employés, plutôt que ceux qui ont mis leur argent dedans, en connaissance de cause, qu'ils pouvaient aussi bien gagner de l'argent, mais aussi en perdre. Tu crois vraiment que des clubs comme City, Man Utd, Arsenal, et j'en passe, risquent la faillite parce qu'ils payent l'intégralité des salaires des joueurs pendant cette période d'arrêt? Evidemment que non. Bah, c'est pas comme si on avait déjà vu ces schémas là dans nos sociétés modernes... C'est pas comme si on savait comment fonctionnait les très grandes entreprises que l'on aide. On demande toujours aux mêmes de faire des efforts, et il est là le soucis. Le seul but de la manoeuvre de la baisse des 30% de salaire, c'est de limiter les pertes financières pour le club, et donc in fine pour le proprio/actionnaire. On préfère faire perdre de l'argent aux joueurs/employés qu'au club/actionnaire/propriétaire. C'est tout. Quasi tous les clubs de PL ont largement de quoi tenir la route, sans être inquiété par une quelconque faillite. C'est marrant, mais la manoeuvre pour garder le fric, c'est plutôt du côté des clubs là... Puis encore une fois, on ne parle pas de 30% de salaire reversés en don. On parle de 30% de salaire qui vont rester dans les caisses du club, parce que soit disant, ces clubs sont fragiles et ne peuvent pas assumer les pertes financières (lol). Au moins, c'est 30% de salaire, s'ils sont payés aux joueurs, une bonne partie ira dans les caisses de l'état via taxes/impôts. Et donc participe à la solidarité nationale.
  5. Mais on parle d'une baisse de salaire de 30% juste. Les clubs/propriétaires ne s'engagent pas à faire don de ces 30% de salaire. On demande juste aux joueurs de baisser leur salaire pour garder le club dans une "bonne" situation financière, et on utilise le petit personnel comme excuse pour justifier cette baisse "si vous ne baissez pas votre salaire de 30%, on ne pourra plus payer la femme de ménage et le jardinier de Colney, désolé, il faut faire un choix". En fait, si tu veux, c'est comme si tu travaillais pour une grande boîte du CAC 40, qui affiche des bénéfices records chaque année, que les proprios/actionnaires chaque année se versent des dividendes monstrueuses, et que pendant cette crise, on te dit qu'on va te baisser ton salaire de 30% pour que la boîte puisse payer les salaires des mecs en dessous de toi dans la hiérarchie, comme si la boîte allait couler. Evidemment, à la fin de l'année, ils se verseront encore des dividendes records, leur investissement leur rapportera l'argent. Mais toi, t'en verras pas la couleur. C'est juste que les clubs, leurs proprios et actionnaires ne veulent pas perdre trop d'argent. Ils préfèrent faire peser cette perte sur leurs employés. C'est simplement de ça, dont il s'agit. Et rien d'autre. Ces clubs de PL veulent recevoir le même traitement qu'une petite/moyenne entreprise, qui demande à ses employés de faire des efforts pour sauver leurs emplois. Sauf qu'ils n'en ont pas besoin. Un club comme City, il n'a pas besoin que KDB baisse son salaire pour pouvoir payer leurs femmes de ménages par exemple... Cette masse salariale ça représente des miettes pour eux.
  6. Ornstein en a parlé ce weekend, il a écrit un article dessus sur the Athletic justement, tu peux le trouver sur son twitter Le FFP a été annulé pour cette saison, justement pour permettre aux proprios de mettre la main à la poche et d'injecter de l'argent en cas de besoin. Sinon, les propriétaires ne se gênent pas pour se servir dans la trésorerie du club (Glazers, Kroenke) en facturant des "services de consultation" à plusieurs millions de livres chaque saison. Ils n'hésitent pas à investir et injecter de l'argent pour faire grandir le club, et le rendre à terme plus rentable. Donc pourquoi ils ne devraient pas mettre la main à la poche si l'entreprise est justement en difficulté? Et encore, ça reste à prouver, la plupart des clubs de PL ont largement les ressources nécessaires pour faire face à la crise, sans même que le proprio ait la main à mettre à la poche. Justement, je trouve ça plus logique que ce soit les propriétaires et actionnaires qui assument dans un premier temps les pertes liées à la crise. Ce sont les premiers à tirer des bénéfices de la réussite du club. Pourquoi ça ne devrait pas être les premiers à essuyer les pertes du club? Ca ne me parait pas logique. Ils ne peuvent pas non plus n'avoir que le bon côté des choses de leur investissement. C'est de leur responsabilité avant tout. Pas celle des employés. Je parlais surtout des clubs de PL, ce qui fait polémique ajd. Evidemment, un petit club qui n'a pas les reins solides de base, sans riche proprio derrière, là, je veux bien que l'on demande aux joueurs de faire un effort. Non, ce n'est pas de l'argent qui est prélevé, si le salaire est baissé. C'est juste de l'argent qui ne sort pas de la trésorerie du club, ou de la poche du proprio (étranger) si besoin. Afin justement de sauver l'entreprise. Sauf que là on ne parle pas d'une petite TPE ou PME random, où là, oui les employés doivent faire les efforts nécessaires pour que la boîte ne coule pas, et qu'ils ne perdent pas leur emplois. On parle de clubs ultra puissants et riches, qui ont pour la plupart les moyens d'assumer les salaires sans faire faillite, et qui en plus ont des proprios milliardaires derrières qui peuvent mettre la main à la poche en cas de besoin. C'est juste que comme d'hab, les très grandes entreprises et leurs proprios veulent le beurre, et l'argent du beurre. Bizarrement, quand la situation financière du club est exceptionnelle, on ne voit pas les clubs distribuer 30% de salaire en plus aux employés. Je trouve ça indécent que de très grandes entreprises très riches comme les clubs de foot de PL, se servent de la crise comme excuse pour demander à leur personnel, joueurs et staff compris, de faire des efforts, quand ces clubs affichent des bénéfices records chaque année.
  7. En même temps vous vous trompez de problématique. Les joueurs sont réticents a baisser leur salaire parce que ça ne bénéficie qu'à leurs proprios qui sont milliardaires. Ces proprios qui sont parfois milliardaires se servent de cette crise pour baisser le salaire voire carrément virer le personnel qui travaille au club. Et je parle du "petit" personnel qui gagne un salaire "normal". Donc a titre personnel, si j'étais joueur, je ne vois pas au nom de quoi je devrais baisser mon salaire, quand le propriétaire du club est un milliardaire (quand ce n'est pas un club carrément soutenu par un état) et qui a largement les reins assez solides pour assurer les salaires de toute le monde. Comme l'a dit Rooney, si j'étais joueur, je préfère toucher l'intégralité de mon salaire et de faire des dons directement aux hôpitaux ou autres structures/associations dans le besoin. Ce qu'ils font d'ailleurs. Plutôt que l'on me baisse mon salaire pour que ça profite a mon proprio qui n'en a pas besoin. Aussi, une baisse de salaire implique aussi une baisse d'impôts prélevés sur les salaires, et donc moins d'argent pour l'état.
  8. L'UEFA joue les gros bras avec des ligues mineures qui n'ont aucun pouvoir de négociation. La PL et la Liga c'est pas la même histoire. Des compétitions européennes sans équipes belges, en terme de spectacle qui attire des spectateurs et sponsors, ça dérange pas trop. Par contre des compétitions européennes sans le Barça Real Liverpool city etc...
  9. Ça tombe bien, Agnès buzyn ne s'exprimait pas en tant que médecin, mais en tant que ministre et représentante du gouvernement. Les médecins français qui n'ont aucun agenda politique, ça fait depuis le début de la crise qu'ils tirent la sonnette d'alarme. Ne mélange pas tout. Et encore une fois le problème c'est pas la chloroquine en elle même. J'en ai marre de le répéter. C'est de donner un traitement a une population sur laquelle on a aucune données et aucun test sur un échantillon représentatif n'a été fait. Aucune étude. Les médocs c'est pas des bonbons en sucre et c'est pas anodin. On ne peut pas les donner a l'aveugle, sur la base d'aucune étude sérieuse et croiser les doigts pour que ça fonctionne. C'est pas comme ça que ça marche. Un exemple concret concernant le coronavirus, ce sont les anti inflammatoires. Ce sont des molécules connues depuis la nuit des temps et largement utilisés sans trop de soucis. Mais certaines études ont montré justement qu'ils augmentaient le risque de surinfection. Ce ne sont que des études sur faible échantillon, donc pas totalement fiables, mais ça donne une tendance et il est nécessaire d'investiguer + sur la question. Par principe de précaution on évite de les donner. D'autres pays ne mettent pas en place ce principe de précaution. Peut être que la chloroquine augmente aussi le risque de surinfection. On en sait rien en fait. D'où l'intérêt de mener des études sur un échantillon représentatif de la réalité, sur un grand nombre de patients aux profils variés, avant de donner ça en masse. Btw, il est impossible de dire que le maire de Nice a été guéri par la chloroquine. Tant qu'on n'a pas un nombre d'études prouvant l'efficacité de la molécule, en double aveugle vs placebo, avec un résultat significatif, tu ne peux pas le dire. Tant que les études ne sont pas menées, sa guérison peut aussi bien être du au hasard, son système immunitaire, un autre médicament, ou la chloroquine.
  10. Oui je suis interne. En gros si t'en arrives a être en réanimation, c'est que le virus a déjà fait trop de dégâts. C'est pas le virus en lui même qui tue dans ces cas là, mais la réaction anarchique et disproportionnée de l'organisme contre l'infection. Pour simplifier, quand l'infection arrive a un stade avancé, ça provoque une cascade de réactions dans l'organisme, qui en essayant de se défendre et faire face au virus, va provoquer beaucoup de dégâts collatéraux et des lésions (parfois irréversibles). C'est ce qu'on appelait le syndrome de réponse inflammatoire systémique, terme qu'on n'utilise plus trop mais qui est toujours valable. Puis ensuite on passe a l'état de choc, qui est en fait quand la tension artérielle moyenne baisse en dessous d'un certain seuil, et que l'on arrive pas a faire remonter sans des médicaments spécifiques que l'on appelle des vasoactifs. On assiste donc a une insuffisance circulatoire, les tissus ne reçoivent plus assez de sang en périphérie, et donc ne peuvent plus assurer leur fonction au bout d'un moment et meurent. Donc dans ce cas, le but de la réanimation est de les stabiliser autant qu'on peut, les garder en vie assez longtemps pour qu'ils puissent récupérer des dégâts provoqués. On équilibre le système cardiovasculaire, pulmonaire, la fonction rénale et hépatique, etc et on prie pour pouvoir les récupérer. Et évidemment, plus on est âgé, plus on est fragile et on a de comorbidites, plus ils sont difficiles a stabiliser, moins ils ont de capacités de récupération, et a tout moment ils peuvent avoir une pathologie chronique qui decompense. Par exemple, une personne âgée peut avoir une insuffisance cardiaque qui est équilibrée sous traitement et qu'il a un bon état général habituellement. Mais quand il est infecté (que ce soit par le coronavirus ou autre) son organisme est dans un tel état d'agression, que le coeur étant déjà insuffisant en temps normal ne peut plus du tout assurer sa fonction physiologique correctement, même sous traitement. On dit qu'il "décompense", c'est a dire que sa pathologie qui était chronique et équilibrée, n'est plus équilibrée et donne une manifestation aiguë critique, qui doit être pris en charge d'urgence sous peine de décès. Et ça vaut pour toutes les grosses pathologies chroniques. Il y a aussi le gros risque de surinfection bactérienne. Il faut savoir que les patients ont réanimation ont des cathéters veineux centraux, artériels, sonde vésicale, ils sont intubés. Ça fait d'autant plus de portes d'entrée pour les infections bactériennes. En plus ce sont des patients fragiles qui ont un système immunitaire mis à mal, que les services de réanimation sont peuplées de bactéries résistantes aux antibios, c'est donc très compliqué.
  11. On l'a pas vu parce qu'on n'a pas de données sur le moment. On a aucun contrôle. Aucun suivi. On verra bien les résultats après les premiers essais (sérieux) contrôlés. Agir dans l'urgence et la précipitation, c'est le meilleur moyen de se planter royalement et provoquer une catastrophe. On n'est pas en train de jouer aux dés. On ne peut pas se permettre de prescrire en masse un médicament qui n'a pas encore assez été testé sur cette population. Quand a ton passage sur les médecins, oui et? Ils ont la santé et la vie des patients entre les mains. Excuse les de pas vouloir jouer les Mac Gyver et sortir des sentiers battus, prescrire un médicament qui n'a pas été essayé. Je pense que toi en tant que pharmacien, t'as pas envie de mettre ta responsabilité en jeu, t'as pas envie d'être responsable d'une erreur de prescription ou autre et nuire a tes patients. L'étude de Raoult est honteuse d'un point de vu scientifique et méthodologique. On ne parle pas juste d'un manque de temps ou de moyens, de patients. On parle d'un mec qui omet volontairement des résultats n'allant pas dans son sens et ne les prend pas en compte dans l'interprétation de ses données. Il faut arrêter de lui trouver des excuses. Le mec fait le guignol depuis le début de la situation, et a fait massivement la pub pour un traitement qui n'a pas (encore) fait ses preuves. Et que l'on reçoit deja aux urgences des intoxications a la chloroquine et ses dérivés, ou de faux médicaments achetés sur le net parce que certaines personnes sont débiles en période de crise et panique. C'est totalement irresponsable de sa part, d'avoir présenté ça comme solution miracle alors qu'on manque de données. Et merci je connais l'indication de l'hydroxychloroquine. Elle est utilisée chez des personnes âgées qui sont encore stables, dans un bon état général. Elle n'est pas utilisée chez les patients qui sont en choc septique, cytotoxique, qui développent un SDRA. C'est en ce sens que les données manquent.
  12. Désolé mais tu ne sais pas de quoi tu parles vu tes propos. Et je dis ça sans méchanceté ou arrogance. J'ai déjà expliqué au dessus les soucis. Quand tu dis que les médecins sont peureux, c'est honteux de tenir de tel propos quand on se met tous en danger en ce moment pour traiter les cas infectés. Que l'on met aussi en danger notre entourage. On n'est pas des sorciers vaudous, ou des gourous. On ne donne que des traitements qui ont subis des études de qualité, qui ont été critiqué, qui ont été vérifiée. On ne donne pas un traitement sur une base d'études aussi faible, et dont la méthodo est catastrophique. Parce que oui après c'est notre responsabilité qui est en jeu. On n'a pas spécialement envie d'être responsable de complications majeures et expliquer aux familles qu'ils viennent de perdre un proche parce qu'on s'est précipité. Les premiers essais cliniques faits en Asie ont été fait principalement in vitro, c'est a dire en laboratoire, et pas sur des patients. Justement dans ton dernier paragraphe, ce sont des études cliniques qui se mettent en place. Pour justement étudier l'efficacité et la dangerosité du traitement sur des patients covid. Ce n'est pas une recommandation d'utilisation en pratique. Et évidemment, il faut faire bcp études dessus. Encore une fois je ne dis pas que la chloroquine n'est pas efficace ou qu'elle est dangereuse. Je dis que pour le moment, on en sait rien. On a quelques premières études encourageantes, mais on est encore loin d'un résultat significatif qui permettrait de valider une utilisation en routine. Quand aux effets secondaires, encore une fois tu ne sais pas de quoi tu parles. Les effets secondaires sont connus sur les populations qui ont été étudiées a l'époque. C'est a dire des sujets souffrant de paludisme, ou de maladies auto-immunes, pathologies pour lesquelles la molécule a lgtps été testé. La molécule n'a jamais été testé sur des sujets ayant des tableaux cliniques similaires a l'infection au covid 19. Et donc, on a aucun recul sur les dangers liés à l'utilisation de la molécule chez ces personnes. On travaille avec des patients, des êtres humains. Pas avec des machines ou que sais je. Céder a la panique et prescrire en masse un médicament dont on ne connait ni les effets, ni les complications potentielles liées a l'infection, c'est stupide et ça peut causer un nouveau scandale sanitaire. Quand a la phrase sur les débats stériles des français, tu te trompes de problème. Le véritable soucis ce sont ceux qui parlent et qui polemiquent, sans avoir le bagage nécessaire pour comprendre les problématiques liées a la situation. Si on a parmi les plus grands experts du pays et du monde entier qui appellent a la prudence quand a l'utilisation de la molécule, et de mener plus d'essais cliniques avant de prescrire ça massivement, c'est qu'il y a une raison. On ne parle pas de randoms twitter qui donnent leur avis sur tout et rien, avec un tel aplomb qu'on les croirait expert de la situation.
  13. Ce qu'il ne faut pas lire
  14. N'importe quoi, il faut arrêter avec ces sous entendus que je vois fleurir sur les réseaux sociaux sur l'industrie pharmaceutique... L'article de Raoult, il est disponible partout, et j'invite tous ceux qui ont un bagage scientifique et qui savent lire des articles, à le lire, pour comprendre la polémique et vous faire votre propre opinion. ( https://fr.scribd.com/document/452525837/Hydroxychloroquine-Final-DOI-IJAA#fullscreen&from_embed ) C'est une catastrophe d'un point de vu méthodologique, qui rend ses conclusions sur l'efficacité de la chloroquine totalement bancales. Les soucis sont les suivants, pour ceux que ça intéresse: Le débat ce n'est pas de savoir si la chloroquine est efficace ou non sur les patients covid19 +. On en sait rien pour le moment. On manque d'études sérieuses et de qualité sur le sujet, de données, de recul. Le débat c'est de savoir s'il est sain de mettre en place 1 recommandation à utiliser un traitement, avec tout ce que ça implique, en se basant sur des travaux de (très) mauvaise qualité, parce qu'on est dans l'urgence, parce qu'on veut rassurer le grand public etc, et que ça pourrait très bien se retourner contre nous et provoquer + de tords qu'autre chose. Et ça, c'est le soucis fondamental, parce que ça serait une remise en cause totale de la médecine moderne, qui se base sur les preuves, sur le débat entre scientifiques, sur une remise en cause permanente des résultats d'études/et de connaissances, et c'est la porte ouverte à bcp d'excès. C'est radicalement différent Auré. Ce n'est pas parce qu'une molécule est connue et utilisée depuis longtemps dans un autre cadre, que l'on connait ses effets secondaires quand on la prescrit pour une autre utilisation. On a 0 idée de comment réagissent les patients infectés à la chloroquine, on manque de données et de recul. Si on faisait une étude à grande échelle, peut être qu'on découvrirait que la chloroquine provoque des complications chez une portion significative des patients infectés au covid, que les patients présentant d'autres pathologies et traité sous la même molécule ne présentent pas. Quand à un choix entre un chloroquine et la mort, l'annonce du ministre de la santé qui a donné le feu vert pour utiliser la molécule chez les patients de réanimation est vraiment étrange. Ce qui tue les patients en réanimation, infectés au coronavirus, c'est pas tant le virus en lui même, mais la réaction inflammatoire et immunologique de l'organisme pour essayer de se défendre face au virus. Quand le patient est déjà en réanimation sous respirateur, le virus a déjà fait ses dégâts, et le patient est en train de mourir pour des lésions que le covid a déjà provoqué. Ce n'est pas en en traitant le virus qu'on aide ces patients. Mais en équilibrant tous leurs systèmes en même temps, en les gardant en vie assez longtemps pour qu'ils puissent récupérer d'eux même. Et donner le feu vert pour utiliser la chloroquine en masse en réanimation, sur des patients qui sont très fragiles, qui présentent des insuffisances rénales, respiratoires, cardiaques, hépatiques, et dont on ne sait pas vraiment comment ils vont réagir, puisque cette molécule n'est habituellement pas utilisé en réa en routine, et qu'elle est toxique, est-ce vraiment une bonne idée?
  15. Oui, même pendant le confinement, le don du sang se poursuit: Il suffit de remplir l'attestation de déplacement dérogatoire, en indiquant que tu vas donner du sang au motif "d'assistance aux personnes vulnérables" dans un EFS. Contacte ton centre le plus proche ils te donneront plus d'infos. Et ne t'inquiètes pas pour la piqûre, tourne la tête, tu ne le sentiras pas passer je te promets Il est évident que même avec un budget idéal, on aurait été tout de même submergé par cette crise parce qu'aucun pays ne l'a vu venir. Maintenant, cette situation permet de mettre en exergue, plus que jamais, les difficultés de l'hôpital public, des soignants à qui l'on demande toujours de faire plus, avec moins, en comptant bien sûr sur leur conscience professionnelle pour ne pas trop l'ouvrir et faire leur boulot, et on abuse de leur position.
  16. Il n'a surtout pas les capacités d'accueil nécessaire. Les lits en réa dans les hôpitaux en périphérie, c'est vraiment pour faire de la "petite" réanimation. Sans parler du fait qu'en périphérie, ce ne sont même pas des spécialistes réanimateurs qui font tourner ces services, mais souvent des urgentistes/médecins généralistes, qui viennent faire le nombre. Leur niveau est moins bon, ce qui est logique, ce n'est pas leur spécialité, mais suffisant pour l'activité à laquelle ils font face par temps normal. Il faut bien comprendre qu'en France, depuis 30 ans, en terme de santé, on a eu une politique de centralisation de moyens et de compétence. Dans les hôpitaux de périphérie, on ne fait plus de médecine "poussée", qui sort un peu de la routine. On a fermé bcp de services, de lits. On a eu une fuite de compétence vers les grands centres universitaires, ou le privé. Les médecins restant en périphérie, ayant surtout à prendre en charge que des cas de routine (les cas un peu plus compliqués/poussés sont directement envoyés dans 1 grand centre), le niveau général a fortement baissé. Sinon, si vous voulez aider en temps de crise, s'il vous plaît, donnez du sang. On commence déjà à être en pénurie et à devoir choisir entre nos patients à qui donner du sang ou pas.
  17. En France on est a 50% de cas hospitalisés en réanimation qui ont moins de 60 ans, d'après le directeur général de la santé.
  18. Le virus est bien plus dangereux qu'on ne le pense. Dans mon service de réanimation on commence a recevoir des patients autour de la cinquantaine dans un état critique, sans aucune comorbidité, sous ventilation mécanique. On est débordé parce que nos collègues se mettent en arrêt maladie et reste chez eux des qu'ils développent 1 syndrome grippal. Pour le moment les statistiques de mortalité, d'hospitalisation et de forme sévère ne sont pas encore pertinents. On manque trop de recul. Et ils dépendent enormement de la prise en charge. Les chiffres chinois, coréens, italiens, ne seront pas forcément les mêmes chez nous. Mais c'est bien plus grave qu'on ne le croit. On est quand même loin de la grosse grippe. On commence a voir des patients jeunes dans un état critique. La CDC aux Etats Unis vient d'annoncer que 20% des hospitalisés en réanimation chez eux ont moins de 65 ans. 20% de patients décédés ont moins de 65 ans. La grippe ne tue quasiment plus du tout de patients jeunes et a priori en bonne santé. Elle tue des personnes fragiles, qui seraient mortes de toute manière d'une autre infection. Et j'aimerai pousser un gros coup de gueule envers la minorité de compatriotes qui viennent encore dévaliser du matériel a l'hôpital, forcer les voitures du personnel médical pour voler des masques. Alors qu'on est déjà en pénurie de masque a l'hôpital, et on a un certain quota a respecter deja... Petite pensée aux collègues médecins qui sont dans un état critique, je connais personnellement un généraliste de 70 ans a la retraite qui s'est porté volontaire pour aider, et aujourd'hui il est en réanimation dans un état critique... Bon courage a tous.
  19. De toute façon juridiquement tu ne peux pas imposer une sorte de prolongement de contrat automatique à l'ensemble des joueurs arrivant en fin de contrat. Il faudra gérer chaque cas à l'amiable, faire signer des contrats d'1 mois (ou plus si besoin) aux joueurs qui ont envie de signer... Mais à mon avis, il vaut mieux annuler la saison, vu comment c'est parti. Il vaut mieux, à mes yeux, sacrifier une saison, que l'énorme casse tête que ça serait d'absolument vouloir jouer les fins de championnat, ça décalerait tous les calendriers sportifs et événementiels sur plusieurs années. Les autorités britanniques estiment que le royaume uni devrait atteindre son pic épidémique d'ici 10 à 14 semaines, ce qui fait à peu près 3 mois... (source qui reprend l'info du telegraph): Et on fait quoi après? On joue l'Euro quand? On commence la saison prochaine quand? Puis on fait comment pour les années qui suivent? Concernant les places européennes, si annulation de la saison il y a, une solution qui me plaît serait de s'inspirer des sports américains, et jouer les places qualificatives en Europe la saison prochaine. Je m'explique, au lieu de commencer la C1 & C3 en début de saison, parce que les équipes sont déjà qualifiées, on peut très bien ne pas jouer de coupe d'Europe pendant la saison, jouer simplement les championnats, les terminer plus tôt, et jouer les C1 & C3 comme on jouerait une CDM ou un Euro, après la fin de la saison, sur 1 mois de compétition.
  20. Mon avis perso c'est que l'on doit au maximum essayer de jouer la fin de saison dès que possible. Maintenant si c'est pas possible de jouer les matchs restants je pense qu'il faut annuler la saison même si c'est vraiment terrible pour plusieurs clubs. Oui le titre est joué pour vous a 99%, mais je trouve ça encore plus injuste de donner le titre a Liverpool et dans le même temps ne pas récompenser les autres équipes de leur saison par une place européenne ou une promotion. Au quand bien même vous avez une avance de folie, Leicester peut très bien dire qu'ils ont 10 pts d'avance sur la 6e place, et donc qu'ils méritent d'être qualifiés en c1, parce que ça reste une avance très confortable et que statistiquement ils ont peu de chance de rater la qualif. Et ensuite chaque club concerné par ce soucis viendra plaider sa cause ( a juste titre) et voudra aussi être récompensé de sa saison. Ça sera ingérable.
  21. Pourquoi on devrait donner le titre a Liverpool, et ne pas donner les places qualificatives en Europe, la relégation et la promotion? On ne peut pas faire du 2 poids 2 mesures. Pour certains clubs, le fait de rester en PL est bien plus important pour leur avenir, parfois survie financière, que le titre de PL. Après ce n'est pas ce que je souhaite. Et j'ai vraiment aucun soucis a ce que ce soit Liverpool qui remporte le titre puisqu'ils le méritent très largement. Mais la situation est inédite, et on ne peut pas proposer des solutions à la carte, ça crée trop de problèmes.
  22. Et ça ne serait pas injuste pour les autres clubs de mettre fin à la saison aujourd'hui, et donc donner le titre à Liverpool? Bien sûr que vous méritez à 100% et que le titre est déjà gagné à 99.5%. Mais si tu donnes le titre à Liverpool, ça signifie que tu considères que le classement de PL au jour d'aujourd'hui est définitif. C'est à dire que le titre est joué pour vous, mais que aussi les places européennes, et les places de promotions/relégations sont déjà jouées, ce qui est terriblement injuste aussi, et a de conséquences (économiques) bien plus importantes. Tu vas dire quoi aux clubs dont la santé (parfois la survie) financière dépend entièrement d'une qualif en Europe, ou bien de rester en PL (ou être promu)? (La présence en PL assure 100M dans leur budget, c'est colossal). Ca vaut aussi pour les autres championnats. Donc non, annuler le championnat n'est pas si déconnant ou ridicule que ça. On traverse une crise inédite, qui requiert des mesures inédites. Vu comment c'est parti, on en a au moins pour 2 mois d'interruption de rassemblement de masse, au minimum. Quasiment tous les grands événements, rassemblements, prévus pour cet été sont déjà annulés (quand ils ne sont pas reportés). Dans le meilleur des cas, on reprendrait la compétition fin avril/début mai, ce qui crée un tas d'autres problèmes inédits. Même si on arrive à résoudre la crise d'ici là, la question à se poser est de savoir si on reprend les compétitions là où on était, quitte à décaler tout le calendrier pour les prochaines saisons, ou bien on considère que cette saison est annulée, et on sacre Liverpool champion, les places européennes seraient jouées, et la promotion/maintien seraient joués aussi, ce qui serait terriblement injuste pour toutes les autres équipes autres que Liverpool, ou bien on annule la saison, mais là aussi, ça pose d'autres problèmes même s'ils me paraissent plus faciles à gérer.
  23. C'est depuis la chute libre de qualité technique dans notre effectif, avec l'absence de joueurs dans capables de se défaire d'un pressing, ou d'exceller dans les petits espaces. Là où c'était du suicide de sortir et presser haut les Cazorla, Wilshere Rosicky etc quand ils avaient un bon niveau, presser Xhaka est un jeu d'enfant, et ça nous coûte tellement de buts/d'occasions dangereuses à chaque match. Dans une moindre mesure, Torreira Guendouzi c'est pas incroyable dans ce registre (se défaire du pressing), en faisant avancer le jeu. On est devenu une équipe facile à rentrer dedans pour nous déjouer, le niveau technique étant incroyablement faible dans cette équipe.
  24. Lacazette je pense qu'il peut bien se vendre en PL pour un club du calibre de West Ham qui aimerait faire un gros coup sur le marché, puisque laca reste qd même un gros poisson pour ce standing de club et qu'il pourrait se relancer là bas. Si on est malin et qu'on le propose a plusieurs clubs de PL, on peut récupérer gros sur lui quand on voit les tarifs pratiqués. Aubam il faut tout le faire pour le garder. Ça serait une énorme bêtise de le vendre. C'est le seul joueur de l'effectif qui affiche une grosse régularité depuis sa signature, et qui ne déçoit pas. Au contraire. C'est un des meilleurs buteurs du championnat, assez incontestablement. Comme l'a répété Auré, c'est aussi un de nos rares joueurs qui est sur la feuille de match chaque weekend ou presque. Ce qui est assez rare chez nous pour être souligné. Même dans nos rêves les plus fous on n'arrivera pas a le remplacer correctement. Quand a récupérer l'argent de sa vente pour le réinvestir, quand on voit nos derniers mercatos comment on peut souhaiter ça ? Notre cellule de recrutement n'est clairement pas assez performante pour trouver des bons joueurs pour le remplacer. Je trouve qu'on ne se rend pas compte de la chance qu'on a d'avoir Aubam dans notre situation actuelle. Il a ses limites, ce n'est pas un joueur élégant et beau à voir jouer. Mais il est vraiment monstrueux. Notre seul top player dans l'effectif depuis Sanchez. Après s'il ne veut pas prolonger, alors pas le choix il faut vendre. Mais ça risque de faire mal pour le coup.
  25. Oui enfin stoppons l'enflammade 2 minutes svp. A en lire certain, AMN c'est la réincarnation de Dani Alves. Le fait est que AMN sur l'ensemble de la saison a été vraiment médiocre. Il a eu un petit run de quelques matchs lors de l'arrivée d'arteta ou c'était bcp mieux, surtout dans son rôle ou il rentrait pas mal dans l'axe comme les latéraux de city. Mais on va pas se mentir, c'était loin de crever le plafond non plus. Si en plus le mec fait preuve de nonchalance (et on l'a souvent vu sous Emery et Wenger sous le terrain), alors sa mise en tribune est logique. On parle quand même d'un joueur qui n'a encore rien montré dans sa carrière, qui doit avoir un nombre de très bon matchs qui se comptent sur les doigts de la main. A 21 ans il est encore temps de le secouer et de le faire changer. A contrario d'un ozil que tu ne vas pas changer a 32 ans en fin de carrière, et qui n'a pas non plus d'alternative crédible. Quand a votre sévérité sur le niveau de Bellerin, je ne la comprends pas. Notre saison est quasiment finie, on n'a plus grand chose a jouer. Et ça ne me paraît pas déconnant d'utiliser les derniers mois qu'il nous reste pour préparer la saison prochaine. Je pense que ça vaut le coup de forcer avec Bellerin, même s'il est affreux en ce moment, parce que quand 1 joueur revient d'une si longue absence, il a besoin de temps de jeu pour retrouver son niveau et le rythme (s'il le retrouve un jour). Donc si physiquement il est apte a enchaîner des matchs, je pense qu'il faut le faire jouer, insister avec lui quelques semaines / mois et voir s'il progresse. Ça reste mine de rien un de nos tauliers de vestiaire, encore jeune, qui est là depuis super longtemps, qui est un bon ambassadeur du club, très investi aussi dans l'extra sportif autour d'arsenal, et qui a déjà montré des choses intéressantes même s'il commençait a stagner avant sa blessure. Donc ça vaut le coup d'essayer de le relancer. Arteta a certainement une vision a moyen/long terme.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue..